Écologisme, néo-malthusianisme et néo-paganisme

À l'occasion de la clôture de la Conférence de Copenhague sur le changement climatique
Règles du forum
La participation au débat est réservée aux utilisateurs enregistrés. Les interventions sont modérées a priori.
À l'issue du débat, le salon sera verrouillé et les échanges resteront visibles en lecture seule.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Écologisme, néo-malthusianisme et néo-paganisme

Message non lupar Christophe » ven. 18 déc. 2009, 17:33

Monsieur de Plunkett,

L'attitude sceptique d'une fraction importante de la communauté catholique vis-à-vis de l'écologie s'explique - entres autres facteurs - par certaines accointances entre la mouvance écologiste et des formes de pensée néo-malthusienne et néo-païenne.
Ainsi, par exemple et très récemment, certains organismes comme l'UNFPA (Fonds des Nations unies pour la population) se sont servis des prévisions catastrophiques sur les changements climatiques pour demander une nouvelle réduction de la fertilité par le biais de politiques pro-avortement et pro-contraception.

La sauvegarde de l'environnement rime-t-elle nécessairement avec le contrôle des populations et l'adoration de la déesse Gaïa ? La participation à la Conférence de Copenhague de la France et de l'État du Vatican est-elle une forme de compromission ? Les chrétiens qui raisonnent ainsi ont-ils raison d'abandonner le terrain de l'écologie à leurs adversaires idéologiques ?

Cordialement
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Patrice de PLUNKETT
Persona
Persona
Messages : 14
Inscription : jeu. 17 déc. 2009, 21:22
Contact :

Re: Écologisme, néo-malthusianisme et néo-paganisme

Message non lupar Patrice de PLUNKETT » sam. 19 déc. 2009, 21:17

L'attitude écolophobe d'une partie des catholiques (spécialité française) est religieusement malsaine : ils cherchent tous les prétrextes de ne pas écouter ce que leur dit leur propre Eglise, pape en tête ! Quand Benoit XVI demande des mesures contraignantes pour lutter contre les gaz à effet de serre, je n'arrive pas à comprendre comment des catholiques - et qui se disent "grands papistes" ! - feignent de n'avoir rien entendu (au mieux), ou (au pire) continuent à dire qu'il n'y a pas de réchauffement climatique et que ceux qui y croient sont des subversifs ! Personne n'est obligé d'être catholique ni a fortiori de se dire ultra-papiste ; mais à partir du moment où l'on prend cette posture, la moindre des choses serait de faire attention à ce que dit le pape, même si ça contredit nos opinions séculières personnelles... ou celles de notre milieu social.

Il y a des malthusiens ou des néopaïens chez les écologistes. Mais il y en a aussi chez les anti-écologistes : le malthusianisme et le néo-paganisme viennent du système économique "matérialiste mercantile" (comme disait JP II). Réduire l'écologie à ces courants-là pour nier l'urgence écologique - et pour donner tacitement tort au pape - , c'est donc un procédé de faussaires, étonnant de la part de catholiques ; un peu moins étonnant quand on sait que ces catholiques-là opèrent en réalité pour une mouvance politique, aux accointances fort peu chrétiennes souvent.

Heureusement, la mobilisation écolo-catholique gagne du terrain tous les jours dans la jeunesse. (Cf la campagne "Noël autrement", voyez sur mon blog). Et la dernière assemblée des évêques à Lourdes a cré un bureau Ecologie-Environnement confié à Mgr Stenger, le président de Pax Christi France, très engagé sur le front écologique notamment !
Etre écolophobe aujourd'hui, pour un catholique, c'est tourner le dos au pape et aux évêques. Etrange posture que je ne conseille à personne.
Patrice de Plunkett,
Journaliste et essayiste, auteur de L'Écologie, de la Bible à nos jours (L'Œuvre, 2008)

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 343
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Écologisme, néo-malthusianisme et néo-paganisme

Message non lupar Geronimo » sam. 19 déc. 2009, 21:52

Les désastres écologiques ne sont pas le fait des catholiques mais des multinationales laissées libres de faire n'importe quoi sous prétexte de libéralisme et de mondialisation.
Ces mêmes multinationales se sont recyclées dans l'écologisme théorique et organisent des sommets pour "sauver la planète" et nous devrions les suivre bêtement malgré tout ce qu'il en ressort de haine de l'homme et de tentations eugénistes ?

Bien sûr qu'il faut prendre soin de l'environnement, bien sûr que le Pape a raison.

Ce que vous ne comprenez pas, c'est que nous faisons une distinction entre les mesures intelligentes en faveur du développement qui correspondent au discours de l'Eglise et les mystifications autour du CO2 qui sont le discours de l'ONU.

Que l'Eglise participe à ce genre de sommet pour y porter l'Evangile et la vérité sur la place de l'homme dans la création, soit. Mais nous ne sommes pas prêts à confondre le discours de l'Eglise et celui de l'ONU.

Nous sommes tout à fait prêt à écouter le discours de l'Eglise et à le mettre en pratique, mais pas les sornettes pseudo-scientifiques de l'ONU entachées de la haine de l'homme dans sa dignité de couronnement de la création.

Vous balayez un peu rapidement la contamination de notre sphère mentale par les doctrines New-Age.
Et s'il y a bien un danger spirituel c'est celui du New-Age auxquels nous sommes confrontés tous les jours et spécialement venant de l'éducation nationale.
La conception New-Age du rapport de l'homme à la nature n'est pas compatible avec le catholicisme.

Le danger de l'Islam n'est rien comparé à la haine du monothéisme contenue dans le New-Age.
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
Patrice de PLUNKETT
Persona
Persona
Messages : 14
Inscription : jeu. 17 déc. 2009, 21:22
Contact :

Re: Écologisme, néo-malthusianisme et néo-paganisme

Message non lupar Patrice de PLUNKETT » sam. 19 déc. 2009, 22:04

Je vous admire d'être ainsi en mesure d'agir à l'échelon mondial. Je suis plus modeste et me limite aux êtres humains que je rencontre, et dont beaucoup se veulent écologistes - sans être pour autant libérés des idées fausses de notre société matérialiste mercantile, notamment dans le domaine des moeurs, qui conditionne une partie due l'art de vivre. Il s'agit d'évangéliser l'écologie, en somme. Je vous singale que le Christ n'est pas venu pour les bien portants mais pour les malades...
Mais libre à vous de vous retirer sous votre tente en refusant de fréquenter le monde extérieur, parce que vous y rencontreriez des gens impurs ! Quand on ne veut pas évangéliser, on trouve toujours d'excellentes raisons théoriques.
Je constate aussi que vous avez le mépris facile ("suivre bêtement", etc). Commencez par vous demander si vous êtes assez informé et si vous avez tout compris.
Et quand vous dites "nous", de quel conventicule parlez-vous ? Je n'appartiens pour ma part qu'à l'Eglise.
Patrice de Plunkett,
Journaliste et essayiste, auteur de L'Écologie, de la Bible à nos jours (L'Œuvre, 2008)

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 343
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Écologisme, néo-malthusianisme et néo-paganisme

Message non lupar Geronimo » sam. 19 déc. 2009, 22:09

...
Mais libre à vous de vous retirer sous votre tente en refusant de fréquenter le monde extérieur, parce que vous y rencontreriez des gens impurs ! Quand on ne veut pas évangéliser, on trouve toujours d'excellentes raisons théoriques.
....
[***]
Je dis juste que le discours de l'Eglise ne se confond pas avec le discours de l'ONU.
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
Patrice de PLUNKETT
Persona
Persona
Messages : 14
Inscription : jeu. 17 déc. 2009, 21:22
Contact :

Re: Écologisme, néo-malthusianisme et néo-paganisme

Message non lupar Patrice de PLUNKETT » sam. 19 déc. 2009, 22:18

Demandez-vous pourquoi le pape a un ambassadeur permanent à l'ONU, et pas n'importe lequel ; interrogez-vous sur ce qu'il y fait. Lisez par exemple ses discours ; informez-vous.
Patrice de Plunkett,
Journaliste et essayiste, auteur de L'Écologie, de la Bible à nos jours (L'Œuvre, 2008)

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 343
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: Écologisme, néo-malthusianisme et néo-paganisme

Message non lupar Geronimo » sam. 19 déc. 2009, 22:24

Heureusement, effectivement, que le Pape dialogue avec l'ONU.
Cela ne veut pas dire qu'il y a identité des discours.
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester


Revenir vers « Discussion avec Patrice de PLUNKETT, samedi 19 Décembre 2009 »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit