L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

L'Imitation de Jésus-Christ méditée

Message non lu par Anne » sam. 01 mars 2008, 3:13

J'apprends avec stupeur, en lisant certains messages dans une autre partie du forum, que ce livre a déjà été à l'Index! :-@
Si vous en connaissez les raisons, ce serait peut-être intéressant de les partager ici! Dans la version que j'utilise présentement on retrouve une bénédiction/approbation de Pie X (Dieu merci ;) )!

Ceci dit, j'ai vu que cet ouvrage est disponible en français en plusieurs traductions (dont une par Corneille, si je ne m'abuse). Le mien est de la plume d'un certain Abbé Dr de Cigala et j'aime bien la poésie qui s'en dégage.

Venons-en maintenant à ma question: quelle traduction préférez-vous ou laquelle recommenderiez-vous à ceux/celles qui désireraient se procurer ce livre? Il va sans dire que la version originale est inaccessible aux béotien(ne)s de mon espèce! :sonne:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 508
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par Columbanus » mer. 28 janv. 2009, 11:42

Bonjour à tous,

On vient de me faire don d'une édition ancienne de cet ouvrage et je souhaiterais avoir des retours, s'il vous plaît, de ceux qui l'ont lu. Ce que cela leur a apporté, l'enseignement spirituel, etc...
Merci d'avance pour vos réponses.

Columbanus.
Dernière modification par Columbanus le sam. 03 juil. 2010, 8:08, modifié 1 fois.
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1996
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par Théophane » mer. 28 janv. 2009, 13:28

L'Imitation de Jésus-Christ est un des sommets de la spiritualité chrétienne. C'est un des livres qui a été le plus lu par les catholiques. Personnellement je l'apprécie beaucoup. Il est vrai que certains passages mettent trop l'accent sur l'abnégation et le mépris du monde, mais de façon globale c'est une lecture qui ne peut que faire du bien.

Comme l'expliquait le Cardinal Ratzinger dans son ouvrage Entretien sur la foi, la spiritualité dans laquelle s'est formée l'Imitation insiste souvent sur la fuga sæculi, la fuite du siècle. Dans cette conception il ne s'agissait pas toutefois de quitter le monde pour le laisser livré à lui-même mais plutôt de recréer ailleurs d'autres espaces de prière permettant de rechristianiser, pour ainsi dire, le monde d'une autre façon.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par coeurderoy » mer. 28 janv. 2009, 13:52

Bonjour Amorius,
J'ai énormément apprécié ce livre lorsque je l'ai découvert, vers 23 ans; j'ai su plus tard qu'après les Evangiles c'était le "livre de chevet" de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de bien des saints.
L'ouvrage diffusé dès 1420 ,je crois, a été composé en des temps difficiles, pour des moines.
On lui parfois reproché un excessif "mépris du monde" (le pape Innocent III avait composé "De contemptu mundi" dès le XIIIème. s.).
Le risque, pour un laïc, est, je crois, par une lecture faussée, de se désintéresser de la réalité quotidienne pour les seules réalités spirituelles). "De la Nature et de la grâce" semble par exemple excessivement rabaisser ce qui est d'ordre naturel (l'auteur vise surtout nos penchants peccamineux issus du péché originel). En tout cas les conseils d'ordre spirituel, les exhortations à s'approcher de l'Eucharistie, le ton chaleureux et confident de l'auteur en font évidemment un livre à méditer tout au long de sa vie.
Cordialement
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13434
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par etienne lorant » mer. 28 janv. 2009, 14:49

C'est un livre qu'on ne peut lire d'une seule fois et prétendre le connaître. C'est pourquoi beaucoup le prennent comme "livre de chevet", car les petites sentences qu'on y trouve, sans être excessive (du moins à mon avis), incitent le lecteur à faire un examen de conscience. Sur une telle incitation, il m'est arrivé de renoncer à une prière "classique", mais simplement à faire silence, à me tenir tel quel, quel que fût mon état, dans l'écoute du seigneur. De grandes joies ou des grâces très utiles m'ont été données en de telles occasions. Je suis très content d'avoir trouvé ce livre, et quel n'est pas mon étonnement de constater que des auteurs beaucoup plus connus, des Académiciens par exemple, ne sont plus réédités, alors que "L'Imitation" suit son petit bonhomme de chemin, et rien ne l'affadit... Bonne(s) lecture(s) !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par Anne » mer. 28 janv. 2009, 23:41

Tout-à-fait, Étienne!

L'Imitation de Jésus-Christ est aussi mon livre de chevet depuis plusieurs mois et j'ai L'Imitation de la Vierge qui est en attente!

C'est une coïncidence que ce sujet apparaisse en ce moment car, cet après-midi, j'ai "magasiné" d'autres livres de a Kempis (peu importe qui il est ;) )!
Il semble qu'il était un auteur prolifique (une vingtaine d'écrits, si j'ai bien compris). Du côté anglophone, il semble avoir beaucoup la cote puisqu'on peut trouver 6 ou 7 traductions (à part les livres qui s'inspirent de l'Imitation).

J'ai essayé de trouver des éditions françaises de On the Passion of Christ, Vera Sapentia, Meeting the Master in the Garden, The Valley of Lilies and the Soliloquy of the Soul, qui m'ont tous l'air excellents, mais sans succès...

Toi qui côtoies les livres quotidiennement, Étienne, en as-tu déjà vu des éditions françaises?

Puisque nous sommes quelques-uns ici à avoir l'Imitation, j'aimerais savoir quelles traductions vous possédez?

Quelqu'un a-t-il lu celle de Corneille?
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par coeurderoy » jeu. 29 janv. 2009, 14:13

Bonjour,
j'ai la traduction de Lamennais, (Points. Seuil 1980). Bonne journée.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 508
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par Columbanus » jeu. 29 janv. 2009, 15:40

coeurderoy a écrit :Bonjour,
j'ai la traduction de Lamennais, (Points. Seuil 1980). Bonne journée.
Pour ma part, c'est une édition de 1797 mais...en portugais. Je crois que mon retour futur au latin aidé de mes restes de cours d'espagnol me seront utiles pour la décrypter (à moins que je me contente d'une édition en VF contemporaine pour l'instant).

Déjà, mes frères et sœur, un grand merci pour vos retours!
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par coeurderoy » jeu. 29 janv. 2009, 16:06

Le "de contemptu mundi" serait l'oeuvre d'un moine de Cluny, Bernard, oeuvre dédiée à l'abbé Pierre le Vénérable. Je croyais me souvenir qu'Innocent III avait écrit un traité sur le même thème (à vérifier).
Cordialement
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13434
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par etienne lorant » jeu. 29 janv. 2009, 19:04

AnneT a écrit :Tout-à-fait, Étienne!

J'ai essayé de trouver des éditions françaises de On the Passion of Christ, Vera Sapentia, Meeting the Master in the Garden, The Valley of Lilies and the Soliloquy of the Soul, qui m'ont tous l'air excellents, mais sans succès...

Toi qui côtoies les livres quotidiennement, Étienne, en as-tu déjà vu des éditions françaises?
Hélas, je dois bien reconnaître que la plupart du temps, les bons titres semblent me fuir (mais il faut dire qu'on est en hiver - et sur les marchés, j'ai toujours trouvé mes meilleurs bouquins par grand beau temps !) Du reste, c'est vrai que les livres supportent mal l'humidité et je suis toujours navré quand je tombe sur un de ces bons ouvrages dans un état de délabrement vraiment pitoyable... Vivement les beaux jours !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7144
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: L'Imitation de Jésus-Christ de Thomas a Kempis

Message non lu par Anne » jeu. 29 janv. 2009, 21:32

etienne lorant a écrit : Hélas, je dois bien reconnaître que la plupart du temps, les bons titres semblent me fuir
Ah! Les vilains! ;)
(mais il faut dire qu'on est en hiver - et sur les marchés, j'ai toujours trouvé mes meilleurs bouquins par grand beau temps !) Du reste, c'est vrai que les livres supportent mal l'humidité et je suis toujours navré quand je tombe sur un de ces bons ouvrages dans un état de délabrement vraiment pitoyable... Vivement les beaux jours !
Amen!
Mais avec les derniers 30 cm de neige reçue ici hier, c'est pas demain la veille! :exclamation:

Alors, il semble bien que les autres oeuvres de a Kempis (qui qu'il soit ;) ) ne sont pas courantes en français?

Je vais donc devoir me rabattre sur les éditions en anglais... :(
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13434
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

L'Imitation - Jésus premier servi, premier aimé

Message non lu par etienne lorant » sam. 04 avr. 2009, 19:20

Livre deuxième — Instruction pour avancer dans la vie intérieure
Chapitre 7
Qu’il faut aimer Jésus-Christ par-dessus toutes choses

1. Heureux celui qui comprend ce que c’est que d’aimer Jésus, et de se mépriser soi-même à cause de Jésus. Il faut que notre amour pour lui nous détache de tout autre amour, parce que Jésus veut être aimé seul par-dessus toutes choses. L’amour de la créature est trompeur et passe bientôt; l’amour de Jésus est stable et fidèle. Celui qui s’attache à la créature tombera avec elle; celui qui s’attache à Jésus sera pour jamais affermi. Aimez et conservez pour ami Celui qui ne vous quittera point alors que tous vous abandonneront, et qui, quand viendra votre fin, ne vous laissera point périr. Que vous le vouliez ou non, il vous faudra un jour être séparé de tout.

C'est la grande leçon que m'aura apporté l'année écoulée depuis le décès de mon père. L'expression "se mépriser" à une connotation un peu négative et je lui préfère : se considérer pour rien à cause de Jésus. Mais je suis d'accord sur l'ensemble de ce passage de l'Imitation. Tous les biens matériels, le toit, l'argent, les accessoires de confort, etc., je ne les tiens que du Seigneur qui a pourvu à mes besoins. M'en inquiéter serait faire un grand affront à Dieu, il suffit que j'accomplisse la tâche qui m'est donnée chaque jour.

Quant aux personnes, il faut que je m'attache vraiment à ne les aimer qu'en Dieu. Les aimer en Dieu, cela veut dire: ne jamais considérer (comme je le fis autrefois), que je les ai gagnées par la noblesse de mes sentiments, ou par les services rendus; c'est-à-dire aussi: ne pas compter sur aucune d'elles en cas de besoin. Les personnes, c'est encore le Seigneur qui m'a permis de les rencontrer. Qu'une relation dure au-delà de vingt années (comme j'en connais à peine deux), c'est un don du Seigneur. Qu'une relation soit suspendue, il ne convient pas que je m'en plaigne. Qu'une relation ait été purement temporaire, établie pour le service de Dieu puis retirée, cela ne doit pas troubler mon coeur.

Toujours et de plus en plus, fixer mon regard vers le Seigneur, car il est vrai, comme le dit le texte: "Que vous le vouliez ou non, il vous faudra un jour être séparé de tout." Il est donc urgent de suivre le conseil: "Aimez et conservez pour ami Celui qui ne vous quittera point alors que tous vous abandonneront, et qui, quand viendra votre fin, ne vous laissera point périr."

Seigneur, accordez-moi de suivre cet enseignement avec attention et rigueur !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13434
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Trouvé dans l'Imitation

Message non lu par etienne lorant » ven. 01 mai 2009, 11:21

J'ai trouvé ces quatre petits préceptes dans ma lecture d'avant dodo hier soir, et je vous les retransmets tels quels, faciles à retenir, plus difficiles à pratiquer, mais qui justifient bien le mot d'Imitation ! Mais parfois les choses difficiles, une fois pratiquées, débouchent sur des trésors de grâce !

De quatre choses importantes pour conserver la paix

Voix de Jésus-Christ:

1. Mon fils, je vous enseignerai maintenant la voie de la paix et de la vraie liberté.

Voix du fidèle:

2. Faites, Seigneur, ce que vous dites; car il m’est doux de vous entendre.

Voix de Jésus-Christ:

3. Appliquez-vous, mon fils, à faire plutôt la volonté d’autrui que la vôtre. Choisissez toujours d’avoir moins que plus. Cherchez toujours la dernière place, et à être au-dessous de tous. Désirez toujours et priez que la volonté de Dieu s’accomplisse parfaitement en vous. Celui qui agit ainsi est dans la voie de la paix et du repos.

Voix du fidèle:

4. Seigneur, ces courts préceptes renferment une grande perfection. Ils contiennent peu de paroles; mais elles sont pleines de sens, et abondantes en fruits. Si j’étais fidèle à les observer, je ne tomberais pas si aisément dans le trouble. Car toutes les fois qu’il m’arrive de perdre le calme et la paix, je reconnais que je me suis écarté de ces maximes. Mais vous qui pouvez tout, et qui désirez toujours le progrès des âmes, augmentez en moi votre grâce, afin qu’en obéissant à ce que vous commandez, je puisse accomplir mon salut.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

jean_droit
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8539
Inscription : jeu. 08 déc. 2005, 13:34
Localisation : Périgord

Question : L'Imitation de Notre Seigneur Jésus Christ

Message non lu par jean_droit » dim. 14 févr. 2010, 9:46

Je voudrais commander une bonne traduction de l'Imitation.
Je crois que la plus connue a été faite au XIX siècle par un auteur connue.
Je la trouve un peu trop littéraire mais je me trompe peut être.
Y en a-t-il d'autres à recommender.
Merci de me répondre.

Avatar de l’utilisateur
steph
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 653
Inscription : mar. 28 août 2007, 1:28
Localisation : Belgique

Re: Question : L'Imitation de Notre Seigneur Jésus Christ

Message non lu par steph » dim. 14 févr. 2010, 16:41

Je l'ai lue dans l'édition de Mediaspaul, en petit livre couvert de vynil...Cette édition m'a satisfait.

http://www.mediaspaul.qc.ca/fiche/id/284.html
Stat Crux dum volvitur orbis!
Dic animae meae: “ Salus tua ego sum ” Ps XXXIV 3

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités