L'obéissance à l'Eglise

Débat sur le thème : « Tradition ou progrès dans l’Église : faut-il choisir ? »
Règles du forum
La participation au débat est réservée aux utilisateurs enregistrés. Les interventions sont modérées a priori.
À l'issue du débat, le salon sera verrouillé et les échanges resteront visibles en lecture seule.
Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

L'obéissance à l'Eglise

Message non lu par Pneumatis » sam. 10 juil. 2010, 20:32

Père Vallet,

Il y a quelques temps nous avons eu sur ce forum une discussion au sujet de différents courants de catholiques, plutôt progressistes ou plutôt traditionnalistes, qui ont pris pour habitude de beaucoup "commenter" (pour ne pas le dire plus brutalement) tout ce que font nos évêques français, remettant régulièrement en cause leur autorité. Quelle est pour vous l'attitude juste à avoir quand il nous semble que tel ou tel évêque semble se tromper ?

Merci.
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
Père Hubert Vallet
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 19
Inscription : mer. 07 juil. 2010, 21:06
Localisation : Chateaubriant

Re: L'obéissance à l'Eglise

Message non lu par Père Hubert Vallet » sam. 10 juil. 2010, 20:37

Je note votre prudence dans la dernière phrase: deux fois "semble", et "semble". Ceci souligne déjà, et à juste titre, la difficulté qu'il y a (une quasi-impossiblité, en fait) à appréhender l'attitude d'un évêque: trop de paramètres peuvent entrer en jeu, dont l'information médiatique ne retiendra qu'une petite partie. Le cas est plus simple s'il s'agit, par exemple, d'un texte, pourvu qu'on se donne alors la peine de le lire vraiment, et de chercher à le comprendre, à le mettre en perspective. Bref, une réaction rapide me "semblerait" déjà disqualifiée.
Père Hubert Vallet

Avatar de l’utilisateur
Pneumatis
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1950
Inscription : jeu. 19 févr. 2009, 17:22
Localisation : Châteaubriant
Contact :

Re: L'obéissance à l'Eglise

Message non lu par Pneumatis » sam. 10 juil. 2010, 20:40

Mais d'après vous, un laïc (ou même un prêtre ou un autre évêque) peut-il se permettre de porter publiquement un jugement sur un évêque (ou sur les propos d'un évêque) ?
Site : http://www.pneumatis.net/
Auteur : Notre Père, cet inconnu, éd. Grégoriennes, 2013

Avatar de l’utilisateur
Père Hubert Vallet
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 19
Inscription : mer. 07 juil. 2010, 21:06
Localisation : Chateaubriant

Re: L'obéissance à l'Eglise

Message non lu par Père Hubert Vallet » sam. 10 juil. 2010, 20:49

Sans aucun doute s'il est bienveillant!
S'il s'agit, disons, d'une appréciation négative, il faudrait au moins faire ce que l'on attendrait que l'évêque fasse dans le cas symétrique (et qu'il fait d'ailleurs), à savoir ne jamais nuire à la gloire personnelle de l'intéressé, et plutôt l'interroger en tête-à-tête, lui écrire, lui mailer une question précise. A mon avis, beaucoup prendront le temps de répondre.
A suivre, sans doute
Père Hubert Vallet

Avatar de l’utilisateur
savonarole
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : mar. 29 juin 2010, 14:06

Re: L'obéissance à l'Eglise

Message non lu par savonarole » sam. 10 juil. 2010, 21:32

Bonjour Père,

pour poursuivre le questionnement: quand il s'agit d'un fidèle qui pense que son évêque "n'applique" pas une directive de Rome, le fidèle peut-il prendre son évêque en "faute" ou bien le fidèle doit-il consentir à ce que l'évêque est une marche de manoeuvre quant à l'application des directives ?

La question est purement théorique et je n'ai pas d'exemple précis mais disons que l'accès aux textes émis par le Pape, directement à "n'importe qui" (journalistes, fidèles...) ne permet peut-être pas une adaptation pastorale que l'évêque pourrait faire.

Avatar de l’utilisateur
Père Hubert Vallet
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 19
Inscription : mer. 07 juil. 2010, 21:06
Localisation : Chateaubriant

Re: L'obéissance à l'Eglise

Message non lu par Père Hubert Vallet » sam. 10 juil. 2010, 21:58

Je me retrouve assez bien dans votre façon de présenter les choses, d'autant mieux que je ne vois pas comment "prendre" un évêque (fût-ce en faute): nous avons déjà assez à faire de le porter, de prier pour lui, de nous mettre au service de la vie de l'Eglise dans le diocèse, etc, sans avoir à mettre la main dessus.
Une autre remarque en passant: le pape ne donne que très rarement des "directives" aux évêques, il écrit plutôt, si vous me passez la comparaison, des textes de politique générale qui nécessitent effectivement, comme vous le dites très bien, des applications pastorales circonstanciées. Plutôt que de marge de maneuvre, il convient alors de parler, là encore, de gradualité dans l'application. Figurez-vous qu'un évêque ne fait pas tout ce qu'il veut (en tout cas pas immédiatement), pas plus qu'un curé, et pas plus que n'importe qui. La preuve: vous voulez être saints (pour devenir, disons, comme le Samaritain de l'Evangile de ce dimanche)... et, si vous êtes honnêtes, vous ne pouvez que constater que vous vous retrouvez plutôt du côté de l'homme blessé, ncpable de remuer le petit doigt quand il le faudrait. Heureusement, Dieu est patient avec tous... même avec les évêques, donc!
Père Hubert Vallet

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: L'obéissance à l'Eglise

Message non lu par Petit Matthieu » sam. 10 juil. 2010, 22:26

Bonsoir mon père,

Venant d'un milieu catholique peu pratiquant, l'obéissance à l'Eglise n'était pas du tout dans mes "gênes" familiaux. Je découvre donc l'Eglise peu à peu, j'apprends à l'aimer et je commence donc par vouloir la comprendre. Aussi à notre époque, l'obéissance n'est pas une valeur gratifiante, elle donne l'image de l'asservissement voir de la manipulation. Dire "je crois en Dieu et au Christ son Fils unique notre Sauveur" sans passer pour un intégriste (le mot à la mode comme vous le savez) est déjà un joli challenge en France au XXIe siècle. Mais dire "j'obéis à l'Eglise, à son Magistère" c'est être catalogué comme faible d'esprit et sans intelligence.

Aussi, pour obéir il faut comprendre et adhérer. Sans quoi on est soit inconscient, soit hypocrite. Et bien je pense que l'obéissance à l'Eglise, qui est un pilier du fonctionnement de l'Eglise susdite, nécessite qu'elle se fasse comprendre au monde. Or, elle n'est plus du tout connue par une part immense de la jeunesse et même chez la génération de mes parents (j'ai 23 ans). Aussi, je voulais juste dire que l'obéissance aux évêques ne peut être effective et porter du fruit uniquement si ceux-là se font comprendre.

C'est pour moi la seule priorité que doit avoir l'Eglise, se refaire comprendre, en France tout du moins. Le bateau rempli de monde est déjà bien loin, bien loin du phare !
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Père Hubert Vallet
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 19
Inscription : mer. 07 juil. 2010, 21:06
Localisation : Chateaubriant

Re: L'obéissance à l'Eglise

Message non lu par Père Hubert Vallet » sam. 10 juil. 2010, 22:41

Merci, Petit Matthieu, de ces très belles lignes. Elles m'ont fait penser à ce qu'un magnifique théologien du XXème siècle -Henri de Lubac- écrivait sur l'Eglise, notre mère (si vous voulez plus de références, vous pourrez me contacter en privé sur le forum). J'ajoute que le nouvel évêque de Nantes, dispose d'une clarté d'expression et d'une présence humble et forte qui font du bien. Il n'est pas le seul évêque dans ce cas, loin s'en faut (je crois même que la France de 2011 bénéficie d'un corps épiscopal remarquable, déjà dans sa soif affichée de sainteté).
Père Hubert Vallet

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité