Réciter le chapelet "pour les nuls"

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Céline
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 25 févr. 2009, 0:27
Localisation : Belgique
Contact :

Réciter le chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Céline » sam. 07 mars 2009, 12:09

Bonjour à tous :ciao:

Je vois souvent qu'on parle de réciter le chapelet. Pourriez-vous m'expliquer comment on fait? Je ne comprend pas trop l'histoire des gros et petit grains. Hier j'ai vu des chapelets à vendre mais les grains avaient tous la même taille :incertain:

Merci de votre réponse
Céline
Dernière édition par Céline le mar. 10 mars 2009, 13:27, édité 1 fois.
"La foi est le moyen de posséder déjà ce qu'on espère, et de connaître des réalités qu'on ne voit pas"
Lettre aux Hébreux 11.1


http://celine.5002.be

le bon Seb
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1232
Inscription : mer. 19 juil. 2006, 13:47

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar le bon Seb » sam. 07 mars 2009, 12:59

Bonjour MiaWallace,

En outre il est recommandé de méditer les mystères quand on prie avec le chapelet.

lundi et samedi : mystères joyeux
1. L'annonciation
2. La visitation
3. La nativité
4. La présentation au Temple
5. Jésus retrouvé au Temple

Mardi et vendredi : mystères douloureux
1. La condamnation de Jésus
2. La flagellation
3. Le couronnement d'épines
4. Le portement de la croix
5. la crucifixion.

mercredi et dimanche : mystères glorieux
1. La résurrection
2. L'ascension
3. La pentecôte
4. L'assomption
5. Le couronnement de la Vierge

jeudi : mystères lumineux.
1. Les noces de Cana
2. Le baptême de Jésus
3. La transfiguration
4. La prédication du Jésus et l'annonce du royaume
5. La cène

Vous pouvez également aller jeter un œil sur cet autre fil : viewtopic.php?f=13&t=3125

En espérant vous avoir rendu service...

Avatar de l’utilisateur
Céline
Censor
Censor
Messages : 111
Inscription : mer. 25 févr. 2009, 0:27
Localisation : Belgique
Contact :

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Céline » sam. 07 mars 2009, 21:53

Merci beaucoup à tous les deux pour vos explications. Je comprends mieux maintenant. Je pense que je vais aller en chercher un à l'Abbaye pas trop loin de chez moi. Ça me fera l'occasion d'y retourner.

J'ai juste une dernière question, "méditer les mystères" signifie bien que l'on y réfléchit nous même, il n'y a pas de "prière" spéciale? :oops: Je sais que ma question doit vous sembler très nulle, c'est pour ça que je la pose ici.

:surrender:
"La foi est le moyen de posséder déjà ce qu'on espère, et de connaître des réalités qu'on ne voit pas"
Lettre aux Hébreux 11.1


http://celine.5002.be

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9903
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Fée Violine » dim. 08 mars 2009, 0:40

Moi aussi j'ai une question nulle :
je n'arrive pas à comprendre comment on peut faire deux choses à la fois : dire les "je vous salue Marie" et penser aux mystères. Moi quand je prie, je pense à ce que je dis.
D'ailleurs, c'est tellement compliqué de se rappeler la liste des mystères, et quels jours on fait lesquels !

Avatar de l’utilisateur
Héloïse
Quæstor
Quæstor
Messages : 260
Inscription : mer. 18 févr. 2009, 10:47

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Héloïse » dim. 08 mars 2009, 18:09

Je n'aime pas prier le rosaire, ces paroles automatiques et répétitives n'éveillent rien en moi, que du vide, de la mécanique sans sens... Et puis Jésus a dit "nul ne vient au père que par moi". Je comprends les dévotions à Marie, mais elles ne me sont pas du tout naturelles... Avez-vous été comme moi ? Si oui, qu'est-ce qui vous a fait changer ?

Serge BS
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 882
Inscription : mer. 08 mars 2006, 6:22
Localisation : Marseille
Contact :

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Serge BS » dim. 08 mars 2009, 19:32

Héloïse,

La récitation du Rosaire n'est pas obligatoire, dès lors qu'on la ressent comme mécanique, répétition. Néanmoins, il faut savoir se laisser porter par cette apparente répétitivité, et offrir son coeur au mystère médité. Certes, au début, on ne ressent rien ! Mais, peu à peu, on se sent ouvert à Dieu, aux autres; la méditation réflexion se supperpose à la prière qui devient support, comme les vagues de la mer, toujours en mouvement, toujous répétitives, portent le navire qui avance vers son but, les respectant car elles le porte, les dépassant car il suit son cap ! Notre cap, c'est Dieu ! Ces prières, ce sont ces vagues qui nous portent ! Ce n'est donc en rien de la mécanique, du vide, mais au contraire un support !

Quant à la dévotion à Marie, nous n'allons pas à nouveau rentrer dans un débat fondé sur la seule écriture ! Le Catholicisme, c'est l'Ecriture vivante, non figée ! Souvenez-vous du Je vous salue Marie... Il est dans la Bible ! Souvenez-vous du Magnificat ! Il est dans la Bible ! Méditez-en le sens et la portée !

Marie est celle qui a dit OUI ! Marie est à elle seule un pélerinage de la Foi, un modèle de la Foi, car modèle d'abandon à la volonté de Dieu, modèle de fidélité et modèle de contemplation et d'amour. Elle est donc un modèle à imiter et à contempler, notamment par l'entremise de la Prière, du Rosaire et de sa Vénération. Marie est en fait toujours orientée vers le Christ, son rôle maternel ne diminuant en rien l'unique médiation du Christ mais en manifestant la vertu ; elle est ainsi, Mère aimante, à la fois de Jésus Emmanuel mais aussi de l'Apôtre que Jésus aimait, l'auxiliatrice parfaite, et ce sans remettre en cause la dignité d'unique médiateur du Christ. Marie est celle qui nous invite à nous tourner vers le Christ et non vers elle-même ! Il n'y a donc nulle opposition avec le Nul ne vient au Père que par moi de Jésus Christ !

Permettez-moi maintenant de vous joindre au présent message une intervention de Frère Manuel Rivero op (ce "sacré" :-D Manu qui a été mon Aumônier pendant quelques années :ciao: ) sur le Rosaire :
  • - Pourquoi aimez-vous le Rosaire ?

    Le rosaire est une école de contemplation et de prédication. Avec Marie comme guide nous faisons un voyage intérieur au pays de Jésus pour y revivre son enfance, sa prédication, sa mort et sa résurrection. Par le rosaire, nous regardons Jésus avec les yeux et le cœur de Marie.
    Comme un oiseau s'envole vers le ciel petit à petit par le mouvement régulier de ses ailes ainsi notre âme monte vers Dieu au rythme des Ave Maria et des Notre Père. J'aime préparer les prédications en priant le rosaire pour m'imbiber de la Parole. Chaque fois que nous disons dans le Notre Père « que ton règne vienne » nous prions le Saint Esprit, « que ton Esprit Saint vienne », car le Règne de Dieu n'est rien d'autre que la plénitude du Saint Esprit. Et la vie chrétienne n'a d'autre but que l'acquisition du Saint Esprit.
    La prière du rosaire comporte une grande pédagogie expérimentée depuis des siècles. Cette prière nous introduit progressivement dans le mystère du Christ. Dans notre cœur les mystères joyeux, douloureux, lumineux et glorieux du rosaire viennent éclairer les mystères de notre existence pour que la vie de Dieu passe en nous et notre vie en Dieu avec nos soucis, nos souffrances, nos projets et nos joies.
    Par ailleurs, le rosaire représente une véritable prédication de la foi chrétienne. Dans la tradition dominicaine, la Vierge Marie n'a pas dit à saint Dominique « prie le rosaire » mais « va et prêche le rosaire. » Dans la tradition dominicaine le rosaire représente une méthode d’évangélisation et de création de communautés chrétiennes comme le sont les Confréries et les Équipes du rosaire.
    Loin d’agir comme une drogue douce la prière du rosaire pousse au service des exclus. Par exemple, j’ai découvert avec joie un groupe de laïcs qui se réunissait une fois par semaine chez les sœurs dominicaines d’un Collège de Rio de Janeiro au Brésil. Après la prière ces laïcs allaient à la rencontre des sans-abris pour leur servir un repas.
    La dévotion du rosaire n'est pas obligatoire. Chacun doit se sentir sereinement libre de la prier ou non. D'aucuns la critiquent publiquement avec mépris. Je trouve cela grave. À quoi cela sert-il ? Très souvent ceux qui écoutent des propos négatifs sur le chapelet cessent de le prier et de prier tout autre prière. Je comprends les réserves envers « le chapelet-mitrailleuse. » Comme toute réalité humaine, la prière, y compris la prière du rosaire, est à convertir au contact de la Parole de Dieu. L'écrivain français Antoine de Saint Exupéry aimait à dire que « les églises se vidaient parce que les chrétiens ne savaient plus exalter la foi. » Nous avons à exalter le rosaire comme école de contemplation et de prédication, la prédication elle-même étant un acte de contemplation où l’homme s’évertue à parler de Dieu en union avec Dieu. (...)

    - Quelle est la popularité de la dévotion du rosaire aujourd'hui et plus particulièrement parmi les jeunes ?

    Nombreux sont les enfants et les jeunes qui découvrent avec émerveillement la prière mariale.
    Par ailleurs, la prière du rosaire à travers les ondes de la radio permet aux laïcs de vivre leur charisme apostolique sans être pour autant un docteur en théologie. Cette prédication à travers le chapelet leur donne le goût d'approfondir la connaissance de la Bible et de la spiritualité. Une véritable communion spirituelle —Communion des saints — relie les auditeurs.
    Lors des veillées funéraires, la prière du rosaire menée de manière évangélique apporte aux familles la force de la foi. Personnellement, j'ai toujours quitté les veillées funéraires en contemplant des visages apaisés et illuminés. Sur le Calvaire, Jésus n'a-t-il pas donné Marie pour mère et pour modèle à Jean l'évangéliste ? Marie prie pour nous à l'heure de notre mort pour qu'elle devienne passage, rideau tiré, tunnel traversé vers l'aurore de la résurrection.
    (source : http://www.ddec06.com/site/ddec06/pasto ... 004_05.htm
Fraternellement en Jésus-Christ.

Avatar de l’utilisateur
Héloïse
Quæstor
Quæstor
Messages : 260
Inscription : mer. 18 févr. 2009, 10:47

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Héloïse » dim. 08 mars 2009, 20:46

Merci Serge de ce long message,

Loin de moi l'idée de nier l'importance de la Vierge Marie ou de la rejeter, non ! mais il ne m'est pas naturel de me tourner vers ce modèle féminin sans doute (?) parce que je n'ai jamais été maternée par ma propre mère alors que mon père était lui, mon conseil et mon refuge...
Bien sûr je connais le magnificat et les ave Maria qui ont si extraordinairement inspiré les compositeurs. Bien sûr, Marie est pour moi le modèle de la mère douce et aimante qui a tout donné à Dieu, pour l'incarnation de Son fils. Mais il est vrai qu'ayant plus l'habitude de prier Dieu comme je parlais à mon père, le recours à Lui par l'entremise de Jésus m'est plus spontané.

J'aime lire la Bible c'est tout de même ma référence première et un livre que je considère comme inspiré. Pour autant, je ne rejette pas la tradition et ses éclairages, je n'aurais pas cette prétention de savoir mieux que les pères fondateurs de l'Eglise ce qu'il est bon de faire pour plaire au Père.

J'essayerai lors d'un prochain chapelet de me sentir portée par ces paroles. C'est un peu hypnotique à vous lire, non ?
J'ai peur que ma spiritualité soit encore un peu trop rustique pour arriver à l'état de méditation que vous décrivez.

Merci en tous cas pour votre flamme et votre passion communicatives. Que Marie vous bénisse !

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Christophe » dim. 08 mars 2009, 21:26

Chère Héloïse, afin de ne pas faire dévier le sujet de ce fil de discussion, je vous invite à consulter le lien suivant, et à y poursuivre les échanges :
:arrow: Interrogations sur la dévotion mariale…

PaX
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9903
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Fée Violine » dim. 08 mars 2009, 23:12

Merci à Seb d'avoir répondu à ma question. Je ne suis pas très motivée par le chapelet, mais j'essaie de faire comme tout le monde... Je récite des dizaines par ci par là, quand je prie pour quelqu'un. Mais le chapelet entier, toute seule je n'y arrive pas.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1016
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Altior » lun. 09 mars 2009, 1:16

Et puis Jésus a dit "nul ne vient au père que par moi". Je comprends les dévotions à Marie, mais elles ne me sont pas du tout naturelles...

Avez vous été comme moi ? si oui, qu'est-ce qui vous a fait changer ?
Non, j'ai été pire. Pendent mon enfance et ma première jeunesse, j'étais orthodoxe (=adepte du schisme grec). Quand je suis devenu catho, l'Église me parait trop "mariocentrique", le culte de la Sainte Vierge me parait éludent pour le culte de Notre Seigneur. J'ai parle a ce sujet avec mon prêtre, un homme saint. Je lui ai dit que mon objection à la foi catholique n'était pas le "Filioque", ni la primauté de Pierre, mais le "marianisme". Il m'a appris que, de 50 icônes orthodoxe à qui l'Église orthodoxe attribuait des miracles, 48 étaient des icônes de la Sainte Vierge. J'ai étudié ce fait à moi-même, et j'ai trouvé que la plupart des miracles sont liées a la Sainte Vierge. Toute ma vie je demanderai pardon à la Sainte Vierge de mettre en question son excellence, son importance exceptionnelle pour l'Église et pour le salut du monde.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Mac » lun. 09 mars 2009, 12:06

Et puis Jésus a dit "nul ne vient au père que par moi". Je comprends les dévotions à Marie, mais elles ne me sont pas du tout naturelles...
Avez vous été comme moi ? si oui, qu'est-ce qui vous a fait changer ?
Je ne sais pas si j'ai été tout à fait comme vous, cependant je me suis interrogé sur le fait de prier la Sainte Vierge, puisque comme vous dites le Seigneur dit que ne vient au Père que par moi.. Maintenant, je sais qu'il n"y a pas de problème.

Altior donne un bon exemple de l'intervention de la Très Sainte Vierge.
Il y a une différence entre présenter sa prière au Seigneur seul et la faire présenter par la Sainte Vierge.
Je ne sais plus où j'avais lu que le rosaire correspondait à la récitation des 150 psaumes. Corrigez moi si je me trompe, ma mémoire n'étant pas infaillible.
Je n'aime pas prier le rosaire, ces paroles automatiques et répétitives n'éveillent rien en moi, que du vide, de la mécanique sans sens...
De toute façon, prier la rosaire nécessite un effort au début de la prière. Une fois qu'on est dans la prière, il faut laisser le Saint Esprit prendre le relai et vous soutenir jusqu'à ce que la joie de prier s'installe.
Sur la manière, il ne faut pas répéter de façon mécanique, mais vivre le mystère, ressentir ce que la Sainte Vierge ressentais en présence de Saint Gabriel, et la louange vient ici ou là sous l'inspiration du Saint Esprit. Pareille pour les autres mystères; La prière devient alors un vrai moment de rencontre avec le Seigneur qui est là dans le secret.

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1604
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Hélène » lun. 09 mars 2009, 14:09

Si ça peut aider : Il ne s'agit pas de répéter mécaniquement les "Je vous salue Marie" mais de fixer notre attention sur le mystère médité de la vie du Christ. Les "Je vous salue Marie" demeurent donc comme "une douce musique de fond qui nous berce". C'est sur le Mystère qu'il faut mettre notre attention. Depuis que je fais comme ça, jamais je ne suis tombée dans le mécanisme et si cela arrive, je demande à Marie de "me ramener". Comme pour les exercices de saint Ignace, il faut entrer dans la scène biblique (entendre, goûter, sentir, etc.).

Il faut surtout prendre son temps et ne pas expédier les "Je vous salue Marie" à toute allure pour terminer au plus vite...

Pour ma part, prier avec Marie, m'a apporté beaucoup de soulagement, de douceur, de tendresse maternelle envers mes frères et soeurs, particulièrement les pécheurs endurcis. Ceux qui prient Marie apprennent la douceur, malgré toutes les passions violentes qui peuvent se déchaîner dans notre coeur, Marie vient à bout de nous "liquéfier". :amoureux:

Bon rosaire à tous ! :fleur:

Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9903
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Fée Violine » lun. 09 mars 2009, 14:16

Héloïse a écrit:
Et puis Jésus a dit "nul ne vient au père que par moi". Je comprends les dévotions à Marie, mais elles ne me sont pas du tout naturelles...
Avez vous été comme moi ? si oui, qu'est-ce qui vous a fait changer ?
Moi c'est le contraire de vous : j'ai une mère qui est plutôt trop présente, donc je n'avais pas envie d'une deuxième en plus ! J'ai changé quand je suis devenue mère moi-même, j'ai commencé à voir Marie comme une grande soeur. Mais la voir comme ma mère, c'est plus difficile. Je le crois dans la foi, mais je ne le sens pas.

Et pour répondre à Mac :
Je ne sais plus où j'avais lu que le rosaire correspondait à la récitation des 150 psaumes
C'est vrai. Le rosaire a été répandu par les dominicains au Moyen Âge pour le peuple qui ne savait pas lire et ne pouvait réciter les offices. C'est le psautier du pauvre.

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1929
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar DavidB » lun. 09 mars 2009, 18:07

Je comprends les dévotions à Marie, mais elles ne me sont pas du tout naturelles...
En effet, c'est une dévotion plutôt "surnaturelle", c'est de la grâce du christ en croix que Marie nous est Mère spirituelle : "Femme, voici ton fils, Jean, voici ta mère". La dévotion à Marie n'est pas à Marie pour Marie en Elle-Même, mais pour Marie totalement en Dieu. Marie s'étant toute livrée à Dieu, celui qui se confie à Marie prend une voix sûr pour atteindre le Christ et lui être configuré, dans l'Esprit Saint. J'ai déjà explicité cela dans le fil qui vous est suggéré plus haut.

J'ajouterais qu'il me semble que nos prières sont souvent imparfaites, parce que nous faisons souvent toutes sortes d'obstructions à l'Esprit Saint, mais lorsque nous demandons à Marie de prier pour nous, des voies de grâces s'ouvrent et peuvent nous rejoindre, parce que la prière de Marie est parfaite.

David
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Chapelet "pour les nuls"

Message non lupar Mac » mar. 10 mars 2009, 0:13

C'est sur le Mystère qu'il faut mettre notre attention.
Exactement ce que je pense. Il faut entrer dans la scène.
C'est vrai. Le rosaire a été répandu par les dominicains au Moyen Âge pour le peuple qui ne savait pas lire et ne pouvait réciter les offices. C'est le psautier du pauvre.
Merci Fée violine pour la confirmation, j'avais un doute.

Une façon de faire qui permet de rompre avec la répétition mécanique est de chanter le rosaire, ce qui comme le souligne David permet de ne pas faire obstruction au Saint Esprit.
J'aime bien psalmodier les psaumes aussi.


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci et 1 invité