Étole et validité des sacrements

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1926
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Étole et validité des sacrements

Message non lupar DavidB » mar. 24 mai 2011, 17:06

Sans étole, le sacrement est-il invalide ?

Bonjour, je viens de prendre conscience que j'ai reçu des sacrements de pénitence il y a des années, pour des fautes graves, et que des prêtres ne portaient pas d'étole...

Est-ce valide quand même?
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1926
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar DavidB » mar. 24 mai 2011, 17:39

Bonjour, je viens de prendre conscience que j'ai reçu des sacrements de pénitence il y a des années, pour des fautes graves, et que des prêtres ne portaient pas d'étole...

Est-ce valide quand même?
Je signale aussi qu'on m'a invité à la communion après m'avoir donné une absolution sans étole alors que j'avais confessé des péchés graves...

Je commence à me poser beaucoup de questions...
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar stephlorant » mar. 24 mai 2011, 19:09

Je ne suis pas spécialiste, mais votre démarche était vraie, et les formules ont été prononcées ? Un jour, je me suis confessé par téléphone - je ne me suis pas posé la question de l'étole... ni les trente derniers sacrements que j'ai reçus d'un prêtre malade, toujours couché, et qui n'entendait rien: il fallait écrire pour qu'il puisse lire et l'on déchirait tout en papillotes à la fin.

:dance:
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar François-Xavier » mar. 24 mai 2011, 19:22

Bonsoir,
Un sacrement de réconciliation est valide, même donné sans étole, à partir du moment où :
- la personne qui le donne est prêtre ou évêque
- la formule de l'absolution est respectée :
"Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde. Par la mort et la résurrection de son fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l'Esprit Saint pour la rémission des péchés. Par le ministère de l'Église, qu'il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés"
- la personne qui le donne souhaite faire ce que fait l’Église en donnant ce sacrement.
- que le pénitent soit baptisé
Évidemment il est préférable, dans des conditions ordinaires que le ministre (prêtre, évêque) soit en tenue de prêtre et revête l'étole. [NB: La tenue de prêtre, dans son église en dehors la messe est (!!) la soutane et le surplis.]

Mais cela ne fait pas la validité; puisque le sacrement reste donné y compris dans des cas limites où ce n'est pas possible (plusieurs exemples possibles : accidents, guerre, etc...)
Pour que la confession soit efficace, il est nécessaire que le pénitent accomplisse la pénitence qui doit être donnée. Par ailleurs il ne faut pas cacher sciemment des péchés graves et avoir un désir de conversion (de ne plus retomber dans les mêmes erreurs). C'est pour y aider que l'on récite l'acte de contrition.

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1926
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar DavidB » mar. 24 mai 2011, 19:34

Bonsoir,

- la formule de l'absolution est respectée :
"Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde. Par la mort et la résurrection de son fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l'Esprit Saint pour la rémission des péchés. Par le ministère de l'Église, qu'il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés"

!?!?!? Oh! Mais... D'accord... Je ne suis pas certain que cette formule était toujours respectée. Bien, je vais y porter davantage attention,

merci beaucoup


David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1926
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar DavidB » mar. 24 mai 2011, 19:36

il fallait écrire pour qu'il puisse lire et l'on déchirait tout en papillotes à la fin.

:dance:
J'aime bien l'idée d'une feuille que l'on déchire... J'aimais tellement faire cela avec mes listes de péché... C'était pour moi le signe que c'était fini, passé, ça faisait tellement de bien!
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
Estel
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 449
Inscription : ven. 05 nov. 2010, 16:57
Localisation : France

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar Estel » mar. 24 mai 2011, 20:50

[NB: La tenue de prêtre, dans son église en dehors la messe est (!!) la soutane et le surplis.]
vraiment ??!!! :incertain:
j'en ai pas trop l'impression !

ps : et qu'en est-il des absolutions collectives ? j'ai récemment refusé de participer à l'une d'elles au lycée parce que je n'étais pas sure ... ça n'a pas dérangé des gens qui se disent agnostiques d'y participer, ni meme de communier après (quoi que ça ne poserait pas de pb si ladite absolution était valide ...??)
"Qui cherche trouve"
Luc 11,10

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8759
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar PaxetBonum » mar. 24 mai 2011, 22:08

L'absolution collective n'a aucune validité sauf en cas grave de force majeur :

"En des cas de nécessité grave on peut recourir à la célébration communautaire de la réconciliation avec confession générale et absolution générale. Une telle nécessité grave peut se présenter lorsqu’il y a un danger imminent de mort sans que le ou les prêtres aient le temps suffisant pour entendre la confession de chaque pénitent. La nécessité grave peut exister aussi lorsque, compte tenu du nombre des pénitents, il n’y a pas assez de confesseurs pour entendre dûment les confessions individuelles dans un temps raisonnable, de sorte que les pénitents, sans faute de leur part, se verraient privés pendant longtemps de la grâce sacramentelle ou de la sainte communion. Dans ce cas les fidèles doivent avoir, pour la validité de l’absolution, le propos de confesser individuellement leurs péchés graves en temps voulu (cf. ⇒ CIC, can. 962, § 1). C’est à l’Evêque diocésain de juger si les conditions requises pour l’absolution générale existent (cf. ⇒ CIC, can. 961, § 2). Un grand concours de fidèles à l’occasion de grandes fêtes ou de pèlerinages ne constitue pas un cas d’une telle grave nécessité (cf. ⇒ CIC, can. 961, § 1)

Can. 962 – § 1. Pour qu’un fidèle bénéficie validement d’une absolution sacramentelle donnée à plusieurs ensemble, il est requis non seulement qu’il y soit bien disposé, mais qu’il ait en même temps le propos de confesser individuellement, en temps voulu, les péchés graves qu’il ne peut pas confesser ainsi actuellement. - § 2. Dans la mesure du possible, même à l’occasion de la réception d’une absolution générale, les fidèles seront instruits de ce qui est requis au § 1, et l’absolution générale sera précédée, même en cas de danger de mort si le temps est suffisant, d’une exhortation pour que chacun prenne soin de faire un acte de contrition. - Can. 963 – Restant sauve l’obligation dont il s’agit au can. 989, un fidèle dont les péchés graves sont remis par une absolution générale recourra à la confession individuelle le plus tôt possible et dès qu’il en a l’occasion, avant de recevoir une nouvelle absolution générale, à moins que n’intervienne une juste cause.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar stephlorant » mer. 25 mai 2011, 9:30

Bonsoir,

- la formule de l'absolution est respectée :
"Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde. Par la mort et la résurrection de son fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l'Esprit Saint pour la rémission des péchés. Par le ministère de l'Église, qu'il vous donne le pardon et la paix. Et moi, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, je vous pardonne tous vos péchés"
La plupart du temps, je la demandais en latin, je ne sais pas dire pourquoi, mais chacun des mots sonnait fort dans mon cœur:

(Excusez mon latin et si j'oublie des mots) Deus, Pater misericordiarum, qui per mortem et resurrectionem Fílii sui
mundum sibi reconciliavit
et Spiritum Sanctum effudit
in remissionem peccatorum,
per ministerium Ecclesiae
indulgentiam
tibi tribuat
et pacem...
Et ego te absolvo a peccatis tuis
in nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti.

Je n'ai jamais su pourquoi ni comment mais "ego te absolvo" au cours du sacrement fait descendre Jésus qui me serre contre Lui, chose qui est à la limite du supportable - du moins physiquement - sans une réaction quelconque (chez moi : les larmes de joie).
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8759
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar PaxetBonum » mer. 25 mai 2011, 10:32

Je vous rejoins totalement
Le 'Ego te absolvo' a toujours raisonné fort dans ma tête
J'ai toujours entendu la voix du Christ à ce moment là
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Lux Æterna
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : sam. 19 nov. 2005, 22:30
Localisation : La montagne

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar Lux Æterna » mer. 25 mai 2011, 10:53

Un jour, je me suis confessé par téléphone - je ne me suis pas posé la question de l'étole...
vous auriez pu tout simplement vous poser la question de la validité de la confession par téléphone... Elle est clairement invalide aux yeux de l'Eglise

http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/r ... #TELEPHONE

Par ailleurs, il convient de ne pas se noyer dans les formulations, en latin ou en français, car ce n'est pas au fidèle de contrôler l'administration du sacrement ! En cas d'erreur, l'Eglise supplée, d'ailleurs !

En réalité, la seule formule obligatoire et qui comporte à elle seule tout l'effet du sacrement est

'Ego te absolvo a peccatis tuis, in nomina Patris et Filii et Spiritus Sancti, amen'

que vous pouvez traduire en français 'et moi je t'absous, ou je te pardonne, tes péchés, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen'

Selon le catéchisme du Concile de Trente, l'Eglise considère ainsi que le sacrement est parfaitement réalisé par la seule formule 'Ego te absolvo' qui contient toute la forme du sacrement http://catechisme.free.fr/cat1part2chap21.htm

Ainsi, quand 'vous ne savez pas pourquoi' il suffit de relire son catéchisme pour le comprendre :-D
Ce qui est bleu est plus grand que le reste...

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1926
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar DavidB » mer. 25 mai 2011, 16:17

Si nous regrettons nos péchés en les confessant, mais que pendant l'absolution, nous sommes envahit de la joie de la réconciliation, est-ce que c'est bon?
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar stephlorant » mer. 25 mai 2011, 18:18

Cher David,

Même au cours de cette 'confession téléphonique' (qui est restée unique car j'étais à l'étranger et vraiment très malade - ne pouvant aucunement me confesser à l'endroit d'où j'appelais), l'absolution donnée par mon curé au pays a fait rejaillir la Joie en moi. Le lendemain, j'avais repris des forces et je suis rentré. La maladie n'a laissé aucune séquelle.

Je remercie Lux Æterna de me rappeler au catéchisme. Je suis heureux toutefois que pour me sauver, le Seigneur ait permis, ce jour-là que je joigne mon curé afin de reprendre des forces. Mais peut-être ce dernier a-t-il commis une faute ? Que prévoit le catéchisme dans le cas où un curé donne l'absolution à l'un de ses fidèles par téléphone dans le cas où il y a risque et urgence ?
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
Lux Æterna
Censor
Censor
Messages : 65
Inscription : sam. 19 nov. 2005, 22:30
Localisation : La montagne

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar Lux Æterna » mer. 25 mai 2011, 20:13

Cher Stephlorant, Oui, en même temps, ya la règle et puis les exceptions...

Le fait que vous ne saviez pas que ça n'était pas autorisé fait qu'il n'y a pas faute de votre part... Je ne sais pas si l'on peut considérer que l'Eglise supplée dans ce cas et que le sacrement est valide ? A priori, il y a défaut de matière... il faudrait que je recherche pour vous répondre plus précisément...

Mais à défaut de sacrement, on peut considérer que vous bénéficiez des effets de la contrition parfaite : regret de vos fautes et souhait de les confesser... ces éléments peuvent suffire à effacer nos fautes... Bref, la miséricorde de Dieu est infini, elle passe habituellement par les sacrements mais aussi par tous les moyens qu'Il juge bons et sans doute était-ce le cas ce jour là !

Quant à savoir si votre curé a commis ou non une faute, laissons cela à Dieu et à sa conscience : tout dépend de l'intention avec laquelle il a accueilli votre appel et peut-être ne lui avez-vous pas laissé le choix de la solution ?!... Du coup, il a agi au mieux de ce qu'il pensait devoir faire pour vous...

Pour David, je vis aussi comme vous cette joie de la réconciliation lors de l'absolution !
Ce qui est bleu est plus grand que le reste...

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Sans étole = sacrement invalide?

Message non lupar Anaisunivers » mer. 25 mai 2011, 23:28

[NB: La tenue de prêtre, dans son église en dehors la messe est (!!) la soutane et le surplis.]
vraiment ??!!! :incertain:
j'en ai pas trop l'impression !
Après Concile Vatican II, il n'y a plus d'habit ecclésiastique spécifique. Sinon, éclairez-nous, svp.


Revenir vers « Théologie de la liturgie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit