Liturgie du jour avec Etienne Lorant (2010-2011)

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1949
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Le signe de la persécution

Message non lupar Isabelle47 » mer. 23 nov. 2011, 11:44

Merci Etienne Lorant de nous faire part de vos méditations et règles de vie.
Les miennes sont bien éloignée de votre rigueur mais il n'y a pas une seule bonne voie n'est ce pas? :)
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le signe de la persécution

Message non lupar etienne lorant » mer. 23 nov. 2011, 11:55

Merci Etienne Lorant de nous faire part de vos méditations et règles de vie.
Les miennes sont bien éloignée de votre rigueur mais il n'y a pas une seule bonne voie n'est ce pas? :)
Rassurez-vous, j'ai la rigueur qui convient à ma solitude, et c'est donc une grâce. Cela ne m'est pas pénible. J'ai vécu plus 'douillettement' lorsque les solidarités familiales, ecclésiales, mais aussi sociales (relations, amis, etc.) étaient de mise. A présent que la peur du lendemain a entraîné un très grand repli sur soi, je privilégie d'autant plus la vie et l'effort spirituels. J'ai ainsi déjà évité quelques soucis !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1949
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Le signe de la persécution

Message non lupar Isabelle47 » mer. 23 nov. 2011, 12:07

Merci de votre franchise.
Mais voulez-vous dire que cette vie spirituelle ne serait possible qu'au prix d'un repli sur soi?
Cela semble en effet assez logique mais dans ce cas, le danger ne serait-il pas d'un repli excessif?
Ceci est une question d'ordre général, pas du tout une remarque qui vous serait adressée personnellement, vous l'aurez compris :)
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le signe de la persécution

Message non lupar etienne lorant » mer. 23 nov. 2011, 12:42

Non, non. Le repli sur soi, c'est d'abord de rechercher un confort perdu dans la consommation d'alcool, ou encore la participation à toutes sortes de festivités locales. On peut s'imaginer ainsi que l'on est une personne bien connue de tous, appréciée et reconnue. Mais cela ne dure qu'un temps: le jour où l'on tombe malade, ou que se présentent des soucis d'argent, eh bien, on déchante beaucoup.

La vraie convivialité, la vraie bonne vie possible, elle ne vient pas de moi, mais de la grâce. Je sais bien qu'à lire ce que je viens d'écrire en commentaire d'évangile, on peut se faire une idée assez sombre. Mais dans la vie de tous les jours, y a de la joie ! Par exemple, cet ancien grutier, qui a perdu ses yeux qui voyaient "10/10" et en relief, et qui vient me voir chaque jour ... ce n'est pas lui qui m'achèterait un livre, mais quel tempérament, et quelle volonté de vivre ! Il me rend de nombreux services car il connaît mieux la ville que moi et il est resté très agiles de ses mains - pour remplacer un néon, refixer un élément de décor, etc, c'est intéressant.

Je visite environ cinq fois par semaine ma mère dans sa maison de repos. Je m'y suis fait de nombreuses connaissances autant avec d'autres pensionnaires que des aides-soignant(e)s dont le travail est lourd et parfois difficile. J'y ai fait la connaissance d'une jolie québecoise qui vient trois fois par an voir sa maman - comme çà m'a réjoui de découvrir que je plais encore !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les signes des temps

Message non lupar etienne lorant » mer. 23 nov. 2011, 15:33

Sur un autre forum, j'ai trouvé cette réponse, qui m'a bien fait rire. Mais derrière cet humour noir se cache une vérité inéluctable: si la planète doit un jour être détruite, personne sur terre ne verra cette destruction. Et donc "voir la fin du monde" n'est possible que dans les films ou bien, comme dans cette séquence en étant à distance de la planète. Merci à "Joss" !




«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1949
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: Le signe de la persécution

Message non lupar Isabelle47 » mer. 23 nov. 2011, 20:55

Oui, en effet; nous avons dans nos vies ce que la sagesse dite "populaire" appelle "des cadeaux du ciel" (et ile sont parfois infimes et modestes) Encore faut-il avoir l'humilité et l'ouverture d'esprit suffisantes pour les accueillir. :)
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Discours sur la fin des temps

Message non lupar etienne lorant » jeu. 24 nov. 2011, 17:26

La prise de Jérusalem et l'avènement du Fils de l'homme
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 21, 20-28)

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Lorsque vous verrez Jérusalem encerclée par des armées, sachez alors que sa dévastation est toute proche.
Alors, ceux qui seront en Judée, qu'ils s'enfuient dans la montagne ; ceux qui seront à l'intérieur de la ville, qu'ils s'en éloignent ; ceux qui seront à la campagne, qu'ils ne rentrent pas en ville, car ce seront des jours où Dieu fera justice pour accomplir toute l'Écriture.
Malheureuses les femmes qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là, car il y aura une grande misère dans le pays, une grande colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant de l'épée, ils seront emmenés en captivité chez toutes les nations païennes ; Jérusalem sera piétinée par les païens, jusqu'à ce que le temps des païens soit achevé.

Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur terre, les nations seront affolées par le fracas de la mer et de la tempête.
Les hommes mourront de peur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde, car les puissances des cieux seront ébranlées.
Alors, on verra le Fils de l'homme venir dans la nuée, avec grande puissance et grande gloire.

Quand ces événements commenceront, redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche. » Cy Aelf, Paris


La prise de Jérusalem, sa destruction et l'anéantissement d'une grande partie de sa population et la déportation des survivants sont annoncés par Jésus qui saisit au vif quelques images violentes - car je suis certain que tout en parlant, il voyait ces choses de l'avenir. Par exemple, la description de ses femmes enceintes et de celles qui allaitent, tout en ayant de grandes difficultés pour se nourrir elles-mêmes, c'est ce type de détail réaliste qui fait penser à une image entrevue dans une vision.

Le peuple juif, dont Jérusalem est le symbole, sera donc persécuté jusqu'à ce que le 'temps des païens' soit achevé. Peut-on dire que ce temps est achevé ? Oui et non, car l'état d'Israël, de ce temps-ci, avec les révolutions arabes et la montée en puissance des islamistes radicaux, me semble toujours aussi fragile qu'un îlot en plein océan !

Mais le temps des païens, c'est aussi le nôtre. Du point de vue des juifs, ne sommes-nous pas tous des païens convertis ? Cela dépend donc de la définition que l'on donne du paganisme. En temps que catholique, je peux à bon droit considérer que le temps des païens - c'est-à-dire des non croyants, n'est certes pas encore achevé ! Mais au contraire, au train ou vont les événements du monde, nul doute qu'un temps de grande misère est de nouveau devant nous.

En finale, c'est à nous tous que le Seigneur s'adresse: "Redressez-vous et relevez la tête", c'est un appel à la foi. Que les événements du monde n'ébranlent pas notre foi. Au contraire, l'épreuve doit nous trouver debout. Notre rédemption est proche du moment que nous manifestions, par notre foi, que nous en sommes dignes.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Les signes évidents

Message non lupar etienne lorant » ven. 25 nov. 2011, 10:45

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 21, 29-33)

Jésus parlait à ses disciples de sa venue. Il leur dit cette parabole : « Voyez le figuier et tous les autres arbres.
Dès qu'ils bourgeonnent, vous n'avez qu'à les regarder pour savoir que l'été est déjà proche. De même, vous aussi, lorsque vous verrez arriver cela, sachez que le royaume de Dieu est proche.
Amen, je vous le dis : cette génération ne passera pas sans que tout arrive. Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.
»


Votre rédemption est proche, disait Jésus dans l’Évangile, hier. Et aujourd'hui : le royaume de Dieu est proche. Au travers des événements du monde, comme ceux de nos vies personnelles, nous devons être capables de discerner l’œuvre de Dieu qui s'accomplit. Si l'on considère l'image des arbres qui bourgeonnent, la proximité de la seconde venue du Christ sera tout à fait évidente.

Qu'est-ce qui est donc évident de notre temps ? L'anarchie économique, je ne la considère pas, car c'est de tous les siècles que les riches ont cherché et ont parfois réussi à se créer des empires... qui se sont écroulés les uns après les autres.

Par contre, l'existence de milliers de bombes atomiques (dont une seule suffirait à rayer la France de la carte), c'est beaucoup plus évident à mes yeux. Le réchauffement climatique, avec les inondations gigantesques, les incendies de forêt, l'extinction rapide des espèces végétales et animales, les populations décimées par la sécheresse dans la corne de l'Afrique, et beaucoup plus encore : l'incapacité des gouvernements du monde à se mettre d'accord sur une politique globale à ce sujet sont des signes que je retiens.

L'homme a été placé par Dieu au sommet de la création - mais il est clair que depuis longtemps, il joue à être Dieu. Et il échoue, bien sûr, puisqu'il n'est lui-même qu'une créature : imagine-t-on un ustensile de cuisine inventer la machine à laver la vaisselle ?

Mais je suis sorti joyeux de la messe de ce matin - et voici un autre signe évident. Mais évident par contraste: tout ce qui se passe autour de moi devrait me rendre malheureux et me pousser (comme tant d'autres) à rechercher l'oubli dans les plaisirs. Or, il se passe pour moi exactement le contraire: je prends des décisions chaque jour et j'ai plus changé en cinq ans qu'au cours des vingt années précédentes.

La grâce m'a poussé à la discipline, à la régularité et à accomplir pour les autres des gestes dont je ne me serais jamais cru capable. Je me suis fait renier aussi - et cela aussi est tout à fait cohérent : en effet, si un chrétien se met à aimer comme Dieu aime, il lui arrive ce qu'il est arrivé à son maître. Ce n'est pas moi qui l'ai dit, c'est le Christ.

La Joie qui vient de Dieu n'est soumise à rien qui soit du monde, c'est ce que j'ai retenu aujourd'hui.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les signes évidents

Message non lupar etienne lorant » ven. 25 nov. 2011, 19:09

Les peuples et les gouvernements du monde sont incapables d'instaurer une vraie paix sur la terre, ni de se grouper pour faire face au réchauffement climatique, en finir avec le nucléaire, lancer une seule voiture "propre" au-delà de l'expérimentation. Pourquoi ? Parce qu'ils sont divisés en eux-mêmes. Je me suis souvenu de cet enseignement du Christ. Il venait d'expulser un démon et les pharisiens avaient déclaré : "C'est par Beelzéboul, le chef des démons, qu'il expulse les démons" - et Jésus de rétorquer: "«Tout royaume divisé devient un désert, ses maisons s'écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé, comment son royaume tiendra-t-il? Vous dites que c'est par Béelzéboul que j'expulse les démons. Et si c'est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils? C'est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais si c'est par le doigt de Dieu que j'expulse les démons, c'est donc que le règne de Dieu est survenu pour vous."

Si nous avons pas retenu cette seule leçon de l'Histoire, alors nous n'avons rien compris: car les puissants de ce monde ont toujours été comme des maisons qui s'écroulent les unes sur les autres. Qu'il s'agisse de l'empire romain, comme de ceux qui l'ont précédé ou suivi, qu'il s'agisse de sociétés fondées sur une idéologie (marxiste, nationaliste et même démocratique et libérale), elles ne tiennent pas, car aucune n'est fondée sur le roc. Aucune ne se fonde sur la miséricorde, le pardon, le partage volontaire des biens, et la contemplation du Créateur... à l'exception d'une seule, sur lesquelles les portes du séjour ne peuvent prévaloir. C'est bien l’Église et si l’Église est demeurée jusqu'à ce jour, c'est parce que le règne de Dieu est vraiment survenu pour nous.

Quand j'y songe, il est vraiment surprenant qu'Hitler n'ait pas songé à raser le Vatican. C'est qu'il n'y a pas vu une vraie menace contre son pouvoir. Dans la machine à broyer les peuples, il n'a pas vu le grain de sable qui avait le pouvoir de l'enrayer toute entière - et Staline de s'étonner: le Pape, combien de divisions ? Le communisme est passé, restait le capitalisme: il passera - et après ? Les arbres ne portent-ils pas des bourgeons ?
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1756
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

"Veillez !"

Message non lupar stephlorant » dim. 27 nov. 2011, 17:08

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 13, 33-37)

Jésus parlait à ses disciples de sa venue :
« Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment.
Il en est comme d'un homme parti en voyage : en quittant sa maison, il a donné tout pouvoir à ses serviteurs, fixé à chacun son travail, et recommandé au portier de veiller.
Veillez donc, car vous ne savez pas quand le maître de la maison reviendra, le soir ou à minuit, au chant du coq ou le matin.
Il peut arriver à l'improviste et vous trouver endormis.
Ce que je vous dis là, je le dis à tous : Veillez ! »

Cy Aelf, Paris


Cette année, j'entre donc dans l'Avent avec cet impératif : "Veillez !". J'ai pu constater aujourd'hui, ce dimanche, combien le fait de me tenir sur mes gardes est important. Depuis le 3 novembre, je n'ai pus touché un verre de vin, et je n'ai plus accepté aucune bière. Et ce dimanche, invité par les propriétaires de ma boutique, qui savent bien que j'ai entrepris ce nouveau jeûne, je me suis vu offrir un verre de vin ou une bière. Je les ai laissés me servir, j'ai levé le verre en hauteur comme pour examiner la qualité de ce vin, et puis je l'ai reposé en disant: "Si j'avais vraiment bu ce verre, vous auriez pu à bon droit me dire que je suis un menteur ou que j'ai la langue fourchue, mais en réalité, j'ai vraiment cessé de boire - y compris de ce "Mouton-à-cinq-pattes", qui est d'une qualité rare, je le reconnais". Ensuite, je me suis excusé de les avoir laissé l'ouvrir... "mais vous en profiterez ce soir, rien n'est perdu".

Je venais de jouer avec eux comme eux l'avaient fait avec moi. Je m'y étais préparé et je veillais, certes ! Ce jeu, je l'avais joué précédemment: invité par une amie à mon anniversaire, trois mois après avoir cessé de fumer, en mai 2004. De la même manière, en fin de soirée, après le repas, elle m'a proposé ainsi qu'à ses amies de "fumer une bonne cigarette" (comme si elle avait oublié qu'elle même m'avait encouragé de cesser de fumer). J'avais donc pris une cigarette, je l'avais allumée mais au moment de la porter à mes lèvres, je j'avais écrasée dans le cendrier en disant: "C'est tout de même dommage que l'on ne puisse pas faire tout à fait confiance à ses amis, vous ne trouvez pas ?"

Nous devons veiller parce que nous sommes faibles, voilà tout. Certes, nous sommes "nés de nouveau" dans le Christ. Mais nous sommes exactement comme des nouveaux-nés. Si nous n'apprenons pas la persévérance, si nous ne désirons pas une sainte patience, notre conversion ne nous a rien appris. Mais à présent, je remercie le Seigneur de m'avoir fait vivre ce que j'écrirais aujourd'hui dans mon commentaire.

Je m'attends à perdre une foule de prétendus amis, dans les trois mois qui viennent - mais qui sait si d'autres ne me suivront pas dans la sobriété parfaite?
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1299
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: "Veillez !"

Message non lupar mike.adoo » mar. 29 nov. 2011, 19:56

Bonjour Stephlorant

Si veiller signifie "ne pas dormir " on peut veiller en faisant la "bringue " ( avec tabac et alcool ) ou bien , on peut veiller en se tenant sur ses gardes ... mais est-ce vraiment cela qui est attendu de nous ?
Dans Jérémie , il est question d'arbre-veilleur ... Il s'agit de l'amandier . ( Jér 1,11-12 )
Cette lecture m'a rappelé Ezechiel ( 47 )

" Toutes sortes d’arbres fruitiers grandiront sur les rives du torrent, de part et d’autre ; leur feuillage ne se flétrira pas, ils auront des fruits en toute saison. Tous les mois ils produiront, grâce à cette eau qui vient du sanctuaire. On se nourrira de leurs fruits, et leurs feuilles seront un remède.

De fil en aiguille , ( d'arbre en arbre , devrais-je dire ) j'ai médité sur quatre végétaux : l'amandier , le figuier ( desséché ) la vigne et le jaboticaba ( qui n'est pas dans la Bible )
Cette méditation , visible sur mon sitehttp://catechisme-adulte.blogspot.com/2 ... seche.html m'a amené à la conclusion suivante : veiller , c'est porter du fruit .

En lisant vos " mésaventures " je ne peux m'empêcher d'y voir un aspect revanchard qui ne va pas vous faire des amis ; je vais être plus direct , cela n'est pas très chrétien .
Ne valait-il pas mieux désamorcer d'entrée ? : Non merci , j'ai arrêté de fumer ...
Sinon , que vont-ils penser de vous ? Que vont-ils penser de vous qui êtes chrétien ? Que vont-ils penser des chrétiens ?

Amicalement

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: "Veillez !"

Message non lupar etienne lorant » mer. 30 nov. 2011, 10:30

En lisant vos " mésaventures " je ne peux m'empêcher d'y voir un aspect revanchard qui ne va pas vous faire des amis ; je vais être plus direct , cela n'est pas très chrétien .
Ne valait-il pas mieux désamorcer d'entrée ? : Non merci , j'ai arrêté de fumer ...
Sinon , que vont-ils penser de vous ? Que vont-ils penser de vous qui êtes chrétien ? Que vont-ils penser des chrétiens ?
Amicalement
L'amie, du nom de Bernadette, chez qui la soirée s'était déroulée, a cessé de fumer complètement trois mois plus tard et nous avons fêté cela... à deux, sans alcool dans un bon restaurant. A un moment, j'ai dû faire contre mauvaise fortune bon cœur, car elle milite contre le gavage des oies... et moi qui avait pensé à déguster un tournedos Rossini !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1299
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: "Veillez !"

Message non lupar mike.adoo » mer. 30 nov. 2011, 11:34

L'amie, du nom de Bernadette, chez qui la soirée s'était déroulée, a cessé de fumer complètement trois mois plus tard et nous avons fêté cela... à deux, sans alcool dans un bon restaurant. A un moment, j'ai dû faire contre mauvaise fortune bon cœur, car elle milite contre le gavage des oies... et moi qui avait pensé à déguster un tournedos Rossini !

Bonjour Etienne Lorent

Je loue votre " self- control " . Là , j'aurais craqué ! ;)

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Le signe de la persécution

Message non lupar Géraldine » sam. 24 mars 2012, 4:26

Non, non,Etienne n'est pas replié sur lui-même!J'admire d'ailleurs
la façon magnifique, avec cette confiance du Seigneur,de faire de chacune
de vos journées un acte d' amour envers Dieu et votre prochain....
Courage pour votre mère et à bientôt parmi nous?
En u.d.p.
In Xto.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12601
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le signe de la persécution

Message non lupar etienne lorant » sam. 31 mars 2012, 11:01

à bientôt parmi nous?
En u.d.p. In Xto.

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 11,45-56.

Quand Lazare fut sorti du tombeau, les nombreux Juifs qui étaient venus entourer Marie sa sœur et avaient donc vu ce que faisait Jésus, crurent en lui.

Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu'il avait fait. Les chefs des prêtres et les pharisiens convoquèrent donc le grand conseil ; ils disaient : « Qu'allons-nous faire ? Cet homme accomplit un grand nombre de signes. Si nous continuons à le laisser agir, tout le monde va croire en lui, et les Romains viendront détruire notre Lieu saint et notre nation.
»


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


En ressuscitant Lazare, Jésus a vraiment manifesté que ce qu'il dit est la vérité: qui peut relever un homme de la mort et le faire sortir de son tombeau. Ah, on pourra bien me dire que Jésus en avait ressuscité d'autres et que ce n'était pas probant (du fait qu'il s'agissait peut-être de "quasi-morts"), mais dans le cas de Lazare, les funérailles avaient eu lieu, le tombeau avait été refermé, la décomposition - en pays chaud !) avait déjà rongé les chairs mortes et lorsqu'on a fait rouler la pierre sur l'ordre du Seigneur, cela ne devait pas sentir la rose !

Eh bien, que dirais-je: chaque fois qu'une occasion se présentait, les Juifs avaient réclamé un grand signe du ciel : ne l'ont-ils pas obtenu?
Car qui donc, dans toute l'histoire de l'humanité a ressuscité un mort de la manière dont Jésus l'a fait ici ? J'irais plus loin encore: à ma connaissance, il n'existe pas de récit semblable dans aucune mythologie. Les Égyptiens croyaient au 'séjour des morts', comme les Grecs - mais un mort qui revient chez les vivants, sur ses deux pieds ? "Allons donc ! Restons sérieux !"

Bref, les Juifs ont obtenu ce qu'ils demandaient et même plus. Et cette fois, ils y croient: mais au contraire que ce dernier signe entraîne leur adhésion, c'est le contraire qui se produit. Ils se disent: "Si nous reconnaissons un tel homme, c'en est fini de notre domination sur le peuple et les Romains prendront le relais !" Et donc, même si Jésus est Dieu, il faut tuer Jésus. Et Caïphe confirme bien que c'est la solution la plus pratique: "« Vous n'y comprenez rien ;
vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu'un seul homme meure pour le peuple, et que l'ensemble de la nation ne périsse pas. »

Cela ne m'étonne guère qu'en ce samedi, je me suis levé avec peine. Mais nous n'avons pas de messe le samedi, à moins de nous déplacer à plusieurs kilomètres. Avec ce texte, je commence à me plonger dans l'atmosphère particulière qui précède Pâques... mélange de paganisme, de tristesse et de foi. Ce matin, j'ai déjà entendu, chez un commerçant, une cliente qui disait: "Les enfants se sont envolés hier vers les Caraïbes et j'ai toute la maison à moi, y compris la piscine et le jacuzzi !" ... Ce sont les premières paroles que j'ai entendues ce matin. Je sais bien que je suis croyant en pays païen. Un peu malade la nuit dernière, la prière a empli tout mon esprit depuis deux heures du matin jusqu'à me lever. Et c'était doux,je me sentais aimé. Chacun ses vacances !
.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )


Revenir vers « Méditations »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités