Peut-on être catholique et socialiste ?

« Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre » (Sg 1.1)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté sur la doctrine sociale, politique, économique et écologique de l'Église
jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par jean_droit » sam. 16 oct. 2010, 15:06

Le problème n'est pas de savoir si le socialisme est incompatible avec la catholicité.
Je pense que le socialisme est compatible avec la foi catholique.
Sûrement pas le communisme qui s'est révélè être un nouveau nazisme.
Ce que je remarque seulement c'est que presque tous les partis socialistes font une politique ouvertement anti catholique comme le font les médias.
Il est dommage que les socialistes catholiques ne fassent pas plus entendre leur voix.
J'ai d'ailleurs l'impression que les associations catholiques à caractère social, je pense aux différentes Actions Catholiques, sont fortement en crise et ne représentent plus grand chose.
Pourtant elles devraient être un apport tout à fait positif pour l'Eglise et pour le socialisme.

Avatar de l’utilisateur
Bar_Jesus
Censor
Censor
Messages : 158
Inscription : mer. 01 juil. 2009, 7:17
Localisation : Québec, Canada

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Bar_Jesus » sam. 16 avr. 2011, 6:11

je crois que le socialisme francais est profondément anti-chrétien, c'est autre chose pour le socialisme anglo-saxon qui n'est pas anti-chrétien

Avatar de l’utilisateur
ti-coz
Quæstor
Quæstor
Messages : 203
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 11:56
Localisation : île de France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par ti-coz » sam. 16 avr. 2011, 9:50

Parmi les vrais socialistes, il m'étonnerait qu'il y ait de vrais chrétiens.

Beaucoup d'entre eux sont des enseignants, des instituteurs bouffeurs de curés et francs-maçons.

Ils n'ont rien de commun avec le christianisme et, souvent même, le combattent.

Quant aux chrétiens dits de gauche ou progressistes, qui font du "social" avant tout autre chose en croyant être proche du Christ, ils sont à des lieux de la doctrine vaticane.

Non, socialisme et christianisme sont incompatibles...

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Raistlin » lun. 18 avr. 2011, 10:24

ti-coz a écrit :Quant aux chrétiens dits de gauche ou progressistes, qui font du "social" avant tout autre chose en croyant être proche du Christ, ils sont à des lieux de la doctrine vaticane.
Ou plus simplement, ceux qui font du "social" avant toute chose sont à des lieux du Christ et de la foi chrétienne...
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Anaisunivers » lun. 18 avr. 2011, 15:41

Qu'est-ce que vous appelez faire du social avant toute chose ? Faire de l'humanitaire, en oubliant d'aimer ses ennemis ? Vouloir l'égalitarisme ? et ce genre de trucs ?

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Raistlin » lun. 18 avr. 2011, 16:07

Anaisunivers a écrit :Qu'est-ce que vous appelez faire du social avant toute chose ? Faire de l'humanitaire, en oubliant d'aimer ses ennemis ? Vouloir l'égalitarisme ? et ce genre de trucs ?
Pour moi, ce n'est pas faire du social le problème, c'est de le faire passer avant Dieu. Voyez-vous, le double commandement du Christ commence par celui d'aimer Dieu. Ensuite vient l'amour du prochain (même s'il lui est semblable).

Ce que je veux dire, c'est que pour un chrétien, RIEN ne doit prendre la place de Dieu dans notre vie, et cette place doit être la première. Sinon, c'est de l'idolâtrie (qui prend des formes bien plus perverses que la prosternation devant des idoles).
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4474
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Kerniou » lun. 18 avr. 2011, 17:08

Ti Coz, auriez-vous le pouvoir de lire dans le coeur et les âmes ?
Ne serait-il pas temps, chère "vieille maison" de fermer le catalogue des jugements et préjugés pour ouvrir vos fenêtres et "rafraîchir" l'esprit d'ouverture et de charité envers des frères en Jésus-Christ qui, en s'ouvrant aux autres, peuvent être dans l'erreur, selon vous et pourquoi pas selon Dieu, mais qui ne méritent pas, pour autant, vos considérations désobligeantes.
Que l'on s'interroge sur ses engagements personnels et sur d'autres qui nous étonnent ou que nous ne comprenons pas, relève du questionnement de tout chrétien; les juger et les classifier en bon ou en mauvais ne nous appartient pas.
Vous avez votre conception de la Foi et de l'engagement d'un chrétien dans la société; de toute évidence vous ne partageons pas le même point de vue, tout en appartenant à la même Eglise au Nom du même Christ. Cela vous donne-t-il, pour autant, le droit de qualifier et quantifier mon degré de "Christianité" à la jauge de vos critères de compréhension de l'Evangile ?
J'aurai, comme nous tous, à répondre devant Dieu des actes que j'aurai posés en Son Nom. Peut-être me serai-je trompée mais, Dieu, dans sa miséricorde, y verra-t-il l'authenticité de ma "bonne foi" et de ma sincérité à le servir. Telle est mon espérance.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
ti-coz
Quæstor
Quæstor
Messages : 203
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 11:56
Localisation : île de France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par ti-coz » lun. 18 avr. 2011, 17:37

Kerniou a écrit : Vous avez votre conception de la Foi et de l'engagement d'un chrétien dans la société; de toute évidence nous ne partageons pas le même point de vue, tout en appartenant à la même Eglise au Nom du même Christ. Cela vous donne-t-il, pour autant, le droit de qualifier et quantifier mon degré de "Christianité" à la jauge de vos critères de compréhension de l'Evangile ?

Je ne comprends pas pourquoi vous me mettez en cause. En quoi et quand me suis-je permis de juger de votre foi et de vos croyances ?

Je n'en ai pas le souvenir...

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4474
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Kerniou » lun. 18 avr. 2011, 20:11

A Ti coz
Pourquoi dire que parmi les "vrais socialistes" il ne peut y avoir de "vrais chrétiens" ? Qu'est-ce qu'un "vrai" socialiste ? Qu'est-ce qu'un "vrai "chrétien, pour vous ? j
Quand bien même vous en donneriez des critères d'évaluation, l'homme, dans sa personne et sa complexité intrinsèque, ne peut se résumer à une définition ni à une catégorisation et encore moins à des préjugés.
Est-ce à vous, est-ce à nous de juger qui est ou n'est pas un "bon chrétien"?
Que savons-nous des motivations, de l'engagement de chaque chrétien qui fait du social ?
Je suis, sans doute un peu vive, mais vos certitudes m'ont fait dresser les cheveux sur la tête.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
ti-coz
Quæstor
Quæstor
Messages : 203
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 11:56
Localisation : île de France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par ti-coz » mar. 19 avr. 2011, 9:36

Vous savez Kerniou, parmi les socialistes et les chrétiens il existe plusieurs degrés dans la force de la foi et de son application. Il y a les tièdes, les "normaux" disons, et les forts ou même très forts, ce qu'on appelle souvent "les militants". Cela se voit, peut presque se mesurer en regardant les gens vivre leur vie soit de socialistes soit de chrétiens.

Bien sûr, je ne me permettrais pas de juger la force de vos propres convictions ne vous connaissant pas du tout et croyez le bien je n'ai aucune certitude. Ce n'est pas mon genre. Restons en là si vous le voulez bien.

(PS) Kerniou fleure bon le breton. J'ai connu autrefois des Kerniou quand je vivais en Bretagne (Finistère-nord).

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4474
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Kerniou » mar. 19 avr. 2011, 10:45

Merci, Ti Coz. Comme vous le souhaitez, en resterons-là.
Mon " Kerniou " vient, plutôt, des Montagnes Noires.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
ti-coz
Quæstor
Quæstor
Messages : 203
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 11:56
Localisation : île de France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par ti-coz » mar. 19 avr. 2011, 13:49

Kerniou a écrit : Mon " Kerniou " vient, plutôt, des Montagnes Noires.
Ah bon ? Les "Montagnes Noires" je connais, je les ai traversées maintes et maintes fois en allant de Bénodet (où j'avais une maison)/Quimper vers Rennes, via Rostrenen et le lac de Guerlédan.

La Bretagne est devenue de plus en plus "rouge", notamment les Côtes d'Armor, y compris le Léon et le pays Bigouden. Elles perd aussi beaucoup de ses prêtres paroissiaux, les messes sont de moins en moins suivies et les fameuses processions dans les villages deviennent rares et folkloriques. C'est fou ce qu'elle a pu changer en une cinquantaine d'années ! Pas à son avantage...

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4474
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Kerniou » mer. 20 avr. 2011, 12:02

La Bretagne est plus rose que rouge; j'aimerais, pour ma part, qu'elle soit un peu plus verte.
J'habite un canton qui comme beaucoup d'autres est en excédent structurel; ce qui signifie que la quantité de lisier épandu est supérieure à ce que les sols peuvent absorber. La terre et l'eau se dégradent. Pour grignoter de l'espace, les agriculteurs, malgré les recommandations ou directives, abattent les haies, les bouquets d'arbres, les bosquets et les petits bois ... Les chênes centenaires et le bocage disparaissent et le nombre de porcs augmente ...
Ceci nous emmène loin de notre thème initial ... veuillez m'en excuser.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
ti-coz
Quæstor
Quæstor
Messages : 203
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 11:56
Localisation : île de France

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par ti-coz » mer. 20 avr. 2011, 14:12

Kerniou a écrit : ...J'habite un canton qui comme beaucoup d'autres est en excédent structurel; ce qui signifie que la quantité de lisier épandu est supérieure à ce que les sols peuvent absorber. La terre et l'eau se dégradent. le nombre de porcs augmente ...
Ceci nous emmène loin de notre thème initial ... veuillez m'en excuser.
Non, ce n'est pas très loin du sujet. Pensez aux amas d'algues vertes et son odeur pestilentielle, tout au long de la plage de St Efflam et de St-Michel-en Grève, dans le début des Côtes d'Armor -très à gauche politiquement- entre Morlaix et Lannion, dus à l'élevage intensif de cochons...

Les paysans ne veulent rien entendre et restent à l'élevage intensif. S'ils étaient un tantinet chrétiens, ils penseraient sans doute davantage à autrui...n'est-ce pas ?

Philomène
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : lun. 25 avr. 2011, 22:52

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Philomène » jeu. 28 avr. 2011, 19:49

Je ne sais pas si cela a sa place ici mais je souhaitais apporter mon témoignage sur le sujet.

Je suis encartée "Parti Socialiste" depuis plusieurs années et j'ai toujours plus vibré pour la gauche que pour la droite. Mais je me pose actuellement pas mal de questions concernant un nouvel engagement. C'est un fait clair qu'une grande partie de la gauche française confond la laïcité avec l'anti-catholicisme primaire. Or j'ai pu constater chez mes amis proches que ce n'était pas par mauvaise foi mais par ignorance profonde. Je me souviens encore de la stupéfaction d'un ami à qui j'ai appris l'existence de l'option préférentielle pour les pauvres. La plupart des gens avec qui j'ai milité ne connaît de l'Église catholique que des raccourcis, des clichés, des préjugés. La parole catholique est donc fortement discréditée d'emblée. Une discussion dans ma section locale m'a fait comprendre que le bon chrétien au PS était soit protestant soit du modèle "catho de gauche" des années 70-80 (vous savez, celui qui entonne "l'esprit de fête" à tue-tête, qui préfère aller faire du social plutôt qu'aller à la messe, comme si les deux étaient incompatibles, et pour qui taper sur Benoît XVI est un sport national). Or ce modèle-là, dans lequel j'ai grandi, ne m'attire plus. De plus, la position du PS qui consiste par principe à taper sur tout ce que peuvent dire les évêques ou Benoît XVI - sauf, miracle, pendant la polémique de l'été dernier sur les Roms - commence à être franchement pénible.
Comme pas mal de jeunes du PS, je fais partie de l'aile gauche du parti, tenant fermement, comme le dit un document de Solidarité-Liberté posté sur un autre sujet, que la Doctrine Sociale de l'Église est bien plus à gauche que la gauche française. C'est donc par la foi que je suis arrivée au PS. Cependant, il y a la doctrine morale qui me pose problème. Mes positions sur des sujets comme l'IVG ou le mariage homosexuel sont plus proches de celles de l'Église catholique que de celles du PS, mais ces sujets semblent faire l'objet d'un interdit qu'il ne faut pas transgresser au PS sous peine d'encourir une malédiction sur quinze générations. Sur tout ce qui est économique, social, écologique, un terrain de discussion est possible entre les socialistes, et plus largement la gauche française, et l'Église catholique. Mais sur le reste...
Voilà donc le dilemme des quelques catholiques de la jeune génération qui se sentent proches du PS et qui n'ont pas honte d'aller à la messe chaque dimanche: se définir comme socialiste aujourd'hui implique-t-il une adhésion au pack des valeurs morales du PS actuel ou bien peut-on être socialiste et pro-vie?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités