Questions sur l'évangile du jour

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Hantouane » mer. 24 avr. 2019, 21:36

Carolus a écrit :
mer. 24 avr. 2019, 20:59
Carhaix a écrit :Carhaix :

Oui, et dans les deux cas, cette femme n'est pas nommée. Comment savez-vous qu'il ne s'agit pas de la même femme ?
Selon S. Luc, la femme n'a jamais mis de parfum sur la tête de Jésus, cher Carhaix. :)
Lc 7, 39-41 [Jésus dit au pharisien qui l'avait invité :] « Tu vois cette femme ? [...] Tu n’as pas fait d’onction sur ma tête [...] »
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ dit au pharisien qui l'avait invité : Tu n’as pas fait d’onction sur ma tête.

Est-ce que la pécheresse a oint sa tête d'huile ?

Non, elle non plus !
Lc 7, 39 [...] elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds .
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ lui-même nous informe clairement où la femme a mis le parfum : elle a répandu du parfum sur mes pieds.

Les deux femmes ne peuvent donc pas être identiques, n'est-ce pas ?
Carolus, vous sous entendez que la pécheresse à oint la tête de Jésus d huile a l aide du parfum ? Et cette femme qui a oint d huile Jésus est elle Marie Madeleine ?

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carolus » mer. 24 avr. 2019, 23:02

Hantouane a écrit :Hantouane :
Carolus, vous sous entendez que la pécheresse à oint la tête de Jésus d huile a l aide du parfum ? Et cette femme qui a oint d huile Jésus est elle Marie Madeleine ?
La pécheresse n'a pas oint la tête de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, cher Hantouane. :non:
Lc 7, 38 Tout en pleurs, [la pécheresse] se tenait derrière lui, près de ses pieds, et elle se mit à mouiller de ses larmes les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et répandait sur eux le parfum.
La pécheresse " se mit à mouiller de ses larmes les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et répandait sur eux le parfum ", n'est-ce pas ?

La pécheresse répandait le parfum uniquement sur les pieds de notre Seigneur et Sauveur.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1075
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carhaix » jeu. 25 avr. 2019, 1:32

Carolus a écrit :
mer. 24 avr. 2019, 20:59
Carhaix a écrit :Carhaix :

Oui, et dans les deux cas, cette femme n'est pas nommée. Comment savez-vous qu'il ne s'agit pas de la même femme ?
Selon S. Luc, la femme n'a jamais mis de parfum sur la tête de Jésus, cher Carhaix. :)
Lc 7, 39-41 [Jésus dit au pharisien qui l'avait invité :] « Tu vois cette femme ? [...] Tu n’as pas fait d’onction sur ma tête [...] »
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ dit au pharisien qui l'avait invité : Tu n’as pas fait d’onction sur ma tête.

Est-ce que la pécheresse a oint sa tête d'huile ?

Non, elle non plus !
Lc 7, 39 [...] elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds .
Notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ lui-même nous informe clairement où la femme a mis le parfum : elle a répandu du parfum sur mes pieds.

Les deux femmes ne peuvent donc pas être identiques, n'est-ce pas ?
Rien ne dit que ce n'est pas la même femme que l'on voit à un moment à Béthanie, et à un autre moment chez Simon le pharisien.

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Hantouane » jeu. 25 avr. 2019, 9:57

Carolus a écrit :
mer. 24 avr. 2019, 23:02
Hantouane a écrit :Hantouane :
Carolus, vous sous entendez que la pécheresse à oint la tête de Jésus d huile a l aide du parfum ? Et cette femme qui a oint d huile Jésus est elle Marie Madeleine ?
La pécheresse n'a pas oint la tête de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, cher Hantouane. :non:
Je me suis trompé dans l'emploi des mots. Je parlais de la femme qui verse sur la tête de Jésus du parfum. Y a t il de l huile dans ce parfum ? Ainsi, la femme à t elle oint d huile Jésus ? Et cette femme est elle Marie Madeleine ?

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Hantouane » jeu. 25 avr. 2019, 13:24

En ce temps-là, les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain.
Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! »
Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit.
Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ?
Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »
Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds.
Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? »
Ils lui présentèrent une part de poisson grillé
qu’il prit et mangea devant eux.
Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes. »
Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures.
Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour,
et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem.
À vous d’en être les témoins. »
La conversion sera proclamée en son nom, est-ce un synonyme de paix ? Dans ce cas, Jésus apporterait la paix à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. Et aux disciples d'en être témoins. En espérant qu'il y ait un retentissement de cette parole dans le monde d'aujourd'hui...

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carolus » jeu. 25 avr. 2019, 13:39

Carhaix a écrit :Carhaix :
Carolus :
Les deux femmes ne peuvent donc pas être identiques, n'est-ce pas ?
Rien ne dit que ce n'est pas la même femme que l'on voit à un moment à Béthanie, et à un autre moment chez Simon le pharisien.
Merci pour votre réponse, cher Carhaix. :)
Lc 7, 37 Survint une femme de la ville, une pécheresse. Ayant appris que Jésus était attablé dans la maison du pharisien, elle avait apporté un flacon d’albâtre contenant un parfum.
À la fin du chapitre 7, S. Luc parle d’une pécheresse qui oint les pieds de Jésus. Cette femme n'est pas nommée, n’est-ce pas ?
Lc 8, 1-2 Ensuite, il arriva que Jésus, passant à travers villes et villages, proclamait et annonçait la Bonne Nouvelle du règne de Dieu. Les Douze l’accompagnaient, ainsi que des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais : Marie, appelée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons […]
Au début du chapitre 8, S. Luc parle d’une femme de laquelle étaient sortis sept démons. Cette femme est nommée : Marie, appelée Madeleine, n’est-ce pas ?

Le dernier verset du chapitre 7 : Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 50).

Les deux premiers versets du chapitre 8 : Jésus [est accompagné] « des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais : Marie, appelée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons […] ».

Il est peu probable que S. Luc fasse référence à la pécheresse pardonnée au verset précédant, en la présentant simplement comme l’une « des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais ».

Pour S. Luc, Marie, appelée Madeleine, est la femme de laquelle étaient sortis sept démons.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1075
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carhaix » jeu. 25 avr. 2019, 15:06

Carolus a écrit :
jeu. 25 avr. 2019, 13:39
Carhaix a écrit :Carhaix :

Rien ne dit que ce n'est pas la même femme que l'on voit à un moment à Béthanie, et à un autre moment chez Simon le pharisien.
Merci pour votre réponse, cher Carhaix. :)
Lc 7, 37 Survint une femme de la ville, une pécheresse. Ayant appris que Jésus était attablé dans la maison du pharisien, elle avait apporté un flacon d’albâtre contenant un parfum.
À la fin du chapitre 7, S. Luc parle d’une pécheresse qui oint les pieds de Jésus. Cette femme n'est pas nommée, n’est-ce pas ?
Lc 8, 1-2 Ensuite, il arriva que Jésus, passant à travers villes et villages, proclamait et annonçait la Bonne Nouvelle du règne de Dieu. Les Douze l’accompagnaient, ainsi que des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais : Marie, appelée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons […]
Au début du chapitre 8, S. Luc parle d’une femme de laquelle étaient sortis sept démons. Cette femme est nommée : Marie, appelée Madeleine, n’est-ce pas ?

Le dernier verset du chapitre 7 : Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 50).

Les deux premiers versets du chapitre 8 : Jésus [est accompagné] « des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais : Marie, appelée Madeleine, de laquelle étaient sortis sept démons […] ».

Il est peu probable que S. Luc fasse référence à la pécheresse pardonnée au verset précédant, en la présentant simplement comme l’une « des femmes qui avaient été guéries de maladies et d’esprits mauvais ».

Pour S. Luc, Marie, appelée Madeleine, est la femme de laquelle étaient sortis sept démons.
Pourquoi ?

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carolus » jeu. 25 avr. 2019, 20:21

Hantouane a écrit :
jeu. 25 avr. 2019, 9:57
Hantouane :
Carolus a écrit :
mer. 24 avr. 2019, 23:02
Carolus :
La pécheresse n'a pas oint la tête de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, cher Hantouane. :non:
Je me suis trompé dans l'emploi des mots. Je parlais de la femme qui verse sur la tête de Jésus du parfum.
D’accord, cher Hantouane. :)
Hantouane :
Y a t il de l huile dans ce parfum ? Ainsi, la femme à t elle oint d huile Jésus ?
Le parfum mentionné implique une huile essentielle, c’est-à-dire un composé aromatique extrait de plantes.
ALEF :
Mc 14, 8 [Jésus dit :] D’avance elle a parfumé mon corps pour mon ensevelissement.

CRAMPON :
Mc 14, 8 [Jésus dit :] elle a d'avance embaumé mon corps pour la sépulture.
Parfumer " veut dire “ oindre “ pour notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, n’est-ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Hantouane » ven. 26 avr. 2019, 12:04

Carolus a écrit :
jeu. 25 avr. 2019, 20:21
Parfumer " veut dire “ oindre “ pour notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ, n’est-ce pas ?
Peut on considérer que cette femme a sacré roi Jésus selon la coutume juive, de la même manière que les rois de l'Ancien Testament ont été oint, il eut fallu que le Roi des Rois soit aussi oint d'huile ?

Avatar de l’utilisateur
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carolus » ven. 26 avr. 2019, 13:43

Carhaix a écrit :Carhaix (mer. 24 avr. 2019) :
Il est étrange que vous me disiez : "vous avez raison" pour sous-entendre ensuite que je fais erreur.
Vous avez raison concernant le jour de la Préparation ordinaire, cher Carhaix. :)
yom rishon = premier jour = dimanche
yom shéni = deuxième jour = lundi
yom shlishi = troisième jour = mardi
yom révi'i = quatrième jour = mercredi
yom hhamishi = cinquième jour = jeudi
yom shishi = sixième jour = vendredi
yom shabbat = jour du Shabbat = samedi

https://www.calj.net/jours
Le jour de la préparation est ordinairement le yom shishi = sixième jour = vendredi, n’est-ce pas ?
Jn 19, 14 C’était le jour de la Préparation de la Pâque, vers la sixième heure, environ midi. Pilate dit aux Juifs : « Voici votre roi. »
S. Jean parle d’un jour de la Préparation extraordinaire, n’est-ce pas ?
Pessa’h a lieu du 19 au 27 avril 2019

https://fr.chabad.org/library/article_c ... Pessah.htm
En 2019, le jour de la Préparation de la Pâque (14 Nissan/19 avril) coïncide avec le yom shishi = sixième jour = vendredi.
En 2020, Pessa’h sera célébrée du 8 au 16 avril.
En 2020, le jour de la Préparation de la Pâque (14 Nissan/8 avril) sera le yom révi'i = quatrième jour = mercredi.

En 2020, le jour de la Préparation de la Pâque commencera donc mardi soir et se terminera mercredi soir, n’est-ce pas ?

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1075
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carhaix » ven. 26 avr. 2019, 14:26

Les Pères de l'Église ont toujours vu dans cette femme une figure de l'Église. On est en présence à la fois d'un rite funéraire et d'une noce mystique. Le baume renvoie au rite d'onction des prophètes et des rois, mais aussi du grand-prêtre appelé à paraître dans le Temple, dans le Saint des Saints. Les parfums évoquent également la liturgie du Temple, comme on le voit jusque dans l'Apocalypse. L'Ancien Testament regorge d'exemples que l'on peut mettre en corrélation. Généralement on pense au Cantique des cantiques. On peut aussi penser à Joseph vendu par ses frères à des marchands madianites qui convoyaient en Egypte du parfum ou des aromates, du baume et de la myrrhe. Joseph est la figure du Christ. Il passe pour mort après avoir été vendu. Ses frères rapportent à son père sa tunique trempée dans le sang d'un bouc, évoquant l'image du sacrifice, et préfigurant le sacrifice du Christ sur la Croix. Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres.

Nous avons deux scènes d'onction, la première chez Simon le pharisien, où ce sont les pieds qui sont oints de larmes et de parfum, et la seconde à Béthanie où c'est la tête du Christ qui est ointe de baume. C'est donc la totalité du corps du Christ qui reçoit l'onction de l'Église, qui célèbre une noce mystique entre l'épouse, l'Église, et l'époux, le Christ, son Seigneur, prophète, roi et grand-prêtre du nouveau Temple.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1075
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carhaix » ven. 26 avr. 2019, 14:35

Carolus a écrit :
ven. 26 avr. 2019, 13:43
Carhaix a écrit :Carhaix (mer. 24 avr. 2019) :
Il est étrange que vous me disiez : "vous avez raison" pour sous-entendre ensuite que je fais erreur.
Vous avez raison concernant le jour de la Préparation ordinaire, cher Carhaix. :)
yom rishon = premier jour = dimanche
yom shéni = deuxième jour = lundi
yom shlishi = troisième jour = mardi
yom révi'i = quatrième jour = mercredi
yom hhamishi = cinquième jour = jeudi
yom shishi = sixième jour = vendredi
yom shabbat = jour du Shabbat = samedi

https://www.calj.net/jours
Le jour de la préparation est ordinairement le yom shishi = sixième jour = vendredi, n’est-ce pas ?
Jn 19, 14 C’était le jour de la Préparation de la Pâque, vers la sixième heure, environ midi. Pilate dit aux Juifs : « Voici votre roi. »
S. Jean parle d’un jour de la Préparation extraordinaire, n’est-ce pas ?
Pessa’h a lieu du 19 au 27 avril 2019

https://fr.chabad.org/library/article_c ... Pessah.htm
En 2019, le jour de la Préparation de la Pâque (14 Nissan/19 avril) coïncide avec le yom shishi = sixième jour = vendredi.
En 2020, Pessa’h sera célébrée du 8 au 16 avril.
En 2020, le jour de la Préparation de la Pâque (14 Nissan/8 avril) sera le yom révi'i = quatrième jour = mercredi.

En 2020, le jour de la Préparation de la Pâque commencera donc mardi soir et se terminera mercredi soir, n’est-ce pas ?
Vous avez tout à fait raison, Carolus.

En 2020 le Temple n'existe plus (depuis l'an 70). Il y a le jour de la Pâque, ou premier jour des azymes, le 14 nisan, qui effectivement peut tomber n'importe quel jour de la semaine. Et à l'époque du Temple, le jour du sabbat qui suivait, la Pâque était célébrée solennellement dans le Temple : donc deux jours distincts. Et c'est ce que montrent les différents passages que l'on peut lire dans les quatre évangiles, qui parlent d'une Pâque précédant la mort du Christ, mangée en particulier par les disciples (c'est la Cène), le jeudi soir, et une Pâque solennelle, ou Sabbat, célébrée à partir de la nuit tombée qui suit la crucifixion.

C'est ce qui ressort de la lecture des textes. N'est-ce pas, Carolus ?

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Hantouane » ven. 26 avr. 2019, 15:35

Pour être sûr du jour de la Cène (mercredi soir ou jeudi soir), avez vous l'information de quel jour tombait la Pâque de l'année 33 ? Ça doit pouvoir se trouver... Quitte à demander à des érudits Juifs, mais personnellement je n en connais pas ... Mais c'est une bonne question à poser à l'occasion, si je n'ai pas la réponse sur ce forum.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1075
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Carhaix » ven. 26 avr. 2019, 16:17

Hantouane a écrit :
ven. 26 avr. 2019, 15:35
Pour être sûr du jour de la Cène (mercredi soir ou jeudi soir), avez vous l'information de quel jour tombait la Pâque de l'année 33 ? Ça doit pouvoir se trouver... Quitte à demander à des érudits Juifs, mais personnellement je n en connais pas ... Mais c'est une bonne question à poser à l'occasion, si je n'ai pas la réponse sur ce forum.
Facile. Il suffit de trouver l'édition du Jérusalem-Post ou du Times of Israël de l'an 33 et le tour est joué !

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 273
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Re: Questions sur l'évangile du jour

Message non lu par Hantouane » ven. 26 avr. 2019, 16:48

Carhaix a écrit :
ven. 26 avr. 2019, 16:17
Hantouane a écrit :
ven. 26 avr. 2019, 15:35
Pour être sûr du jour de la Cène (mercredi soir ou jeudi soir), avez vous l'information de quel jour tombait la Pâque de l'année 33 ? Ça doit pouvoir se trouver... Quitte à demander à des érudits Juifs, mais personnellement je n en connais pas ... Mais c'est une bonne question à poser à l'occasion, si je n'ai pas la réponse sur ce forum.
Facile. Il suffit de trouver l'édition du Jérusalem-Post ou du Times of Israël de l'an 33 et le tour est joué !
En cherchant un peu sur le net, j'ai vu que le calcul de Pâque a évolué aux premiers siècles après JC. Toutefois, on doit pouvoir retrouver le calcul en vigueur en 33. Et calculer le jour grâce aux astronomes, car la pleine lune semble déterminer cette date. Je pense que certains dans l'Église doivent avoir l'information, et que celle-ci ne correspondrait pas au jour reconnu. Mais je me trompe peut-être. Pourtant, si la crucifixion de Jésus a eu lieu le jeudi saint au lieu du vendredi saint, ça ne contredit pas forcément les écritures d'après Jean...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités