Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

« Il était venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière afin que tous croient par lui. » (Jn 1.7)
Règles du forum
Forum d'édification des lecteurs par le partage de témoignages chrétiens de grâces obtenues (conversions, guérisons, etc.)
Avatar de l’utilisateur
petite fleur
Censor
Censor
Messages : 160
Inscription : mer. 08 juil. 2009, 22:58
Localisation : Région parisienne

Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par petite fleur » mer. 05 janv. 2011, 19:32

Je viens témoigner aujourd’hui de la façon dont le Seigneur a bouleversé ma vie, il y a à peine quelques mois.

J’ai 36 ans, je suis mariée et mère de 3 enfants.

Baptisée, catholique plus ou moins pratiquante, ma foi était plutôt chaotique.
J’alternais : retraites spirituelles, participation à quelques journées mondiales de la jeunesse, une cession à Paray le Monial ; avec de grands vides, des semaines voir des mois sans aller à la messe ni prier.

Blessée depuis l’enfance par une mère mal traitante, un père lui-même mal traité par sa femme et donc incapable de remplir son rôle, j’avais accumulé durant toutes ces années beaucoup de souffrance.

J’avais de nombreuses peurs, des troubles du comportement alimentaire…

Puis, j’ai rencontré mon mari, nous avons fondé une famille.
J’ai pensé enterrer mes démons du passé et commencer une nouvelle vie dans l’amour conjugal.

Seulement … je n’avais pas encore fait de place au Seigneur dans ma vie.

Depuis quelques années, ma mère a continué de plus en plus à me harceler psychologiquement (culpabilisation, jouant sur ma peur…),
l’état de santé de mon père s’est dégradé il y a un an (luttant contre un cancer métastasé)…
Ainsi, il y a deux ans, j’ai commencé à avoir de violentes crises d’angoisse la nuit me réveillant avec des palpitations et la peur de mourir,
D’énormes insomnies, me faisant prendre des somnifères,
De plus en plus de troubles du comportement alimentaire (boulimie), avec une forte prise de poids.
Il y a un an, j’étais sous antidépresseurs pour début de dépression, dont j’ai guéri toutefois rapidement par la voie médical.

Mais le mal était encore bien présent.

C’est dans ce contexte que je me suis tournée vers le Seigneur.
Je ne savais pas prier, je n’y arrivais pas. Mon mari n’était pas non plus tellement pratiquant, bien que me soutenant beaucoup par son amour.

Mais je me disais « d’autres savent prier et, le pourront pour moi ».
Alors, j’ai envoyé plein de « SOS prière » par la voie du Web (à des paroisses, des communautés religieuses…).
Ce qui m’a menée aussi à ce site où j’ai posté plusieurs appels au secours (ex : « être délivrée d’une mère manipulatrice et destructrice », « Au cœur de ma joie, que je sois guérie de cette addiction »…).
J’en profite pour vous remercier de votre soutien et de vos prières.

Ainsi, je demandai au Seigneur d’abord de convertir ma mère qui me tourmentait.

Puis, j’ai compris que c’est ma propre conversion qui me libèrerait.
J’ai demandé à Dieu de venir me convertir.
Je lui ai crié ma douleur, ma colère.
Un vrai cri du cœur au milieu des ténèbres.

Et voilà qu’en juillet dernier, alors que je ne m’y attendais pas du tout, il m’a répondu.
Je me suis retrouvée en quelques jours, envahie d’une grande paix, d’une immense joie et inondée d’Amour.
Comment dire…jamais je n’avais imaginé qu’un tel bonheur puisse être possible.
L’amour qui m’envahissait brûlait toutes les souffrances, il débordait, me faisant aimer chaque personne que je croisais.
J’ai été guérie d’un coup de toutes mes crises d’angoisse, de mes troubles du sommeil. J’ai perdu depuis 14 kg…

Mais surtout, moi qui n’arrivais pas à prier, j’ai reçu la grâce de la prière, portée par l’amour de Dieu.
Depuis, je prie plusieurs fois dans la journée, simplement par un appel du cœur.
Chaque prière est un abandon dans la confiance dans les bras de Dieu.
Chaque prière est un cœur à cœur avec Jésus.
Chaque prière est un Magnificat, une action de grâce.

Cette merveilleuse conversion m’a même fait me dire que je ne regrettais rien de ma vie faite de souffrances, car c’est cette vie qui m’a menée dans les bras de Dieu.

Depuis, je ne cesse de recevoir des grâces.
Le jour de la fête de Notre Dame du Rosaire, mon cœur s’est ouvert à la présence de Marie à mes côtés, et, depuis, je la sens constamment présente, comme une mère bienveillante.
J’éprouve une grande joie à recevoir les sacrements.
J’ai aussi la chance d’avoir un accompagnement spirituel sérieux pour me guider sur ce chemin.

Depuis, le Seigneur continue à me convertir chaque jour.
Bien sûr, j’ai encore des moments de peur, de doutes.
Je suis bien imparfaite et je tombe souvent.
Mais j’ai compris qu’à chaque chute, j’ai un Père pour me relever.

Alors, à chaque péché, chaque manquement à l’amour de ma part, comme l’enfant prodigue, je me remets dans les bras de Dieu avec confiance.
C’est l’Amour de Dieu qui me transforme en profondeur.

Je ne le savais pas avant…avant ma conversion…Je le sais maintenant :
Jésus était là, tout près de moi, attendant qu’enfin, je lui ouvre mon cœur, afin qu’Il puisse venir soigner chacune de mes blessures par son Sang Rédempteur.

Je louerai éternellement le Seigneur pour tout ce qu’Il a fait pour moi jusqu’à ce jour.

Petite fleur.
"Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie."
Jean 8, 12

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11055
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par Fée Violine » mer. 05 janv. 2011, 19:46

Alleluia !!!!!!! :artifice:
Merci Petite Fleur pour votre témoignage!

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par Raistlin » jeu. 06 janv. 2011, 11:55

Merci pour ce beau témoignage. Il nous édifie tous.

Je note particulièrement ceci :
petite fleur a écrit :Et voilà qu’en juillet dernier, alors que je ne m’y attendais pas du tout, il m’a répondu.
Oui, le Seigneur exauce au moment propice. Souvent, dans notre impatience, nous ne comprenons pas pourquoi le Seigneur tarde mais pourtant, l'Écriture nous le dit : le Seigneur répond toujours aux pauvres qui l'appellent.
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par lmx » jeu. 06 janv. 2011, 22:37

merci pour ce beau témoignage petite fleur :fleur:

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4455
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par Kerniou » sam. 29 janv. 2011, 21:25

Votre témoignage est émouvant, Petite fleur ! Que la paix du Seigneur reste avec vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1323
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par mike.adoo » mer. 30 mars 2011, 19:17

Votre témoignage , chère Petite fleur , mérite d'être lu par l'immense foule des désespérés , des mal- aimés , des abandonnés , des oubliés , des exclus ...
Puisse cette lecture leur donner lumière , courage et espoir .

J'en suis sûr , je verrai les bontés du Seigneur sur la terre des vivants ,
Espère le Seigneur , sois fort et prends courage ,
Espère le Seigneur . ( Psaume 27 )

Avatar de l’utilisateur
stephlorant
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1753
Inscription : sam. 12 mars 2011, 21:09

Re: Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par stephlorant » mer. 30 mars 2011, 20:17

petite fleur a écrit :,
Depuis, je ne cesse de recevoir des grâces.
Très souvent, je fais ce constat et il m'étonne toujours: je me sens pécheur mais je reçois des grâces. J'en ai témoigné devant un prêtre: c'est presque pénible de se sentir aussi pécheur, et souvent plus qu'autrefois, et en même temps constater les grâces reçues, qui se multiplient sans que je les ai demandées... Il m'a répondu que c'est sans doute parce que j'ai enfin compris qu'il suffit que je Le laisse agir en moi. Il me semble que c'est bien pour cette raison que Jésus a dit: "Ce ne sont les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler, non les justes, mais les pécheurs"...

Tout votre témoignage est intéressant, mais je voulais souligner ce qui m'a frappé le plus.

Steph
In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum
http://www.youtube.com/watch?v=WDV94Iti5ic&feature=related (Philippe Herreweghe)

Avatar de l’utilisateur
petite fleur
Censor
Censor
Messages : 160
Inscription : mer. 08 juil. 2009, 22:58
Localisation : Région parisienne

Re: Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par petite fleur » mer. 08 juin 2011, 16:10

stephlorant a écrit :
petite fleur a écrit :,
Depuis, je ne cesse de recevoir des grâces.
Très souvent, je fais ce constat et il m'étonne toujours: je me sens pécheur mais je reçois des grâces. J'en ai témoigné devant un prêtre: c'est presque pénible de se sentir aussi pécheur, et souvent plus qu'autrefois, et en même temps constater les grâces reçues, qui se multiplient sans que je les ai demandées... Il m'a répondu que c'est sans doute parce que j'ai enfin compris qu'il suffit que je Le laisse agir en moi. Il me semble que c'est bien pour cette raison que Jésus a dit: "Ce ne sont les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler, non les justes, mais les pécheurs"...

Tout votre témoignage est intéressant, mais je voulais souligner ce qui m'a frappé le plus.

Steph
Cher Steph,

je comprends très bien ce que vous décrivez.
J'ai bien conscience aussi de mes péchés et de mon immense misère.

Et le démon me tente souvent de désespérer devant mes faiblesses.

Mais, grâce à Dieu je retrouve toujours UN IMMENSE ESPOIR et je me réjouis en pensant, comme vous le dites, que Jésus est venu pour les malades.

Grâce au message de Jésus à sainte Faustine, j'ai compris que Jésus veut que je lui donne TOUT,
TOUT, c'est à dire aussi et surtout ma grande misère.

L'immense fournaise de son coeur miséricordieux brûle TOUT !

Bien à vous,

Petite fleur
"Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, il aura la lumière de la vie."
Jean 8, 12

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Moi, petite fleur, qui vous ai demandé de l'aide...

Message non lu par Géraldine » ven. 17 févr. 2012, 12:32

Comme vous êtes courageuse, Petite Fleur, le Seigneur vous a entendue.
Il faut beaucoup de confiance en Christ, Le revêtir.....bonne continuation avec le Seigneur.....nous sommes tous ici pour le même besoin: L' aimer.....
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités