Christianisme et substances hallucinogènes

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Christianisme et substances hallucinogènes

Message non lupar Carhaix » ven. 15 juin 2018, 16:44

Je vous préviens que ce topic va sembler très loufoque à certains, mais tant pis, je me lance.

Alors voilà. Hem, hem...

Voilà quelques années que je réfléchis à la question du haschich ou du cannabis. D'abord, je précise que je n'en ai jamais consommé, de même que je ne me suis jamais drogué. Je ne fume pas non plus. Il m'arrive juste de boire un peu de vin de temps en temps, un verre par mois environ.

J'ai été assez marqué par une nouvelle de Théophile Gautier : le club des haschischins, et me suis toujours dit qu'un jour, j'aimerais bien essayer cette expérience où l'esprit sort totalement hors du corps et recevoir des visions extraordinaires. C'est un peu stupide, j'en conviens, car totalement artificiel.

Ensuite, j'ai été également marqué par une série télévisée américaine : Lost, où les naufragés d'un avion sont perdus sur une île mystérieuse. L'un des personnages, Lock, guéri miraculeusement de sa paralysie, cherche des réponses, et s'enferme dans un tipi. Il prépare un feu, pour entrer en sueur, et avale ou s'applique sur le visage une pâte qu'il a réalisée avec des plantes. Il s'agit bien sûr de plantes hallucinogènes. Et là, il reçoit des visions, et entre en communication avec des morts.

Cette scène m'a vraiment fasciné. Je me suis toujours demandé s'il y avait réellement incompatibilité entre ma foi chrétienne et ce genre de pratique. Ne serait-ce pas un moyen d'entrer en communication avec l'au-delà ?

Et récemment, en cherchant des renseignements sur le sujet, je suis tombé sur un site qui relayait des travaux incroyables du professeur Ruck. Il existe plusieurs sites qui en parlent comme celui-ci :

http://www.elishean.fr/la-plante-de-la-gentillesse

En résumé, le cannabis ou chanvre serait cité dans le livre de l'Exode, comme entrant dans la composition de l'onction sainte dont le grand prêtre s'oignait avant d'entrer dans le Saint des Saints afin d'y recevoir une vision de Dieu, comme Moïse sur le Mont Sinaï.

Cela m'interpelle. D'abord, l'onction est un des modes d'administration de substances hallucinogènes, qui pénètrent plus efficacement par les pores de la peau. Ensuite, le Saint des Saints, pièce la plus retirée de la Tente du Rendez-vous, me fait tout à coup penser au tipi. Est-ce que le grand-prêtre ne serait pas une sorte de chamane ?

La sainte onction du grand-prêtre est ensuite devenue le saint chrême des chrétiens. Et Christ veut précisément dire : oint. Oint avec quoi ? Avec le saint chrême ? Réalisé avec quoi ? Je n'ai d'ailleurs jamais lu que Jésus Christ ait reçu cette onction, ou bien j'ai manqué quelque chose. Il y a visiblement une lacune formidable dans les Évangiles, ou un silence volontaire.

Désolé d'écrire des choses sulfureuses, mais tout cela est assez troublant.

Est-ce que le Christ ne serait pas le successeur du grand-prêtre, donc un chamane s'oignant du saint Chrême, pour recevoir des visions, comme on le voit à l'issue des quarante jours au désert ou sur le Thabor ? Les disciples étaient-ils une confrérie chamanique regroupée autour du Christ, et cela dès Jean-Baptiste ? Est-ce qu'on peut imaginer qu'un certain nombre de scènes comme le baptême du Christ, la multiplication des pains, les guérisons, miracles, etc. étaient des scènes chamaniques où les disciples étaient dans une sorte de transe collective ? Et est-ce que le nom de chrétiens forgé sur l'idée d'onction ne désigne pas cette confrérie chamanique ?

N'y a-t-il pas un lien avec la confrérie des haschischins que l'on rencontre plus tard dans l'islam ?

Et par ailleurs, le rite du vin, préfiguré à Cana, institué à la Cène, perpétué dans la messe, ne serait pas un autre moyen d'entrer dans cet état par l'ivresse qu'il procure ? N'a t il pas un côté bachique quelque part ?

Naturellement, je n'oublie pas l'essentiel qui est mentionné au Livre de l'Exode : seul le grand-prêtre est admis à recevoir la sainte onction, et nul autre que lui, ce qui exclut a priori que quelqu'un s'administre de son propre chef du cannabis ou du haschich pour entrer artificiellement en transe.

Bon, je sais que tout ceci doit être manié avec précaution, bien entendu.

Avatar de l’utilisateur
Apocalypse21
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : jeu. 30 janv. 2014, 18:33
Conviction : Chrétien
Localisation : Grand Est, France
Contact :

Re: Christianisme et substances hallucinogènes

Message non lupar Apocalypse21 » ven. 15 juin 2018, 18:16

Bonjour.

Je ne saurai pas répondre à votre question sur les drogues.

Mais une question concernant le vin me taraude depuis quelques temps et comme le sujet parle aussi du vin je me permet de répondre.

Est-ce une ignorance totale de ma part mais il n'est pas question chez les juifs d'une interdiction de boire de l'alcool (comme chez certains musulmans) ? Si oui pourquoi à l'époque de Jésus-Christ ils en consommaient ?

Je vous demande pardon si je suis ignorant sur ce sujet ou si c'est hors sujet.

Merci

Julien
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Apocalypse 21,1

Carhaix
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Christianisme et substances hallucinogènes

Message non lupar Carhaix » ven. 15 juin 2018, 20:02

Bonjour.

Je ne saurai pas répondre à votre question sur les drogues.

Mais une question concernant le vin me taraude depuis quelques temps et comme le sujet parle aussi du vin je me permet de répondre.

Est-ce une ignorance totale de ma part mais il n'est pas question chez les juifs d'une interdiction de boire de l'alcool (comme chez certains musulmans) ? Si oui pourquoi à l'époque de Jésus-Christ ils en consommaient ?

Je vous demande pardon si je suis ignorant sur ce sujet ou si c'est hors sujet.

Merci

Julien
Mais je ne suis pas plus connaisseur que vous ! Je n'en sais rien. D'ailleurs, il y a aussi des troupeaux de porcs dans les Évangiles. C'est donc qu'il y avait des gens qui en mangeaient.

En fait, j'aurais une piste. J'ai lu récemment les Mille et une nuits (oui, je sais, ce n'est pas très biblique, hahaha Gerardh et compagnie vont être verts de rage), et dans les Mille et une nuits, il y est souvent question de musulmans. En fait, la plupart des personnages sont musulmans. Et que font-ils ? Ils boivent du vin et écoutent de la musique ! Il y a seulement dans quelques rares passages où un personnage particulièrement pieux décide de se passer de vin, ce qui est présenté comme une ascèse poussée.

Donc en fait, je pense que l'observation de tous ces préceptes religieux était beaucoup moins rigoureux autrefois qu'aujourd'hui. Nous connaissons aujourd'hui une version moderne de ces religions, devenues puritaines et extrêmement légalistes. Mais autrefois, au moyen âge, elles étaient beaucoup plus souples. Au lieu d'interdits qui s'appliquent à tout le monde, il y avait plutôt une ascèse, comme dans le christianisme, à laquelle se pliaient les plus pieux, mais qui n'était pas obligatoire pour la majorité des gens.

Donc je suppose qu'à l'époque du Christ c'était la même chose. Il y avait les pharisiens, hyper pieux, et sans doute que les disciples de Jésus et de Jean-Baptiste étaient aussi plutôt rigoristes (on le voit dans l'attitude de Pierre ou de Jacques), mais pour la plupart des gens, surtout ceux qui habitaient en Galilée, ou à Samarie, on ne suivait pas toutes ces règles, d'où l'hostilité des pharisiens pour ces habitants de la province.

Simple supposition de ma part.


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités