Démocratie, monarchie ou autres

« Aimez la justice, vous qui gouvernez la terre » (Sg 1.1)
Règles du forum
Forum de discussions entre personnes de bonne volonté sur la doctrine sociale, politique, économique et écologique de l'Église
Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8145
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Démocratie, monarchie ou autres

Message non lupar PaxetBonum » ven. 02 oct. 2015, 10:00

gerardh a écrit :__________

Bonjour,

La fait que le chrétien (pas seulement le catholique), ne soit pas à sa place en faisant de la politique ne conduirait pas à l'anarchie s'il était généralisé (généralisation qui n'est pas envisagée par la Bible). En effet c'est Dieu qui établit et démet les autorités humaines, fussent-elles fâcheuses, et toutes chose sont dans sa main.


________

Pourquoi aller travailler ?
N'est-ce pas Dieu qui nourrit, fait pleuvoir…
Pourquoi se soigner ?
N'est-ce pas Dieu qui guérit ?

Réfléchir comme cela n'est-ce pas mettre Dieu "à l'épreuve" ?
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
hussard
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : mer. 30 sept. 2015, 15:56
Conviction : Catholique
Localisation : Austrasie

Re: Démocratie, monarchie ou autres

Message non lupar hussard » mer. 07 oct. 2015, 12:46

gerardh a écrit :__________

La fait que le chrétien (pas seulement le catholique), ne soit pas à sa place en faisant de la politique ne conduirait pas à l'anarchie s'il était généralisé (généralisation qui n'est pas envisagée par la Bible). En effet c'est Dieu qui établit et démet les autorités humaines, fussent-elles fâcheuses, et toutes chose sont dans sa main.


________

Comment Dieu établirait-il ou démettrait-il les autorités humaines sans humains qui s'engagent en politique ?
« Sufficit Tibi Gratia Mea » St Paul (2 Co XII:9)
« Il faut tout calculer, mais ne pas tout craindre. » Cardinal de Bernis
« Quand il n’est pas nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer. » Georges Bidault
« Il faut être avare de son mépris, vu le grand nombre de nécessiteux. » Chateaubriand
« La meule des dieux moud lentement, mais elle n'en moud que plus fin. » Proverbe pythagoricien

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6508
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Démocratie, monarchie ou autres

Message non lupar Cinci » ven. 23 oct. 2015, 15:37

Si «toutes choses sont dans la main de Dieu» alors c'est vrai aussi pour les chrétiens en politique. Il revient à personne, ici-bas, de déterminer à la place de Dieu qui devrait faire quoi. Il ne revient pas à un baptisé de dire à un autre baptisé : tu ne peux pas faire ce que tu fais.

Voir ce que le Christ rétorque à Pierre qui s'inquiète de ce que ferait son compère.

Avatar de l’utilisateur
hussard
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : mer. 30 sept. 2015, 15:56
Conviction : Catholique
Localisation : Austrasie

Re: Démocratie, monarchie ou autres

Message non lupar hussard » ven. 23 oct. 2015, 16:37

On ne tergiverse pas sur un cas individuel, mais on essaie de répondre à une question posée sur un plan moral collectif.
« Sufficit Tibi Gratia Mea » St Paul (2 Co XII:9)
« Il faut tout calculer, mais ne pas tout craindre. » Cardinal de Bernis
« Quand il n’est pas nécessaire de changer, il est nécessaire de ne pas changer. » Georges Bidault
« Il faut être avare de son mépris, vu le grand nombre de nécessiteux. » Chateaubriand
« La meule des dieux moud lentement, mais elle n'en moud que plus fin. » Proverbe pythagoricien

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6508
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Démocratie, monarchie ou autres

Message non lupar Cinci » ven. 23 oct. 2015, 16:48

D'autre part, il est exagéré, je crois, de trouver une responsabilité positive et particulière de Dieu («C'est Lui le responsable !») dans le fait de la prise du pouvoir par les bolchéviques en Russie, les fascistes ailleurs et les despotes de tout acabit. Faut faire attention.

Que «Dieu laisse des rebelles se livrer à leurs rebellions un temps et en se réservant de les châtier plus tard» ne signifie pas une participation active de Dieu, au départ, dans le fait de l'avènement du règne des impies, des barbares et de Jack l'éventreur. La formule est assez trompeuse si l'on se contente de dire que Dieu serait à l'origine de l'élévation de n'importe quelle puissance sur la terre et même les plus scandaleuses.

Jésus dit que la malice et les impuretés proviennent du coeur humain (non pas de Dieu), Et l'Ancien Testament signale que Dieu a laissé aux hommes le soin de gouverner la terre, selon leur propre conseil, leur jugement. Les brutes comme ceux du crime organisé font main basse sur le pouvoir au moyen de la violence et pour l'exercer en fonction de leur jugement vicié. C'est tout.

Ciryl
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : mar. 12 mai 2015, 15:16
Conviction : en recherche

Re: Democratie, monarchie ou autres

Message non lupar Ciryl » lun. 16 nov. 2015, 12:19

Saytham a écrit :Bonjour et Salut à tous,

Selon ce qu'a défini très clairement le pape Léon XIII, je pense qu'aucun des trois régimes politiques "classiques" (démocratie, oligarchie et monarchie) n'est meilleur que les autres par nature. Qu'une autorité soit juste et non-pas tyrannique, cela tient d'abord à sa légitimité, son utilité, sa nécessité et son attachement au bien commun. Partant de là, tous les régimes peuvent aussi bien convenir que dysfonctionner.


C'est pourquoi je suis aujourd'hui, en tant que catholique français, républicain. Que pourrait-on bien être d'autre ?
Sages paroles, le république telle qu'elle fonctionne actuellement (je parle de la République Française) peut être considérée comme un moindre mal à défaut d'être parfaite.

La Principauté de Monaco est tellement dépendante de la France qu'il est difficile de la considérer comme une monarchie réellement indépendante. Du reste, la principauté est gouvernée par un premier ministre et un conseil d'état sous l'autorité du prince, en fait le prince a juste un peu plus de pouvoirs que le président de la République Française, excepté sur les décisions concernant la famille princière.

Le prince peut soumettre des projets de loi au Conseil National qui est élu au suffrage universel direct. L'inverse n'est pas possible et le prince a un droit de veto sur la promulgation des lois ainsi que la possibilité de dissoudre l'assemblée. Il y a une forte ressemblance avec le système Français, à moins que ça soit l'inverse :D

Les monarchies vraiment régnantes se trouvent plutôt dans les pays du Golfe, comme l'Arabie Saoudite ou le Qatar, mais ça, c'est une autre histoire.


Revenir vers « Doctrine sociale »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités