Femme appelée au sacerdoce

« Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte » (2Tm 1.9)
Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses
Godislove
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : mer. 28 août 2013, 13:06

Femme appelée au sacerdoce

Message non lu par Godislove » lun. 28 avr. 2014, 15:42

Bonjour,

Se peut-il qu'une femme ressente l'appel au sacerdoce et à la prêtrise ? Si c'est le cas, outre se convertir au protestantisme, que peut elle faire ? Devenir religieuse : mais y a t'il des religieuses qui travaillent exclusivement au service des diocèses et de l’Église et qui ont un peu la même "mission" que le prêtre ?
Mais ne risque t'elle pas d'être frustrée de ne pas pouvoir célébrer le mystère eucharistique ??

Je me pose toutes ces questions, car je suis persuadée que bon nombre de femmes ont dû ressentir un appel à servir l'Eglise et Dieu dans le ministère de la prêtrise.


Merci de vos réponses ! Que la joie du Christ Ressuscité ne vous délaisse jamais ! :>

nijiad
Censor
Censor
Messages : 151
Inscription : ven. 21 sept. 2012, 14:24

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par nijiad » mar. 29 avr. 2014, 20:26

C’est une très intéressante question : est-il possible d’être appelée à quelque chose qui n’est pas réalisable ? Dieu peut-il mettre dans le cœur de quelqu’un un désir qui ne passera pas l'épreuve du réel ?

Je n’ai pas de réponse, bien sûr, mais c’est intéressant d’en discuter. Des femmes affirment qu’elles ont ce type de vocation, vous trouverez cela assez facilement dans un moteur de recherche. À partir du moment où ces appels sont discernés, où ils tiennent dans le temps, où ils produisent de bons fruits en dépit de la souffrance inévitable… peut-être l’Église devrait-elle examiner sérieusement la question ?

En revanche, j’ai des réserves sur les « solutions » que vous mentionnez. Un prêtre et un pasteur, ce n’est pas du tout la même chose, déjà parce que le premier reçoit le sacrement de l'Ordre, alors que le pasteur est un homme (une femme) qui a fait des études et qui est agréé par une commission spéciale. Et s’il fallait passer du catholicisme au protestantisme pour réaliser un appel… je trouverais ça bizarre et pas très sensé. Quant à la vocation religieuse (qui ne concerne pas seulement les femmes), elle est tout à fait autre que la vocation sacerdotale et les deux peuvent co-exister (mais réalisable uniquement pour les hommes, forcément).

Dans une certaine mesure, par le lien fort (et canonique) avec le diocèse, la vocation de vierge consacrée pourrait offrir quelques points communs avec la vocation sacerdotale. C'est aussi certainement une vocation eucharistique. Mais elle reste très différente de la vocation sacerdotale, je ne crois pas que l'on puisse les rapprocher au point que vous semblez suggérer.

Godislove
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : mer. 28 août 2013, 13:06

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par Godislove » mer. 30 avr. 2014, 21:06

Merci nijiad pour votre réponse !
C'est vrai que pasteur n'est pas la solution si une femme ressent l'appel de la prêtrise... Se convertir au protestantisme pour une telle raison n'est pas justifiée.

J'ai une autre question : Par exemple, une femme qui veut donner sa vie au Christ en servant l'eglise à pleins temps, dans le célibat que peut elle faire ? Les vierges consacrées me semble -t'il garde leur profession et ne sont pas à temps pleins dans l'Eglise ? il faut alors qu'elle choisisse la voie religieuse... mais à ce qui me semble, les religieuses sont plus tournées vers l'enseignement et le service des pauvres, et ne sont pas à temps pleins au service de l'Eglise ?

J'attends vos réponses !

Merci ! :)

nijiad
Censor
Censor
Messages : 151
Inscription : ven. 21 sept. 2012, 14:24

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par nijiad » jeu. 01 mai 2014, 12:36

Il y a bien des façons de servir l’Église à plein temps, cela ne se passe pas seulement en milieu ecclésial, et les personnes qui travaillent à l’éducation des jeunes ou au service des pauvres et des malades dans la société civile peuvent le faire tout autant. Quant aux monastères, ils sont remplis de personnes qui servent l’Église par leur prière...

Mais que voulez-vous dire, concrètement, par « servir l’Église à plein temps » ? Quelles « activités » cela recouvre-t-il pour vous ?

Est-ce que, par exemple, les Sœurs du Cénacle, qui se consacrent à l’accompagnement spirituel, donnent des retraites, des sessions de formation, etc. correspondraient à ce que vous cherchez ?

Toutes les congrégations n’ont pas un charisme aussi défini que ceux que vous citez. Les Xavières, par exemple, se veulent disponibles pour toute mission qui pourrait se présenter, en fidélité à l’Esprit. On trouve parmi elles des enseignantes et des aumôniers d’étudiants, des infirmières, des théologiennes et des gestionnaires...

En ce qui concerne les vierges consacrées, elles gardent en effet leur profession. Certaines d’entre elles, qui travaillaient déjà en milieu ecclésial comme animatrices en pastorale, par exemple, continuent à le faire. Rien n’interdit qu’elles changent par la suite d’engagement professionnel, et l’inverse est aussi vrai. La vocation de vierge consacrée implique beaucoup de souplesse… et une pratique assidue du discernement !

Godislove
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : mer. 28 août 2013, 13:06

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par Godislove » jeu. 01 mai 2014, 13:56

Merci nijiad de vos réponses !! Elles m'aident à avancer...

Quand je parle de " servir l’Église à plein temps" je parle d'implication totale dans la pastorale (service funérailles, catéchuménat, liturgie...) et dans les différentes aumôneries (de jeunes, de prisons, aumôneries de malade etc...) D'ailleurs, j'ai une question à ce sujet : une femme peut elle être aumônière ? (bien entendu, elle ne peut pas donner le sacrement des malades vu qu'elle n'est pas prêtre) mais peut elle être aumônière ? et si oui, quelles sont les études pour faire aumônier de prison, de jeunes ou de malades ?

Je ne connais pas les sœurs du Cénacle, mais je vais aller voir ! Sont elles la seule congrégation apostolique a se consacrer à l'accompagnement spi, aux retraites et aux services pastoraux ? en connaissez vous d'autres ?

Je suis en première Littéraire et j'aimerais par la suite poursuivre vers des études de théologie, mais beaucoup de personnes me disent que c'est bouché, qu'il n'y a pas d'emplois derrière et me conseille une autre voie... ça me déprime :( , car je pense que la théologie a toute sa place dans notre société !

Merci encore de votre aide ! :)

Avatar de l’utilisateur
chélidoine
Ædilis
Ædilis
Messages : 35
Inscription : sam. 18 janv. 2014, 20:54

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par chélidoine » ven. 02 mai 2014, 20:59

L'Eglise catholique-chrétienne (vieux catholiques) admet l'ordination des femmes.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par Peccator » sam. 03 mai 2014, 0:42

touriste a écrit :Quand je parle de " servir l’Église à plein temps" je parle d'implication totale dans la pastorale (service funérailles, catéchuménat, liturgie...) et dans les différentes aumôneries (de jeunes, de prisons, aumôneries de malade etc...)
Ces exemples d'implication en "pastorale" sont tous bénévoles : on peut y consacrer beaucoup de temps, mais il faut avoir des revenus pour vivre.

D'ailleurs, j'ai une question à ce sujet : une femme peut elle être aumônière ?
Oui.
Le rôle d'un aumônier d'hôpital (et je suppose que c'est pareil en prison) est d'organiser et animer l'équipe d'aumônerie, en relation avec un prêtre. C'est un emploi salarié de l'hôpital, rémunéré (au SMIC, avec quasiment aucune évolution salariale avec les années). Il faut savoir que ce n'est pas exactement un boulot où on fait 35h, et que ce n'est pas un travail facile.

Par ailleurs, le travail ne se limite pas à la religion catholique : l'aumônier d'hôpital est tenu d'assurer aussi la coordination avec les autres cultes.
quelles sont les études pour faire aumônier de prison, de jeunes ou de malades ?
Je n'ai que des renseignements assez sommaires sur les aumôniers d'hôpitaux, je suppose que c'est sensiblement pareil en prison. Il y a une petite formation initiale, et des sessions de formation continue chaque année. J'ai cru comprendre que la formation initiale était d'une semaine, ce qui est très court : il me semble indispensable d'avoir une solide formation religieuse, avec des bases de théologie, de pastorale et d'accompagnement spirituel. Si vraiment la question vous intéresse, je pourrai me renseigner un peu plus précisément.

C'est un métier éprouvant (physiquement et surtout moralement), faiblement rémunéré, sans perspective d'évolution professionnelle, mais c'est un très bel engagement de foi, et il semblerait qu'il y ait plus de postes proposés que de candidats.

Les candidats sont sélectionnés par le diocèse, qui les propose à l'hôpital, et c'est ce dernier qui est l'employeur.

Tout ceci n'a rien à voir avec l'aumônerie de lycéens, étudiants, etc. Là, je pense que c'est généralement un prêtre ou un diacre (mais très honnêtement, je n'en sais rien), ou un laïc bénévole.

Je ne connais pas les sœurs du Cénacle, mais je vais aller voir ! Sont elles la seule congrégation apostolique a se consacrer à l'accompagnement spi, aux retraites et aux services pastoraux ? en connaissez vous d'autres ?
Toutes les congrégations, mouvements et autres groupes de la famille ignatienne font de l'accompagnement spirituel : les Jésuites, les soeurs du Cénacle, le Chemin neuf, la Communauté de vie chrétienne...

Je suppose que chez les dominicains et les franciscains (des familles où il y a beaucoup de choses aussi), il doit y avoir des congrégations qui font quelque chose de comparable.

Je suis en première Littéraire et j'aimerais par la suite poursuivre vers des études de théologie, mais beaucoup de personnes me disent que c'est bouché, qu'il n'y a pas d'emplois derrière et me conseille une autre voie... ça me déprime :( , car je pense que la théologie a toute sa place dans notre société !
Ce n'est pas que c'est bouché, c'est que très concrètement, les études de théologie ne préparent à aucun métier en France. Bien sûr, on peut toujours faire prof de théologie, mais il ne faut pas se faire trop d'illusions... Et quand je parlais plus haut de faire des études de théologie pour être aumônier d'hôpital, je pensais à un cycle court (les cycles conçus typiquement pour les laïcs), et pas à des études longues type licence canonique de théologie.

Pour un laïc, je pense que des études de théologie ne devraient être envisagées que parallèlement à d'autres études, à visée professionnelle, qui pourraient d'ailleurs fort bien être complémentaires.

Si vous n'êtes pas française, alors la situation est peut-être différente dans votre pays. En Allemagne par exemple, il y des profs de religion dans le secondaire, et c'est un débouché classique des études de théologie.



Chelidoine a écrit :L'Eglise catholique-chrétienne (vieux catholiques) admet l'ordination des femmes.
Certes, mais ce sont des schismatiques, et ils ont de graves errances doctrinales, dont celle-ci est un bel exemple.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Godislove
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : mer. 28 août 2013, 13:06

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par Godislove » sam. 03 mai 2014, 12:03

Merci beaucoup Peccator pour votre réponse bien détaillée !!

Comme vous le dites, les études de théologie en France ne débouche sur aucun métier particulier (à part prêtre :-D , même si c'est une vocation plus qu'un métier).
J'aimerais sinon entreprendre des études dans le domaine du paramédical (mes parents sont déjà dans ce domaine). Mais, je sais que je serais "frustrée" dans mon futur métier de ne pas pouvoir mettre ma Foi au coeur de mon métier. C'est pourquoi, Je suis intéressée par le métier d’aumônier d’hôpital (malgré les difficultés du métier.) Peu m'importe le salaire, tant que je m’épanouis dans ce que je fais et que je le fais avec Amour et Foi.
La formation d'une semaine semble très courte :sonne: Je pense qu'à côté une formation de théologie doit être entreprise. Pensez vous que c'est possible de faire ça par correspondance à côté ?? Connaissez vous des facultés ou des centres qui proposent ça ? est ce cher de faire des études de théologie ??

Merci à vous tous et passez une belle journée dans la joie du Christ Ressuscité !

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par Peccator » sam. 03 mai 2014, 13:35

touriste 25 a écrit :J'aimerais sinon entreprendre des études dans le domaine du paramédical (mes parents sont déjà dans ce domaine).
Ce serait en tout cas très cohérent avec un poste d'aumônier hospitalier, et cela vous donnerait d'autres possibilités de carrière.
Mais, je sais que je serais "frustrée" dans mon futur métier de ne pas pouvoir mettre ma Foi au coeur de mon métier.
Pourquoi ne pourriez-vous pas mettre votre foi au coeur de votre métier ? La foi doit être au coeur de la vie de tout chrétien, ce n'est pas réservé aux prêtres et aux religieuses ! C'est la vocation de tous les baptisés.
C'est pourquoi, Je suis intéressée par le métier d’aumônier d’hôpital (malgré les difficultés du métier.) Peu m'importe le salaire, tant que je m’épanouis dans ce que je fais et que je le fais avec Amour et Foi.
Je vais essayer d'en savoir un peu plus, mais il faudra patienter un peu, probablement quelques semaines. Je n'ai pas trop l'occasion actuellement de voir la personne concernée.
La formation d'une semaine semble très courte :sonne: Je pense qu'à côté une formation de théologie doit être entreprise. Pensez vous que c'est possible de faire ça par correspondance à côté ?? Connaissez vous des facultés ou des centres qui proposent ça ? est ce cher de faire des études de théologie ??
Oui, il est possible de faire des études de théologie par correspondance : je pense qu'aujourd'hui toutes les facs de théologie en proposent, et il me semble que les dominicains ont même monté une sorte d'université en ligne. Mais il y a aussi des cycles de formation adaptés pour les laïcs qui s'investissent dans les actions pastorales de l'Eglise, qui sont certes moins approfondis en théologie, mais traitent aussi de bien d'autres aspects très utiles en pastorale (par exemple, être formé à l'accompagnement). Il faudrait que vous voyez ce qui est proposé sur votre diocèse, et aussi discuter avec le service en charge de l'aumônerie hospitalière.

La plupart des études de théologie se font dans des organismes privés (en France, il n'y a que les facs de Strasbourg et Metz qui proposent de la théologie en université publique), donc c'est un peu plus cher que la fac publique. Mais c'est bien moins cher que des écoles de commerce, de mode, de communication ou d'informatique.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

nijiad
Censor
Censor
Messages : 151
Inscription : ven. 21 sept. 2012, 14:24

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par nijiad » lun. 05 mai 2014, 20:18

Bien sûr, une femme peut être aumônier, elles sont même assez nombreuses je crois à remplir cette mission auprès de jeunes, de malades, de détenus.

Quant aux études de théologie, elles peuvent ouvrir des portes intéressantes si elles sont associées à autre chose : histoire, anthropologie, communication, relations humaines, questions éthiques... Des organisations type ONG peuvent être intéressées par ce type de profil.

Cela dit, je ne suis pas sûre que vous preniez les choses par le bon bout. On n’entre pas dans la vie religieuse pour une mission particulière (même si on peut avoir des attraits, bien sûr) mais pour… Dieu ! Qui n’a parfois pas tout à fait la même façon que nous de voir les choses ;-)

Bien souvent, c’est la spiritualité de la congrégation, liée au fondateur ou à la fondatrice, qui est décisive. C’est important, car la spiritualité est le type de chemin que l’on emprunte, avec ses sœurs ou ses frères, pour aller à Dieu.

Si certaines congrégations sont extrêmement spécialisées (par exemple dans l’éducation), beaucoup aussi ont un champ apostolique vaste. Dans ce cas, ce qui est important, ce n’est pas de « faire » telle ou telle chose mais l’esprit dans lequel on va faire… des choses assez diverses finalement.

Sur le site de la Corref http://www.viereligieuse.fr/ sont recensés un certain nombre d’instituts religieux. Vous pouvez les filtrer par spiritualité. Cela vous intéressera sans doute.

Bonne recherche !

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1055
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par katolik » lun. 05 mai 2014, 22:53

touriste 25,

Sachez que dans de nombreux diocèses, il existe une formation appelée CFACC (Centre de Formation des Animateurs de Communauté Chrétienne). Cette formation dure 14 week-end sur 2 ans et elle permet à des laïcs d’être embauchés, pour des périodes limitées , dans divers services .

Cette formation a permis,à une de mes amies, d’être responsable de l’aumônerie de l’Hôpital de ma ville. En ce qui me concerne, cette formation m'a permis, suite à une "lettre de mission" de mon évêque, d’être nommé responsable de l'aumônerie des étudiants pour 4 ans. Je recevais un salaire correspondant au SMIC....
Renseignez-vous à votre évêché....

Je vous propose également de cliquer sur le site ci-dessous :
http://www.ict-toulouse.fr/_attachments ... nload=true

il a été fait par l'ICT (Institut Catholique de Toulouse) et vous explique comment se lancer sur une formation en théologie....
Il vous donne également, de la page 39 à 41, les diocèses qui sont en relation avec l'ICT de Toulouse, et qui proposent les mêmes formations : Peut-être habitez-vous dans un de ces départements ?

N'hésitez-pas à me contacter en privé si vous désirez avoir des renseignements complémentaires...
katolik
« Je ne suis pas chargée de vous le faire croire, je suis chargée de vous le dire » (Sainte Bernadette Soubirous)

Bonaventure
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : jeu. 31 janv. 2013, 19:44

Re: Femme appelée au sacerdoce ???

Message non lu par Bonaventure » jeu. 10 juil. 2014, 14:11

chélidoine a écrit :L'Eglise catholique-chrétienne (vieux catholiques) admet l'ordination des femmes.
exact...depuis 1998

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités