Devenir moine sans affiliation à un ordre

« Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte » (2Tm 1.9)
Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses
nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1145
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Devenir moine sans affiliation à un ordre

Message non lu par nad » ven. 06 avr. 2018, 0:00

Bonjour

Il y a aussi cette possibilité :
Monastère Invisible: Porterie
www.monastere-invisible.com/

udp en Marie
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2364
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Devenir moine sans affiliation à un ordre

Message non lu par poche » jeu. 20 déc. 2018, 13:25

Templar a écrit :
ven. 31 mars 2017, 0:57
Bonsoir à toutes et tous,

Je me présente, Renaud, 35 ans, Paris.

Depuis quelque temps, je me pose des questions sur mon avenir, je retrouve le chemin (perdu - en grande partie - pendant 20 ans) de la Foi. Et je me sens bien... apaisé.

Ma grande question en ce moment : je me demande s'il est théoriquement possible de devenir moine, mais sans appartenir à un ordre ?

Un moine étant (par définition) une personne qui vit recluse et dans la prière, j'en déduis que n'importe qui peut être appelé "moine" dans ces conditions. Mais je me demande s'il n'y a pas non plus un aval à obtenir obligatoirement de la part d'un abbé pour avoir l'appellation officielle de frère/moine.

Ma vision, aujourd'hui en tout cas, serait "la vie monastique au sein de la vie active". 25% de prière, 25% de "temps libre" (apprentissages divers et développement personnel), 50% de travail (pour "soi" et les autres, ne souhaitant pas appartenir à un "ordre mendiant"). J'ai énormément d'admiration pour les moines contemplatifs, mais malgré un grand attrait pour cette spiritualité coupée de l'effervescence du monde moderne (notamment les Chartreux), je ne pense pas, malgré tout, que cela corresponde à ma sensibilité présente.

D'après mes maigres connaissances, seuls les Jésuites proposent "un peu" ce que je recherche, mais j'ai peur de ne pas être en adéquation avec certaines de leurs idées principales (mondialisme).

On m'a parlé aussi de l'Opus Dei, mais d'après mes recherches il n'y a aucun moine dans cet ordre.

Du coup je me retrouve "le bec dans l'eau", d'où ma question sur la possibilité de devenir moine (et prononcer les voeux) sans appartenir à un ordre.

Merci par avance pour vos suggestions et pistes de réflexion...

Bien amicalement,

Renaud / Templar
l y a plus de 30 ans, j'ai posé la même question à un moine trappiste. Il a dit que c'est possible.
Ce que vous décrivez est plutôt la vie d'un ermite consacré.

Avatar de l’utilisateur
Violaine
Ædilis
Ædilis
Messages : 37
Inscription : jeu. 22 nov. 2018, 18:16
Conviction : Catholique Romaine
Localisation : Normandie

Re: Devenir moine sans affiliation à un ordre

Message non lu par Violaine » dim. 23 déc. 2018, 17:34

Vous avez la possibilité de faire partie d' un tiers ordre !
Viens, Seigneur, montre-nous ton visage,
et nous serons sauvés. (Ps 79, 4.2)

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2364
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Devenir moine sans affiliation à un ordre

Message non lu par poche » mer. 26 déc. 2018, 12:51

Voici un article en anglais sur la vie d'ermite consacré.

https://www.catholicnewsagency.com/news ... life-66497

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2364
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Devenir moine sans affiliation à un ordre

Message non lu par poche » mer. 26 déc. 2018, 13:03

Voici l'information tirée du Droit canonique;

Can. 603 - § 1. Outre les instituts de vie consacrée, l'Église reconnaît la vie érémitique ou anachorétique, par laquelle des fidèles vouent leur vie à la louange de Dieu et au salut du monde dans un retrait plus strict du monde, dans le silence de la solitude, dans la prière assidue et la pénitence.§ 2. L'ermite est reconnu par le droit comme dédié à Dieu dans la vie consacrée, s'il fait profession publique des trois conseils évangéliques scellés par un voeu ou par un autre lien sacré entre les mains de l'Évêque diocésain, et s'il garde, sous la conduite de ce dernier, son propre programme de vie.

Can. 604 - § 1. À ces formes de vie consacrée s'ajoute l'ordre des vierges qui, exprimant le propos sacré de suivre le Christ de plus près, sont consacrées à Dieu par l'Évêque diocésain selon le rite liturgique approuvé, épousent mystiquement le Christ Fils de Dieu et sont vouées au service de l'Église.

http://www.vatican.va/archive/FRA0037/__P1W.HTM

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités