Intériorité chrétienne

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Nicolette
Censor
Censor
Messages : 75
Inscription : mar. 10 juin 2008, 1:59
Localisation : Québec
Contact :

Intériorité chrétienne

Message non lu par Nicolette » jeu. 12 juin 2008, 1:05

Plusieurs, aujourd'hui, pensent que seules les religions orientales ont développé une intériorité. De là l'engouement pour les méditations de types orientales. C'est souvent une découverte pour beaucoup de nos compatriotes qui n'ont pas trouvé chez nous, catholiques, chaussures à leurs bottines.
C'est une manière d'exprimer que, parfois, nous cherchons bien loin ce qui nous pend au bout du nez.

Comment transmettre l'information et surtout donner la piste de l'intériorité chrétienne?

Nicole :coeur: :coeur:
Nicole

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7110
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par Anne » jeu. 12 juin 2008, 2:27

J'ai aussi remarqué ce phénomène qui va grandissant, et qui est probablement issu de l'ignorance...

À moins que ce ne soit parce que la familiarité engendre le mépris...

La prière, la récitation du chapelet, la lecture du bréviaire, sont des formes de méditation tout aussi valables que les pratiques orientales, mais elles manquent d'exotisme ce qui leur enlève de l'attrait pour les âmes en quête de sens ou, à tout le moins, de nouveauté.

C'est bien dommage...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1603
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par Hélène » jeu. 12 juin 2008, 3:58

C'est que la prière chrétienne invite à une purification des sens... "je la conduirai au désert, je mettrai des ronces devant elle, je la séduirai, je jetterai par terre tous ses baals"... (citation libre du livre d'Osée). Nous sommes donc vite emmenés au désert pour y être purifiés... les grands élans mystiques et les transports de la ferveur des premiers jours disparaissent pour une sortie de soi vers l'Autre afin d'y vivre une rencontre. Tandis que les méditations issues des traditions orientales tendent à faire replier sur soi et à flatter les sens.

C'est toute la différence entre la position du Bouddha et celle du Christ sur la croix. Le premier est tout tourné vers son nombril dans une enstase (replis sur soi) en position du lotus tandis que l'autre, les bras grands ouverts, dans une extase (sortie de soi totale), appelle à une étreinte universelle "venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau et moi je vous soulagerai"...

Choisir le repliement dans une "expérience des sens" dans une solitude absolue ou choisir la rencontre... pour une communion d'amour en nous tournant vers l'Autre. "Tu nous as fait pour toi, Seigneur, et notre coeur est sans repos tant qu'il ne demeure en toi" (St-Augustin).

Fraternellement,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7110
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par Anne » jeu. 12 juin 2008, 4:21

:D Merci pour ces belles précisions, Hélène!

De plus, les images que vous utilisez pour comparer les deux attitudes sont très "parlantes" et évocatrices!

J'avais remarqué, à l'écoute d'une convertie au Boudhisme qui témoignait de sa nouvelle foi, qu'effectivement il y avait une grande "centration" sur soi: moi, je, me. Ces mots revenaient continuellement dans les propos de la personne interrogée dans le cadre de cette interview.

Je croyais que j'avais plus ou moins bien saisi, mais ça vient confirmer l'impression étrange laissée par ce reportage! :incertain:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1603
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par Hélène » jeu. 12 juin 2008, 4:30

AnneT a écrit :De plus, les images que vous utilisez pour comparer les deux attitudes sont très "parlantes" et évocatrices!
Elles ne sont pas de moi... c'est le père Verlinde qui fait cette distinction car il a vécu les deux expériences, celle du Bouddha avant de se convertir au Christ.
J'avais remarqué, à l'écoute d'une convertie au Boudhisme qui témoignait de sa nouvelle foi, qu'effectivement il y avait une grande "centration" sur soi: moi, je, me.
Oui... c'est le je me noie dans mon moi... :smile:

Union de prière chrétienne... :p
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

christelle
Quæstor
Quæstor
Messages : 227
Inscription : lun. 09 juin 2008, 15:08

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par christelle » sam. 14 juin 2008, 23:48

le boudhisme c'est pas réduit à un homme qui regarde son nombrile... pour ma part j'ai peu étudié le boudhisme une amie prend des cours poussés sur cette religion... j'avoue que je connais mal meme si je m'y suis un peu intéressé, malheureusement pour moi pour des raisons médicales je ne peux pas trop lire ni me concentrer.

Je crois que les fameuses religions orientales dont vous parlez mérite sérieusement une bonne étude. Car elles ne disent pas forcément n'importe quoi...

après qu'entend t'on par religion orientale, si c'est l'hindo boudhisme ? alors pour avoir un tout pti peu étudié la culture malaise et les royaume indo boudhistes c'est pas si bidon que ça. Seulement ce sont des philosophies parfois radicalement différentes au christianisme.

C'est aux gens de trancher sur ce qu'il leur semble vrai ou faux.

Je vais vous dire ce que je pense par exemple du boudhisme, mais vraiment extrement carricaturé, j'ai l'impression que c'était un aristocrate qui s'embêtait [Merci de rester poli. Cordialement. / Raistlin] dans son palais, et qui a passé 4O jours je crois seuls sous un arbre, pour dire ensuite il n'y a rien, ni dieux, ni ame, et il a réussit à avoir une sorte d'omniscience... une connaissance de l'univers inégalé par tous les hommes.

Perso je préfère Salomon dans le genre lol le roi de la sagesse :-D

Nicolette
Censor
Censor
Messages : 75
Inscription : mar. 10 juin 2008, 1:59
Localisation : Québec
Contact :

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par Nicolette » dim. 15 juin 2008, 5:49

Ce que je sais de ces religions orientales, leur intériorité les amène à une sorte de vide intérieur, un détachement des sens et de leur corps pour arriver à une sorte de Nirvana où il y a vide de tout. Alors que l'intériorité chrétienne nous fait entrer en soi pour une Rencontre. Et quelle Rencontre!!! Une Rencontre d'amour, une relation amoureuse avec Dieu.

Belle rencontre d'amour.

Nicole :coeur: :coeur:
Nicole

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par coeurderoy » dim. 15 juin 2008, 11:24

..et cette rencontre (celle du Coeur blessé de Jésus), nous ouvre à la Charité parfaite, à la compassion, au souci du petit, du faible, du pauvre, je ne trouve pas de saints Vincent de Paul ni de Mère Térèsa dans les religions orientales : se "relier" au Coeur de Dieu c'est ouvrir le sien à nos frères !
Que Dieu vous bénisse !
in Christo
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Nicolette
Censor
Censor
Messages : 75
Inscription : mar. 10 juin 2008, 1:59
Localisation : Québec
Contact :

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par Nicolette » dim. 15 juin 2008, 17:02

Et oui. Cette recontre nous mène au don de nous même à la suite de Jésus. voilà l'intéririté chrétienne, menée au centre de cette solitude, de cette relation où l'on n'est plus seul mais où se retrouve le monde entier...Amour Charité, Amour Don Amour relation,soi, Dieu et les autres et tous les autres.

Nicole :coeur: :coeur:
Nicole

christelle
Quæstor
Quæstor
Messages : 227
Inscription : lun. 09 juin 2008, 15:08

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par christelle » lun. 16 juin 2008, 1:00

oh si y a des especes de saints on va dire orientaux, si y a une vrai littérature, des récits d'hommes saints extremement riches, et qui donne de vrai leçon de morales.
y a des contes que j'ai trouvé magnifique. ça fait un peu à la khalil gibran.

en fait c'est pas le vide nicolette, c'est plutot le rapport à ce qu'il y a de transcendant.
EN fait y a pas de transcendance chez eux. Bon c'est ce que j'ai compris.
En fait la méconnaissance de l'univers, du tout, ça parait transcendant, mais en fait c'est accessible par le nirvana.
Du moins c'est ce que j'ai compris. L'univers il est pas vide pour le boudhiste.
Y a pas de croyance en l'ame, mais y a quand meme une idée de l'esprit.
Et puis y a plusieurs boudhismes...
C'est plus un rapport avec l'ego et les sens. EN fait quand tu te détaches totalement, t'es confondu dans le tout.
Bon en meme temps est ce que le tout c'est le néant moi j'en sais rien ce qu'ils en pensent.
Et de toute façon c'est un avis perso, enfin de ce que j'ai compris.

Moi je suis pas trop attiré par le boudhisme. J'aime bien mon individualité, mes ptites souffrances, mes ptis bonheurs, mes ptis vides. J'aime bien mon humanité. J'ai pas trop envie de flotter dans les airs... et etre dans un magma tout et rien lol
J'ai pas trop envie d'etre absorbé dans un tout...
boudha dirait ptètre que je suis nombriliste... looool
mais boudha sur la base il avait pas envie d'enseigner aux gens, il avait tout compris mais ça le gonflait de répandre ce qu'il avait compris lol donc il m'aurait laisser dans mon nombrilisme.
Convertir les gens il s'en fichait lui lol

Jésus il dit : lève toi et suis moi !

looool

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par Raistlin » lun. 04 août 2008, 20:12

[Afin d'éviter de faire dévier le sujet, le dernier message posté a été déplacé dans la section Badinage sous le titre "Christianisme et bouddhisme". La section Badinage étant réservée aux membres inscrits, nous invitons les invités intéressés par le sujet à s'inscrire. Cordialement. / Raistlin]
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1465
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par zélie » mar. 25 nov. 2008, 22:49

Nicolette a écrit :Plusieurs, aujourd'hui, pensent que seules les religions orientales ont développé une intériorité. De là l'engouement pour les méditations de types orientales. C'est souvent une découverte pour beaucoup de nos compatriotes qui n'ont pas trouvé chez nous, catholiques, chaussures à leurs bottines.
C'est une manière d'exprimer que, parfois, nous cherchons bien loin ce qui nous pend au bout du nez.

Comment transmettre l'information et surtout donner la piste de l'intériorité chrétienne?
Nicole :coeur: :coeur:
comme le disent les autres intervenants, chez le chrétien non pratiquant depuis 3 générations, l'intériorité tend au nombrilisme, alors qu'à la source elle est une recherche de Dieu à travers ses pensées et ses actes de tous les jours, recherche d'une volonté autre que la nôtre, recherche et ajustage de notre vécu en le centrant autour de principes venus d'en haut, au lieu de venus de nous d'après nos expériences. Il s'agit d'abandonner notre toute-puissance au profit d'une autre toute-puissance, celle de Dieu. On pourrait presque schématiser en disant que l'intériorité chrétienne est le contraire du nombrilisme, puisqu'elle est abandon de son égo au profit d'une volonté extérieure, et l'exercice est exigeant comme une acrobatie, où allier grâce et détermination ne relève pas d'une simple position physique.
De plus, pour le chrétien non pratiquant depuis 3 générations, l'idée catholique est périmée. La messe de grand-maman, debout, assis, debout, à genoux, assis, debout, ça f ait pas sérieux, ça fait puéril. L'eau bénite et la salutation en entrant dans la maison de Jésus, je vous dis pas, même Don Camillo le faisait comiquement. Les prières à égrener comme un disque rayé, trop contraignant, trop long, pas fun, vide de sens, mécanique, c'est pas prier ça!
Donner de son temps aux pauvres crasseux et vulgaires, pas le temps. Donner autre chose, mais quoi au fond?
On est pressé, stressé, ambitieux, et plein de choses qui font qu'on recherche des moments de déconnexion de la réalité, des moments d'exotismes, pour qu'enfin nos cervaux emballés arrêtent de tourner en diable. On ne cherche ni Dieu, ni l'autre ni une spiriualité exigeante: on ne peut plus en être là, on est arrêté à un étage inférieur, tellement on a la tête sous l'eau (de notre vie de plus en plus rapide) et tellement on rêve de la relever un court instant, un instant de rêve, de rêve bien pensant tant qu'à faire, pour faire toujours fashion, des fois qu'on serait aperçu par une connaissance.
Et le moment de relaxation, car finalement ce n'est que ça, il est fashion; position bien plus digne qu'une génuflexion, séance en groupe restreint d'initiés, dans des vêtements qui nous avantagent et dans une salle chauffée et belle, odorante et exotique à souhait. C'est ressourçant comme un masque chez l'esthéticienne. Ca dure aussi comme un masque chez l'esthéticienne, donc on y retourne bien vite, des fois qu'un chakra se fermerait!
Le chrétien non pratiquant depuis 3 générations n'habite plus la planète de grand-maman. A chaque époque son exotisme.
(Juste pour la petite histoire, l'exotisme me laisse sur ma faim: je n'ai jamais trouvé de fumeur non pratiquant, c'est tellement exotique que ça n'existe pas!)

je ne sais pas, à regarder les pratiques religieuses catholiques, ce qui pourrait séduire un chrétien non pratiquant depuis 3 générations. J'ai plutôt l'impression qu'il faudrait une multitude de chemin de Damas pour ouvrir les yeux et le coeur de beaucoup de gens; seul un geste divin peut créer le feu de la rencontre, et je ne doute pas qu'il ait lieu pour chacun un jour où l'autre, mais ce dont je doute, c'est de notre capacité à y répondre, ou à réaliser que c'est un moment spécial.

Pour donner la piste de l'intériorité chrétienne ou autre... une image me vient. Jésus disait toujours à ses disciples, en substance, qu'on devait d'abord nourrir le corps du pauvre et de l'affamé, parce que on touche à son urgence personnelle, avant de pouvoir envisager de parler d'autre chose, de Dieu ici. Mais qu'une fois que l'on parle de Dieu, en parler franchement mais sans brusquer.
Le chemin vers Dieu, bien souvent est extrêmement lent, car il touche à l'émotionnel. Or on sait bien que ce qui remanie émotionnellement quelqu'un n'est solide que si le processus est lent, pour favoriser l'accomodation et l'assimilation du changement. Le truc c'est que la rencontre avec Dieu ne sera souhaitée que si elle est désirée, et pour faire naître le désir, il faut faire entrer la personne en questionnement, donc ne pas en dire beaucoup, mais faire des choses qui interrogent beaucoup. Je sais pas si je suis clair là...
Soeur Emmanuelle ou mère Térésa faisaient des miracles dans ce domaine car l'une et l'autre étaient très fortes pour témoigner en actes sans jamais chercher à tirer la couverture vers un bord, et même ne répondaient pas à toutes les questions... elles séduisaient en silence là où un Jean-Paul II séduisait en souriant devant les tapis qu'on lui déroulait pendant que lui embrassait le sol. Ces fortes personnalités sont des modèles parce qu'elles ont vécues ici et aujourd'hui, et ont eu un succès tout en étant en plein dans notre époque, non marginales.
Relire leurs lettres et leurs pensées peut t'aider peut-être... Mais en tout cas ta question est très noble, et peut nous donner à tous beaucoup à méditer. Je suis désolé de ne pas pouvoir te répondre plus incisivement spontanément :( .

Avatar de l’utilisateur
paradosis
Barbarus
Barbarus

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par paradosis » jeu. 11 juil. 2019, 15:52

Effectivement beaucoup de personnes issues du christianisme vont chercher ailleurs, vers l'Orient, ce qu'ils n'ont pas trouvé dans le catholicisme qu'ils ont connu. C'est dommage. Vraiment dommage, le christianisme a des ressources toutes aussi profondes que l'Extrême Orient. Certains font un détour par l'Extrême Orient et reviennent vers le christianisme. Il faut accepter que l'Eglise n'a pas toujours favorisé l'intériorité chrétienne. Les mystiques lui ont fait peur.

[….]

Avatar de l’utilisateur
paradosis
Barbarus
Barbarus

Re: Intériorité chrétienne

Message non lu par paradosis » dim. 14 juil. 2019, 11:03

Je signale l'initiative du centre d'études théologiques de Caen. Il développe un enseignement sur les Pères et sur l'histoire de la spiritualité et un atelier œcuménique essaie depuis de nombreuses années de permettre l'accès aux textes des grandes figures du christianisme intérieur. Cet atelier est animé par Jean-Marie Gourvil. Voir descriptif sur la plaquette du programme 2019-2020.

https://bayeuxlisieux.catholique.fr/ser ... s-de-caen/

Le PDF de la plaquette est téléchargeable sur cette page.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité