Réchauffement ou refroidissement

À l'occasion de la clôture de la Conférence de Copenhague sur le changement climatique
Règles du forum
La participation au débat est réservée aux utilisateurs enregistrés. Les interventions sont modérées a priori.
À l'issue du débat, le salon sera verrouillé et les échanges resteront visibles en lecture seule.
jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Réchauffement ou refroidissement

Message non lupar jeanbaptiste » sam. 19 déc. 2009, 21:07

Monsieur de Plunkett,

Je me souviens avoir vu il y a quelques années une émission dans laquelle des "scientifiques" exposaient la thèse selon laquelle ce n'était pas un réchauffement climatique que nous risquions de connaître, mais un violent refroidissement à la suite d'un réchauffement bref.

La thèse est-elle aujourd'hui encore soutenue ? Est-elle selon vous envisageable ?

Cordialement,

Jean-Baptiste

Avatar de l’utilisateur
Patrice de PLUNKETT
Persona
Persona
Messages : 14
Inscription : jeu. 17 déc. 2009, 21:22
Contact :

Re: Réchauffement ou refroidissement

Message non lupar Patrice de PLUNKETT » sam. 19 déc. 2009, 21:27

Les seuls compétents en matière de climatologie sont... les climatologues; Un physicien comme Allègre, par exemple, n'y connaît rien et dit n'importe quoi.
Or la réalité du réchauffement, et le rôle du facteur anthropique (activités humaines) dans "l'effet de seuil" qu'il faut éviter, ne sont remis en cause par personne chez les climatologues ! Les débats qu'ils ont entre eux, même acerbes comme dans toutes les communautés scientifiques, ne portent pas sur cette évidence du réchauffement mais sur une série de détails.
Ce qui est patent, c'est que le fragile équilibre terrestre est menacé d'un déréglement dont personne ne peut prédire l'ampleur : risque gigantesque et qui concerne directement l'avenir de l'humanité.
Or l'humanité, justement, peut agir sur le pourcentage dont ses activités économiques sont responsables. Et c'est ce pourcentage qui risque de déclencher l'effet de seuil !
Fuir nos responsabilités serait humainement fou et chrétiennement monstrueux, puisque la création est confiée par le Créateur à l'homme, sa créature : cf Genèse et toute la Bible, dont l'épître aux Romains (8, 19-23).
Patrice de Plunkett,
Journaliste et essayiste, auteur de L'Écologie, de la Bible à nos jours (L'Œuvre, 2008)

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Réchauffement ou refroidissement

Message non lupar jeanbaptiste » sam. 19 déc. 2009, 21:43

Je suis désolé d'avoir été aussi imprécis dans ma question. Je connais très mal ce sujet, et le visionnement de l'émission dont je vous parle doit remonter à trois ou quatre ans.

Il ne s'agissait pas pour moi de remettre en cause le danger que nous courrons. Pour être plus clair, je voulais savoir ce qu'il en était de cette théorie selon laquelle à la suite d'un réchauffement aussi bref que violent les dérèglements climatiques conduiraient à un refroidissement extrêmement violent frôlant la glaciation.

Pour le reste, je suis tout à fait d'accord avec vous, nous avons des responsabilités que nous ne devons pas fuir. À la fois pour des raisons "pratiques" de simple survie, mais également pour des raisons "morales" (la surconsommation allant de paire avec un véritable dessèchement spirituel).


Revenir vers « Discussion avec Patrice de PLUNKETT, samedi 19 Décembre 2009 »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité