La Conférence de Copenhague sur le changement climatique

À l'occasion de la clôture de la Conférence de Copenhague sur le changement climatique
Règles du forum
La participation au débat est réservée aux utilisateurs enregistrés. Les interventions sont modérées a priori.
À l'issue du débat, le salon sera verrouillé et les échanges resteront visibles en lecture seule.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7853
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

La Conférence de Copenhague sur le changement climatique

Message non lupar Christophe » sam. 19 déc. 2009, 20:04

Monsieur de Plunkett,

La Conférence de Copenhague vient de se conclure sur un accord a minima.


L'Accord de Copenhague

Quel est le contenu de l'Accord de Copenhague ? Pourquoi est-il généralement considéré par les observateurs comme un échec ? Contient-il néanmoins des avancées significatives ? Quelle est la valeur juridique de cet accord, alors que la conférence des Nations unies "prend note" de l'accord de Copenhague, mais ne l'entérine pas ?

Les négociations de Copenhague

Comment expliquer l'échec de ce Sommet, pourtant préparé très en amont par l'ONU et qui était annoncé comme historique ? Le texte final de l'accord est essentiellement le fruit d'une négociation sino-américaine ; comment interpréter cette mise à l'écart de l'Union Européenne ? Après l'échec de Copenhague, l'ONU est-elle encore « dans la course » pour solutionner la question du changement climatique et des émissions mondiales de GES (gaz à effet de serre) ? Quelle alternative subsiste-il encore pour ceux qui ne se résignent pas au fatalisme ?

Cordialement
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7853
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: La Conférence de Copenhague sur le changement climatique

Message non lupar Christophe » sam. 19 déc. 2009, 22:17

Bonsoir,

Y a-t-il quelque chose à attendre de la prochaine Conférence sur le climat (Mexico 2010) ?

Cordialement
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Patrice de PLUNKETT
Persona
Persona
Messages : 14
Inscription : jeu. 17 déc. 2009, 21:22
Contact :

Re: La Conférence de Copenhague sur le changement climatique

Message non lupar Patrice de PLUNKETT » sam. 19 déc. 2009, 22:24

De deux choses l'une :
- ou bien les chefs d'Etat et de gouvernement ayant une once de responsabilité (il en existe) décideront de compenser la pitrerie de Copenhague par une réunion opérationnelle sérieuse,
- ou bien la pression américaine, enrobée du "charisme" d'Obama, exercera encore son effet inhibant.

On peut en tout cas compter sur le Saint-Siège pour continuer l'offensive, en lien avec les pays du Sud. Il y a là en gestation une géopolitique écolo-spirituelle très intéressante. La planète catholique est de moins en moins assimilée à l'Occident : alleluia.
Patrice de Plunkett,
Journaliste et essayiste, auteur de L'Écologie, de la Bible à nos jours (L'Œuvre, 2008)

Avatar de l’utilisateur
Geronimo
Quæstor
Quæstor
Messages : 343
Inscription : mer. 05 mai 2004, 1:58
Localisation : europe chrétienne

Re: La Conférence de Copenhague sur le changement climatique

Message non lupar Geronimo » sam. 19 déc. 2009, 22:39

Patrice de PLUNKETT a écrit :...
La planète catholique est de moins en moins assimilée à l'Occident : alleluia.
Je m'en réjouis aussi.

Un nouveau sommet de ce type pourrait être formidable et efficace s'il ne reposait pas sur des bases aussi incertaines que le réchauffement anthropique.

Les dégâts sur l'environnement lié à l'âpreté au gain sont suffisamment nombreux pour qu'on évite de se tirer une balle dans le pied en faisant appel à des théories aussi controversées et qu'on s'attelle à résoudre de vrais problèmes écologiques.
"Tant la concurrence au sens du LIBERALISME économique que la lutte des classes dans le sens marxiste sont contre nature et opposées à la conception chrétienne de la vie." Bienheureux Jean XXIII, encyclique Mater et Magistra n. 24

"Si les élections changeaient vraiment les choses, le vote serait interdit" Coluche
vive les sacrifices humains !
la droite a des idées
la droite sait aussi manifester

Avatar de l’utilisateur
Patrice de PLUNKETT
Persona
Persona
Messages : 14
Inscription : jeu. 17 déc. 2009, 21:22
Contact :

Re: La Conférence de Copenhague sur le changement climatique

Message non lupar Patrice de PLUNKETT » mar. 29 déc. 2009, 20:21

Déclarer incertain le facteur anthropique, c'est contredire les documents de l'Eglise qui abordent ce domaine : interventions du pape, des nonces à l'ONU, des conférences épiscopales et des grands mouvements catholiques (Caritas, Pax Christi etc). L'Eglise appelle à changer le modèle économique actuel et le mode de vie des pays riches, à la fois pour la justice nord-sud et pour modifier l'impact de notre activité sur l'environnement : impact qui constitue, précisément, le facteur anthropique !
Il n'est plus possible de tenir la position négationniste climatique tout en se réclamant de l'Eglise.
Patrice de Plunkett,
Journaliste et essayiste, auteur de L'Écologie, de la Bible à nos jours (L'Œuvre, 2008)


Revenir vers « Discussion avec Patrice de PLUNKETT, samedi 19 Décembre 2009 »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité