Question sur l'évangile du jour

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar Anne » ven. 06 avr. 2018, 20:25

Pourquoi Dieu ferait-il "apparaître" des hommes, des femmes et des enfants alors qu'Il a pris la peine de créer l'homme et la femme à son image et à sa ressemblance, leur disant par la suite d'être féconds et de se multiplier?! Idem pour le reste de sa Création!

Ce n'est pas parce qu'on est "capable" de faire quelque chose qu'il est nécessaire ou bien ou avisé de le faire, n'est-ce pas?

Surtout quand on est Dieu et que notre pensée englobe l'infini, la toute-puissance, l'omniscience et j'en passe, mais surtout la Sagesse et qu'on a un Plan, que nos voies sont insondables et nos desseins impénétrables (ou vice-versa ;) ).

Je pense donc pouvoir affirmer qu'il n'entrait pas dans le Plan de Dieu de faire apparaître des animaux ou des gens ici et là suite à quelque soudaine crampe de cerveau... :cool:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » ven. 06 avr. 2018, 20:58

Je pense donc pouvoir affirmer qu'il n'entrait pas dans le Plan de Dieu de faire apparaître des animaux ou des gens ici et là suite à quelque soudaine crampe de cerveau... :cool:
Peut-être pour nous aider dans notre discernement en voyant le comportement et l'apparence de personnes "célestes", une sorte d'illumination des consciences ? Leur but étant peut-être de nous aider, nous, pauvres humains, chacun en particulier, et moi en particulier. Moi qui n'est aucun poids, qui ne suis rien ...

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar Anne » ven. 06 avr. 2018, 21:05

Vous piquez ma curiosité: en quoi voir apparaître soudainement un quelqu'un quelconque à partir de rien pourrait-il vous venir en aide, Antoine, et à vous sentir plus que ce que vous êtes présentement :?:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » ven. 06 avr. 2018, 21:17

Vous piquez ma curiosité: en quoi voir apparaître soudainement un quelqu'un quelconque à partir de rien pourrait-il vous venir en aide, Antoine, et à vous sentir plus que ce que vous êtes présentement :?:
Ils me dévoileraient peut-être les pensées, manipulations, de mon entourage (et de moi aussi!) pour qu'il m'aide dans mon discernement de moi et de mon entourage. En bref, ils m'aideraient à atteindre la vérité. Par exemple, ça a commencé par l'apparition d'un homme qui dressa le regard comme dans le film la passion du christ ... En bref, que j'ouvre les yeux. Et j'ai eu une locution intérieure, avant, de la Vierge Marie me disant qu' "on allait descendre" ... Et j'ai l'impression que c'est ce qui se passe. Voila ce qui me passe par l'esprit.

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » sam. 07 avr. 2018, 2:17

Ressuscité le matin, le premier jour de la semaine, Jésus apparut d’abord à Marie Madeleine, de laquelle il avait expulsé sept démons.
Celle-ci partit annoncer la nouvelle à ceux qui, ayant vécu avec lui, s’affligeaient et pleuraient.
Quand ils entendirent que Jésus était vivant et qu’elle l’avait vu, ils refusèrent de croire.
Après cela, il se manifesta sous un autre aspect à deux d’entre eux qui étaient en chemin pour aller à la campagne.
Ceux-ci revinrent l’annoncer aux autres, qui ne les crurent pas non plus.
Enfin, il se manifesta aux Onze eux-mêmes pendant qu’ils étaient à table : il leur reprocha leur manque de foi et la dureté de leurs cœurs parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient contemplé ressuscité.
Puis il leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. »
Jésus ressuscité apparaît ici sous un autre aspect, mais c'est bien lui ils le reconnaissent sûrement à son comportement. On peut se demander en quoi ils le reconnaissent dans son comportement et ses paroles alors qu'il est sous un autre aspect. Notre créateur s'adapte sûrement à nos possibilités et sait se faire reconnaître à qui il veut. Mais s'il réapparaissait de nouveau parmi nous, ce serait sûrement pas pour rien ...

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » dim. 08 avr. 2018, 13:07

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.
Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »
Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint.
À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »
Or, l’un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), n’était pas avec eux quand Jésus était venu.
Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »
Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! »
Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. »
Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »
Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre.
Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom.
Les disciples étaient enfermés par crainte des juifs. Les disciples n'étaient donc pas juifs eux aussi ? La plupart venait de Galilée et non de Judée...

Jésus fait comme le Père qui l'a envoyé. Il envoie aussi des fils par l'Esprit Saint. Nous pouvons donc dire que ceux qui reçoivent l'Esprit Saint, (les baptisés ?) deviennent fils de Jésus. Peut-on dire que ceux qui reçoivent le Saint Esprit sont fils de Jésus ? Personnellement, j'ai du mal à prier bien le Notre Père car cette personne est trop floue pour moi, tandis que si Jésus est Notre Père, je peux l'assimiler à une personne donc là j'aurai pas de mal à prier.

Peut-on prier le Notre Père en pensant à Jésus comme Père ? Jésus n'est-il pas aussi aux Cieux après son ascension ? N'est-ce pas lui qui nous donne le pain de l'Eucharistie ? N'est-ce pas lui qui nous pardonne nos pêchés comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés? Ceux qui reçoivent le Saint Esprit ne doivent-ils pas suivre l'exemple du Christ en devenant père à leur tour, à savoir les prêtres ? Mais n'y a-t-il que les prêtres qui sont appelés à recevoir le Saint Esprit ?

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar Libremax » lun. 09 avr. 2018, 23:45


Les disciples étaient enfermés par crainte des juifs. Les disciples n'étaient donc pas juifs eux aussi ? La plupart venait de Galilée et non de Judée...

Jésus fait comme le Père qui l'a envoyé. Il envoie aussi des fils par l'Esprit Saint. Nous pouvons donc dire que ceux qui reçoivent l'Esprit Saint, (les baptisés ?) deviennent fils de Jésus. Peut-on dire que ceux qui reçoivent le Saint Esprit sont fils de Jésus ? Personnellement, j'ai du mal à prier bien le Notre Père car cette personne est trop floue pour moi, tandis que si Jésus est Notre Père, je peux l'assimiler à une personne donc là j'aurai pas de mal à prier.

Peut-on prier le Notre Père en pensant à Jésus comme Père ? Jésus n'est-il pas aussi aux Cieux après son ascension ? N'est-ce pas lui qui nous donne le pain de l'Eucharistie ? N'est-ce pas lui qui nous pardonne nos pêchés comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés? Ceux qui reçoivent le Saint Esprit ne doivent-ils pas suivre l'exemple du Christ en devenant père à leur tour, à savoir les prêtres ? Mais n'y a-t-il que les prêtres qui sont appelés à recevoir le Saint Esprit ?
Bonsoir antoine75,
les apôtres étaient Juifs, mais le terme que les évangiles utilisent désignent tour à tour les Judéens ou les responsables Juifs. Le mot ne signifie pas précisément une personne de religion juive.

Par l'Esprit Saint, Jésus fait des hommes des Fils du Père comme lui. Il fait donc, à proprement parler, des frères. C'est important, parce que la religion chrétienne, même si elle est trinitaire, ne cesse pour autant d'identifier le Père comme source première et absolue. Nous ne pouvons croire au Fils, qui est Parole et Fils du Père, si nous ne croyons pas au Père, qui est Créateur et source de toute vie.

Vous n'êtes pas seul à avoir plus de mal à prier le Père. Néanmoins, le Notre Père ne s'adresse pas à Jésus, c'est Jésus qui a appris cette prière pour parler au Père. On ne peut pas dévier l'enseignement du Christ sur ce point. On peut prier le Fils, on peut prier même le Fils de prier le Père pour nous, cela Il nous l'a vivement recommandé, mais on ne peut pas prier le Fils comme s'il était le Père. Car ce serait une voie de confusion dans notre rapport à Dieu.

Jésus est aux Cieux auprès du Père ; Si vous écoutez bien la messe, c'est au Père qu'il est prié de "sanctifier ces offrandes pour qu'elles deviennent le corps et le sang de Jésus-Christ notre seigneur". Même si le Fils peut pardonner les péchés, c'est tout de même au Père qu'il nous enseigne de le demander en premier lieu.
Et encore une fois la "paternité" des prêtres n'est pas tout à fait la même que celle que tout baptisé est amené à vivre comme évangélisateur.
Le but ultime du baptisé est de vivre en frères (relisez les épîtres de Paul), non en pères. Il n'y a qu'un seul Père.

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » sam. 14 avr. 2018, 9:48

Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent jusqu’à la mer.
Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l’autre rive. C’était déjà les ténèbres, et Jésus n’avait pas encore rejoint les disciples.
Un grand vent soufflait, et la mer était agitée.
Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades (c’est-à-dire environ cinq mille mètres), lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de peur.
Mais il leur dit : « C’est moi. N’ayez plus peur. »
Les disciples voulaient le prendre dans la barque ; aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.
J'avais pris au pied de la lettre ce passage de l'évangile de Jean. C'est le soir, il fait sombre, il faisait mauvais temps, donc la visibilité était réduite. De plus, quand ils voient Jésus marcher sur l'eau, il est dit qu'aussitôt la barque toucha terre. On pourrait penser que Jésus était en fait sur le bord de la rive. Mais ça soulève plusieurs questions. Le lac de Tibériade faisait-il plus de 5000 mètres de large ? L'évangile peut-il se lire et s'analyser seul ou a-t-on besoin d'échanger à plusieurs ? Une évangile peut-il se lire et s'analyser seul sans tenir compte des autres évangiles ? D'où vient le fait qu''il y ait 4 évangiles différentes, pour qu'il n'y ait justement pas d'erreur de compréhension ? En bref, l'évangile est sûrement à analyser avec l'Eglise, non ? Et jamais seul ?

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7078
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar Anne » sam. 14 avr. 2018, 21:22

Cher Antoine,

on a déjà discuté de certains de ces sujets chose dans les fils suivants:

Jésus marche sur la Mer Morte

Pourquoi 4 évangiles.

Certains commentent et analysent les Évangiles seuls et/ou en groupe, ce qui mène souvent à diverses élucubrations. Le Magistère de l'Église catholique est un excellent guide pour les interpréter, vous avez raison, sinon on se retrouve avec une multitude "d'écoles de pensées" (à témoin la multitude de dénominations "protestantes").

Les Évangiles se complètent entre eux et certains contiennent des parties ou des informations qui leur sont propres: on doit tenir compte de l'époque et de l'auditoire pour lequel ils ont été écrits à l'origine et des besoins de transmission des connaissances auxquels ils répondent...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » lun. 16 avr. 2018, 7:35

Jésus avait rassasié cinq mille hommes, et ses disciples l’avaient vu marcher sur la mer. Le lendemain, la foule restée sur l’autre rive se rendit compte qu’il n’y avait eu là qu’une seule barque, et que Jésus n’y était pas monté avec ses disciples, qui étaient partis sans lui.
Cependant, d’autres barques, venant de Tibériade, étaient arrivées près de l’endroit où l’on avait mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâce.
Quand la foule vit que Jésus n’était pas là, ni ses disciples, les gens montèrent dans les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus.
L’ayant trouvé sur l’autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? »
Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé de ces pains et que vous avez été rassasiés.
Travaillez non pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui demeure jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l’homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son sceau. »
Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? »
Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. »
La nourriture qui demeure est l'Eucharistie. C'est le pain de la vie, le corps du Christ. C'est le pain donné pour la multitude à l'image de la multiplication des pains. Il y a aussi fraction des pains pour préparer l'Eucharistie. L'Eucharistie est donc l'image de la fraction de quelques pains donnés pour nourrir une multitude ... Est-ce juste ?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9976
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar Fée Violine » lun. 16 avr. 2018, 14:37

Le lac de Tibériade faisait-il plus de 5000 mètres de large ?
D'après wikipédia, le lac de Tibériade fait 13 km x 21 km (parmi vos questions, celle-ci est la plus facile !)

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar Libremax » lun. 16 avr. 2018, 19:09

La nourriture qui demeure est l'Eucharistie. C'est le pain de la vie, le corps du Christ. C'est le pain donné pour la multitude à l'image de la multiplication des pains. Il y a aussi fraction des pains pour préparer l'Eucharistie. L'Eucharistie est donc l'image de la fraction de quelques pains donnés pour nourrir une multitude ... Est-ce juste ?
Bonjour antoine75
C'est assez juste
Il serait plus juste de dire que la multiplication est une préfiguration de l'Eucharistie. Mais il y a une analogie entre le miracle de la multiplication de quelques pains qui nourrissent une foule, et le sacrement de l'Eucharistie qui permet de communier à la vie, le mort et la résurrection d'un seul homme qui a racheté toute l'Humanité.

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » lun. 16 avr. 2018, 23:38

La nourriture qui demeure est l'Eucharistie. C'est le pain de la vie, le corps du Christ. C'est le pain donné pour la multitude à l'image de la multiplication des pains. Il y a aussi fraction des pains pour préparer l'Eucharistie. L'Eucharistie est donc l'image de la fraction de quelques pains donnés pour nourrir une multitude ... Est-ce juste ?
Bonjour antoine75
C'est assez juste
Il serait plus juste de dire que la multiplication est une préfiguration de l'Eucharistie. Mais il y a une analogie entre le miracle de la multiplication de quelques pains qui nourrissent une foule, et le sacrement de l'Eucharistie qui permet de communier à la vie, le mort et la résurrection d'un seul homme qui a racheté toute l'Humanité.
Oui l'homme qui a racheté toute l'Humanité qui est aussi Dieu. Je préfère cette formulation. C'est Dieu fait homme.

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » mer. 18 avr. 2018, 2:02

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim ; celui qui croit en moi n’aura jamais soif.
Mais je vous l’ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas.
Tous ceux que me donne le Père viendront jusqu’à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors.
Car je suis descendu du ciel pour faire non pas ma volonté, mais la volonté de Celui qui m’a envoyé.
Or, telle est la volonté de Celui qui m’a envoyé : que je ne perde aucun de ceux qu’il m’a donnés, mais que je les ressuscite au dernier jour.
Telle est la volonté de mon Père : que celui qui voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »
Jésus est le pain de la vie. L'hostie est le corps du Christ et celui qui la mange n'a plus faim, Jésus est en lui. De plus, nous ne buvons pas au calice mais croyons que c'est le sang du Christ. Il n'exclut pas ceux qui viennent communier au corps du Christ, pourtant certains sont excommuniés ... Pourtant, le message du Christ est clair, il ne laisse perdre personne de ceux que le Père lui a donné, donc les baptisés. La volonté du Père est que ceux qui voient le corps du Christ, l'hostie, et croit au sang du Christ, ait la vie éternelle même s'ils ne communient pas, il ne les jettent pas dehors et leur donne également la vie éternelle et les ressuscitera au dernier jour. Mais ce qui me pose question ici, c'est ceux qui vont en enfer n'ont-ils pas aussi la vie éternelle en étant ressuscité également au dernier jour ? Si Jésus est la vie, ils ont peut-être plutôt une sorte de mort éternelle ?

antoine75
Senator
Senator
Messages : 883
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » jeu. 26 avr. 2018, 20:21

Après avoir lavé les pieds de ses disciples, Jésus parla ainsi : « Amen, amen, je vous le dis : un serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie.
Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites.
Ce n’est pas de vous tous que je parle. Moi, je sais quels sont ceux que j’ai choisis, mais il faut que s’accomplisse l’Écriture : ‘Celui qui mange le pain avec moi m’a frappé du talon.’
Je vous dis ces choses dès maintenant, avant qu’elles n’arrivent ; ainsi, lorsqu’elles arriveront, vous croirez que moi, JE SUIS.
Amen, amen, je vous le dis : si quelqu’un reçoit celui que j’envoie, il me reçoit moi-même ; et celui qui me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé. »
Jésus aurait-il choisi comme disciples parmi eux un futur traitre ? Jésus lave les pieds de ses disciples mais celui qui le livre l'a frappé du talon, partie que Jésus a lavé ... Ce lavement des pieds n'a pas suffit a purifié le talon de Judas ! Encore une analogie que Jésus met au sens propre en lavant les pieds. Mais je ne saisi pas vraiment la signification ...


Revenir vers « Méditations »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités