Liturgie du jour avec Mandonnaud (2014-2015)

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Liturgie du jour avec Mandonnaud (2014-2015)

Message non lupar mandonnaud » sam. 29 nov. 2014, 19:56

1er jour année liturgique
Année B
DIMANCHE 30 NOVEMBRE 2014

1er dimanche de l'Avent
MARC 13,33-37
(Isaïe 63,16...19;64,2-7 Ps 79 Corinthiens 1,3-9 )

http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 1-2014.php
33 Prenez garde, restez éveillés : car vous ne savez pas quand ce sera le moment.34 C’est comme un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et demandé au portier de veiller.35 Veillez donc, car vous ne savez pas quand vient le maître de la maison, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin ;36 s’il arrive à l’improviste, il ne faudrait pas qu’il vous trouve endormis.37 Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »_Marc.

Être endormis pour Jésus c'est aussi être préoccuper par tout chose qui nous éloigne du but de la vie, la vie éternelle, et être éveiller c'est tout les actions et attention de l'esprit qui nous branche sur cette VIE ETERNELLE._Mandonnaud Paul de Limoges

de Jean :
Appel à être éveillé.Appel à l'union de l'âme avec Dieu.Appel à retrouver notre cœur à la source de son désir.Appel à des biens plus élevés qui sont intérieurs et invisibles.
Qu’il est heureux celui qui sait mettre des distances à toutes les exigences multiples, désirs à satisfaire qui nous maintiennent prisonniers en nous laissant le plus souvent insatisfaits…..Qu'elle est donc heureuse cette âme qui sans cesse pressent que Dieu est là, percevant ce « je ne sais quoi » qui depuis toujours attend que nous lui prêtions quelque attention. Lueur fulgurante, souffle léger, c’est souvent sous cette forme que choisit de se faire connaître la chose la plus importante de notre vie.Quelle immense joie que cette certitude de pouvoir répondre à cet appel ! Cette assurance qui nous permet de nous lever, de partir seul, de suivre notre chemin…
Seule la présence du Seigneur fait monter en nous cette absolue certitude que la Source existe et qu'on y accédera, bien que pour mille raisons nous devrions en douter...
Dieu nous visite et c'est lui que nous attendons depuis toujours. Mais jamais comme nous le pensons, le supposons, le rêvons ou avons cessé de le rêver. Il se plaît à nous surprendre, il déjoue nos attentes et nous comble infiniment au-delà de toutes nos espérances.
" Seigneur, pour que nous nous trouvions sur votre passage au long de notre vie, mettez sur notre route, ne serait-ce qu’une seule fois, un de vos disciples. Faites-le nous connaître, bien que sa simplicité ou même sa pauvreté ne le distingue guère des autres, bien que nul ne le désigne comme tel. Bien que parfois aussi certains s'efforcent de nous en écarter, quand il ne se comporte pas et ne dit pas comme ceux qui ont l'autorité ou des titres universitaires….. "
Joie ardemment désirée, déjà pressentie à certaines heures de notre vie dans la prière, dans le recueillement silencieux.Joie du moissonneur, joie qui déjà le visite dans son travail avant même que la récolte soit engrangée. Joie enfin promise au serviteur bon et fidèle resté éveillé jusqu’au bout de ses fatigues et attendant le retour du Maître de la moisson.
Jean

On féte aussi aujourd'hui la saint André. il est le deuxième a être appeler Apôtre par Jésus, patron des chrétiens d'Orient.
30/11 Saint-André l'Apôtre
Matthieu 4, 18-22
(Romains 10, 9-18 Psaumes de Salomon 18, 2-3. 4-5 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 1-2014.php
18 Comme il marchait le long de la mer de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient leurs filets dans la mer ; car c’étaient des pêcheurs.19 Jésus leur dit : « Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »20 Aussitôt, laissant leurs filets, ils le suivirent.21 De là, il avança et il vit deux autres frères, Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient dans la barque avec leur père, en train de réparer leurs filets. Il les appela.22 Aussitôt, laissant la barque et leur père, ils le suivirent._Matthieu.

Il y a divers manière d'être au travail,celle de André devait être dans la recherche de Dieu tout en faisant bien son devoir d'état,disponible intérieurement à Dieu par une fidélité de prière il fut de suite prêt quand Jésus passa ,nous aussi soyons dans le désir de la volonté de Dieu à travers les événement soutenue par une fidelité personnel à la prière et lecture biblique._Mandonnaud Paul de Limoges
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar mandonnaud » dim. 30 nov. 2014, 19:36

LUNDI 1 DECEMBRE 2014
Lundi de la 1er semaine de l'Avent
Matthieu 8,5-11
(Isaïe 2,1-5 Ps 121 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
05 Comme Jésus était entré à Capharnaüm, un centurion s’approcha de lui et le supplia :06 « Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé, et il souffre terriblement. »07 Jésus lui dit : « Je vais aller moi-même le guérir. »08 Le centurion reprit : « Seigneur, je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit, mais dis seulement une parole et mon serviteur sera guéri.09 Moi-même qui suis soumis à une autorité, j’ai des soldats sous mes ordres ; à l’un, je dis : “Va”, et il va ; à un autre : “Viens”, et il vient, et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »10 À ces mots, Jésus fut dans l’admiration et dit à ceux qui le suivaient : « Amen, je vous le déclare, chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.11 Aussi je vous le dis : Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux,_Matthieu.

La foi est d'autant plus grande que nous sommes sûrs que l'action de Dieu est aussi puissante par ses serviteurs ou Lui-même, ainsi aujourd'hui aussi bien par les laïcs que par le prêtre en autres, que par les anges de Dieu ou son fils éternel Jésus._Mandonnaud Paul de Limoges.
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar mandonnaud » lun. 01 déc. 2014, 22:21

MARDI 2 DECEMBRE 2014
Mardi de la 1er semaine de l'Avent
LUC 10,21-24
(Isaïe 11,1-16 Ps 71 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
21 À l’heure même, Jésus exulta de joie sous l’action de l’Esprit Saint, et il dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.22 Tout m’a été remis par mon Père. Personne ne connaît qui est le Fils, sinon le Père ; et personne ne connaît qui est le Père, sinon le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler. »23 Puis il se tourna vers ses disciples et leur dit en particulier : « Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez !24 Car, je vous le déclare : beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous-mêmes voyez, et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l’ont pas entendu. »_Luc.

Jésus prend conscience que ce qu'il annonce, beaucoup avant lui aurait voulu l'entendre, pour que nous soyons plus attentifs. Et il se réjouit que Dieu, qu'il est le seul à révéler avec justesse; c'est les petits qui sont les premiers à le comprendre et l'accueillir._Mandonnaud paul de Limoges.
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar mandonnaud » mar. 02 déc. 2014, 21:58

MERCREDI 3 DECEMBRE 2014
mercredi de la 1er semaine de l'avent
Matthieu 15,29-37
( Isaie 25,6-10a PS 22 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
29 Jésus partit de là et arriva près de la mer de Galilée. Il gravit la montagne et là, il s’assit.30 De grandes foules s’approchèrent de lui, avec des boiteux, des aveugles, des estropiés, des muets, et beaucoup d’autres encore ; on les déposa à ses pieds et il les guérit.31 Alors la foule était dans l’admiration en voyant des muets qui parlaient, des estropiés rétablis, des boiteux qui marchaient, des aveugles qui voyaient ; et ils rendirent gloire au Dieu d’Israël.32 Jésus appela ses disciples et leur dit : « Je suis saisi de compassion pour cette foule, car depuis trois jours déjà ils restent auprès de moi, et n’ont rien à manger. Je ne veux pas les renvoyer à jeun, ils pourraient défaillir en chemin. »33 Les disciples lui disent : « Où trouverons-nous dans un désert assez de pain pour rassasier une telle foule ? »34 Jésus leur demanda : « Combien de pains avez-vous ? » Ils dirent : « Sept, et quelques petits poissons. »35 Alors il ordonna à la foule de s’asseoir par terre.36 Il prit les sept pains et les poissons ; rendant grâce, il les rompit, et il les donnait aux disciples, et les disciples aux foules.37 Tous mangèrent et furent rassasiés. On ramassa les morceaux qui restaient : cela faisait sept corbeilles pleines._Matthieu.

Jésus est entouré des plus pauvres et des plus malades, il les aime, les soigne et va les nourrir avec le don modeste des disciples, ors il aurait pu s'en passer mais Jésus veut notre participation pour ses actions d'envergure, ne renonçons pas à aider l'église car nos dons sont trop modeste vu les besoins. Jésus vient en premier lieu pour parler du Père, mais devant tout ses malades et leurs espérances que Jésus peut faire pour eux, Lui les guérit et de plus il va les nourrir. Aussi ne nous étonnons pas que l'Église en plus d'annoncer Dieu veut le développement des peuples et y participe._Mandonnaud Paul de Limoges.

MERCREDI 3 DECEMBRE 2014
Saint-François-Xavier, prêtre
Marc 16, 15-20
(1 Corinthiens 9, 16-19. 22-23 Psaumes de Salomon 95, 1-2a. 2b-3. 7-8a. 10 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
15 Puis il leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création.16 Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné.17 Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ;18 ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien. »19 Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu.20 Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient._Marc.

Le zèle d'évangélisation de se saint est remarquable en Inde mais fut quand même vu sa solitude elle fut assez en surface puisqu'il n'avait le temps que de faire apprendre le pater , credo et Ave avent le baptême en série, pas de connaissance de la civilisation et langue du pays de son coté, pas de traduction des évangiles et annonce profonde aussi dans ses peuples restera la vie des castres si antiévangélique.
Saint-François-Xavier a été obsédé par ces paroles de l'évangile du jours et pour les vivre il a été jusqu'au Japon et aux pied de la Chine annoncer Jèsus sauveur et baptisé par milliers._Mandonnaud Paul de Limoges.
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar mandonnaud » mer. 03 déc. 2014, 22:15

JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014
Jeudi de la 1er semaine de l'Avent
Matthieu 7, 21. 24-27
(Isaïe 26, 1-6 Psaumes de Salomon 117, 1 & 8-9. 19-21. 25-27a )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
21 Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.24 Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc.25 La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.26 Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable.27 La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »_Matthieu.

Écouter la parole de Dieu et tout de suite la mettre en pratique tout les jours et la vie avec ses épreuves peuvent passer, nous resterons fidèle._Mandonnaud Paul de Limoges.

JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014
Saint Jean Damascène, prêtre et docteur
Matthieu 25, 14-30
(2 Timothée 1, 13-14; 2, 1-3 Jean 18, 8. 9. 10. 11 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
14 « C’est comme un homme qui partait en voyage : il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.15 À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Aussitôt,16 celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres.17 De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres.18 Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes.20 Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.”21 Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”22 Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.”23 Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”24 Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.25 J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.”26 Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.27 Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.28 Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix.29 À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a.30 Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !”_Matthieu.

N'oublions pas de faire des fruits a tout nos talents surtout au travail de notre foi pour la faire grandir par la prière et confiance et par son témoignage.
Dieu, a travers Jésus, est un maître qui nous fait confiance;il nous a donné les évangiles a annoncé et son église a soutenir et pour nourrir les hommes,.
A son retour il va nous demander des comptes ,qu'avons nous fait de notre liberté, de notre temps pour faire vivre et agrandir son royaume de Justice et d'amour?_Mandonnaud paul de Limoges
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

SergeA
Senator
Senator
Messages : 874
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar SergeA » jeu. 04 déc. 2014, 8:46

...
JEUDI 4 DÉCEMBRE 2014
Saint Jean Damascène, prêtre et docteur
Matthieu 25, 14-30
(2 Timothée 1, 13-14; 2, 1-3 Jean 18, 8. 9. 10. 11 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
14 « C’est comme un homme qui partait en voyage : il appela ses serviteurs et leur confia ses biens.15 À l’un il remit une somme de cinq talents, à un autre deux talents, au troisième un seul talent, à chacun selon ses capacités. Puis il partit. Aussitôt,16 celui qui avait reçu les cinq talents s’en alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres.17 De même, celui qui avait reçu deux talents en gagna deux autres.18 Mais celui qui n’en avait reçu qu’un alla creuser la terre et cacha l’argent de son maître.19 Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes.20 Celui qui avait reçu cinq talents s’approcha, présenta cinq autres talents et dit : “Seigneur, tu m’as confié cinq talents ; voilà, j’en ai gagné cinq autres.”21 Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”22 Celui qui avait reçu deux talents s’approcha aussi et dit : “Seigneur, tu m’as confié deux talents ; voilà, j’en ai gagné deux autres.”23 Son maître lui déclara : “Très bien, serviteur bon et fidèle, tu as été fidèle pour peu de choses, je t’en confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.”24 Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.25 J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient.”26 Son maître lui répliqua : “Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne là où je n’ai pas semé, que je ramasse le grain là où je ne l’ai pas répandu.27 Alors, il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts.28 Enlevez-lui donc son talent et donnez-le à celui qui en a dix.29 À celui qui a, on donnera encore, et il sera dans l’abondance ; mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a.30 Quant à ce serviteur bon à rien, jetez-le dans les ténèbres extérieures ; là, il y aura des pleurs et des grincements de dents !”_Matthieu.
....
Bonjour,

je reconnais n'avoir jamais pu comprendre ce passage :
en effet, pour moi, le troisième (celui qui ne reçoit qu'un talent) est humble, il n'a pas les capacités de faire fructifier le talent et cela le maitre le sait. De plus, "mais celui qui n’a rien se verra enlever même ce qu’il a" : je croyais que n'avoir rien sur cette terre était plutôt une bonne chose, et pour finir : " il fallait placer mon argent à la banque ; et, à mon retour, je l’aurais retrouvé avec les intérêts" : je pensais aussi que créer des intérêts et l'usure étaient des péchés.

Il ne s'agit peut-être que de métaphores, mais si c'est le cas, elles génèrent en moi plus de doutes que de certitudes.
Je suis donc preneur de toute explication.
Merci d'avance.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar mandonnaud » ven. 05 déc. 2014, 1:01

Dieu me donne a la naissence des talents de peintre ou musicien,ou de travail intelectuel de foi au lieu de faire de la musique ou autre et en faire bénéficiée les autres, je regarde la télé vais a des matchs de foot et en boite a l'arriver jene sais pas plus dessiner j'ai enterrer mes talents, voila la fautes impardonnable,dans la vie il faut se secouer,progressé et multiplié les dons pour soit les autres et Dieu....
paul de LIMOGES
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar mandonnaud » ven. 05 déc. 2014, 1:01

VENDREDI 5 DÉCEMBRE 2014
vendredi de la 1er semaine de l'Avent
Matthieu 9,27-31
(Isaïe 29,17-24 Ps 26 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
27 Tandis que Jésus s’en allait, deux aveugles le suivirent, en criant : « Prends pitié de nous, fils de David ! »28 Quand il fut entré dans la maison, les aveugles s’approchèrent de lui, et Jésus leur dit : « Croyez-vous que je peux faire cela ? » Ils lui répondirent : « Oui, Seigneur. »29 Alors il leur toucha les yeux, en disant : « Que tout se passe pour vous selon votre foi ! »30 Leurs yeux s’ouvrirent, et Jésus leur dit avec fermeté : « Attention ! que personne ne le sache ! »31 Mais, une fois sortis, ils parlèrent de lui dans toute la région._Matthieu.

Les miracles ce n'est pas Jésus qui l'impose et réalise, mais la foi du malade qui l'arrache a la présence de Dieu en Jésus._Mandonnaud paul de Limoges.
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

SergeA
Senator
Senator
Messages : 874
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Liturgie du jour avec Mandonnaud

Message non lupar SergeA » ven. 05 déc. 2014, 8:46

Dieu me donne a la naissence des talents de peintre ou musicien,ou de travail intelectuel de foi au lieu de faire de la musique ou autre et en faire bénéficiée les autres, je regarde la télé vais a des matchs de foot et en boite a l'arriver jene sais pas plus dessiner j'ai enterrer mes talents, voila la fautes impardonnable,dans la vie il faut se secouer,progressé et multiplié les dons pour soit les autres et Dieu....
paul de LIMOGES
Merci pour l'interprétation de cette parabole. C'est en effet celle qu'il faut lui donner, enfin, je suppose.

En me réveillant ce matin, je repensais à ce troisième serviteur, et en me demandant pourquoi je ne pouvais m'empêcher de le trouver sympathique, d'avoir de la compassion pour lui, je me suis aperçu qu'en fait, je m'identifiais à lui.

Il n'a pas beaucoup de talents ; peut-être, plus jeune, avait-il des capacités, mais les a t-il laissé s'éteindre à cause des coups reçus et de l'usure du temps ? Le maître voit bien qu'il ne doit pas attendre beaucoup de lui, il ne lui donne qu'un talent. Que peut on faire avec un seul talent ?
Ce serviteur aime son maître et il aimerait faire de son mieux pour mériter que cet amour soit réciproque. En plus de cela, il n'est pas jaloux de ses "collègues". Ils les voit lors du retour du maître, exhiber leur réussite, et mériter les compliments. Et lui, qu'a-t-il fait ? Pas grand chose en vérité. En tout cas, il n'a pas dépensé ce talent, il n'est pas allé le boire à la taverne. Connaissant ses limites, il n'a pu que l'enterrer ce talent, pour le préserver et pouvoir le rendre à son maître. Le placer à la banque, là où se trouve les voleurs et prendre ainsi le risque de le perdre ? Inenvisageable ! Cela aurait été à ses yeux un manque de discernement.

Le jour du retour du maître, il lui restitue ce petit talent lui qui est humble, et aussi fidèle, mais le maître lui reproche de ne pas l'avoir fait fructifier alors qu'il n'en avait pas les moyens. Et il l'appelle bon à rien, et demande qu'on le jette dans les ténèbres extérieures ... Il se trouve stupide, incompétent, mais c'est l'histoire de sa vie. Après tout, il ne comprends pas pourquoi, mais peut être mérite t-il vraiment cette punition.

Que demande t-il ce serviteur ? Demande t-il une place de choix, un traitement de faveur ? Non, pas du tout, juste de pouvoir rester avec son maître, en faisant du mieux qu'il peut dans l'humilité et la discrétion, puisque Dieu ne lui a donné ni les talents, ni la force de faire mieux.
Oui, j'ai de la compassion pour lui, ce troisième serviteur.

.....

PS : bon, il me parait évident que j'interprète cette parabole, trop au premier degré.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Liturgie du jour avec Mandonnaud

Message non lupar mandonnaud » ven. 05 déc. 2014, 21:23

SAMEDI 6 DÉCEMBRE 2014
samedi de la 1er semaine de l'Avent
Matthieu 9,35-38;10,1.6-8
(Isaïe 30,19...26 Ps 146 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
35 Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages, enseignant dans leurs synagogues, proclamant l’Évangile du Royaume et guérissant toute maladie et toute infirmité.36 Voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles parce qu’elles étaient désemparées et abattues comme des brebis sans berger.37 Il dit alors à ses disciples : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux.38 Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. »01 Alors Jésus appela ses douze disciples et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs et de guérir toute maladie et toute infirmité.06 Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.07 Sur votre route, proclamez que le royaume des Cieux est tout proche._Matthieu.

Nos capacités d'annoncer l'évangile et tout le complément nous est donné gratuitement par Dieu, aussi il ne faut pas faire commerce de la religion._Mandonnaud Paul de Limoges.

6 DÉCEMBRE 2014 Saint Nicolas, évêque
Luc 10, 1-9
(Isaïe 6, 1-8 Psaumes de Salomon 39, 2 & 4ab. 7. 8-9. 10 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
01 Après cela, parmi les disciples le Seigneur en désigna encore soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre.02 Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson.03 Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.04 Ne portez ni bourse, ni sac, ni sandales, et ne saluez personne en chemin.05 Mais dans toute maison où vous entrerez, dites d’abord : “Paix à cette maison.”06 S’il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous.07 Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l’on vous sert ; car l’ouvrier mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.08 Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qui vous est présenté.09 Guérissez les malades qui s’y trouvent et dites-leur : “Le règne de Dieu s’est approché de vous.”_Luc.

Voila un saint née en Turquie et qui est célébré dans le nord de la France et plus et dont sa réputation de charité vis à vis des enfants,on créé une chanson et fait de lui l’ancêtre du Père noël._
Etre apôtre missionnaire c'est aller avec confiance en Jésus,pauvre et demandant hospitalité aux hommes de Paix qui attendent le royaume de Dieu car l'esprit saint à devancé l'annonce,et la, faire le bien et évangéliser._Mandonnaud paul de Limoges
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

SergeA
Senator
Senator
Messages : 874
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar SergeA » sam. 06 déc. 2014, 19:27

Concernant l'Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (25, 14-30) (parabole des trois serviteurs)

Je reviens pour la dernière fois sur cette parabole (et je m'en excuse).
Il est clair que mon "interprétation" est erronée car elle passe sous silence un point primordial, point que je n'arrivais pas à intégrer :

"Celui qui avait reçu un seul talent s’approcha aussi et dit : “Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes là où tu n’as pas semé, tu ramasses là où tu n’as pas répandu le grain.25 J’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui t’appartient."

Je viens enfin de comprendre que le serviteur est entré dans le jugement envers son maître et que "ce jugement sur son maître, ces idées fausses, elles ont pris racine en lui parce qu'il n'a pas écouté Jésus, ou il l'a écouté à travers ses préjugés et ses désirs, il a été déçu qu'il ne corresponde pas à ses attentes et son amour a fait place à la critique, au jugement… sa capacité de transmettre la bonne nouvelle s'est éteinte…"
C'est dans ce sens que le serviteur est devenu un mauvais serviteur.

Désolé pour la lourdeur de mes interventions.
Bonsoir à tous.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar mandonnaud » sam. 06 déc. 2014, 20:05

DIMANCHE 7 DÉCEMBRE 2014 2eme de l'Avent ou St Jean de Damas
MARC 1,1-8
(Isaïe 40,1-5.9-11 Ps 84 2eme lettre de St Pierre 3,8-14)
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
01 COMMENCEMENT DE L’ÉVANGILE de Jésus, Christ, Fils de Dieu.02 Il est écrit dans Isaïe, le prophète : Voici que j’envoie mon messager en avant de toi, pour ouvrir ton chemin.03 Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers.04 Alors Jean, celui qui baptisait, parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés.05 Toute la Judée, tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui, et ils étaient baptisés par lui dans le Jourdain, en reconnaissant publiquement leurs péchés.06 Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins ; il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.07 Il proclamait : « Voici venir derrière moi celui qui est plus fort que moi ; je ne suis pas digne de m’abaisser pour défaire la courroie de ses sandales.08 Moi, je vous ai baptisés avec de l’eau ; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint. »._Marc.

St Jean baptiste avait conscience que Jésus aller venir et qu'il était Fils de Dieu._Mandonnaud paul de Limoges.

Texte d'Eric Zeltz
(Un peu agressif mais juste sur la nécessité de se convertir tout de suite;paul)

Dès le début de l’évangile de Marc, le principe de la révolution évangélique est posé clairement : il ne s’agit pas seulement d’une simple transition, mais d’un bond prodigieux pour le salut des hommes initié par la venue parmi eux du Fils de Dieu.Jean Baptiste en relativisant humblement son rôle et sa mission par rapport à ceux de Jésus, relativise du même coup toute l’œuvre de ses précurseurs que sont les prophètes de l’Ancien Testament : comme lui, leur mission a sans doute été utile, même nécessaire. Mais ce n’était qu’une longue préparation à ce qui allait devenir l’explosion évangélique, ce levain extraordinaire qui en quelques décennies allait remettre en cause et révolutionner les mentalités de tant de gens du Bassin méditerranéen, puis du monde connu de l’époque.Cette révolution évangélique, chaque chrétien a la mission de la propager. Non en prêchant une théologie reposant sur l’idée que le Dieu de Jésus-Christ se révélera de toutes manières à tout homme au moment de sa mort et qu’il sera temps pour lui de choisir : on se demande alors quel aurait été l’intérêt que le Verbe se soit incarné puisque de toutes façons il se révélera à tout homme. On se demande aussi pourquoi Jésus aurait choisi des disciples et leur aurait demandé d’aller annoncer la Bonne Nouvelle à toutes les nations. On se demande pourquoi des milliers de missionnaires auraient offert leur vie pour propager la bonne nouvelle en terre inconnue de première évangélisation, etc, etc...
Cette théologie est démobilisatrice, fausse, et il faut la combattre vigoureusement. Bien sûr, puisque Dieu est juste et comme le laisse entendre Vatican II, celui qui ne connaît pas Jésus-Christ et qui est de bonne volonté accèdera sans doute au Salut d'une manière ou d'une autre.Mais le Royaume est à construire dès maintenant, en ce monde présent, et ce n'est pas en proposant une théologie démobilisatrice tournée presque exclusivement sur la minute finale de sa vie terrestre que nous le construirons.Le disciple du Christ doit donc se retrousser les manches non pour propager des absurdités plus ou moins mystico-métaphysiques, mais pour annoncer fortement cette bonne nouvelle à tout homme :
« Suis dès aujourd’hui Jésus-Christ au long de ta vie, et tu seras sauvé ».
Tout le reste, ce n’est que salades pour pseudo-théologien auto-proclamé qui fait tourner sa théologie non à partir de l’évangile, mais en circuit fermé dans son cerveau embué de théories frelatées et contre-évangéliques. Eric.

7/12 Saint Ambroise, évêque et docteur
Jean 10, 11-16
(Épître aux Éphésiens 3, 8-12 Psaumes de Salomon 88, 2-3. 4-5. 21-22. 25 & 27 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
11 Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis.12 Le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse.13 Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui.14 Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent,15 comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis.16 J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur._Jean.
Nous sommes nous en occident de ses brebis qui ne sont pas de l'enclos juif mais Jésus nous unit à eux dans son amour . Et a tous il donne sa vie d'homme et de Dieu pour nous purifier par ses souffrances, déifier par sa vie et son eucharistie, et montrer et ouvrir le chemin vers Dieu amour et infini._Mandonnaud Paul de Limoges
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

mandonnaud
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2313
Inscription : jeu. 01 juil. 2004, 15:28
Localisation : LIMOGES 87000 FRANCE
Contact :

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar mandonnaud » dim. 07 déc. 2014, 22:39

Demain; ce lundi 8/12/2014 je rentre au CHU de Limoges à 14h pour opération protèse hanche gauche le 9/12/2014 matin donc absent au moin 8 jours si Dieu me prête vie,
Paul de Limoges

Solennité de l'Immaculée Conception. du 8 decembre
LUC 1,26-38
(Genèse 3,9... 20 Ps 97 Ephésiens 1,3...12)
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
26 Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth,
27 à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
28 L'ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
29 A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
30 L'ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
31 Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.
32 Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;
33 il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin. »
34 Marie dit à l'ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? »
35 L'ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu.
36 Et voici qu'Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait : 'la femme stérile'.
37 Car rien n'est impossible à Dieu. »
38 Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. »Alors l'ange la quitta..___Luc.

Marie est droite , innocente de son état réel,car cela lui est tenu caché. Elle en prendra connaissance surtout aux pieds de la croix, où Jésus lui gagne son Immaculée Conception et où, par son amour et le partage des douleurs de la passion, elle coopère à la pleine réalisation du salut de tout homme.

Devant Marie; sa vie, sa naissance et sa participation a la passion de son fils nous nous jugeons et faisons le choix définitif de notre vie, soit on se préfère on ne veux pas voir nos péchés et on la rejette, soit on se reconnaît pécheur et on accepte son regard pure et on la prie et on veut être convertie.Le Dieu très Saint se prépare une demeure aux milieux des hommes, une généalogie très mélangée et mitigée pas tous des saints? Mais par Jésus et sa passion il rend Marie très sainte et attend son consentement pour s’incarnée.

La grande souplesse d'obéissance et son humble soumission aux réglés de Dieu dans la bible ont permis a Dieu par Jésus et les mérites de sa croix futurs de combler Marie de grâces dont son immaculé conception.
_Mandonnaud Paul de Limoges.

LUNDI 8 DECEMBRE 2014 2eme de l'avent
Luc 5, 17-26
(Isaïe 35, 1-10 Psaumes de Salomon 84, 9ab-10. 11-12. 13-14 )
http://reflexions.mandonnaud.net/liturg ... 2-2014.php
17 Un jour que Jésus enseignait, il y avait dans l’assistance des pharisiens et des docteurs de la Loi, venus de tous les villages de Galilée et de Judée, ainsi que de Jérusalem ; et la puissance du Seigneur était à l’œuvre pour lui faire opérer des guérisons.18 Arrivent des gens, portant sur une civière un homme qui était paralysé ; ils cherchaient à le faire entrer pour le placer devant Jésus.19 Mais, ne voyant pas comment faire à cause de la foule, ils montèrent sur le toit et, en écartant les tuiles, ils le firent descendre avec sa civière en plein milieu devant Jésus.20 Voyant leur foi, il dit : « Homme, tes péchés te sont pardonnés. »21 Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner : « Qui est-il celui-là ? Il dit des blasphèmes ! Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? »22 Mais Jésus, saisissant leurs pensées, leur répondit : « Pourquoi ces pensées dans vos cœurs ?23 Qu’est-ce qui est le plus facile ? Dire : “Tes péchés te sont pardonnés”, ou dire : “Lève-toi et marche” ?24 Eh bien ! Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité sur la terre pour pardonner les péchés, – Jésus s’adressa à celui qui était paralysé – je te le dis, lève-toi, prends ta civière et retourne dans ta maison. »25 À l’instant même, celui-ci se releva devant eux, il prit ce qui lui servait de lit et s’en alla dans sa maison en rendant gloire à Dieu.26 Tous furent saisis de stupeur et ils rendaient gloire à Dieu. Remplis de crainte, ils disaient : « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! »_Luc.

Du temps de Jésus les hommes croyaient plus difficile d’effacer les péchés que de faire un miracle,a l'heure actuel c'est l'inverse car nous ne voyons moins l’offense à Dieu du péché, puisque la Sainteté de Dieu est plus floue pour nous vu notre manque de foi._Mandonnaud Paul de Limoges.
Jésus est infiniment misericordieux.
http://www.mandonnaud.net/

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar Anne » mer. 10 déc. 2014, 6:41

Désolé pour la lourdeur de mes interventions.
Bonsoir à tous.
Mais non !

Perso, j'ai bien aimé lire votre vision de cette parabole qui peut être interprétée de si multiples façons tant elle est riche d'enseignements ! J'ai même été très émue par votre interprétation de la pensée du troisième serviteur...

En ce qui me concerne, vous pouvez récidiver... ;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13004
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Méditation de la liturgie du jour

Message non lupar etienne lorant » sam. 13 déc. 2014, 15:04

Dans la journée d'hier, notre ami Mandonnaud a été opéré d'une prothèse de hanche. Prions pour son prompt rétablissement !

Etienne
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Méditations »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit