Peut-on être catholique et socialiste ?

« Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre » (Sg 1.1)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté sur la doctrine sociale, politique, économique et écologique de l'Église
Avatar de l’utilisateur
Aldous
Barbarus
Barbarus

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Aldous » mer. 28 juil. 2010, 9:01

Unsimplehomme a écrit :Bonjour,
Pour répondre à la question: oui ont peu être socialiste et Catholique:
Un exemple: Solidarność le célèbre syndicat chrétiens qui eu un rôle majeur dans la chute du régime communiste polonais. D'ailleurs l'Eglise Catholique en Pologne soutenait totalement Solidarność. et vice-versa.
Oui, c'est un bon exemple historique.
Pour être dans la question du fil je dirai que ce qui caractérise la différence de fondement entre la droite et la gauche, c'est que l'une, la droite, pense que tout avenir valable d'une société passe par l'initiative et la liberté individuelle alors que l'autre, la gauche, pense que l'avenir valable d'une société passe par l'intêret commun. Sous entendu que l'initiative et la liberté individuelle mènent toujours à la préservation justement de l'initiateur (étendu à sa famille, son réseau, sa classe) au détriment de l'équilibre commun (justice sociale): c'est le reproche de la gauche à la droite. Sous entendu également que l'intêret commun n'est pas dynamique au sens où l'est la compétition qu'engendre l'initiative et la liberté individuelle: c'est le reproche de la droite à la gauche...

"On ne peut servir Dieu et l'argent", "Il est plus difficile à un riche d'entrer dans le Royaume qu'à un chameau de passer dans le chas d'une aiguille", etc...

J'espère qu'avec la grande préoccupation écologique qui caractérise notre temps et les temps à venir c'est l'opportunité de concilier initiative individuelle (sens des responsabilité) et intêret commun...

amicalement,

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par jean_droit » sam. 31 juil. 2010, 12:20

Pour ma part je ne sais trop que répondre.
Sur le plan politique la chose me parait claire :
La gauche tape actuellement à bras raccourcis contre l'Eglise et ses valeurs.
Que ce soit en Espagne, que ce soit aux Etats Unis, que ce soit dans bien des municipalités françaises etc ... etc ...
Ce qui ne veut pas dire que la droite soit toujours en reste.
Mais est-ce la droite ou la toute puissante franc maçonnerie, pieuvre tentaculaire ?

Avatar de l’utilisateur
Bisdent
Quæstor
Quæstor
Messages : 325
Inscription : lun. 16 févr. 2009, 0:22
Localisation : Belgique

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Bisdent » sam. 31 juil. 2010, 14:53

Comme vous le savez peut-être la Belgique tente de former son gouvernement depuis les élections du 13 juin dernier.

Dans un premier temps, le Roi a nommé un informateur, le nationaliste flamand Bart de Wever pour prendre la température des programmes et coalitions réalisables.

Ensuite, depuis lors, le Roi a nommé un préformateur en la personne du socialiste francophone Elio Di Rupo, qui est lui-même la personne la plus citée pour devenir Premier Ministre (ça ferait d'ailleurs des décennies que ce ne serait plus un francophone qui aurait occupé ce poste).

En plus d'être socialiste, comme c'est souvent le cas à ce niveau, Elio Di Rupo ne se cache pas non plus d'être franc-maçon. La semaine passée, la magazine (devenu fort people ces dernières années) "Le Soir Mag" titrait "Les Premiers ministres franc-maçons" et était entre autre consacré à Elio Di Rupo. Le journaliste rapporte deux questions posées à Elio Di Rupo ainsi qu'à Didier Reynders, chef de file des libéraux francophones. Voici les questions et les réponses :

Journaliste : Avez-vous déjà vu ou senti l'Église peser sur les décisions du gouvernement ?
Elio Di Rupo : Oui.
Didier Reynders : Non.

Journaliste : Et la franc-maçonnerie ?
Elio Di Rupo : Non.
Didier Reynders : Oui.

Je sais que la question de la franc-maçonnerie déborde un peu de la question initiale relative au socialisme, mais force est de constater qu'en Belgique, que ce soit au niveau local, régional ou fédéral, la franc-maçonnerie infeste littéralement les rangs socialistes en particulier. En outre, dire que l'Église peut interférer au niveau du pouvoir, après les perquisitions scandaleuses et illégales à l'archevêché de Malines auxquelles nous avons assister dernièrement, c'est proprement ridicule !
Bisdent

Je maintiendrai l'honneur, la foy, la loi de Dieu, du Roy, de mes amis et moy.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par jean_droit » sam. 31 juil. 2010, 19:57

Pour ma part je n'ai rien intrinsèquement contre la franc-maçonnerie .....
Sauf que je vois que de plus en plus elle est un pouvoir occulte donc absolument antidémocratique.
En bonne partie son coeur penche à gauche mais telle une pieuvre elle étend son pouvoir partout et même dans l'Eglise.
Je connais un peu la politique gabonaise :
C'est simple, plus que simple : Si vous n'êtes pas franc maçon n'espérez rien.
Quelle que soit votre origine ethnique ou votre religion.
Ceci est valable dans la société civile comme dans les rangs de l'Eglise gabonaise.
En France cela fait des décennies que les gouvernements et les partis politiques sont noyautés par la franc maçonnerie.
Il ne m'apparait pas que les francs maçons soient parfaitement catholiques. D'où l'admosphère anti-catholique qui tournoit autour de nous.
Alors droite ou gauche ?
Je me demande si ce n'est pas de second ordre.

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par philémon.siclone » sam. 31 juil. 2010, 21:43

Non, on ne peut pas être socialiste (ou communiste) et en même temps catholique. Cela me semble difficile, tant les socialistes (surtout eux) sont complètement imbibés d'hédonisme et de libéralisation des moeurs, haineux envers toute référence à l'Occident chrétien, et favorisent au point que l'on sait l'implantation de l'Islam en Europe, jusqu'à prôner quasi ouvertement le remplacement de la population occidentale (qu'on encourage à ne plus procréer, et à ne plus constituer de familles), par les populations immigrées (encouragées à s'installer massivement et durablement).

Ceci étant, on ne peut pas davantage être capitaliste et catholique, à mon avis, puisque le capitalisme consiste à piller systématiquement les faibles au profit des puissants. On peut même dire que le capitalisme est une espèce de vol organisé, de racket systématique, profitant de la naïveté et de la faiblesse du peuple. De plus, c'est un système profondément criminel qui organise du chômage, des délocalisations, du dunping social, réduit des millions de ménages à l'extrême pauvreté et à l'endettement. Franchement, les capitalistes sont d'ignobles individus qui méritent très largement d'être pendus. Quant au vol, doit-on rappeler qu'il est une atteinte grave aux commandements de Dieu. Donc, on ne peut pas être capitaliste et catholique.

Et les deux sont liés, d'ailleurs. Socialistes, capitalistes, les deux s'alimentent mutuellement. La libéralisation des moeurs, l'individualisme, l'immigration massive, servent les intérêts du capitalisme qui a besoin de masses populaires complètement démoralisées, démobilisées, qui ne connaissent plus la solidarité, n'ont aucune dynamique collective, ni aucune conscience de classe, où chacun est replié dans sa bulle et se trouve en concurrence avec les autres. Tout cela est excellent pour les affaires des riches,car cela permet de faire du chantage sur les conditions de travail, d'imposer les bas salaires, vu que les employés sont déjà bien contents d'avoir un travail.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par jean_droit » dim. 01 août 2010, 8:05

Il faut distinguer communisme et socialisme.
Le communisme est officiellement un ennemi de l'Eglise.
Il l'a prouvé tout au long de son histoire.
Combien de morts martyrs, combien d'églises détruites !
En Espagne combien de prêtres ou de soeurs massacrés durant la guerre civile.
Et pourtant il en est qui oublient facilement la condamnation par l'Eglise du communisme.
Rappelez vous la "tentation du communisme" de l'Eglise de France après le Concile.
Cela ressemble aux relations douteuses entre certains catholiques et l'Islam.
Il en est tout autrement du socialisme qui existe, sous différentes formes, depuis la nuit de temps.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par coeurderoy » dim. 01 août 2010, 9:25

Depuis que Sarkozy est au pouvoir....je me sens sérieusement devenir socialiste !!!!!!!
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Aldous
Barbarus
Barbarus

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Aldous » dim. 01 août 2010, 9:34

En tout cas apparemment on peut être socialiste et touché par la foi. C'est le cas de Georgina Dufoix, d'aprés cette vidéo sur top-chrétien, qui déclare que "l'amour de Dieu est venu dans son coeur":
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... chretienne#

Il y a aussi Jacques Delors qui se définit mi-chrétien, mi-socialiste dans son livre "Mémoires" chez Plon...
Il y en a sûrement d'autres...

bon dimanche,
que la paix soit avec vous

Avatar de l’utilisateur
Bisdent
Quæstor
Quæstor
Messages : 325
Inscription : lun. 16 févr. 2009, 0:22
Localisation : Belgique

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Bisdent » dim. 01 août 2010, 11:38

Je ne voudrais certainement pas généraliser, mais je constate juste que, dans mon entourage, je connais pas mal de gens se revendiquant socialistes, dont certains militants voire élus. Aucun d'eux ne se réclame catholique romain.
Bisdent

Je maintiendrai l'honneur, la foy, la loi de Dieu, du Roy, de mes amis et moy.

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par jean_droit » dim. 01 août 2010, 12:21

Heureusement qu'il n'y a aucune imcompatibilité entre être socialiste et chrétien.
D'un côté comme de l'autre nous n'avons pas à revendiquer je ne sais quelle "exclusivité".
Ce qui n'empêche que presque tous les partis de gauche au pouvoir font et assument une politique anti-catholique.
C'est leur hargne à "bouffer du curé" qui met le pauvre électeur chrétien devant un choix cornélien.
En votant socialiste ils cautionnent la politique anti-chrétienne des gauches.
Comme un jeune communiste cautionne les pires atrocités ce qui veut dire qu'il y participe "virtuellement".
Et on peut continuer ...
La vérité c'est qu'il faudrait qu'existent et se lèvent des socalistes chrétiens qui défendent bec et ongles le projet social de l'Eglise. Malheureusement ils sont minoritaires et ne représentent qu'une simple caution.

Avatar de l’utilisateur
Anonymus
Senator
Senator
Messages : 748
Inscription : ven. 22 janv. 2010, 13:54

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par Anonymus » dim. 01 août 2010, 13:42

Mais que veux dire "socialisme" ? Parlons nous de celui de Marx ? de Staline ? de Mitterrand ? de Martine Aubry ?

Aucun n'a la même signification, le même projet de société, le même but.

Et pour ce qui est des "politiques anti-catholique", je ne pense pas que la droite est bien mieux que la gauche actuellement à ce sujet.

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par philémon.siclone » dim. 01 août 2010, 19:08

Aldous a écrit :En tout cas apparemment on peut être socialiste et touché par la foi. C'est le cas de Georgina Dufoix, d'aprés cette vidéo sur top-chrétien, qui déclare que "l'amour de Dieu est venu dans son coeur":
http://video.google.fr/videoplay?docid= ... chretienne#

Il y a aussi Jacques Delors qui se définit mi-chrétien, mi-socialiste dans son livre "Mémoires" chez Plon...
Il y en a sûrement d'autres...

bon dimanche,
que la paix soit avec vous
Dufoix et Delors ne sont pas catholiques mais protestants. C'est aussi le cas de Jospin, Rocard. Ce fut le cas également de Rousseau.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par philémon.siclone » dim. 01 août 2010, 19:14

jean_droit a écrit :Heureusement qu'il n'y a aucune imcompatibilité entre être socialiste et chrétien.
D'un côté comme de l'autre nous n'avons pas à revendiquer je ne sais quelle "exclusivité".
Ce qui n'empêche que presque tous les partis de gauche au pouvoir font et assument une politique anti-catholique.
C'est leur hargne à "bouffer du curé" qui met le pauvre électeur chrétien devant un choix cornélien.
En votant socialiste ils cautionnent la politique anti-chrétienne des gauches.
Comme un jeune communiste cautionne les pires atrocités ce qui veut dire qu'il y participe "virtuellement".
Et on peut continuer ...
La vérité c'est qu'il faudrait qu'existent et se lèvent des socalistes chrétiens qui défendent bec et ongles le projet social de l'Eglise. Malheureusement ils sont minoritaires et ne représentent qu'une simple caution.
Attendez une minute. Il ne faut pas confondre le catholicisme avec le protestantisme. Les socialistes "chrétiens" sont généralement protestants, et non pas catholiques. On peut donc supposer que taper sur l'Eglise catholique ne leur pose pas de problème particulier.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

Avatar de l’utilisateur
philémon.siclone
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1825
Inscription : lun. 13 juil. 2009, 0:58
Localisation : Ciel-sur-Mer

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par philémon.siclone » dim. 01 août 2010, 19:28

Anonymus a écrit :Mais que veux dire "socialisme" ? Parlons nous de celui de Marx ? de Staline ? de Mitterrand ? de Martine Aubry ?

Aucun n'a la même signification, le même projet de société, le même but.

Et pour ce qui est des "politiques anti-catholique", je ne pense pas que la droite est bien mieux que la gauche actuellement à ce sujet.
C'est sûr qu'entre le "care" d'Aubry et le marxisme, il y a tout un monde. D'ailleurs, le "care", où les gens doivent être solidaires entre eux en se prenant par la main sans que cela ne coûte plus rien à la collectivité, ce qui finit par aboutir au bénévolat, et qui n'est rien d'autre qu'un ultralibéralisme masqué qui détruit massivement les services publics, c'est exactement ce que le conservateur Cameron est en train de mettre en place en GB. En gros le "care", c'est : les pauvres, démerdez-vous. On est vraiment très loin de Karl Marx. Martine Aubry est bien plus à la solde de la banque et de la finance mondiale, qu'au service des travailleurs. Et franchement, ça n'a rien d'étonnant.

Alors pour qui voter en 2012... ? Casse-tête...
Je vois d'ici tous ceux qui vont élire Martine Aubry pour remplacer Sarko. Mais ils risquent d'être énormément déçus, là encore.
Anima nostra sicut passer erepta est de laqueo venantium
Laqueus contritus est, et nos liberati sumus

Notre âme s'est échappée comme un passerau du filet de l'oiseleur,
Le filet s'est rompu, et nous avons été délivrés.
Ps. 123

BJLP
Quæstor
Quæstor
Messages : 334
Inscription : mar. 18 mars 2008, 8:57

Re: Peut-on être catholique et socialiste ?

Message non lu par BJLP » mer. 13 oct. 2010, 19:31

Après un long silence .
Que font les chrétiens qui s'empressent de voter à droite sur le plan social?
Ils causent, mais vote la destruction à petit feu de ce qui a été fait à la libération par Le général De Gaulle.
La Sécurité social et tout ce qui va avec.
Il est sur qu'il y a des réforme à faire mais en aucun cas elles ne doivent $être faite sur le dos exclusif des seuls salarié de bases.

Actuellement nos dirigeant aidé par une soit-disant démocratie chrétienne qui n'en porte que le nom de chrétien. Fait tout ce qui est en son pouvoir pour qu'un jour la Sécurité sociale en France qui est basée sur la répartition et la solidarité soit Caduc et que les assurances privées , trés couteuses prennent la situation en main pour leur seul profits.

Je propose:
1er: Lutte contre le chômage
2em: Cotisations sociales prisent sur toutes les sortes de revenus ( Salaires, produits financiers, primes......) ceci sans aucun abattement .
3em: Cotisation sociales aux même taux durant le même temps.
4em: Les élus payent comme tous les français dans les même conditions
5em: Interdiction de cumuler travail est retraite cette dernière est mise en route le jour ou l'arrêt de toutes activités salariées est finit.
6em plafonner le montant des retraites et assurer une retraite minimum .
7em: supprimer tous les régimes particuliers, En un mot un régimes de retraite unique pour tous les français
8em: taxés les spéculateurs et les actionnaires qui ne travaillent jamais mais gagnent des fortunes sur le travail des autres.
Pour cela repartir plus justement et surtout plus moralement les cotisations sociales.

Ne pas voter pour ceux qui cumulent des revenus non justifiés et qui donnent des leçons de privations.

C'est tout un débat et ci c'est socialiste tant mieux.

Le chrétien est pour le partages morale des richesses.
Le chrétien est pour que tous est un travail.
Le chrétien est pour que tous aient un logement .
Le chrétien est pour que la santé soit accessible à tous.
Le chrétien se doit de soutenir toutes les actions qui vont vers plus de Justice et de solidarité.
Le chrétien se doit d'être charitable mais il doit faire en sorte ( en votant) que la vie sociale soit belle pour tout le monde.
Le chrétien ne doit pas dire que le travail est réservé à une certaine élite sociale.( des chrétiens catéchiste m'ont sortit cette remarques)

Pour le chrétien il y a du pain sur la planche pour que tous nous vivions solidaire, charitable, équitable, et justifiale

C'est trop facile de faire l'aumône est de voter pour que les emplois soient précaires ou mal payés.


Bon courage

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité