La messe et vous

Altior
Senator
Senator
Messages : 782
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: J'ai quitté la messe...

Message non lupar Altior » dim. 16 avr. 2017, 19:21

Ce matin pour la messe de Pâques j'ai cru que j'étais dans un cauchemar, l'église est pleine à craquer, le 3/4 des personnes viennent habillés comme si c'était une boite de nuit, ils viennent avec aucun enthousiasme, la participation au chant les plus quotidiens à la messe ne sont pas chantés, je me retrouve à chanter avec 30 personnes à côté de moi à me jeter des coups d’œils , bref je pense que certains m'auront compris.

C'est pourquoi j'ai quitté la messe je ne pouvais plus supporter j'avais une très grande colère, cela vous est-il déjà arrivé ?
Finalement, je vois deux reproches:
1. ils n'étaient pas habillé comme il faut à un Dimanche de Pâques.
Oui, d'accord, on ne doit pas être habillé n'importe comment. Mais cela est un peu court pour quitter la Messe. Vous voyez, quand Jésus tenait ses homélies, il y avait des gens de toute sorte.

2. ils ne chantaient pas.
Eh bien, une obligation de chanter, même à une Messe chantée, cela n'existe pas. Moi non plus je ne chante pas, pour le bien des oreilles de ceux qui ont le malheur de se trouver autour de moi. Une obligation existe, mais seulement pour ceux qui se sont engagés à participer à la chorale.

Je pense que, si vous avez connu la colère et si vous êtes parti pour si peu, quelque chose pas comme il faut s'est passé avec vous. Peut-être il serait bien de parler de cela à votre confesseur.


Dans ma paroisse il y a une dame qui est venue lire la première lecture, chapeau sur la tête, tranquille...
Mais c'est exactement comme il faut venir à la lecture. Chapeau sur la tête et tranquille. Vraiment, je ne vois pas où est le problème. Ou bien vous ne savez pas que les femmes sont censées de se couvrir ? S'il s'agissait d'un homme qui vient faire la lecture chapeau sur la tête, alors il serait complètement autre chose. Mais une femme a au moins ce droit, sinon cette obligation. En plus, la tranquillité est exactement l'état d'esprit qu'il faut. C'est beaucoup plus risqué quand les lecteurs se prennent pour des acteurs et lisent comme les acteurs.

Bonnes Pâques,
A.

Avatar de l’utilisateur
Italia13
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : dim. 16 avr. 2017, 12:40
Conviction : Chrétien

Re: J'ai quitté la messe...

Message non lupar Italia13 » dim. 16 avr. 2017, 20:55

Altior, pourquoi me comparer au Christ ? un peu de compréhension de [votre] part aurait été plutôt sympa. Je tiens à préciser que je reconnais entièrement que je suis pas parfait.
Pour le premier point, je quitte la messe à cause du 3/4 des personnes qui étaient là , oui ! je l'assume , quand tu vas à l'église tu gardes un peu de pudeur croyant ou pas croyant, venir avec 3 tonnes de fond de teints , des talons de 10 cm , des jupes jusqu'au fesses , des tenues de soirées où est l'humilité , le respect ?
Je ne supporte pas de voir ça !
Si pour vous un messe doit être seulement chantée par la chorale et les prêtres tant mieux pour vous , moi dans la paroisse la semaine on est une famille nous chantons tous ensemble , ça rend une église vivante et joyeuse !
Une église qui chante pas c'est ennuyeux et non chaleureux.
Quand tu es disciple du Christ, tu dois avoir de la joie , de l'amour et LOUER l’Eternel par les chants.
Je veux bien que certains refusent de chanter pendant un dimanche dominical, mais là c'est le dimanche de Pâques la plus grande fête de toute la chrétienté, voir une église comme telle ça me fait vraiment mal au cœur.
L'église ( bâtiment ) n'est plus qu'une maison où l'on peut faire ce que l'on veut , on ne doit plus rien dire et laissez faire : sur 1 milliard 400 millions de catholiques, peu doivent l'être réellement dans le cœur c'est plus qu'une certitude.

« Prêche la Parole (proclame), insiste en temps opportun et hors de temps, reprends, réprimande, exhorte avec toute douceur avec le souci d'enseigner... » 2Timothée 4/2

[Rappel de la modération : N'oubliez pas que le vouvoiement est de règle dans le forum. Attention aussi à l'orthographe. Merci.]
"A toi, Éternel, la grandeur, la force et la magnificence, l'éternité et la gloire, car tout ce qui est au ciel et sur la terre t'appartient; à toi, Éternel, le règne, car tu t'élèves souverainement au-dessus de tout!"

1 Chroniques 29:11

Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: J'ai quitté la messe...

Message non lupar Pierre Carhaix » dim. 16 avr. 2017, 23:17

Et moi ce matin, l'enfant de mon voisin de devant repousse le banc vers moi pour avoir plus de place, et mon voisin de derrière, avec ses trois enfants, fait de même, me donnant des coups dans les mollets. A un moment, j'avais ma cheville coincée entre deux bancs. Je repousse le banc. Mais on me donne un nouveau coup. Je me retourne, le voisin s'excuse vaguement sans même me regarder. Le même manège se poursuit jusqu'à la fin. Impression de ne pas être respecté, gagné par les pires pensées le jour même de Pâques juste après avoir communié.

Pour la paix du Christ, une voisine passe sans un regard pour ses voisins pour aller chercher ses amis, avec qui ils se congratulent au delà de l'Agnus Dei, transformant ainsi le souhait de paix en geste mondain, tout le contraire de ce que c'est censé être. Le célébrant obligé d'attendre que cessent ces effusions pour exposer l'agneau de Dieu.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 233
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: J'ai quitté la messe...

Message non lupar Alizee » lun. 17 avr. 2017, 11:12

Je suis chanteuse passionnée et ma voix n'offensera personne dans mon entourage. Mais il m'arrive de ne pas vraiment chanter. Pourquoi ?
- le chant, par moment, peut me gêner dans le recueillement, typiquement pendant la procession de communion
- tant que dans les paroisses, on se limite à distribuer les paroles sans les partitions, ben désolée il y a des chants que je ne connais pas donc j'embraye qu'au 3eme couplet
- je peux vouloir ménager ma voix car j'ai répétition ou concert dans la foulée (ou la veille)
- le chantre prend le chant trop bas pour ma voix et pas assez pour le prendre à l'octave

Voilà plein de bonnes raisons pour ne pas chanter. Alors s'il vous plaît ne jugez pas. Avez-vous pensé ne serait-ce qu'un instant que vous aussi vous pourriez être jugé, genre "celle-là elle ne prend même pas la peine d'accorder ce temps au Seigneur, elle part avant la fin ?" J'avoue que je suis souvent dépitée par l'attitude de ceux qui sortent de l'église après la communion plutôt que de retourner à leur place.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8445
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: J'ai quitté la messe...

Message non lupar PaxetBonum » mar. 18 avr. 2017, 19:56

Chère Italia13,

En effet, je comprends la rage qui peut nous prendre quand on voit notre Seigneur souffrir en croix et le monde prendre cela à la légère.
Mais je ne vous approuve pas car vous avez déserté la messe, abandonné le Seigneur au milieu d'une bande de vauriens (comme dit le Psaume) au lieu de rester pour Lui tenir compagnie. D'autant plus que les commandements de l'Eglise nous font devoir de communier au moins une fois l'an à Pâques, donc n'enfreignons pas les commandements de l'Eglise pour la mauvaise tenue d'autrui.

Sachez que bien des personnes ne rencontre Notre Seigneur que 2 à 3 fois dans leur vie : à leur baptême, à leur mariage et à leurs funérailles…
Ne jetons pas la pierre à ceux qui font du zèle en venant à Pâques !
C'est une occasion supplémentaire pour qu'ils rencontrent Notre Seigneur, laissons leur la chance de cette rencontre.
Ainsi quand je suis perturbé par des accoutrements indécents, des tenues incorrectes lors d'une messe, j'ai l'habitude de prier pour cette personne pour que le Seigneur la touche de sa présence au tabernacle.

Le Seigneur Lui-même nous enseigne : 'Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.'
Si nous ne laissons pas les malades l'approcher, nous leurs coupons les voies du salut.

Que le Seigneur vous accorde sa Paix et sa Joie dans son salut Pascal !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Tomate joviale
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 14:37

Re: J'ai quitté la messe...

Message non lupar Tomate joviale » mar. 18 avr. 2017, 22:21

Bonjour Italia 13,

Je comprends votre désarroi mais j'espère que ça ne vous fera plus jamais fuir une église. Songez que certains se sauvent au beau milieu d'une messe pour des raisons exactement inverses ! Ils vous regardent, ils voient que vous, vous savez exactement quand vous agenouiller et quand faire le signe de croix, que vous avez l'air vraiment concentré pendant la Consécration, que vous pensez vraiment ce que vous dites quand vous vous tournez vers eux en disant "la paix du Christ", que vous connaissez tous les chants et que vous osez les chanter, que vos méditations ne sont pas des pauses pendant lesquelles vos pensées folâtrent ailleurs, que vous avez le dress-code qui va bien (pas de marcel à la propreté douteuse, de tongs fluo et autres excentricités), que vos prières sont des véritables prières.

J'ai déjà été dans ce rôle de la beauf (enfin, pas les tongs fluo quand même...) qui essaie de revenir vers Dieu à la faveur d'une grande fête, et qui a honte à côté des "vrais Chrétiens" qui font tout comme il faut et dont les prières sont certainement de meilleure qualité. Alors si vous me croisez, comme le conseille PaxetBonum priez pour moi ! :oui:

J'ai l'impression que le fait de fuir une église pendant une célébration est une sorte de victoire du mal, et ce quelle que soit la raison de notre fuite : enfants odieux, invasion de touristes païens, vieille dame qui chante faux...J'ai fui une ou deux fois une église par honte de ne pas être dans des dispositions suffisamment spirituelles, et j'ai ensuite compris que finalement, c'était une défaite de plus. J'ai pris le parti de rester dans l'église même si je n'arrivais pas à prier, quitte à me "remettre sur les rails" en relisant un morceau d'évangile ou une prière... Alors s'il vous plait ne fuyez pas ! (Et moi j'essaierai de ne pas être la cause de la fuite de qui que ce soit d'une église, car vos propos me font comprendre combien notre attitude dans une église, lieu de prière mais aussi de société, est importante pour les autres.)

Pour terminer, à l'entrée de chaque église, un panneau rappelle l'exigence minimum du silence et d'une tenue correcte. Malheureusement, dans les grandes églises touristiques ça n'est parfois par respecté...
"De même que le soleil éclaire en même temps les cèdres et chaque petite fleur comme si elle était seule sur la terre, de même Notre-Seigneur s'occupe aussi particulièrement de chaque âme que si elle n'avait pas de semblables ; et comme dans la nature les saisons sont arrangées de manière à faire éclore au jour marqué la plus humble pâquerette, de même tout correspond au bien de chaque âme."
Sainte Thérèse de Lisieux

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9680
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: J'ai quitté la messe...

Message non lupar Fée Violine » mer. 19 avr. 2017, 0:43

Contente de vous revoir, Tomate joviale, avec votre ravissant avatar, votre joli pseudo, et votre message rafraîchissant et si pertinent. Vous devriez écrire plus souvent qu'une fois tous les deux ans ! :)

saperlipopette
Censor
Censor
Messages : 173
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: J'ai quitté la messe...

Message non lupar saperlipopette » mer. 19 avr. 2017, 22:54

Je ne partage pas l'avis selon lequel vous n'auriez pas dû partir. Quand je ne puis me recueillir il m'arrive de ne pas communier. Pourquoi pas partir si vous n'arrivez pas? Pour aller à une autre messe après..
Apres, a pacques, cest particulier: il y a les 80pour cent des 56 pour cent de catholiques français qui vont à la messe. Alors cest sur...

En revanche, où avez vous appris qu'il y a de plus en plus de catho? Ce n'est pas mon impression.
Ad Majorem Dei Gloriam

lysblanche
Barbarus
Barbarus

Messe monotone

Message non lupar lysblanche » dim. 08 oct. 2017, 1:49

Bonjour,

J’ai toujours été une fidèle de l’Église catholique. J’allais souvent à la messe mais plus maintenant à cause de l’irrespect de l’Église envers ces fidèles. Je suis très en colère contre l’Église qui ne garde pas ces fidèles, qui font des mauvaises messes, un peu comme si c’est une obligation. Quand tous les vieux des églises seront partis, il ne restera plus personne parce qu’elle n’aura pas retenu ces jeunes. Le rôle du prêtre est primordial pour faire rester les jeunes et les moins jeunes mais plus de vocations donc plus de prêtres. Des prêtres à la retraite qui reviennent mais qui ne savent plus faire la messe. Des prêtres qui n’aiment pas faire la messe ou encore des laïcs irrespectueux. Une messe monotone, mal prononcée. Des homélies qui ne sont pas en rapport avec l’évangile. Des erreurs toujours des erreurs. C’est donc cela que Jésus voulait quand il a envoyé les apôtres fonder l’Église. C’est donc cela l’Église maintenant. Pourquoi ne pas arrêter le massacre maintenant. Fermons nos églises. Oui je suis très en colère parce que j’aime mon église, j’aime la messe mais je ne peux plus y aller parce que en sortant de la messe, je ne suis plus apaisé, je suis au contraire énervé. C’est l’Église qui se détruit elle-même. Des catholiques, il y en a encore beaucoup mais , ils ne viennent plus à la messe parce qu'ils se retrouvent face à de mauvais prêtres qui ne savent plus faire la messe ou qui n’aime plus faire la messe. Et un jour ces catholiques cesseront d'être catholiques, leurs enfants ne connaîtront jamais la messe et deviendront athées. Oui je pense que c'est le rôle du prêtre de faire de bonnes messes parce que c'est en l'écoutant que les fidèles décideront de revenir ou pas. Pendant longtemps, j'avais cessé d'aller à la messe et puis un jour je suis venue à l'église pendant une messe. Je suis restée pour prier malgré tout mais la messe m'a captivité et grâce à ce prêtre, aux chansons choisies et les lecteurs, je suis revenue les jours suivants. Sa messe était vivante et son homélie parlant. Mais ce prêtre a changé de paroisse et ces remplaçants font fuir les fidèles. l'église se vide au fur et à mesure. Désolé pour cette colère mais quand on voit se détruire ce que l'on aime on ne peut rester insensible.

Avatar de l’utilisateur
nano
Ædilis
Ædilis
Messages : 41
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 16:42
Conviction : Catholique bien imparfait
Localisation : Gallicanie post-conciliaire ordinaire

Re: Messe monotone

Message non lupar nano » dim. 08 oct. 2017, 9:33

Bonjour

Se plaindre c'est une chose mais faire avancer le schmilblick en est une autre. Mais déserter n'a jamais été une solution ! Profitez donc de la place faite aux laïcs (que certains qualifient d'excessive) pour proposer les vôtres !

Nul part vous ne dites avoir intégré un service liturgique (équipe liturgique, chorale, ...) et vous vous étonnez que le niveau de la messe parte à veau-l'eau ?!

Nul part vous ne dites participer à la catéchèse, et vous vous étonnez que les enfants se déchristianisent ?!

Nul part vous ne dites avoir signalé à votre prêtre ou à votre évêque ou à ses services les dérives ou abus liturgiques, et vous vous étonnez qu'ils continuent ?!

Nul part vous ne dites avoir récité la litanie pour obtenir de saints prêtres ("Seigneur, donnez-nous des prêtres, Seigneur, donnez-nous de saints prêtres, Seigneur, donnez-nous beaucoup de saints prêtres") et vous vous étonnez qu'il y en ait de moins en moins ?! Vous ne voyez donc pas qu'en bien des endroits, il reste quelques fidèles mais les messes disparaissent faute de prêtre ?!

Vous venez ici clamer haut et fort que vous abandonnez votre mission de baptisée, et vous osez vous plaindre de prêtres "démissionnaires" ?!

Pardonnez mon ton sévère, mais il fallait que ça sorte. Bon dimanche, je prierai pour vous.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 233
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Messe monotone

Message non lupar Alizee » dim. 08 oct. 2017, 14:07

Je suis d'accord avec Nano. Les prêtres n'ont pas tous les torts, c'est un peu facile. Déjà rendons grâce pour ceux qu'on a. Ils ne sont pas tous nuls, démissionnaires et que sais-je. Il y en a des bons des excellents même et je ne peux pas croire qu'ils sont tous réunis en deux trois endroits du pays. Il y en a certainement vers chez vous.

Ensuite la foi ne se résume pas en la seule fréquentation de la messe. La messe c'est nécessaire mais non suffisant. Il n'y a pas d'un côté la vie spirituelle (du dimanche matin), et de l'autre la vie quotidienne dans le monde. On se doit d'unifier nos vies. Témoigner en actes et paroles là où le Seigneur nous a plantés. Forts de cette foi au quotidien nous reviendrons aussi naturellement à l'Eglise. Et pas dans une attitude de consommateur. Mais en étant partie prenante.

lysblanche
Barbarus
Barbarus

Re: Messe monotone

Message non lupar lysblanche » dim. 08 oct. 2017, 14:36

Nano bonjour,

Déserter peut-être une solution, surtout dans la religion afin d’éviter que ne s’installe la haine de cette même religion. Quelque fois, on s’éloigne de ceux qu’on aime pour préserver l’amour existant. On se préserve et on préserve l’autre.

Oui, j’ai participé à la vie de la paroisse en proposant mon aide dans la limite de ce que je pouvais faire pendant 4 ans ou j’ai fréquenté cette église. A contrario, on n’est pas tous pédagogue pour proposer son aide à la catéchèse… je ne suis pas pédagogue. J’ai préféré resté un moment au chômage quand je pouvais travailler dans l’enseignement avec des jeunes.

Je me répète mais je pars du principe que le prêtre est celui qui donne envie de rester ou de partir tout comme un enseignant donne l’envie à un jeune de travailler ou pas. C’est mon opinion. D’autres ne seront pas d’accord avec moi et c’est normal parce que vivre dans un monde ou tous les opinions s’accordent, serait ennuyant. Le but d’un forum c’est aussi de mélanger les différentes opinions. Et quand je parle d’erreur, je ne parle pas d’erreur liturgique (et même si c’était le cas, on fait tous des erreurs, Dieu ne s’en formalisera pas et nous aussi), mais des erreurs liées à un manque de respect surtout au moment de la distribution de l’eucharistie.

Après je comprends qu’il n’y a plus de vocation. Tout comme on savait que le chômage allait augmenter en France depuis les années 80 on savait aussi qu’il y allait avoir un manque de prêtres. Que fait l’Église pour attirer les fidèles !! Je sais que je ne devrais pas juger les prêtres parce qu’être prêtre dans une société athée est surement très difficile et contraignant. Faire des messes dans une église presque vide ne doit pas être facile et surtout avant d’être prêtre, se sont avant tout des hommes. Je suis dans une petite ville donc impossible de changer de paroisse comme d’autres pourrait le faire dans une grande ou moyenne ville. Après c’est peut-être moi qui n’a pas su m’adapter à un nouveau prêtre quand l’ancien est parti à la retraite. Je me remets en cause moi aussi parce que je sais qu’il y a un problème dans l‘église et que la faute ne lui incombe pas uniquement.

Depuis des mois je voulais faire ce post mais je n’osais pas. Mais aujourd’hui que j’ai franchi le pas, je suis contente parce que j’ai enfin dit ce que je pensais. De plus, je ne suis pas contre les laïcs bien formés et respectueux. On peut très bien faire de bonne chose tout en n’étant pas prêtre. Donner de son temps est une preuve d’amour.

En conclusion, je n’abandonne pas ma « mission de baptisé » parce que cette mission consiste aussi à suivre le Christ en prenant d’autres chemins. En l’occurrence depuis 7 mois que j’ai quitté l’église je participe à la messe par le biais de la télévision. Ne vous inquiétez pas, je ne me formalise pas de votre ton « sévère » parce que comme je l’ai déjà dit le but d’un forum est de discuter. Votre ton est certes sévère mais il n’est ni vulgaire, ni agressif.

Bien à vous.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6707
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Messe monotone

Message non lupar Anne » lun. 09 oct. 2017, 6:01

Je me répète mais je pars du principe que le prêtre est celui qui donne envie de rester ou de partir tout comme un enseignant donne l’envie à un jeune de travailler ou pas.
Chère lysblanche,

je trouve que c'est se déresponsabiliser. Ce qui devrait donner le goût de rester, ne serait-ce pas plutôt son propre rapport à la religion, à la liturgie? Comme vous le dites, les enfants peuvent avoir besoin d'un référent, d'un prof qui rend la matière intéressante.

Ce raisonnement peut être bon pour des enfants, admettons, mais pour des adultes, est-ce que ça tient toujours? Pas certaine.

Si vous me permettez, je vous partage cette tranche de vie: j'ai connu des moments à l'église durant des célébrations où les poils m'en dressaient sur les bras et où un perpétuel nuage gris flottait directement au dessus de ma tête, probablement bien visible de toute la (bien maigre, mais quand même) assemblée, sans parler des prêtres! (Notez qu'il m'était impossible d'aller ailleurs: je ne sais pas si c'est votre cas).

Je me disais: "y m'auront pas les morons"; "les chiens aboient, la caravane passe"; "c'est un mauvais moment à passer"; "lâche pas la patate"; etc. Parce que je me disais aussi: "j'suis pas ici pour le mec qui croit bien faire en avant, mais pour rencontrer le Seigneur".

That's it, that's all.

Il me faut cependant préciser que ce qui me tombait sur le gros nerf, faisait la joie d'autres paroissiens et vice-versa. Un peu comme à l'école. Et que ma disposition d'esprit n'était sans aucun doute pas toujours du goût de ce qu'aurait aimé le Seigneur en question! Mais, bon. On persévère, envers et contre tous!

Donc, le "show" n'est pas nécessairement le problème: tout est dans l’œil du spectateur, pour paraphraser ce bon vieux Bill Shakespeare. Et je peux comprendre votre désarroi pour l'avoir vécu pleinement!

D'autant plus qu'à un moment donné, je me suis aperçue que le(s) mec(s) en avant étai(en)t tout comme moi en cheminement. Qu'ils faisaient "leur gros possible". Et moi itou.

Autrement dit: faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain.

Mais peut-être que j'aurais pu dire seulement cela et épargner de la bande passante!

Gardez courage et que Dieu vous bénisse! :girl_angel:

P.S. Demandez à l'Esprit de vous soutenir!
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8445
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: La messe et vous

Message non lupar PaxetBonum » lun. 09 oct. 2017, 9:29

Chère lysblanche,

Permettez moi d'être franc.
Ce qui m'a le plus choquer dans vos propos ce n'est pas la dénonciation de la messe car j'ai moi-même vu de nombreuses célébrations où comme Anne un nuage sombre planait au-dessus de ma tête… j'essaye alors de prier en demandant pardon au Seigneur pour ces outrages, je m'assoie quand la 'prière universelle' est politique ou hérétique…
Bref, ce qui m'a le plus choquer dans vos propos c'est le terme que vous employez : 'le prêtre ne sait pas faire la messe'.
Un prêtre ne fait pas la messe, il la célèbre.
Vous semblez oublier que la messe est le renouvellement du sacrifice de Notre Seigneur.
Le prêtre n'est pas là pour faire un show qui attirerait les foules, il est là pour nous transmettre un sacrement : l'Eucharistie.

Mais je comprends ce que vous exprimez, pour ma part je suis revenu à la forme extraordinaire car, laissant moins de liberté au célébrant, elle évite des dérives catastrophiques.

Pourriez-vous toutefois expliciter ce qui vous chagrine dans la messe que célèbre le prêtre actuel ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 246
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique de rite romain

Re: La messe et vous

Message non lupar Cendrine » lun. 09 oct. 2017, 9:49

Bonjour Lysblanche,

A force de n'entendre la messe que via la télévision et d'entretenir votre amertume vous risquez tout simplement la perte de la foi. Un catholique qui ne va plus aux messes se met lui-même en grand danger. Si vous êtres consciente que votre bien le plus précieux, celui qui résistera à la mort, c'est votre foi, je vous conseille de vous méfier si vous continuez ainsi.

Il est certain que des messes où les choses ne sont pas conduites avec respect, précision et régularité sont douloureusement ressenties. C'est par exemple celle que nous avons entendue hier : les prières chantées comme le Gloria, le Sanctus et aussi l'Agnus Dei ont été tout bonnement changées, pour ressembler davantage à de la variété, et même si nous n'étions qu'environ 25 (dans une grande abbatiale !) le prêtre s'est fait aider d'une laïque pour "distribuer la communion". Inutile de vous dire combien notre recueillement s'en est ressenti et notre participation chantée (donc notre prière pour les moment cités) a été quasi nulle, car comment chanter des prières qu'on ne connait plus ?

Mais n'est-il pas bon malgré tout de se souvenir qu'au centre de cette liturgie bricolée il y a quand même le Christ qui s'offre ? Comment nourrir au cœur même de ces moments de la rancœur et de la hargne ? Si vous n'avez pas le choix, allez-y quand même, ne serait que par amour et par soif du Christ. Et si vous avez la possibilité de remplacer ces messes par celles célébrées par la Communauté Saint Martin ou l'Institut du Christ Roi Souverain Prêtre (cette dernière célèbre selon l'ancien missel), ou encore d'autres, ils faut que vous y alliez.

Ne restez pas comme ça Lysblanche, ne soyez pas si complaisante avec votre perte de foi qui est en train de s'opérer à coup sûr si vous continuez comme ça. Recevez les sacrements, c'est par eux que le chrétien vit en profondeur (confession et communion ne sont pas des luxes).

Bon courage ! :fleur:


Revenir vers « Théologie de la liturgie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités