Communautés...écologiques ?

Biodiversité - Ressources naturelles - Changement climatique - Condition animale
Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Communautés...écologiques ?

Message non lupar coeurderoy » dim. 29 mai 2016, 20:48

Ce titre est volontairement "accrocheur" : je m'explique,

dans une époque où les Chrétiens doivent donner l'exemple de sobriété, simplicité, pauvreté, je trouve de plus en plus indisposant, en visitant tel ou tel monastère, de découvrir : des richesses superflues (décorum, automobiles , matériel informatique, "train de vie" ou nourriture trop recherchée)

Bon, soyons clairs, dans les années 80 déjà j'avais remarqué que telle ou telle congrégation se lançait parfois dans des "dépenses somptuaires" : visitant, en 1985, ma grand-tante, religieuse née en 1896) , cette dernière s'estimait alors heureuse d'avoir pu conserver une cellule toute simple assez pauvre mais regrettait en revanche la construction de nouvelles chambres avec salles de bains "trop luxeuses pour des religieuses" (sic) ; dans telle autre communauté sacerdotale c'est le luxe des donateurs férus des ornements "Concile de Trente" (fils d'or, etc), qui me reste en travers de la gorge , chez telle autre c'est le matériel informatique dernier cri, la consommation excessive de papier, les beaux prospectus couleur qui m'indisposent...

J'ai connu, en Touraine, une petite communauté très dégagée de tous les "must" du standing monacal mais, même chez les Cisterciens - normes de sécurité obligent - j'ai vu, dans les hôtelleries, des aménagements excessivement modernes et chers pouvant scandaliser les retraitants d'orgine modeste ; Essaie-t-on de satisfaire en priorité la "clientèle" catho-bourgeoise, aimant ses aises, ou veut-on montrer qu'on est "dans le coup" ?

Toujours est-il qu'il doit exister (dans notre pays très gavé et consumériste) des "résistants" essayant de vivre en vérité des conditions de vie proche des plus simples, des plus pauvres : n'hésitez pas à me les signaler, ça m'intéresse.

Par ailleurs voir des religieux ou religieuses opter pour des conditions de vie respectant l'environnement, préférant la bicyclette à la voiture et l'éclairage discret à la tonitruance des spots me donne toujours un préjugé favorable envers ceux qui tentent d'y vivre en harmonie avec les saisons...
En tout cas, relisant Huysmans (En Route) décrivant sa retraite rustique à Notre-Dame de l'Atre ( abbaye d'Igny, dans la Marne) je mesure à quel point certains de nos monastères, comme ceux du règne de Louis XV, se sont calqués sur le confort et la mode de ce qu'on appelait "le siècle"...
Dernière édition par coeurderoy le lun. 30 mai 2016, 13:19, édité 3 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3228
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Communautés...écologiques ?

Message non lupar Héraclius » dim. 29 mai 2016, 21:34

Je suis d'accord, en un sens. Certains monastères m'ont parfois un peu étonné dans leur manque d'austérité. Mais bon, aux moines et moniales les affaires des moines et moniales. Il paraît qu'il y aurait un mouvement interne de "radicalisation" en cours...

Je n'ôterais qu'une chose à votre constat : le cas liturgique. "Rien n'est trop beau pour Dieu", et notre ère technocratique et utilitaire a autant besoin d'authenticité austère que de beauté gratuite. Si il y a deux choses qui sont prioritaires, c'est l'action sociale et le culte divin.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10112
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Communautés...écologiques ?

Message non lupar Fée Violine » dim. 29 mai 2016, 21:44

Je n'ôterais qu'une chose à votre constat : le cas liturgique. "Rien n'est trop beau pour Dieu", et notre ère technocratique et utilitaire a autant besoin d'authenticité austère que de beauté gratuite. Si il y a deux choses qui sont prioritaires, c'est l'action sociale et le culte divin.
Mais le beau n'est pas forcément cher.
Au contraire, même, dirais-je.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3228
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Communautés...écologiques ?

Message non lupar Héraclius » dim. 29 mai 2016, 22:12

Je n'ôterais qu'une chose à votre constat : le cas liturgique. "Rien n'est trop beau pour Dieu", et notre ère technocratique et utilitaire a autant besoin d'authenticité austère que de beauté gratuite. Si il y a deux choses qui sont prioritaires, c'est l'action sociale et le culte divin.
Mais le beau n'est pas forcément cher.
Au contraire, même, dirais-je.
C'est partiellement vrai (je ne suis pas fan des ornements tridentins sur-chargés, d'ailleurs). Il faut du bon goût et de la simplicité.

Mais l'offrande que nous faisons à Dieu est est offrande d'abnégation, comme disent les anthropologistes, c'est à dire qu'elle tient sa valeur de ce qu'elle nous coûte à nous - on ne peut, après tout, rien offrir à Dieu qui Lui soit utile. Rappelons nous l'attitude de Marie avec Jésus et Marthe ou celle du Curé d'Ars.

M'enfin bon, restons sur le sujet.
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Communautés...écologiques ?

Message non lupar coeurderoy » dim. 29 mai 2016, 22:43

Disons que certaines communautés (parfois riches car couvertes de terres ou d'or par des donateurs) ont su redistribuer charitablement aux pauvres : à la Révolution les villages voisins de l'abbaye de Vauclair, près de Laon, demandèrent (en vain) que l'abbaye soit sauvegardée : elle nourrissait régulièrement de très nombreux indigents ; saint-Bernard tenta de limiter l'emploi des pierres précieuses et orfèvrerie de prix dans ses monastères, on a vu certains saints abbés préférer, à la fin de l'Ancien Régime, une simple cellule à un logis abbatial moderne et confortable quand d'autres ne respectaient plus la clôture...
J'appartiens à la génération née dans les années 60 (pas de guerre, confort, facilités en tous genres...) , mes parents, eux, eurent 20 ans vers 1942, et ne furent jamais tentés par le luxe tapageur et je leur en sais gré, en revanche j'ai vu et entendu des supérieurs d'abbayes (de ma génération) très friands des dernières nouveautés technologiques, optant pour des matériaux coûteux et des oeuvres "de prestige" en des temps où la plupart des familles se serrent sérieusement la ceinture...Et là je rejoins saint Bernard ou saint Vincent de Paul rappelant que les pauvres sont la première richesse de l'Eglise....
le Beau peut être sobre et "pauvre" tout est dans le tact : on ne peut peut pas "meubler" en 2016 un sanctuaire avec ce qui était "fashion" pour les contemporains du Roi Soleil au risque de tomber dans "revival-kitsch"...comme on a eu un revival neo-médiéval à Solesmes par exemple...

Tout cela donnerait presqu'envie d'opter pour un érémitisme pur et dur... :>

.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

papillon
Barbarus
Barbarus

Re: Communautés...écologiques ?

Message non lupar papillon » lun. 30 mai 2016, 0:10

Bonjour,

Voici une abbaye de chez nous, verte (très semble-t-il) , à la fois moderne et simple, au style dépouillé.
On aime ou on n'aime pas, mais ça change des dorures.

http://vieenvert.telequebec.tv/sujets/5 ... notre-dame

http://www.abbayevalnotredame.ca/

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Communautés...écologiques ?

Message non lupar coeurderoy » lun. 30 mai 2016, 12:56

Merci beaucoup Papillon : cet esprit et le jeu de l'architecture (beauté qui vient du jeu de la lumière sur les espaces et volumes) est je pense davantage dans l'esprit de Bernard de Clairvaux (même si je peux comprendre qu'on soit très attaché à "l'ancien", ce qui n'était nullement le cas des premiers Cisterciens qui "essuyaient les plâtres" et optaient pour une simplicité très fonctionnelle.
J'ai fait plusieurs retraites chez des Cisterciennes : rien à dire sur la vie, simple, fraternelle, joyeuse ni sur l'environnement mais le très grand confort de l'hôtellerie (hyper clean avec douches individuelles dans chaque chambre ) m'a presque fait songer à l'hôtellerie touristique : je dors toujours très mal dans...le confort et toujours beaucoup mieux "à la rude", c'est ainsi ! <:

En revanche l'ambiance "hygiéniste" de pas mal de monastères contemporains (adaptés à des "urbains" relativement raffinés) est je crois à mille lieues de notre ancienne société rurale qui avait...les sabots crottés ; Les cloîtres du XII ème siècle étaient sans doute des espaces de "vie" et de croisement dépourvus des "p'tites fleurs" décoratives et pelouses bien tondues qu'on nous sert désormais en des lieux perçus de façon uniquement patrimoniale (monument historique protégé) : je crois que notre besoin de momifier et d'embellir excessivement ces lieux de prière pour en faire de jolies cartes postales - là je songe à quelques abbayes célèbres d'Europe - est lié à une "consommation culturelle" facile et superficielle qui touche bien d'autres domaines de la civilisation : le paraître plutôt que l'être...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux


Revenir vers « Écologie »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité