Climato-scepticisme

Biodiversité - Ressources naturelles - Changement climatique - Condition animale
axou
Barbarus
Barbarus

Re: Le réchauffement climatique en question

Message non lupar axou » ven. 02 déc. 2016, 18:52

Bonsoir à tous,

je suis stupéfaite qu'il existe encore des personnes mettant en doute la cause humaine du réchauffement climatique actuel.

J'a lu livre des Argonautes sur le sujet, complexe mais passionnant.

Un détail s'il ne faut en donner qu'un.
Depuis 800000 ans, notre planète alterne des périodes glaciaires (ou toute l'Europe est sous les glaces) et des périodes interglaciaires (ou la glace se concentre aux pôles).
Pendant cette période, la teneur en gaz carbonique a varié entre 190 PPM à 280 PPM (parties par millions).

Nous sommes en période interglaciaire depuis 12000 ans et la teneur en gaz carbonique a été stable pendant toute cette période là jusqu'en 1900 : 280 PPM.
A partir du début du 19 ième siècle, la teneur en gaz a augmenté et nous en sommes maintenant à ... 400 PPM !
Du jamais vu depuis 800000 ans !

Naturellement depuis cette période ou l'industrialisation a commencé, au départ essentiellement à cause du charbon.
A moins bien sur que ce soit un pur hasard bien sur .... :p

Vous me direz, ce gaz nous empêche t-il de respirer ? Non, il est juste en train d'augmenter la température de la planète, lentement mais surement en retenant la chaleur solaire au sol ("effet de serre") et en train également d'acidifier les océans, ce qui va avoir une conséquence sur la faune et la flore océane.

Il y d'autres gaz à effet de serre comme le méthane (rappellons que la production à outrance de viande est responsable pour 20 pour cent du réchauffement climatique à cause des pets de vache, du méthane !) et c'est tout un mode de vie, l'avion, la voiture, la déforestation consommation à outrance d'énergie qui est en cause.

Les conséquences ? des changements majeurs, la mer qui monte et des régions qui disparaissent, des réfugiés climatiques en pagaille, des famines et des guerres autour de la gestion de l'eau qui va manquer avec la désertification de certains pays..Et les plus pauvres qui trinquent avant tout le monde, comme d'habitude.

Les causes humaines du réchauffement climatique font consensus aujourd'hui parmi les scientifiques, ce qui est encore discuté, c'est la répartition entre la part de l'homme et d'autres phénomènes. certains spécialistes du soleil disent que les éruptions solaires plus fréquentes de ces dernières décennies ont une part de responsabilité dans le réchauffement de ces 30 dernières années.
Il ne manquait plus que le soleil s'en mêle !

Quand on évoque ensuite la gestion calamiteuse des déchets, l'abus dramatique de pesticides qui nous empoisonne, la fertilité masculine qui a baissé de 30 pour cent, (!!!) le nombre de cancers qui ont été multipliés par 10 selon les cancers en 30 ans probablement à cause de ces mêmes pesticides, le nombre d'abeilles qui a baissé de 30 pour cents.(grâce à qui nous mangeons, elles sont nos pollonisateurs)... Il me parait évident que l'engagement écologique n'est pas une nouvelle religion mais une responsabilité essentielle à la fois citoyenne et morale, et que notre foi chrétienne qui nous engage à la VERITE nous emmène à ce sens des responsabilités là.

La politique de l'autruche n'est pas chrétienne, nous somme apellés au courage de la vérité.

Comme le dit le Saint-Père : "Defendre et protéger notre maison commune".

Bien à vous,

Axou


Revenir vers « Écologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité