Méditations

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Carolus
Senator
Senator
Messages : 783
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Carolus » sam. 08 août 2020, 13:49

Normandt a écrit :
ven. 07 août 2020, 12:43
Normandt :

Comment se fait-il que plusieurs personnes se laissent désinformer, au même moment, dans le mensonge ? […]
Merci de votre méditation, cher Normandt. :)
Normandt a écrit :
ven. 07 août 2020, 12:43
Normandt :

[…] C'est ce qui se produit contre Étienne :
« Ils produisirent de faux témoins, qui disaient » : « Cet individu ne cesse de proférer des paroles contre le Lieu saint et contre la Loi. » Actes des Apôtres, chapitre 6, verset 13
Le mensonge c’est le contraire de la vérité.
Ep 5, 8-9 Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière ; conduisez-vous comme des enfants de lumière – or la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité
La lumière « a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité ».

Conduisons-nous comme des enfants de lumière. 🙏

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » sam. 08 août 2020, 13:58

132. Dieu est avec nous

Jérémie, dès le début de son ministère, dès qu’il œuvre avec Dieu, il comprend Dieu, puisqu’il est avec Dieu :
« Seigneur, tu m’as fait savoir, et maintenant je sais, tu m’as fait voir leurs manœuvres. » Jérémie, chapitre 11, verset 18

Le Seigneur nous informe et nous guide. Il est avec nous, lorsque nous sommes avec lui. Dès lors, le Seigneur nous avertit, comme il avertit Jérémie.
Sommes-nous à l’écoute comme le prophète Jérémie ? Trop souvent, nous ne ressentons pas Jésus avec nous. Trop souvent aussi, nous sommes occupés ailleurs. Jésus ne peut pas nous parler si nous ne sommes pas dans un état d’écoute.

Si nous ne sommes pas à l’écoute de Jésus, nous entrons dans une zone à risque. Car Jésus seul peut nous enseigner qui il est vraiment.
Nous sommes dans un mystère quand nous ne comprenons pas Dieu. Il n’est pas un mystère. Le grand mystère est que nous ne sommes pas à l’écoute de Dieu.


Extrait du livre : Refusons le péché
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » dim. 09 août 2020, 12:54

133. Jésus est la cible

Des personnes du temple veulent arrêter Jésus. Ils se sont fermé le cœur. Ils sont persuadés qu’il n’est pas Dieu :
« Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui demandent » pourquoi Jésus n’est pas avec eux : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! » Jean, chapitre 7, versets 45 à 46

Les gardes entendent raison. Ils ne trouvent aucun prétexte pour arrêter Jésus, parce qu’ils savent que Jésus n’a rien fait de mal.

Les responsables du Temple vont insister et planifier la capture de Jésus. Nicodème demande :
« Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Jean, chapitre 7, versets 51
Nicodème cherche à secourir Jésus, mais certains d’entre eux ne veulent pas l’écouter. Lorsque nous sommes convaincus qu’une personne est fausse, même à tort et à cause de fausses rumeurs, de manipulations des consciences, même si la personne est fondamentalement authentique, la porte se referme sur la vérité de cette personne.

Puis, ils développent des moyens obscurs pour crucifier Jésus. Et c’est comme cela que, dans le monde, que tant de personnes sont blessées, tant de personnes sont persécutées, maltraitées, tuées. C’est le même péché qui se répète constamment, parce que quelques personnes ne sont pas à l’écoute. Elles ne prennent pas le temps d’observer, d’entendre et de comprendre. Le mal collectif cause la mort.

Notre prière peut aider à faire la différence, afin que des personnes soient épargnées de la sourde oreille des autres. Mais, parfois, même nos bonnes intentions ne suffisent pas. Que Dieu soit reconnu pour qui il est. Dieu est tout à fait naturel et réel pour nous.

Homélie du Dimanche 8 août ici: http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 5c3926548a

Extrait du livre : Refusons le péché
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » dim. 09 août 2020, 12:55

133. Jésus est la cible

Des personnes du temple veulent arrêter Jésus. Ils se sont fermé le cœur. Ils sont persuadés qu’il n’est pas Dieu :
« Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui demandent » pourquoi Jésus n’est pas avec eux : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! » Jean, chapitre 7, versets 45 à 46

Les gardes entendent raison. Ils ne trouvent aucun prétexte pour arrêter Jésus, parce qu’ils savent que Jésus n’a rien fait de mal.

Les responsables du Temple vont insister et planifier la capture de Jésus. Nicodème demande :
« Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Jean, chapitre 7, versets 51
Nicodème cherche à secourir Jésus, mais certains d’entre eux ne veulent pas l’écouter. Lorsque nous sommes convaincus qu’une personne est fausse, même à tort et à cause de fausses rumeurs, de manipulations des consciences, même si la personne est fondamentalement authentique, la porte se referme sur la vérité de cette personne.

Puis, ils développent des moyens obscurs pour crucifier Jésus. Et c’est comme cela que, dans le monde, que tant de personnes sont blessées, tant de personnes sont persécutées, maltraitées, tuées. C’est le même péché qui se répète constamment, parce que quelques personnes ne sont pas à l’écoute. Elles ne prennent pas le temps d’observer, d’entendre et de comprendre. Le mal collectif cause la mort.

Notre prière peut aider à faire la différence, afin que des personnes soient épargnées de la sourde oreille des autres. Mais, parfois, même nos bonnes intentions ne suffisent pas. Que Dieu soit reconnu pour qui il est. Dieu est tout à fait naturel et réel pour nous.

Homélie du Dimanche 9 août ici: http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 5c3926548a

Extrait du livre : Refusons le péché
Normand Thomas

Carolus
Senator
Senator
Messages : 783
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Carolus » dim. 09 août 2020, 20:16

Normandt a écrit :
dim. 09 août 2020, 12:55
Normandt :

Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! » Jean, chapitre 7, versets 45 à 46

Les gardes entendent raison.
Je vous remercie de parler de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, cher Normandt. :)
CEC 875 " Comment croire sans d’abord entendre ? Et comment entendre sans prédicateur ? Et comment prêcher sans être d’abord envoyé ? " (Rm 10, 14-15). Personne, aucun individu ni aucune communauté, ne peut s’annoncer à lui-même l’Évangile. " La foi vient de l’écoute " (Rm 10, 17).
« Or la foi naît de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ (Rm 10, 17).

Merci d’annoncer la parole du Christ, cher Normandt. 👍

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » lun. 10 août 2020, 13:33

Gloire à Jésus, Carolus, qui me permet de méditer sur son Amour infini, mais totalement en nous

134. La mission reçue

Pour débuter une mission voulue pour nous et pour l’humanité, nous commençons avec Jésus. Il est la cause, la raison et le but de la mission.


Pour y arriver, il n’y a qu’une seule solution, c’est que Jésus soit notre Seigneur et Sauveur, notre Maitre. Si nous voulons aider le monde à s’améliorer, à retrouver les valeurs, à devenir saint, Jésus va nous transformer, à notre demande et selon la confiance que nous lui confierons.


Marie est l’exemple parfait d’une relation intime et renouvelée de Jésus en elle. Marie nous évangélise encore aujourd’hui, par la mission qu’elle a acceptée de Dieu.

Image

La sainteté dans le monde commence par la sainteté en nous-mêmes. Sans notre volonté à vivre une amélioration de vie et de foi, nous repoussons la bénédiction de Jésus. Puis, Jésus ne peut pas nous faire évoluer.

La sainteté dépend alors de notre relation à Jésus. L’amélioration de notre existence dépend de notre intention à recevoir tout du Seigneur et à nous laisser aimer de lui.


La mission reçue de Dieu est de nous familiariser avec Jésus, de recevoir son enseignement, de le suivre. Devenons des êtres engagés à augmenter notre foi, en sa présence.


De cette manière et devenant de plus en plus remplis de Dieu (mission), sa Lumière, son Amour, et les autres manifestations de son Amour, au moment opportun, se dévoileront, rejoindront et réjouiront le cœur des personnes (évangélisation). Ces personnes seront fort possiblement aussi encouragées à suivre la Voie, la Vérité et la Vie, à suivre Jésus.





Extrait du livre : La mission du cœur

Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » mar. 11 août 2020, 13:28

135. Dans le sein maternel

« Écoutez-moi, îles lointaines ! Peuples éloignés, soyez attentifs ! J’étais encore dans le sein maternel quand le Seigneur m’a appelé ; j’étais encore dans les entrailles de ma mère quand il a prononcé mon nom. » Isaïe, chapitre 49, verset 1

Au commencement de notre existence, lorsque nous sommes dans le sein maternel, et même avant de nous y retrouver, le Seigneur nous appelle à lui et à sa mission. C’est extraordinaire que le Seigneur ait déjà un plan pour notre vie, que nous soyons un petit fœtus ou même lorsque nous n’étions qu’une petite cellule.

Dieu nous crée et il est avec nous dès le premier instant de notre formation, jusqu’à notre retour en lui. Son plan d’Amour, il nous l’offre. Il nous connait parfaitement, puisqu’il est la Vie qui nous donne la vie.

Puis, nous devenons conscients que nous existons. Ensuite, nous découvrons que tout ce que nous sommes vient du Cœur de Dieu, notre Créateur. Dieu est Créateur et présent pour tous, sans exception.

Jésus a une mission pour nous :
Maintenant le Seigneur parle, lui qui m’a façonné dès le sein de ma mère pour que je sois son serviteur, que je lui ramène Jacob, que je lui rassemble Israël.

Oui, j’ai de la valeur aux yeux du Seigneur, c’est mon Dieu qui est ma force. Isaïe, chapitre 49, verset 5


Le service dans lequel Dieu nous inscrit, ce qu’il veut, c’est que nous devenions des serviteurs de l’Amour. C’est déjà inscrit dans notre être. Il nous a créé Amour et il attend, tout de même, une réponse précise de notre part. Voilà la responsabilité que nous avons. C’est la décision de notre vie entière : Être serviteurs ou non de l’Amour.

Il nous invite à vivre de son Amour, à être branchés à la source et il souhaite aussi que nous soyons amour les uns pour les autres. Pensons-y bien, il n’existe pas de plus belle vie que si nous avons comme base l’Amour infini de Dieu à vivre et à partager. L’éternité devient familière à partir de cette mission :
« Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » Jérémie, chapitre 31, verset 33

Dieu nous le confirme. Sa loi d’Amour est inscrite dans notre cœur. Cette loi est à accueillir. La voulons-nous ? Mais attention, en acceptant cette loi d’Amour de Dieu, nous devons accepter aussi de vivre notre vie à plein avec lui, vouloir goûter la joie et la paix continuellement, recevoir tout ce qui est manifestation de son Amour et nous savoir aimés !

Extrait du livre : La mission du cœur
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » mer. 12 août 2020, 12:56

136. Une décision

Parfois, nous vivons des hauts et des bas. Notre vie n’est pas toujours en ligne droite. Il y a parfois des lignes courbes. Et nous savons que nous pouvons errer loin avant un retour à la base naturelle de la vie offerte par Dieu. Dans la société comme dans l’Église, c’est semblable, leurs membres vivent des hauts et des bas

Le roi Josias a vécu un long cheminement. Il s’est repenti. Il s’est resitué dans sa vie et il s’est ajusté. Il prend un engagement et il conclut qu’il est bien de remettre sa vie entre les mains de Dieu :
« Debout sur l’estrade, le roi conclut l’Alliance en présence du Seigneur. Il s’engage à suivre le Seigneur en observant ses commandements, ses édits et ses décrets, de tout son cœur et de toute son âme, il accomplit ainsi les paroles de l’Alliance inscrites dans ce livre. Et tout le peuple s’engage dans l’Alliance. » 2e livre des Rois, chapitre 23, verset 3

Ce qu’une personne peut manifester de sa foi en s’unissant librement à Dieu par Alliance, lorsqu’il en témoigne, permet à d’autres d’oser l’union naturelle avec lui. Résultat : « Tout le peuple s’engage dans l’Alliance ». Son témoignage de foi attire tout un peuple dans la même direction.

Que nous en soyons conscients ou non, l’Alliance avec Dieu est l’unique recherche de toute personne, sans exception. Même si nous nous éloignons avec notre baluchon, Dieu nous appelle du plus profond de notre être. L’appel nous suit partout.

Nous engager dans la voie qui nous conduit au Cœur de Dieu est l’appel définitif que nous recevons. Mais, même si nous sommes marqués de l’Amour, cela implique une décision de notre part, comme pour le roi Josias.
Parfois, nous pensons qu’il faut faire bien des choses et trouver bien des solutions pour nous faire accepter de Dieu. Mais c’est beaucoup plus simple. Demandons-lui simplement de nous aider à le trouver. Acceptons simplement de l’accueillir dans notre vie en lui disant : « Oui, Seigneur, je le veux, sois mon Seigneur, mon accompagnateur et mon guide. Je veux te suivre. Apprends-moi à demeurer sur la route avec toi. Merci Seigneur. »

Voilà, c’est fait. Puis, nous pouvons nous rappeler que nous lui avons dit « oui », à sa volonté sur nous. Nous voulons le laisser nous rejoindre à chaque instant. Prions, puis observons notre vie s’améliorer et celle des autres aussi.

Ne nous en faisons pas pour ce qui semble ne pas fonctionner au début d’une conversion. Pour sortir d’un bouchon de circulation, il faut tout de même attendre que les voitures arrêtées avancent à nouveau, puis nous devons circuler lentement et demeurer derrière les autres, jusqu’au moment où nous pourrons rouler plus librement, mais toujours avec prudence.

La prudence nous apprend à revenir à la base de la foi, en Jésus, surtout pendant une épreuve. Nous continuons à être prudents de ne pas nous éloigner du Seigneur, même après avoir dépassé cette épreuve.

Extrait du livre : La mission du cœur

Normand Thomas

Carolus
Senator
Senator
Messages : 783
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Carolus » mer. 12 août 2020, 14:24

Normandt a écrit :
mar. 11 août 2020, 13:28
Normandt :

Il nous invite à vivre de son Amour, à être branchés à la source et il souhaite aussi que nous soyons amour les uns pour les autres. Pensons-y bien, il n’existe pas de plus belle vie que si nous avons comme base l’Amour infini de Dieu à vivre et à partager. L’éternité devient familière à partir de cette mission :
« Je mettrai ma Loi au plus profond d’eux-mêmes ; je l’inscrirai sur leur cœur. Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » Jérémie, chapitre 31, verset 33

Dieu nous le confirme. Sa loi d’Amour est inscrite dans notre cœur.
Merci de votre méditation, cher Normandt. :)
CEC 298 Puisque Dieu peut créer de rien, il peut, par l’Esprit Saint, donner la vie de l’âme à des pécheurs en créant en eux un cœur pur (cf. Ps 51, 12)
Pour « vivre de son Amour », il faut que Dieu nous donne un cœur pur.
Ps 51, 12 Crée en moi un coeur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Que le Seigneur crée en moi un cœur pur. 🙏

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » jeu. 13 août 2020, 12:44

137. Les attaches inutiles

Nous pouvons dire à Dieu :
« Guide-moi sur la voie de tes volontés, là, je me plais. Incline mon cœur vers tes exigences, non pas vers le profit. » Psaume 118, versets 35 à 36


Que notre cœur regarde vers le Cœur de Dieu et non pas du côté des convoitises, des illusions, du « mondain » de ce monde qui passe. N’attendons pas d’avoir un profit pour être heureux. Nous voulons demeurer dans son Amour. Avec Dieu, nous aurons le nécessaire pour notre survie. Nous sommes heureux maintenant, avec qui nous sommes, en lui.


Image



Jésus souhaite nous enseigner. C’est le fondement de la mission. Jésus veut nous détacher des biens humains et matériels. Mais, cela ne veut pas dire de devenir insensible, de nous refermer. Pas du tout.


Le détachement, c’est de nous libérer des attaches inutiles. Cela nous aide à nous connaitre mieux et à mieux connaitre les personnes comme elles sont. Cela nous aide aussi à nous servir de ce qui est matériel dans le seul but de nous rapprocher de l’Amour, par le partage, par exemple.


Jésus s’est entouré d’Apôtres, parce qu’il est important d’être unis aux autres. Jésus ne voulait pas être seul. Il sait que c’est important de s’entourer de personnes. Donc, il ne mentionne pas de renier notre famille.


Il propose de vivre en chrétien, de nous servir de ce que nous sommes pour évangéliser et de créer des liens importants et significatifs avec tous, par sa Présence au centre. Il veut nous enseigner les fondements de la foi. Permettons-nous plus de temps pour connaitre Jésus. La confiance en Jésus s’inscrit dans la volonté d’être uni à Lui pour toujours.



Extrait du livre : La mission du cœur

Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » ven. 14 août 2020, 13:44

138. On ne connait pas l’Église

Ce message est intéressant :
« Voici pourquoi le monde ne nous connait pas : c’est qu’il n’a pas connu Dieu. » 1re lettre de Jean, chapitre 3, verset 1
Cette phrase de Jean est encore actuelle. Et pourtant, il n’y a rien de plus simple que de nous laisser aimer de Dieu.

Mais, certaines personnes ne cherchent pas à connaitre Jésus. Elles considèrent cela comme une perte de temps. Pourtant, la route devient plus aisée avec Jésus, ce qui permet un temps mieux utilisé.

Souvent des personnes qui ne sont pas de l’Église s’en prennent à l’Église, s’en prennent à Dieu ou s’en prennent aux personnes dans l’Église. Elles essaient de dire ce que l’Église doit être ou ce que l’Église doit faire, tout en n’étant pas de l’Église.

C’est comme si nous dirions à un gérant de compagnie comment réaliser son travail et quel travail ses employés doivent accomplir, sans rien connaitre de sa compagnie ni de lui, sans même y travailler.

Des personnes ne connaissent pas l’Église ni Dieu, mais ces personnes voudraient que tout le monde voie et comprenne l’Église comme elles l’imaginent et la conçoivent.


Image

Jean est clair : « Le monde ne peut pas nous connaitre : puisqu’il n’a pas découvert Dieu ». Si le monde ne connait pas l’Église, il est mal placé pour en parler. Si des personnes ne cheminent pas en Église, elles craignent ce qu’elles ne connaissent pas. Elles cherchent à transformer l’Église selon la perception erronée qu’elles ont sur elle. Elles ne savent pas ce qu’est l’Église réellement, sous le regard attentif de la Trinité.

Même en étant dans l’Église, certaines personnes essaient de faire de l’Église leur exploitation et une possession à leur convenance. Elles pensent qu’elle est devenue leur propriété. Elles veulent la transformer à leur goût sans référence ni prière à Dieu, tout en perdant le sens du sacré, le sens de Dieu.

Ces personnes, même si elles vont à l’église, ne connaissent pas l’Église ni Dieu. Lorsqu’elles pensent connaitre l’Église et qu’elles ne se rendent pas compte qu’elles improvisent leur propre illusion sur elle, elles font fausse route.

L’Église est fondée par Jésus. Elle nous enseigne ce que Dieu veut pour nous. Jésus est le capitaine, le seul maitre à bord. Personne ne devrait transformer l’Église en quelque chose qui changerait la nature même de Dieu. Et l’humain est créé par Dieu. Personne ne devrait essayer de changer la nature de l’être humain créé par la Trinité.

Dieu est Amour et c’est ce qu’il nous transmet. Il nous fait découvrir qui nous sommes, non pas en virtualité, mais en réalité et en vérité. L’Église est l’héritage trinitaire que Dieu nous lègue. C’est un bienfait de la découvrir comme elle est, selon le plan de salut de Dieu.

Personne n’est parfait. Or, il importe pour chaque personne de prendre résolument le chemin qui conduit au Cœur de Dieu, dans l’Église. Nous sommes tous responsables de permettre aux personnes de découvrir ce que Dieu souhaite pour tous et non pas ce que nous voulons, sans référence à lui.


Extrait du livre : La mission du cœur
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » sam. 15 août 2020, 12:54

139. Prendre notre place

Jean le Baptiste n’aura jamais autant été à point qu’en disant cette parole :
« Lui, il faut qu’il grandisse ; et moi, que je diminue. » Jean, chapitre 3, verset 30

Suivre Jésus n’est pas un diminutif. Mais, nous comprenons ce que Jean nous enseigne. Suivre Jésus, c’est devenir humble devant qui il est et apprécier le don de sa personne qu’il nous fait. Même s’il est Dieu, Jésus pense à nous, veut vivre avec nous, veut demeurer en nous et passer par nous pour toucher le cœur des personnes.

Même si nous ne sommes pas parfaits, rappelons-nous que ce n’est pas nous que les gens doivent suivre, mais Jésus. Que les gens ne suivent pas nos travers personnels, car nous peinons à devenir saints, mais qu’ils suivent absolument l’Intègre, le Pur, le Vrai, le Parfait, Jésus.

Lorsque nous comprenons que Jésus est le seul que nous avons à suivre et à recevoir ses enseignements, nous découvrons davantage que nous ne sommes pas parfaits. Cela est le début de la guérison, de l’ouverture à la réalité qui conduit sur la route de la sainteté. Nous développerons ainsi le désir de lui laisser plus de place dans notre vie et nous accepterons de le rendre présent pour nos contemporains.

Jésus doit prendre plus d’espace dans les cœurs. Sinon, le mal dans le monde augmentera. C’est l’un ou l’autre, l’Amour de Dieu qui relève ou l’éloignement de son Amour, la glissade vers le mal et la douleur de l’éloignement. Assurons-nous de laisser la foi en Jésus grandir en nous. Ne pensons pas que nous avons réussi.

Extrait du livre : La mission du cœur
Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » dim. 16 août 2020, 13:01

Jean Baptiste déclare la réalité qu’est Jésus. Il est inspiré :
140. La réalité de Jésus

« Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. » Jean, chapitre 1, verset 29

S’il y a quelque chose que le monde devrait retenir de Jésus, c’est qu’il nous purifie du péché. Tout spécialement du péché de vouloir prendre sa place. Pour bien comprendre Jésus « l’Agneau de Dieu », développons une relation sincère avec lui, observons et soyons à son écoute. Nous en serons saintement émerveillés. Prenons la place qui est la nôtre. C’est un privilège !

Image

Nous savons comment c’est difficile de garder une promesse. Il est mieux de ne pas faire de promesse, parce qu’il est fort possible que nous ne puissions la tenir. Mais Jésus accomplit ce qu’il promet :

« Telle est la promesse que lui-même nous a faite : la vie éternelle. » 1re lettre de Jean, chapitre 2, verset 25

Y a-t-il meilleur ami que de nous tenir avec Jésus ? Demeurer avec Jésus et suivre Jésus, c’est nous assurer la liberté, c’est nous offrir une vie meilleure, une vie plus confiante et bien ajustée. Car si nous avons Jésus comme ami, nous serons mieux outillés pour faire face aux difficultés et aux passages plus difficiles. Avec lui, nous marchons déjà dans la vie éternelle.

Livre : La mission du cœur

Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » lun. 17 août 2020, 13:18

141. Jésus, notre maitre

Après avoir choisi Jésus comme ami, nous avons la possibilité de l’accueillir comme maitre. C’est plus difficile d’avoir autant confiance en Dieu avec tout ce que nous entendons, ce qu’ils nous rapportent dans le monde, mais c’est à nous-mêmes de créer cette relation avec Dieu.

Vérifions, par nous-mêmes et avec des personnes compétentes, qui est Dieu, réellement. Ne nous fions pas à des demi-mesures, des demi-paroles, des demi-explications. Nous voulons connaitre le véritable Jésus. Il est toujours présent et il attend que nous placions notre confiance en Lui.
Dieu est Amour et un maitre qui est Amour est le meilleur maitre qui existe.

Image

Une prophétie :
« Redressez le chemin du Seigneur, comme a dit le prophète Isaïe. » Jean, chapitre 1, verset 23

Trouvons tous les moyens de créer un pont entre nous et Jésus. Entrons dans notre cœur et recherchons constamment notre maitre. Il se laisse toujours trouver, et spécialement dans le bien, le bon, le beau, le vrai et le réel que nous vivons et que nous observons chez les personnes.

Laissons-nous un peu de temps pour trouver Jésus. Apprenons surtout à être patients avec nous-mêmes, parce que c’est nous qui bloquons souvent le passage.

Apprenons à libérer la surface du pont, afin de mieux voir de l’autre côté. Libérons la route, afin d’accéder rapidement sur la rive où se tient Jésus. Plus nous le retrouverons rapidement, plus nous améliorerons la qualité de notre vie. Jésus est déjà là. Recherchons-le, il se laisse facilement trouver.


Livre : La mission du cœur

Normand Thomas

Avatar de l’utilisateur
Normandt
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 29 juil. 2020, 14:14
Conviction : Catholique

Re: Méditations avec Normandt

Message non lu par Normandt » mar. 18 août 2020, 13:02

142. Augmente en nous la foi

« Augmente en nous la foi ! » Luc, chapitre 17, verset 5
La réclamation des Apôtres nous conduit à une réflexion. Comme eux, nous pouvons demander à Jésus d’augmenter notre foi. Mais sommes-nous disposés à ce que la foi augmente ?

Pour que la foi augmente, il y a deux points à observer. Le premier point est d’être ouvert à la Présence de Jésus en nous (mission) et le deuxième est de transmettre ce que nous recevons de Dieu (évangélisation).

La mission, c’est d’accepter Jésus dans notre vie. C’est censé être facile. En tout cas, Dieu n’aurait pas pu penser à quelque chose de plus simple pour nous. Il ne s’agit que de trouver de bons moyens de nous approcher de Jésus et être à l’écoute de ce qu’il nous propose de devenir.

Ensuite, l’évangélisation c’est transmettre la foi reçue de la Trinité. Cela n’est pas toujours évident, surtout si nous ne savons pas trop comment et si nous n’avons pas tous les bons outils pour accompagner les élans évangélisateurs de notre cœur. Avec de la pratique et de l’expérience, nous y arriverons.

La mission, c’est accueillir l’Amour de Dieu. Quant à l’évangélisation, elle est active, puisque c’est l’art de transmettre l’Amour que nous recevons.

La mission est la préparation du cœur, l’attention constante à l’école de Jésus. Et, l’écoute de l’autre, le regard de Dieu sur l’autre, entre autres, est une évangélisation, puisqu’elle est active envers l’autre.

Livre : La mission du cœur
Normand Thomas

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité