Le saint patron des vocations contrariées

« Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte » (2Tm 1.9)
Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13005
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le saint patron des vocations contrariées

Message non lupar etienne lorant » mer. 27 juin 2018, 22:02

Ce que saint Benoit Labre a vécu, beaucoup l'ont vécu. Ils cherchent l'entrée de l'Eglise visible mais pour une raison ou une autre, ils ne la trouvent pas. Ils cherchent à entrer, mais les portes ne s'ouvrent pas. Ils souffrent d'autant plus et s'exercent à devenir meilleurs afin de mériter plus encore ce qu'ils ne peuvent obtenir. Ce sont, les femmes les femmes, des âmes qui voudraient servir, mais s'en trouvent toujours "empêchés" d'une manière ou d'une autre. Certains obtiennent de pouvoir "sans engagement" de pouvoir se former à l'une ou l'autre théologie. Ils s'y précipitent, sont deux fois plus déterminés que tous les autres candidats - mais lorsque les quatre années sont achevées, ils demeurent "empêchés" de servir....

Mais pour les réconforter, le Seigneur leur a donné un saint qui leur ressemblent : saint Benoit Labre. Saint patron des désirs inassouvis, des renoncements impossibles !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Revenir vers « Discernement de vocations »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit