Liturgie du jour avec Etienne Lorant (2019-2020)

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Produire du fruit de la grâce

Message non lu par etienne lorant » mer. 08 juil. 2020, 18:26

Lecture du livre du prophète Osée
Israël était une vigne luxuriante, qui portait beaucoup  de fruit. Mais plus ses fruits se multipliaient, plus Israël multipliait les autels  plus sa terre devenait belle, plus il embellissait les stèles des faux dieux.  Son cœur est partagé; maintenant il va expier:le Seigneur renversera ses autels; les stèles, il les détruira. Maintenant Israël va dire : « Nous sommes privés de roi, car nous   navons pas craint le Seigneur. Et si nous avions un roi, que pourrait-il faire pour nous ? » Ils ont disparu,  Samarie et son roi, comme de l’écume à la surface de l’eau. Les lieux sacrés seront détruits,ils sont le crime, le péché d’Israël ; épines et ronces recouvriront leurs autels. Alors on dira aux montagnes : « Cachez- nous ! » et aux collines :« Tombez sur nous !»   Faites des semailles de justice, récoltez une moisson de fidélité,défrichez vos terres en friche. Il est temps de chercher le Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne répandre sur vous une pluie de justice.[/i]
     
(Ps 104-105)
R/ Recherchez sans trêve
la face du Seigneur.
Chantez et jouez pour lui,
redites sans fin ses merveilles ;
glorifiez-vous de son nom très saint :
joie pour les cœurs qui cherchent Dieu !
Cherchez le Seigneur et sa puissance,
recherchez sans trêve sa face ;
souvenez-vous des merveilles qu’il a faites,
de ses prodiges, des jugements qu’il prononça.
Vous, la race d’Abraham son serviteur,
les fils de Jacob, qu’il a choisis.
Le Seigneur, c’est lui notre Dieu :
ses jugements font loi pour l’univers.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
n ce temps-là,  Jésus appela ses douze disciples
et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs
et de guérir toute maladie et toute infirmité.  Voici les noms des douze Apôtres : le premier, Simon, nommé Pierre ; André son frère ; Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ;   Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu le publicain ; Jacques, fils Alphonse, et   Thaddée ; Simon le Zélote et Judas l’Iscariote, celui- à même qui le livra.  Ces douze, Jésus les envoya en  mission avec les instructions suivantes  « Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païen es et n’entrez dans aucune ville des Samaritains. Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.     Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche
.
»
           
Aelf, Paris

Dans son roman "Le Journal d'un Curé de campagne", Bernanos nous dépeint un jeune curé qui va bouleverser la petite paroisse dans laquelle il va faire l’apprentissage  de curé en milieu loin  des débats de théologie. Sa bonne volonté et son manque d'expérience  vont heurter de plein fouet les habitudes et les manières de la société de cette campagne. Ingénuité va réveiller des consciences endormies.  

On n’était satisfait de la manière d'aller confesser toujours les mêmes infidélité. Le jeune curé, ne connaissant rien d'une diplomatie avec le péché.  Comment confesser une marquise qui vit dans une forme de haine de Dieu... du fait de la mort d'un nourrissons innocent.  A partir de ce moment la révolte de cette femme va rencontrer ce petit bout de curé inexpérimenté va pourtant sauve la foi dans ce petit milieu de personnes endormies  dans leurs préjugés faciles.


A nous aussi il appartient de produire des des fruits de notre communion avec Jésus notre sauveur...


.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Un chemin entre grâce et converion

Message non lu par etienne lorant » jeu. 09 juil. 2020, 11:35

Lecture du livre du prophète Osée
Ainsi parle le Seigneur : Oui, j’ai aimé Israël dès son enfance,et, pour le faire sortir d’Égypte, j’ai appelé mon fils. Quand je l’ai appelé, il s’est éloigné pour sacrifier aux Baals et brûler des offrandes aux idoles. C’est moi qui lui apprenais à marcher, en le soutenant de mes bras, et il n’a pas compris que je venais à son secours. Je le guidais avec humanité, par des liens d’amour ;je le traitais comme un nourrisson qu’on soulève tout contre sa joue ; je me penchais vers lui pour le faire manger. Mais ils ont fusé de revenir à moi : vais-je les livrer au châtiment ? Non ! Mon cœur se retourne contre moi ; en même temps, mes entrailles frémissent. Je n’agirai pas selon l’ardeur de ma colère, je ne détruirai plus Israël, car moi, je suis Dieu, et non pas homme : au milieu de vous je suis le Dieu saint, et je ne viens pas pour exterminer.

PSAUME
(Ps 79 -80
R/ Que ton visage s’éclaire,
et nous serons sauvés !
Berger d’Israël, écoute,
resplendis au-dessus des Kéroubim,
Réveille ta vaillance et viens nous sauver.
Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
celle qu’a plantée ta main puissante,
le rejeton qui te doit sa force.




Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres : « Sur votre route, proclame z que le royaume des Cieux est tout proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, expulsez les démons. Vous avez reçu gratuitement : donnez gratuitement. Ne vous procurez ni or ni argent, ni monnaie de cuivre à mettre dans vos ceintures, ni sac pour la route, ni tunique de rechange, ni sandales, ni bâton. L’ouvrier, en effet, mérite sa nourriture. Dans chaque ville ou village où vous entrerez,informez-vous pour savoir qui est digne de vous accueillir, et restez là jusqu’à votre départ. e n entrant dans la maison, saluez ceux qui l’habitent. Si cette maison en est digne, que votre paix vienne sur elle. Si elle n’en est pas digne, que votre paix retourne vers vous. Si l’on ne vous accueille pas et si l’on n’écoute pas vos aroles, sortez de cette maison ou de cette ville, et secouez la poussière de vos pieds. Amen, je vous le dis :au jour du Jugement, le pays de Sodome et de Gomorrhe sera traité moins sévèrement que cette ville. » –



Nous, pauvres pécheurs, il nous faut faire preuve d'astuce afin que le châtiment justement mérité et l'amour miséricordieuse. Voici donc un bon conseil: du temps de notre chemin sur la terre, nous de multiplions de bonnes actions envers notre prochain - et plus particulièrement envers celles et ceux qui nous ont causé des soucis , des nuits blanches, des angoisses profondes.

N’essayons pas de faire comme ces mafieux qui s'imagine pouvoir tromper la justice divine en se présentant au confessionnal pour faire peur au prêtre afin d’extorquer une absolution sous menace de de mort ! Quant à nous , veillons à lutter contre les tentations les plus simples et les plus anodines en apparence !

Notre abbé à souligner le cas particulier de l'écrivain romancier
Julien Green. Un jour qu'il pensait entrer dans un temple, c 'est dans une petite chapelle catholique : il en ressorti converti
sous le regard de la Vierge Marie. Et outre ses romans à caractère psychanalystes il tint un Journal qui est un modale de rectitude.

Prenons-en une leçon de constance dans nos démarches spirituelles!


.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Vocations multiples et responsabilité

Message non lu par etienne lorant » sam. 11 juil. 2020, 11:51

Lecture du livre du prophète Isaïe
L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur qui siégeait sur un trône très élevé ; les pans de son manteau remplissaient le Temple.  Des séraphins se tenaient au-dessus de lui. Ils avaient chacun six ailes : deux pour se couvrir le visage, deux pour se couvrir les pieds, et deux pour voler   Ils se criaient l’un à l’autre : « Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur de l’univers ! Toute la terre est remplie de sa gloire. »  Les pivots des portes se mirent à trembler à la voix de celui qui criait, et le Temple se remplissait de fumée.   Je dis alors :« Malheur à moi ! je suis perdu,car je suis un homme aux lèvres impures, j’habite au milieu d’un peuple aux lèvres impures : et mes yeux ont vu le Roi, le Seigneur de l’univers ! » L’un des séraphins vola vers moi,tenant un charbon brûlant qu’il avait pris avec des pinces sur l’autel.  Il l’approcha de ma bouche et dit : « Ceci a touché tes lèvres, et maintenant ta faute est enlevée, ton péché est pardonné. » J’entendis alors la voix du Seigneur qui disait :« Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? » Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! »


       
PSAUME
(Ps 92-(93)
R/ Le Seigneur est roi ;
il s’est vêtu de magnificence.
Le Seigneur est roi ;
il s’est vêtu de magnificence,
le Seigneur a revêtu sa force.

Et la terre tient bon, inébranlable ;
dès l’origine ton trône tient bon,
depuis toujours, tu es.

Tes volontés sont vraiment immuables :
la sainteté emplit ta maison,
Seigneur, pour la suite des temps
.



Évangile de Jésus  Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres :   « Le disciple n’est pas au-dessus de son maître,ni le serviteur au-dessus de son seigneur.  Il suffit que le disciple soit comme son maître, et le serviteur, comme son seigneur. Si les gens ont traité de Béelzéboul le maître de maison, ce sera bien pire pour ceux de sa maison.  Ne craignez donc pas ces gens-là ; rien n’est voilé qui ne sera dévoilé, rien n’est caché qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits.    Ne craignez pas ceux qui tuent le corps  sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne. l’âme aussi bien que le corps.

Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe à terre sans que votre Père le veuille. Quant à vous, même les cheveux de votre tête sont tous comptés.  Soyez donc sans crainte :vous valez bien plus qu’une multitude de moineaux.  Quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me déclarerai pour lui devant mon Père qui est aux cieux.  Mais celui qui me reniera devant les hommes,  moi aussi je le renierai devant mon Père qui est aux cieux. »


       
Cy Aelf, Paris


A chaque génération,  depuis Isaïe , avant et après lui, le Seigneur , le Seigneur suscite des vocations multiples qui  ont pour but de réanimer les consciences et les vocations.  Nous estimons d'abord les vocations sacerdotales et religieuses.  En cette manière de penser , il faut tout de suite rappeler que les "simples" ont eux aussi une vocation : ils sortent de leurs maisons chaque dimanche et vont recevoir dans l’Eucharistie par laquelle ils renouvellent leurs forces  au sein du monde. Très souvent, sans  même sans rendre compte, ils auront ouvert à autrui une idée qui leur permettra d'avancer dans leur travail, lequel a toujours pour but de faire progresser dans l’édification de la société de l'humanité.

Cette idée devrait nous réjouir, hommes femmes et enfants,  car nous accmlissons la volonté du Père par notre nécessaire  activité.Cependant, que les plus doués  ne se pensent pas être dignes plus que tout les autres, car ayant reçu beaucoup reçu devront  davantage rendre compte de plus.  Tous nous avons besoin de persévérance - demandons-la en prière !


.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Soutenir les oeuvres del'Eéglise

Message non lu par etienne lorant » lun. 13 juil. 2020, 9:44

Lecture du livre du prophète Isaïe
Écoutez la parole du Seigneur, vous qui êtes pareils aux chefs de Sodome ! Prêtez l’oreille à l’enseignement de notre Dieu,  vous, peuple de Gomorrhe ! Que m’importe le nombre de vos sacrifices ? – dit le Seigneur. Les holocaustes de béliers, la graisse des veaux, j’en suis rassasié. Le sang des taureaux, des agneaux et des boucs,je n’y prends pas plaisir. Quand vous venez vous présenter devant ma face, qui vous demande de fouler mes parvis.Cessez d’apporter de vaines offrandes ; j’ai horreur de votre encens. Les nouvelles lunes, les sabbats, les assemblées, je n’en peux plus de ces crimes et de ces fêtes Vos nouvelles lunes et vos solennités,moi, je les déteste  elles me sont un fardeau  je suis fatigué de le porter. Quand vous étendez les mains, je détourne les yeux. Vous avez beau multiplier les prières, je n’écoute pas : vos mains sont pleines de sang Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue vos actions mauvaises, cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien : recherchez le droit,
mettez au pas l’oppresseur, rendez justice à l’orphelin,
défendez la cause de la veuve
.

       

PSAUME
(Ps 49-50)
R/ À celui qui veille sur sa conduite,
je ferai voir le salut de Dieu.
« Je ne t’accuse pas pour tes sacrifices ;
tes holocaustes sont toujours devant moi.
Je ne prendrai pas un seul taureau de ton domaine,
pas un bélier de tes enclos.

Qu’as-tu à réciter mes lois,
à garder mon alliance à la bouche,
toi qui n’aimes pas les reproches
et rejettes loin de toi mes paroles ?

« Voilà ce que tu fais ;
garderai-je le silence ?
Penses-tu que je suis comme toi ?
Je mets cela sous tes yeux, et je t’accuse.

« Qui offre le sacrifice d’action de grâce,
celui-là me rend gloire :
sur le chemin qu’il aura pris,
je lui ferai voir le salut de Dieu. »



Evangile selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus disait à ses Apôtres :     « Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive. Oui, je suis venu séparer l’homme de son père, la fille de sa mère, la belle-fille de sa belle-mère : on aura pour ennemis les gens de sa propre maison. Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi  Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. Qui a trouvé sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie à cause de moi la trouvera. Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé.Qui accueille un prophète en sa qualité de prophète recevra une récompense de prophète ; qui accueille un homme juste en sa qualité de juste recevra une récompense de juste. Et celui qui donnera à boire même un simple verre d’eau fraîche,à l’un de ces petits en sa qualité de d disciples, amen, je vous le dis  non, il ne perdra pas sa récompense. » Lorsque Jésus eut terminé les instructions qu’il donnait à ses douze disciples, il partit de là pour enseigner et proclamer la Parole dans les villes du pays.

         
Aelf, Paris






.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

S'en remettre au Seigneur pour tout

Message non lu par etienne lorant » mar. 14 juil. 2020, 10:50

Lecture du livre du prophète Isaïe
Au temps d’Acaz, roi de Juda, Recine, roi d’Aram, et Pékah, fils de Remalyahou, roi d’Israël, montèrent contre Jérusalem pour l’attaquer, mais ils ne purent lui donner l’assaut. On informa la maison de David que les Ar méens avaient pris position en Éphraïm.Alors le cœur du roi et le cœur de son peuple furent secoués  comme les arbres de la forêt sont secoués par le vent.  Le Seigneur dit alors à Isaïe : « Avec ton fils Shear-Yashoub (c’est-à-dire : “Un-reste-reviendra”), va trouver Acaz, au bout du canal du réservoir supérieur, sur la route du Champ-du-Foulon.     Tu lui diras : “Garde ton calme, ne crains pas, ne va pas perdre cœur devant ces deux bouts de tisons fumants,   cause de la colère brûlante du roi d’Aram et du roi d’Israël,  Oui, Aram a décidé ta perte, en accord avec Éphraïm et son roi. Ils se sont dit :  Marchons contre le royaume de Juda, pour l’intimider, et nous le forcerons à se rendre ; alors, nous lui imposerons comme roi le fils de Tabéel.   Ainsi parle le Seigneur Dieu : Cela ne durera pas, ne sera pas,  que la capitale d’Aram soit Damas, et Racine, le chef de Damas,  que la capitale d’Éphraïm soit Samarie, et le fils de  maloya, chef de Samarie. Dans soixante-cinq ans, Éphraïm, écrasé, cessera d’être un peuple. Mais vous, si vous ne croyez pas, vous ne pourrez pas tenir.” »

         

PSAUME
(Ps 47- -48)
R/ Jérusalem, ville de Dieu,
Dieu l’affermira pour toujours !
Il est grand, le Seigneur, hautement loué,
dans la ville de notre Dieu,
sa sainte montagne, altière et belle,
joie de toute la terre.

La montagne de Sion, c’est le pôle du monde,
la cité du grand roi ;
Dieu se révèle, en ses palais,
vraie citadelle.

Voici que des rois s’étaient ligués,
ils avançaient tous ensemble ;
ils ont vu, et soudain stupéfaits,
pris de panique, ils ont fui.

Et voilà qu’un tremblement les saisit :
douleurs de femme qui accouche ;
un vent qui souffle du désert
a brisé les vaisseaux de Tarsis.


Evangile  selon saint Mathieu
En ce temps-là,  Jésus se mit à faire des reproches  aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas converties :  « Malheureuse es-tu, Corazine ! Malheureuse es-tu, Bethsaïde !Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, ces villes, autrefois, se seraient converties, sous le sac et la cendre. Aussi, je vous le déclare : au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.   Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu’au ciel? Non, tu descendras jusqu’au séjour des morts !Car, si les miracles qui ont eu lieu chez toi avaient eu lieu à Sodome,cette ville serait encore là aujourd’hui. Aussi, je vous le déclare :au jour du Jugement, le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi. »

           – Aelf, Paris

C'est en raison de leur manque de  foi  que les villes  ne peuvent tenir.   Et de nos bons projets eux aussi .  Si l'on se met à hésiter à peine nos chantiers et nos projets y compris les meilleurs, les plus utiles  et les plus grandioses , nous ne valons guère mieux que ceux qui se mettent à bâtir sur des sables mouvants.  Pour bien réussir une entreprise, il faut la foi de jour en jour.  Volonté, persévérance, courage et patience, ce sont également  les vertus que notre foi doit développer.   Si nous allons à l'église sans une confiance que nous en avons besoin pour avancer et progresser, alors nous ne faisons que  remuer du vent !  Quel que soit notre position , il ne vaut  jamais renoncer sans avoir vraiment  essayé.

Courage !  Notre prêtre a rapporté comment un jeune homme avait prié durant trois années avant de rencontrer de nouveau cette femme revienne vers lui.  Et il en fut ainsi. Cependant,  cette relation était par trop "volatile" , en sorte que cette relation de rêve  se  "dilua" rapidement dans  en quelques  mois  en disputes ,  incompréhension   - et chacun partit de son côté".   Pour trouver le bonheur, il faut aussi  : s'en remettre  à Dieu pour tout  !


.[/
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Carolus
Senator
Senator
Messages : 786
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Liturgie du jour avec Etienne Lorant (2019-2020)

Message non lu par Carolus » mar. 14 juil. 2020, 20:34

etienne lorant a écrit :
mar. 14 juil. 2020, 10:50

Pour trouver le bonheur, il faut aussi  : s'en remettre  à Dieu pour tout  !
Vous avez raison, cher Étienne. :)
Ps 127, 1 Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain ; * si le Seigneur ne garde la ville, c'est en vain que veillent les gardes.
Si nous ne cherchons pas le bonheur dans la volonté de Dieu, nous cherchons le bonheur en vain. 🙏

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Chute et renouvellement de toute l'humanité

Message non lu par etienne lorant » mer. 15 juil. 2020, 11:33

"Tout ce qui s'élève sera abaissé et tout de qui s'abaisse sera "élevé "





Lecture du livre du prophète Isaïe
Ainsi parle le Seigneur : Malheureux ! Assour, l’instrument de ma colère, le bâton de mon courroux. Je l’envoie contre une nation impie, je lui donne mission contre un peuple qui excite ma fureur, pour le mettre au pillage et emporter le butin, pour le piétiner comme la boue des chemins. Mais Assour ne l’entend pas ainsi, ce n’est pas du tout ce qu’il pense : ce qu’il veut, c’est détruire, exterminer quantité de nations.  Car le roi d’Assour a dit : « C’est par la vigueur de ma main que j’ai agi, et par ma sagesse, car j’ai l’intelligence. J’ai déplacé les frontières des peuples, j’ai pillé leurs réserves ; fort entre les forts, j’ai détrôné des puissants. J’ai mis la main sur les richesses des peuples, comme sur un nid. Comme on ramasse des œufs abandonnés,j’ai ramassé toute la terre, et il n’y a pas eu un battement d’aile, pas un bec ouvert, pas un cri. »  Mais le ciseau se glorifie-t-il aux dépens de celui qui s’en sert pour tailler ? La scie va-t-elle s’enfler d’orgueil aux dépens de celui qui la tient ?Comme si le bâton faisait mouvoir la main qui le brandit, comme si c’était le bois qui brandissait l’homme !  C’est pourquoi le Seigneur Dieu de l’univers fera dépérir les soldats bien nourris du roi d’Assour, et au lieu de sa gloire s’allumera un brasier,le brasier d’un incendie.



         


PSAUME
(Ps 93 -94)
R/ Le Seigneur ne délaisse pas son peuple.
C’est ton peuple, Seigneur, qu’ils piétinent,
et ton domaine qu’ils écrasent ;
ils massacrent la veuve et l’étranger,
ils assassinent l’orphelin.

Ils disent : « Le Seigneur ne voit pas,
le Dieu de Jacob ne sait pas ! »
Sachez-le, esprits vraiment stupides ;
insensés, comprendrez-vous un jour ?

Lui qui forma l’oreille, il n’entendrait pas ?
il a façonné l’œil, et il ne verrait pas ?
il a puni des peuples et ne châtierait plus,
lui qui donne aux hommes la connaissance ?

Le Seigneur ne délaisse pas son peuple,
il n’abandonne pas son domaine :
on jugera de nouveau selon la justice ;
tous les hommes droits applaudiront
t.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.  Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. »

           – Aelf, Paris


Ces textes sont extraordinaires  car ils nous initions à la pédagogie
divine.  Il en est ainsi dès les premiers pas des enfants nouveaux nés.
 
Ils trébuchent, ils tombes et se redressent et recommencent le même mouvement jusqu'au moment où, tout fier, ils se relèvent et recommencent le même enchaînement les mêmes mouvements jusqu'à  devenus tout simples, parfaitement intégrés.  Il en est encore de même pour  la plupart  des animaux.   Gracieux aussi sont  aussi les animaux à à quatre pattes.  Ils sont tous admirés, les uns pour leurs pelages, mais aussi leur puissances, leurs courses, leur vitesses,  et tout autant  leurs soudants arrêts soudains lorsque  leur odorat les renseignement sur  un possible agresseurs - ou la proximité  d'une proie.

De la sorte, toute la nature  nous entraînent à l'adoration et et l'étonnement.  Si notre pretre a voulu cet "inventaire" du bestiaire,  c'est en vue  d'honorer la venue de 'homme  capable, lui, de ce tenir debout et de vivre  debout selon sa vocation humaine.





.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Carolus
Senator
Senator
Messages : 786
Inscription : sam. 14 mars 2020, 16:47
Conviction : catholique

Re: Liturgie du jour avec Etienne Lorant (2019-2020)

Message non lu par Carolus » jeu. 16 juil. 2020, 13:42

etienne lorant a écrit :
mer. 15 juil. 2020, 11:33
etienne lorant :

[…] toute la nature  nous entraîne à l'adoration et et l'étonnement.
Merci de votre réflexion, cher Étienne. :)
CEC 279 " Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre " (Gn 1, 1). C’est avec ces paroles solennelles que commence l’Écriture Sainte. Le Symbole de la foi reprend ces paroles en confessant Dieu le Père Tout-puissant comme " le Créateur du ciel et de la terre ", " de l’univers visible et invisible ". Nous parlerons donc d’abord du Créateur, ensuite de sa création […]
La création doit nous entraîner à l'adoration du CRÉATEUR. 🙏

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Qui jute se soumet à la justice

Message non lu par etienne lorant » dim. 26 juil. 2020, 11:30

Lecture du premier livre des Rois
En ces jours-là, à Gabaon, pendant la nuit, le Seigneur apparut en songe à Salomon. Dieu lui dit : « Demande ce que je dois te donner. » Salomon répondit : « Ainsi donc, Seigneur mon Dieu, c’est toi qui m’as fait roi, moi, ton serviteur, à la place de David, mon père ; or, je suis un tout jeune homme, ne sachant comment se comporter, et me voilà au milieu du peuple que tu as élu ; c’est un peuple nombreux, si nombreux qu’on ne peut ni l’évaluer ni le compter. Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu’il sache gouverner ton peuple et discerner le bien et le mal ; sans cela, comment gouverner ton peuple, qui est si important ? » Cette demande de Salomon plut au Seigneur, qui lui dit : « Puisque c’est cela que tu as demandé, et non pas de longs jours, ni la richesse, ni la mort de tes ennemis, mais puisque tu as demandé le discernement, l’art d’être attentif et de gouverner, je fais ce que tu as demandé : je te donne un cœur intelligent et sage, tel que personne n’en a eu avant toi
et que personne n’en aura apr
ès toi. »



PSAUME
(Ps 118 (119
R/ De quel amour j’aime ta loi, Seigneur !
Mon partage, Seigneur, je l’ai dit,
c’est d’observer tes paroles.
Mon bonheur, c’est la loi de ta bouche,
plus qu’un monceau d’or ou d’argent.

Que j’aie pour consolation ton amour
selon tes promesses à ton serviteur !
Que vienne à moi ta tendresse, et je vivrai :
ta loi fait mon plaisir.

Aussi j’aime tes volontés,
plus que l’or le plus précieux.
Je me règle sur chacun de tes préceptes,
je hais tout chemin de mensonge.

Quelle merveille, tes exigences,
aussi mon âme les garde !
Déchiffrer ta parole illumine
et les simples comprenne
nt.




Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus disait à la foule ces paraboles : « Le royaume des Cieux est comparable
à un trésor caché dans un champ ; l’homme qui l’a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il possède, et il achète ce champ. Ou encore : Le royaume des Cieux est comparable
à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu’il possède,
et il achète la perle. Le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l’on jette dans la mer,
et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes et les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. » « Avez-vous compris tout cela ? » Ils lui répondent : « Oui ». Jésus ajouta : « C’est pourquoi tout scribe
devenu disciple du royaume des Cieux est comparable à un maître de maison
qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »


– Aelf, Paris

La plupart des juifs qui avaient entendu l’enseignement du Royaume, l'avaient compris comme étant la restaura-d’un royaume qui restaurerait du Royaume de David. Comment auraient-il pu explose de joie lorsque les événements continuaient de leur annoncer d'autres tribulations sous la dominations au milieu du monde et peuples! Aucune des prophéties ne sont n'ont répondu au temps au temps que l'on avait songé. Combien de nombre d'âmes, frustrées de cataclysme annoncés et qui ne se sont produits jamais vraiment produisis ? Le complet serait de perdre la foi en réalisant
que les châtiments avaient été effacés - du fait du repentir sincère qui vient s'accuser lui--même !!!



[Pourriez-vous vous relire Etienne et éditer votre commentaire, car ce n'est pas clair du tout. Merci. La modération]
.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Pour reconnaitre le chemin à suivre

Message non lu par etienne lorant » lun. 27 juil. 2020, 22:50


Lecture du livre de Jérémie le prophète
Ainsi m’a parlé le Seigneur : « Va, tu achèteras une ceinture de lin et tu la mettras sur tes reins. Évite de la tremper dans l’eau. » Selon la parole du Seigneur, j’ai acheté une ceinture . De nouveau, la parole du Seigneur me fut adressée :
« Avec la ceinture que tu as achetée-et que tu portes sur les reins, lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et là-bas cache-la dans la fente d’un rocher. » Je suis donc allé la cacher près de l’Euphrate, comme le Seigneur me l’avait ordonné. Longtemps après, le Seigneur m’a dit : « Lève-toi, va jusqu’à l’Euphrate, et reprends la ceinture que je t’ai ordonné de cacher là-bas. »
J e suis donc allé jusqu’à l’Euphrate, j’ai creusé, et j’ai repris la ceinture de l’endroit où je l’avais cachée. Et voici : la ceinture était pourrie, hors d’usage ! Alors la parole du Seigneur me fut adressée : « Ainsi parle le Seigneur :
Voilà comment je ferai pourrir l’immense orgueil de Juda et de Jérusalem. Ce peuple mauvais, qui suit les penchants de son cœur endurci et qui marche à la suite d’autres dieux, pour les servir et se prosterner devant eux, il deviendra pareil à cette ceinture qui est hors d’usage. En effet, de même qu’un hommes’attache une ceinture autour des reins, de même je m’étais attaché toute la maison d’Israël et toute la maison de Juda – oracle du Seigneur, pour qu’elles soient mon peuple, mon renom, ma louange et ma parure. Mais elles n’ont pas écouté ! »




CANTIQUE
(Dt 32, 18-19, 20,
R/ Le Dieu qui t’a engendré, tu l’oublies.
Tu dédaignes le Rocher qui t’a mis au monde ;
le Dieu qui t’a engendré, tu l’oublies.
Le Seigneur l’a vu : il réprouve
ses fils et ses filles qui l’ont exaspéré.

Il dit : « Je vais leur cacher ma face
et je verrai quel sera leur avenir.
oui, c’est une engeance pervertie,
ce sont des enfants sans foi.

« Eux m’ont rendu jaloux par un dieu qui n’est pas dieu,
exaspéré par leurs vaines idoles ;
moi, je vais les rendre jaloux
par un peuple qui n’est pas un peuple,
les exaspérer par une nation stupide.
»


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus proposa aux foules une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable
à une graine de moutarde qu’un homme a prise et qu’i a semée dans son champ. C’est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches. » Il leur dit une autre parabole : « Le royaume des Cieux est comparable au levain qu’une femme a pris et qu’elle a enfoui dans trois mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé. » Tout cela, Jésus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans parabole, accomplissant ainsi la parole du prophète : J’ouvrirai la bouche pour des paraboles, je publierai ce qui fut caché depuis la fondation du monde.

– Aelf, Paris

Le lien entre la première et la seconde lecture nous dévoile comment les événements de la révélation sont d'abord comme des pensées notées et étudie avec précaution un peu comme un discours soigné et remanié jusqu' au moment de sa révélation au peuple. De sorte que beaucoup d'hommes et de femmes douteront du sens et de l'utilité des messages issus de Dieu. Pourquoi donc cette révélation à temps différés ? Certainement afin que les hommes développent leur intuition concernant le dessein de Dieu.

Heureux serons-nous si nous nous mettons à prêter attention aux Écritures, car nous sommes appelés véritablement à ajuster nos pensées et nos besoins de l'esprit et de l’âme . Et c'est bien la raison pour laquelle Jésus parle, enseigne par paraboles. Les images employées partent d'événements qui illustrent un point de théologie. Tous les événements nous entraînent eux aussi à rechercher le chemin à suivre !


[Ici, vous êtes compréhensible, Etienne. Continuez à vous relire. La modération]
.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Rce matinc Etienne Lorant (2019-2020)

Message non lu par etienne lorant » mer. 29 juil. 2020, 11:38

Lecture du livre du prophète Jérémie
C’est pour mon malheur, ô ma mère, que tu m’as enfanté, homme de querelle et de dispute pour tout le pays. Je ne suis le créancier ni le débiteur de personne, et pourtant tout le monde me maudit ! Seigneur, quand je rencontrais tes paroles, je les dévorais ;elles faisaient ma joie, les délices de mon cœur, parce que ton nom était invoqué sur moi, Seigneur, Dieu de l’univers. Jamais je ne me suis assis dans le cercle des moqueurs pour m’y divertir ; sous le poids de ta main, je me suis assis à l’écart, parce que tu m’as rempli d’indignation. Pourquoi ma souffrance est-elle sans fin, ma blessure, incurable, refusant la guérison ? Serais-tu pour moi un moi , comme une eau incertaine ? Voilà pourquoi, ainsi parle le Seigneur : « Si tu reviens, si je te fais revenir, tu reprendras ton service devant moi. Si tu sépares ce qui est précieux de ce qui est méprisable, tu seras comme ma propre bouche. C’est eux qui reviendront vers toi, et non pas toi qui reviendras vers eux. Je fais de toi pour ce peuple un rempart de bronze infranchissable ; ils te combattront, mais ils ne pourront rien contre toi, car je suis avec toi pour te sauver et te délivrer – oracle du Seigneur. Je te délivrerai de la main des méchants, je t’affranchirai de la poigne des puissants. »




PSAUME
(Ps 58 (59-60),
R/ Dieu, mon rempart au temps de la détresse !
Délivre-moi de mes ennemis, mon Dieu ;
de mes agresseurs, protège-moi.
Délivre-moi des hommes criminels ;
des meurtriers, sauve-moi.

Voici qu’on me prépare une embuscade :
des puissants se jettent sur moi.
Je n’ai commis ni faute, ni péché, ni le mal, Seigneur,
pourtant ils accourent et s’installent.

Auprès de toi, ma forteresse, je veille ;
oui, mon rempart, c’est Dieu !
Le Dieu de mon amour vient à moi :
avec lui je défie mes adversaires.

Et moi, je chanterai ta force,
au matin j’acclamerai ton amour.
Tu as été pour moi un rempart,
un refuge au temps de ma détresse.

Je te fêterai, toi, ma forteresse :
oui, mon rempart, c’est Dieu,
le Dieu de mon amour.




Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut. Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit :b« Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. » v Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses. Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Superbe démonstration

Message non lu par etienne lorant » jeu. 30 juil. 2020, 11:13

Lecture du livre du prophète Jérémie
Parole du Seigneur adressée à Jérémie : « Lève-toi, descends à la maison du potier ; là, je te ferai entendre mes paroles. » Je descendis donc à la maison du potier. Il était en train de travailler sur son tour. Le vase qu’il façonnait de sa main avec l’argile fut anqué. Alors il recommença, et il fit un autre vase, selon ce qu’il est bon de faire, aux yeux d’un potier. Alors la parole du Seigneur me fut adressée : Maison d’Israël, est-ce que je ne pourrais pas vous traiter comme fait ce potier ? – oracle du Seigneur. Oui, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans ma main, maison d’Israël ! »
– Parole du Seigneur.
PSAUME
(Ps 145 -146), 1-2, 3-4, 5-6ab)
R/ Heureux qui s’appuie sur le Dieu de Jacob.
Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur !
Je veux louer le Seigneur tant que je vis,
chanter mes hymnes pour mon Dieu tant que je dure.
Ne comptez pas sur les puissants,
des fils d’homme qui ne peuvent sauver !
Leur souffle s’en va : ils retournent à la terre ;
et ce jour-là, périssent leurs projets.
Heureux qui s’appuie sur le Dieu de Jacob,
qui met son espoir dans le Seigneur son Dieu,
lui qui a fait le ciel et la terre
et la mer et tout ce qu’ils renferment !


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes et les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. » « Avez-vous compris tout cela ? » Ils lui répondent : « Oui ». Jésus ajouta : « C’est pourquoi tout scribe devenu disciple du royaume des Cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »
Lorsque Jésus eut terminé ces paraboles, il s’éloigna de là.
– Acclamons la Parole de Dieu.


Sous le lien, une superbe démonstration !!! [Parfaitement lisible, continuez, Etienne. ]


https://www.dailymotion.com/video/xhvzwc
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Scepticisme et incrédulité

Message non lu par etienne lorant » ven. 31 juil. 2020, 11:41

Au début du règne de Joakim, fils de Josias, roi de Juda, il y eut cette parole venant du Seigneur : « Ainsi parle le Seigneur : Tiens-toi dans la cour de la maison du Seigneur. Aux gens de toutes les villes de Juda qui viennent se prosterner dans la maison du Seigneur, tu diras toutes les paroles que je t’ai ordonné de leur dire ; n’en retranche pas un mot. Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de son mauvais chemin ? Alors je renoncerai au mal que je projette de leur faire à cause de la malice de leurs actes. Tu leur diras donc : Ainsi parle le Seigneur : Si vous ne m’écoutez pas, si vous ne marchez pas selon ma Loi, celle que j’ai mise sous vos yeux, si vous n’écoutez pas les paroles de mes serviteurs les prophètes, que je vous envoie inlassablement, et que vous n’avez pas écoutés, je traiterai cette Maison comme celle de Silo, et ferai de cette ville un exemple de malédiction pour toutes les nations de la terre. » , Les prêtres, les prophètes et tout le peuple entendirent Jérémie proclamer ces paroles dans la maison du Seigneur. Et quand Jérémie eut fini de dire à tout le peuple tout ce que le Seigneur lui avait ordonné de dire, les prêtres, les prophètes et tout le peuple se saisirent de lui en disant : « Tu vas mourir ! Pourquoi prophétises-tu, au nom du Seigneur,
que cette Maison deviendra comme celle de Silo, que cette ville sera dévastée et vidée de ses habitants ? »
Et tout le peuple se rassembla autour de Jérémie
dans la maison du Seigneur.



PSAUME
(Ps 68 -(69),
R/ Dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi.
Sauve-moi, mon Dieu :
les eaux montent jusqu’à ma gorge !
Plus abondants que les cheveux de ma tête,
ceux qui m’en veulent sans raison.
.
Ils sont nombreux, mes détracteurs,
à me haïr injustement.
C’est pour toi que j’endure l’insulte,
que la honte me couvre le visage.
.
Je suis un étranger pour mes frères,
un inconnu pour les fils de ma mère.
L’amour de ta maison m’a perdu ;
on t’insulte, et l’insulte retombe sur moi.
.
Et moi, je te prie, Seigneur :
c’est l’heure de ta grâce ;
dans ton grand amour, Dieu, réponds-moi,
par ta vérité sauve-moi.


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu
En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et il enseignait les gens dans leur synagogue,
de telle manière qu’ils étaient frappés d’étonnement et disaient : « D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? N’est-il pas le fils du charpentier ? Sa mère ne s’appelle-t-elle pas Marie, et ses frères : Jacques, Joseph, Simon et Jude ? Et ses sœurs ne sont-elles pas toutes chez nous ?
Alors, d’où lui vient tout cela ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet.
Jésus leur dit : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays et dans sa propre maison. » Et il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi.

– Aelf, Paris


Scepticisme et incrédulité tentent toutes les âmes, sans exceptions. Et dans la plupart des cas, les hommes et les femmes prient pour obtenir réussite, gains, renommée et toutes sortes de plaisirs, de telle sorte que le retour à la foi, commence par des échecs dans toutes les sortes de désirs. Et le Seigneur n'a d’autre remède que de laisser survenir contre-temps, échecs, maladies, des temps de grandes sécheresses et de révoltes. Et le pénitent de se débattre et d'en rajouter par des révoltes, des colères et quelques demi blasâmes !

Et le Seigneur, obligé de ramener la brebis perdue à l'envoyer dans un désert "Thérapeutique" : pertes de gains, difficultés familiales - jusqu'au moment où le vide oblige à une révision complète. Et pour la première fois se rend compte que les mots "monde" et "démon" s'écrivent avec les mêmes lettres ! Et je n'invente rien, car cette "révision" abrutit dans une sorte de vision : je vis un matin un crucifix "bizarre" : je vis un crucifix étrange, car le "Jésus de plâtre de me regarder et de dire : "Père entre tes mains je remets mon esprit". Il donnait sa vie pour que je sauve la mienne. Et une Joie extraordinaire m'envahit tout entier.

Je me souviens encore d'avoir demandé de "mourir tout de suite" , mais cela me fut refusé...comme avec un sourire...

[Mis à part "blasâmes", mot inconnu des dictionnaires, ce fut à peu près lisible.]


.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité