Comment se sentir utile dans sa vocation contemplative ?

« Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte » (2Tm 1.9)
Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses
gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5032
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Comment se sentir utile dans sa vocation contemplative ?

Message non lu par gerardh » dim. 03 mai 2020, 14:07

__

Bonjour,

Proverbes 16:9 : "Le cœur de l’homme se propose sa voie, mais l’Éternel dispose ses pas".

__

Avatar de l’utilisateur
Joseph-Diego
Barbarus
Barbarus

Re: Comment se sentir utile dans sa vocation contemplative ?

Message non lu par Joseph-Diego » dim. 03 mai 2020, 20:25

Bonjour Léon, mon baptême était prévu pour la veillée Pascale de cette année ...
Au vue de la situation actuelle en France, désormais seul Dieu sait quand il aura lieu.
Mais j'ai toute confiance en mon Seigneur, et j'ai hâte de recevoir enfin les sacrements.

Léon
Ædilis
Ædilis
Messages : 45
Inscription : jeu. 14 févr. 2019, 8:31

Re: Comment se sentir utile dans sa vocation contemplative ?

Message non lu par Léon » mer. 06 mai 2020, 10:42

Joseph-Diego a écrit :
dim. 03 mai 2020, 20:25
Bonjour Léon, mon baptême était prévu pour la veillée Pascale de cette année ...
Au vue de la situation actuelle en France, désormais seul Dieu sait quand il aura lieu.
Mais j'ai toute confiance en mon Seigneur, et j'ai hâte de recevoir enfin les sacrements.
Bonjour Joseph-Diego,
je comprends votre hâte de recevoir le Baptême, et merci pour votre témoignage !
En effet, vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais cela réveille et revitalise les autres baptisés !
Surtout en terme de vie contemplative, qui n'est pas à la mode, pas au goût du monde... Encore que les monastères sont souvent pleins l'été et pour les grandes fêtes et vacances...
Les temps changent, mais pas les aspirations profondes des hommes.

Si un jour vous ouvrez un blog, un journal de route, vous pourriez partager l'expérience des pères du désert pour commencer ?
J'en avais lu un bout sur saint Antoine du désert, et ça peut aider certaines personnes attirées par ce style de vie, même de nos jours.
Moi ça fait 7 ans que je vis au désert, peut-on dire, mais ce n'est pas une solitude vide, grâce à Dieu et à la communion des saints.
Je ne vis pas une forte ascèse, mais ça y ressemble de façon raisonnée: je trouve que ça rend libre et disponible, et finalement heureux.
Enfin, pour soutenir cette vie spéciale, je compte fort sur l'exemple de Jésus au désert, ainsi que l'exemple de la sainte vierge Marie qui vécut longtemps encore sur terre, après la Résurrection de son Fils.
C'est bien Jésus le Bon Pasteur, ce qui n'empêche pas d'entrer à l'école de la Toute sainte, Marie, la Mère de Dieu ou Théotokos, pour avancer avec beaucoup plus de sûreté sur le chemin de la foi, avec espérance et charité.
C'est ainsi que le saint Rosaire tient une place spéciale dans ma vie quotidienne, restant mon rendez-vous préféré, et ô combien secourable et bienfaisant pour soi comme pour les autres.
Reste ensuite mon petit devoir d'état quotidien à remplir, pour garder une vie équilibrée et j'espère féconde.

Bref, merci encore et bon chemin vers le Baptême !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités