Petites Soeurs de Bethléem

« Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte » (2Tm 1.9)
Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses
AncienBethléem
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : mer. 15 avr. 2015, 13:19

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par AncienBethléem » lun. 03 nov. 2014, 12:14

J'ai moi-même passé plus de vingt ans chez les soeurs de Bethléem.
Ce que dit Fabio BARBERO coïncide avec ma propre expérience, même si j'apporterais parfois quelques nuances, ayant bien connu les personnes dont il parle, notamment la fondatrice : Les gens se trouvent parfois pris dans des engrenages qu'ils n'ont pas vraiment calculé et qu'ils ne sont pas capables de maîtriser.
N'empêche que je ne conseillerais à personne d'entrer dans cette communauté tant que l'Eglise n'y aura pas mis un peu d'ordre et de bon sens.

N.B. : Ce qui est dit dans le témoignange de Fabio BARBERO sur le pendule est rigoureusement vrai.

Avatar de l’utilisateur
francismichel
Quæstor
Quæstor
Messages : 348
Inscription : sam. 28 juin 2014, 10:03
Conviction : Chrétien orthodoxe
Localisation : Orleans
Contact :

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par francismichel » lun. 03 nov. 2014, 12:31

Bonjour,

pour prolonger le propos de Un_témoin, écoutons un extrait du propos de Paul Edvokimov sur le monachisme intériorisé, lequel est oeuvre et finalité pour tout chrétien, célibataire ou marié:

"C’est dans sa totale exigence que l’Évangile s’adresse à tous et à chacun. " Quand le Christ, dit saint Jean Chrysostome, ordonne de suivre la voie étroite, il s’adresse à tous les hommes. Le moine et le séculier doivent atteindre les mêmes hauteurs ". On voit bien, il n’existe qu’une seule spiritualité pour tous, sans aucune distinction, quant à son exigence, en évêque, moine ou laïc, et c’est la spiritualité monastique. Or, celle-ci est formée par les moines-laïcs, ce qui donne au terme " laïc " un sens maximalement spirituel et ecclésial.

En effet, selon les grands maîtres, les moines ne sont pas autre chose que ceux qui veulent " être sauvés ", " ceux qui mènent la vie selon l’Évangile ", " cherchent l’unique nécessaire " et " se font violence en tout ". Il est parfaitement évident que ces paroles définissent très exactement l’état de tout croyant-laïc.

Saint Nil Sorsky estime que toutes les pratiques monacales s’imposent au gens du monde. Comme le dit encore une fois saint Jean Chrysostome : " Ceux qui vivent dans le monde bien que mariés, doivent par tout le reste ressembler aux moines ". " Vous vous trompez tout-à-fait, si vous pensez qu’il est des choses exigées des séculiers et d’autres des moines... ils auront les mêmes comptes à rendre ".

La prière, le jeûne, la lecture des Écritures, la discipline ascétique, s’imposent à tous au même titre. Saint Théodore Studite dans sa lettre à un dignitaire byzantin dresse le programme de la vie monastique et précise : " Ne croyez pas que cette liste vaille pour le moine et non pas, tout entier et également pour le laïc ".

Le sacrement de l’onction chrismale (Esprit Saint) établit tout baptisé dans la dignité du sacerdoce universel des laïcs. C’est une consécration totale que met en relief le rite de la tonsure, rite identique à celui de l’entrée dans l’ordre monastique.

Le prêtre demande : " Bénis ton serviteur qui est venu t’offrir en prémisse la tonsure des cheveux de sa tête ", geste symbolique signifiant l’offrande totale de sa vie et de son être. L’accent eschatologique renforce ce sens ultime de don : " Qu’il te rende gloire et que tous les jours de sa vie, il ait la vision de biens de Jérusalem ". En passant par la tonsure (lors de son baptême), tout laïc est un moine du monachisme intériorisé soumis à toutes les exigences de l’Évangile.

L’idée d’un peuple passif est en contradiction flagrante avec l’ecclésiologie patristique. Les laïcs forment un milieu ecclésial qui est à la fois le Monde et l’Église. Par leur présence active dans le monde, ces " êtres sanctifiés ", ces " prêtres " dans leur substance même (sacerdoce ontologique des laïcs), ces " demeures trinitaires ", les laïcs font de leur vie la liturgie continuée hors des murs des temples. Leur lieu d’habitation et de travail prend la valeur " d’église domestique ". Ils peuvent ainsi mettre sur toute chose le Nom de Jésus, sceau de la doxologie incessante.

Source : pagesorthodoxes.net/mariage/evdokimov-monachisme-interieur

En Christ

Francis
Saint Séraphin de Sarov : « Acquiers la paix intérieure (sauve ton âme, acquiers l'Esprit Saint), et alors des âmes par milliers trouveront auprès de toi le Salut ».

mellissa
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 02 nov. 2014, 19:35
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par mellissa » lun. 03 nov. 2014, 21:25

D'après ce qui est décrit dans le document de Fabio Barbero, les soeurs de Béthléem utilisent le pendule uniquement à des fins de radiesthésie médicale sur les médicaments et la nourriture. Elles ne l'utilisent pas à des fins divinatoires ce qui serait beaucoup plus grave et serait la porte d'entrée au démon. Mais c'est vrai que dans une congrégation catholique de droit pontifical ça fait un peu désordre.

Hostie
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : mar. 07 oct. 2014, 16:04
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par Hostie » mar. 04 nov. 2014, 13:24

mellissa a écrit :D'après ce qui est décrit dans le document de Fabio Barbero, les soeurs de Béthléem utilisent le pendule uniquement à des fins de radiesthésie médicale sur les médicaments et la nourriture. Elles ne l'utilisent pas à des fins divinatoires ce qui serait beaucoup plus grave et serait la porte d'entrée au démon. Mais c'est vrai que dans une congrégation catholique de droit pontifical ça fait un peu désordre.
L'utilisation du pendule vient du malin, qu'il soit destiné à des fins radiesthésiste ou divinatoire. C'est comme pour la magie, il y a la noire et la blanche, mais les deux viennent du malin, il ne faut donc pas y toucher!

mellissa
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 02 nov. 2014, 19:35
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par mellissa » mar. 04 nov. 2014, 13:39

Oui, Hostie, je me suis mal exprimée, vous avez indéniablement raison... Que des religieuses catholique puissent s'y adonner cela dénote que quelque chose ne tourne pas rond.

Hostie
Censor
Censor
Messages : 82
Inscription : mar. 07 oct. 2014, 16:04
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par Hostie » mar. 04 nov. 2014, 14:08

Tout est dans le Christ, ses Sacrements, son Précieux Sang... Il a tout accompli. Son Esprit Saint et là pour nous guider; on a les sept dons du Saint Esprit, sagesse, conseil, force, etc. Alors bon, le pendule fait pâle figure à coté des trésors de Christ...

hildegarde
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : ven. 31 oct. 2014, 1:27
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par hildegarde » jeu. 20 nov. 2014, 11:22

Bonjour,
Le prieur général des frères de Béthléem (Fr Silouane) a publié un droit de réponse au document de 48 pages de Fabio Barbero qui met en lumière les graves dérives sectaires chez les soeurs de Béthléem. A mon sens la meilleure des réponses aurait été le silence faces aux attaques, dans la droite ligne des évangiles. Le caractère virulent de ce droit de réponse est assez étonnant. Si même les moines se mettent à parler de la théorie du complot...

Ici le droit de réponse du Fr Silouane :

http://www.lenversdudecor.org/CommunaLe ... it-de.html

Avatar de l’utilisateur
chélidoine
Ædilis
Ædilis
Messages : 35
Inscription : sam. 18 janv. 2014, 20:54

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par chélidoine » ven. 21 nov. 2014, 21:05

Anne a écrit :D'un autre côté, y a-t-il lieu de généraliser ?
Existe-t-il un ordre qui n'ait eu des détracteurs (quelquefois véridiquement, mais aussi d'autres fois faussement) ou connu des moments d'égarements dus à quelques brebis galeuses ?
Si non, tous sont voués à la disparition par l'action de quelques-uns... :incertain:
Ce sont des choses semblables qui me reviennent aux oreilles depuis une vingtaine d'années. Et ceci n'est pas le fait de "brebis galeuses" (au fait, l'évangile ne connaît pas ce terme) ni de détracteurs de la vie religieuse mais de milieux autorisés, de personnes consacrées ou impliquées dans la vie de leur Eglise.
Quand de telles rumeurs deviennent récurrentes et qu'elles s'étalent sur un laps de temps aussi long, il y a lieu d'être prudent.

mellissa
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 02 nov. 2014, 19:35
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par mellissa » sam. 22 nov. 2014, 11:37

Bonjour,

Ce ne sont pas des rumeurs mais des témoignages de plus en plus nombreux d'anciens frêres et soeurs de Béthléem qui sont en train d'être publiés sur le site l'enversdudecor.org. Ces témoignages me semblent vrai et sincères. Le document de Fabio Barbero semble avoir libéré la parole qui était prisonnière chez les personnes qui ont vécu des années dans cette communauté. Des fois plus de 20 ans. Il n'est pas question d'affaires de moeurs ou autres scandales que l'on retrouve dans d'autres communautés (Béatitudes, Légionnaires du Christ etc...) mais plutôt d'un phénomène d'aliénation spirituelle totalitaire.

Je veux bien que l'on soit prudent quand il s'agit d'attaques contre une institution d'église car les loups sont voraces, mais ici vu la teneur des témoignages qui s'accumulent au fur et à mesure, il est probable qu'une communauté à caractère sectaire existe actuellement au sein même de l'église. Il n'y a pas de fumée sans feu...

Mais peut être déjà le Vatican a été mis au courant de ces agissements et songe à intervenir. Espérons le.

mellissa
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 02 nov. 2014, 19:35
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par mellissa » sam. 22 nov. 2014, 13:42

De ce point de vue, internet permet de faire émerger la réalité et non la fiction présentée dans le livre récemment sorti sur cette communauté... où d'ailleurs le cardinal Barbarin s'exprime sur leur "mission"...
Oui vous avez tout à fait raison. D'ailleurs ce livre est un livre de commande. L'écrivain et ancienne journaliste a été contacté par les soeurs de Béthléem en urgence pour contrer les révélations de Fabio Barbero. Celui-ci venait juste de délivrer son document au Vatican en 2009. Donc rien de spontané de la part de cet écrivain. Quant au cardinal Barbarin une source m'a révélé que 2 de ses soeurs de sang sont chez les soeurs de béthléem. On comprend dès lors les appuis que les moniales de Béthléem ont à l'intérieur de l'église. Le cardinal Barbarin étant un poid lourd de l'épiscopat.

mellissa
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 02 nov. 2014, 19:35
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par mellissa » sam. 22 nov. 2014, 14:00

Mais vous savez, l'emprise mentale peut mener au suicide. Ce n'est pas moins grave.
Exact, Dailleurs cela s'est passé chez les soeurs de Béthleem. Fabio Barbero le révèle dans son document. Ce qui est grave c'est que ces soeurs ont caché le suicide à la famille.

mellissa
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 02 nov. 2014, 19:35
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par mellissa » sam. 22 nov. 2014, 18:03

Pour avoir lu le livre : "Cet amour que le monde oublie" d'Ines de la Warren, il me semble me souvenir que c'est une sœur
Inès de Warren n'est pas une sœur mais sa sœur fait partie de la communauté de Bethleem

Avatar de l’utilisateur
chélidoine
Ædilis
Ædilis
Messages : 35
Inscription : sam. 18 janv. 2014, 20:54

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par chélidoine » dim. 23 nov. 2014, 1:17

@mélissa, il me semble que vous n'avez pas compris le sens de mon message qui répondait à celui d'Anne. Depuis plus de vingt ans, j'entends parler de dysfonctionnements à propos de cet institut, et cela de la part de religieuses de différents ordres ou de laïques engagées. C'est pour cela qu'il me semble qu'on doit être très prudent et qu'on ne peut pas balayer cela du revers de la main.

mellissa
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : dim. 02 nov. 2014, 19:35
Conviction : catholique

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par mellissa » dim. 23 nov. 2014, 15:08

il me semble que vous n'avez pas compris le sens de mon message qui répondait à celui d'Anne
@Chélidoine, mais non je vous ai parfaitement comprise :)

Mais un point m'interroge, Les soeurs de Béthleem se réclament du charisme de st Bruno le fondateur de l'ordre des chartreux, un ordre qui a traversé les siècles. Elles ont même un monastère dans le massif de la chartreuse que leur ont légué généreusement les moines charteux. Leur père spirituel est donc st Bruno. Pourquoi donc chez les chartreux n'y a t'il pas tous ces témoignages d'anciens membres (j'ai fait une recherche sur la toile et n'ai rien trouvé). Les moines chartreux (il y a aussi des chartrusines) sont pourtant un ordre très fermé retiré du monde qui vivent une vie très austère. Les soeurs de Béthleem ont calqué leur rythmes de vie à peu près sur celui des chartreux (repas dans la solitude de l'ermitage sauf le dimanche avec une rencontre fraternelle et un spaciement le dimanche). Une vie de solitude la semaine avec un week end fraternel en gros. Avec ça elles portent le même habit. Pourquoi donc la communauté de Béthleem traine derriere elle cette réputation confirmée par de nombreux témoignages. Est ce à dire que le charisme est dans la forme et pas du tout dans le fond ? Si quelqu'un pouvait m'expliquer ....

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Petite soeurs de Bethléem

Message non lu par Invité » dim. 23 nov. 2014, 15:44

En fait, les chartreux et chartreuses sont issus d'une longue tradition qui a fait ses preuves, et qui n'a rien de sectaire. Chez eux, aucune utilisation du pendule, aucun recours à des révélations privés pour confirmer des vocations, aucun "contrôle des pensées", liberté totale des futures vocations. Leur gouvernement reste très fidèle à ce que peut demander l'Eglise, leur statuts sont en ligne sur le site, etc. De plus ils n'ont pas de "culte de la personne" comme à Bethléem avec sr Marie ou sr Isabelle.
Beaucoup de simplicité et de pureté chez les chartreux, tout en conservant un fort esprit d'adoration pour le Christ.
Beaucoup d'écrits de chartreux sont de saints écrits, quasiment tous d'ailleurs.

A Bethléem il y a du bon, mais beaucoup beaucoup d'ivraie et un grand nettoyage à faire avant d'atteindre une certaine pureté, comme l'ont les chartreux.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités