Les visions de Thérèse Neumann

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Dúbida
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 418
Inscription : sam. 04 oct. 2008, 15:06

Les visions de Thérèse Neumann

Message non lupar Dúbida » lun. 29 juin 2009, 17:35

Bonjour,

Je ne sais pas si vous avez entendue parler d'une certaine Thérèse Neumann ?
J'ai lu son nom plusieurs fois, ce qui a éveillé ma curiosité. En essayant de trouver quelque chose d'un peu objectif, je suis tombée sur le Quid :
Thérèse Neumann (Konnersreuth, Bavière 8-4-1898/18-9-1962), fille d'un tailleur. 1918-mars elle souffre du dos ; devient peu à peu aveugle. 1923-29-4 béatification de Thérèse de Lisieux ; elle récupère la vue (ses autres maladies sont guéries aux dates de la canonisation et de l'anniversaire de la mort de Ste Thérèse). 1926-4/5-3 elle voit Jésus à Gethsémani et perçoit une douleur dans la région du cœur, sentant du sang chaud couler de ce côté ; nuit du 11/12 mars voit la flagellation ; sa plaie (32 mm) saigne. La semaine suivante, le jour du couronnement d'épines, sa plaie saigne de nouveau ; -26-3 des stigmates se forment au dos de ses mains et de ses pieds ; -2-4 (vendredi saint) elle voit toute la Passion, pleure des larmes de sang ; -5-11 3 plaies puis 8, correspondant à la couronne d'épines, se forment autour de sa tête.
Tous les vendredis, elles saigneront abondamment, les stigmates des mains et des pieds ne saignant que les vendredis de carême. Thérèse décrivait les scènes de la Passion en détail, elle répétait sans les comprendre des mots d'araméen (parlé au temps de Jésus). Alimentation : de Noël 1923 à sa mort ne prend pas d'aliments solides, depuis Noël 1926 ne boit qu'une gorgée d'eau après avoir communié, après le 30-9-1927 ne boit plus. Sommeil : dort 4 h par nuit jusqu'à Noël 1926, puis une demi-heure en moyenne pendant 19 mois, puis plus du tout. Hormis cela, elle mène une vie normale. La commission qui l'examina en 1938 conclut à une hystérie grave. Des milliers de pèlerins vinrent la voir.
Évidemment, l'avant-dernière phrase ("hystérie grave") me fait un peu tilter, et je serais curieuse de connaitre la position de l'Église sur Thérèse Neumann. Comment considère t-elle cette femme ?

Avatar de l’utilisateur
Dúbida
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 418
Inscription : sam. 04 oct. 2008, 15:06

Re: Thérèse Neumann

Message non lupar Dúbida » sam. 04 juil. 2009, 15:53

Désolée d'insister très légèrement :saint:, mais personne ne connait cette femme ?

Quelqu'un sait-il de qui (prêtres, médecins, autres) était composée la "commission" citée dans l'avant-dernière phrase et qui a conclu à l'hystérie ?

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Thérèse Neumann

Message non lupar coeurderoy » sam. 04 juil. 2009, 17:23

Si, Si Dubida, j'ai un petit livret concernant la stigmatisée de Konnersreuth, assez ancien déjà (et un article d'un journaliste lui ayant rendu visite dans les années 30). Tout semble "parfaitement catholique" dans sa vie et les phénomènes mystiques qu'elle a connus.. Je n'en sais pas plus cependant. Ah oui ? lorsqu'on est hystérique on a tout-à-coup le pouvoir de faire apparaître à volonté les stigmates du Christ ! eh ben vachement rationnels les médecins ! <:
J'ignore ce que l'Eglise a décrété à son sujet, n'ayant lu aucun ouvrage récent la concernant.

Bon Dimanche à vous ! :)
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Marie-G.
Ædilis
Ædilis
Messages : 39
Inscription : sam. 15 nov. 2008, 4:19
Localisation : Québec

Re: Thérèse Neumann

Message non lupar Marie-G. » lun. 06 juil. 2009, 3:55

Bonjour Dubida,

Le Quid n'est pas très fiable.
Voici une neuvaine avec approbation ecclésiatique(impossible si elle était hystérique) :
http://parousie.over-blog.fr/article-30833059.html

et un site bien documenté:
http://voiemystique.free.fr/therese_neumann_1.htm

Bonne lecture!

Marie-G.
« Dieu est libre de tout sauf de son amour. »Mgr Gay

Avatar de l’utilisateur
Philomene
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : dim. 07 juin 2009, 14:49

Re: Thérèse Neumann

Message non lupar Philomene » lun. 06 juil. 2009, 5:05

Il y a quelques années j'ai lu un livre sur elle. Très édifiant ! Je vous encourage à lire des livres sur elle. :oui:

Avatar de l’utilisateur
MichAel
Censor
Censor
Messages : 144
Inscription : mar. 12 mai 2009, 15:58

Re: Thérèse Neumann

Message non lupar MichAel » lun. 06 juil. 2009, 12:30

Thérèse Neumann a accepté de souffrir et certains doutent encore de la véracité des faits.Tout comme Philomène, j'encourage ces lectures.C'est dont facile de critiquer mais ceux qui critiquent n'auraient meme pas enduré le dixième de ces souffrances pendant une heure seulement. :siffle:
Michael :D

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Thérèse Neumann

Message non lupar coeurderoy » lun. 20 juil. 2009, 20:12

Bonsoir Dubida,
rangeant de vieux bouquins (bonjour les cartons...en souffrance) je trouve ce petit livret : "Ma visite à Thérèse Neumann", de Lars Eskeland, traduit du norvégien par Per Skansen, Maison de la Bonne Presse, avec Nihil Obstat de l'Archevéché de Paris, 1931. La visite de l'auteur à Thérèse Neumann est de 1928 : les "évènements" duraient depuis sept ans déjà. Je n'ai pas le temps de relire ce petit livre mais je note : "un savant autrichien, expert orientaliste, le Dr Wessely, fit une conférence l'an dernier (1927) à Vienne et déclara publiquement que le professeur Bauer et ses collègues étaient dans le vrai en attestant que la voyante parlait l'araméen " [pendant ses extases].

Lars Eskeland, professeur luthérien, poète et conférencier réputé se convertit et rompit avec l'Eglise d'Etat en 1925 pour intégrer l'Eglise catholique.

Bon courage pour le "job d'été" :sun: Dubida !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Gemma
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 12:29

Re: Thérèse Neumann

Message non lupar Gemma » sam. 29 août 2009, 11:12

Chers tous !

J'ai réussi à revenir en catimini à la bibliothèque de mon village et je suis heureuse de vous saluer tous et de trouver un topic sur Thérèse Neumann.

En France, l'ouvrage qui fait référence est d'Ennemond Boniface : Thérèse Neumann, la crucifiée de Konnersreuth devant l'Histoire et la science.

Je l'ai trouvé en vente là : http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss?__mk_f ... nn&x=0&y=0
L'ouvrage d'Helmut Fahsel est aussi sérieux puisqu'il l'a connue, de même que Trente-trois ans avec Thérèse Neumann de Fernand Remisch


L'Eglise ne se prononce pas mais si vous lisez ce pavé sur elle vous verrez que les personnes qui l'ont rencontrée et "expertisée" sont on ne peut plus sérieux. Boniface lui-même a eu plusieurs visites avec elle. Elle était une amie très intime de Benedicta von Spiegel, éminente abbesse de Sainte-Walburge, une religieuse tout ce qu'il y a de plus fidèle à l'Eglise.

Grâce à Thérèse ont eu lieu les converstions les plus belles, menant des hommes au martyr, notamment un docteur et journaliste, ancien calviniste converti par une visite à Konnersreuth, assassiné par les nazis pour la cause.

Il ne faut en aucun cas lire autre chose que des ouvrages écrit par des témoins qui ont bien connu Thérèse. Tous ceux qui l'ont qualifiée d'hystérique ne sont pas allés la voir pour l'examiner scientifiquement, et, chose outrageante pour la science, ont établi des diagnostiques à distance. Je précise que Thérèse Neumann a interdit de son temps les publications sur elle tant la sainte Discrétion lui avait été donnée en grâce : il va sans dire que ce simple détail contredit la thèse de l'hystérie puisque cette maladie aime à se faire voir, entendre et aime en quelque sorte d'avoir un public...

Les témoins les plus sérieux la décrivent : franche, stable, simple, pieuse et équilibrée, comme toutes les solides paysannes bavaroises de son temps et avait la chance d'avoir le curé Naber pour père spirituel. Par ailleurs, de son temps elle était très suivie. Pour la voir il fallait une autorisation du vicaire.
On peut aussi parler des nombreuses personnes qui sont venues à elle sous cape pour l'éprouver ou la tester. Elle les a toujours démasquées par le don de Discernement...

Que dire d'autre si ce n'est qu'il faut lire l'ouvrage de Boniface ou de Remish pour se rendre compte que l'Eglise laisse passer là une belle occasion d'ajouter une martyre et une mystique à son calendrier !

une des plus belles paroles sorties de sa bouche : Dieu ne s'expertise pas.

Tant de voix crient dans le désert...

Avatar de l’utilisateur
Dúbida
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 418
Inscription : sam. 04 oct. 2008, 15:06

Re: Thérèse Neumann

Message non lupar Dúbida » sam. 29 août 2009, 11:24

Merci pour ces informations Gemma ;)

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 668
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Les visions de Thérèse Neumann

Message non lupar Libremax » ven. 22 sept. 2017, 10:25

Bonjour à tous,

j'ai découvert ces jours ci un ouvrage sur une mystique allemande que je connaissais pas, Thérèse Neumann.
Née en 1898 dans un milieu pauvre, des accidents et maladies sérieuses dont elle va guérir les uns après les autres, l'empêchent cependant de rentrer au couvent.

Elle ne se serait nourrie que d'hostie pendant 36 ans, au reçu d'impressionnantes stygmates, notamment durant des vision extatiques durant lesquelles elle disait voir des scènes de la vie de Jésus, à partir desquelles elle pouvait donner de nombreux détails sur la Palestine, sur l'époque du Christ, et la langue araméenne, qu'elle ne maîtrisait pas, en accord, pour la plupart, avec ce que disent les Evangiles.

Elle est morte en 1962, ses extases ont été filmées et enregistrées.
L'évêque de Ratisbonne Mgr Muller a ouvert en 2005 un procès en béatification.

Un avis médical demandé par le diocèse aurait conclu en 1938 à un état d'hystérie grâve.

L'ouvrage que j'ai acheté décrit les visions qu'elle raconte, les mots araméens qu'elle donne, les précisions données qui font penser qu'elle n'a rien pu inventer.

Qu'en pensez-vous ? Quelqu'un s'est-il renseigné sur cette question ?
Dernière édition par Nanimo le ven. 22 sept. 2017, 12:42, édité 1 fois.
Raison : Message fusionné avec fil existant. Libremax, vous y trouverez outre les commentaires, quelques liens. Bonne lecture!

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 668
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Les visions de Thérèse Neumann

Message non lupar Libremax » ven. 22 sept. 2017, 16:59

Merci à l'aimable modérateur qui a opéré cette fusion de topics, me donnant ainsi plusieurs réponses!

Boris_II
Barbarus
Barbarus

Re: Les visions de Thérèse Neumann

Message non lupar Boris_II » ven. 22 sept. 2017, 18:03

Bonjour

Je vous livre ici un lien : http://masarchive.org/Sites/texts/1963- ... mates.html

Il s'agit d'une réflexion du métropolite Antoine Bloom qui fut bien connu de l'Eglise catholique pour son rayonnement spirituel. Car avec ce type de cas, d'innombrables questions se posent sans que l'on sache très bien par où commencer tant cela nous déconcerte, nous dérange, nous irrite voire nous dégoûte...

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 668
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Les visions de Thérèse Neumann

Message non lupar Libremax » ven. 22 sept. 2017, 21:54

Bonjour

Je vous livre ici un lien : http://masarchive.org/Sites/texts/1963- ... mates.html

Il s'agit d'une réflexion du métropolite Antoine Bloom qui fut bien connu de l'Eglise catholique pour son rayonnement spirituel. Car avec ce type de cas, d'innombrables questions se posent sans que l'on sache très bien par où commencer tant cela nous déconcerte, nous dérange, nous irrite voire nous dégoûte...
Merci pour ce document, qui a le mérite d'exposer des questions un peu taboues, et d'en parler franchement.
(en même temps, son auteur semble n'imposer aucune conclusion sur le sens à donner aux stigmates des mystiques).

Mais mon questionnement sur Therese Neumann porte davantage sur l'intérêt de ses visions que la valeur de ses stigmates.
Par exemple, il semble que les paroles en araméen qu'elle restituait, sans maîtriser le langage, ne pouvait être considéré comme induit par une quelconque culture chrétienne ni finalement par une éventuelle supercherie.
J'avoue que cela m'interroge.

Boris_II
Barbarus
Barbarus

Re: Les visions de Thérèse Neumann

Message non lupar Boris_II » sam. 23 sept. 2017, 9:47

La façon dont vous vous interrogez, Libremax, pourrait être ressentie comme un indice de trouble. N'est-ce pas troublant ?

Il me revient en mémoire ce moine qui allait voir un saint en même temps que d'autres frères Au bout de plusieurs rencontres, le saint dit au frère qui restait muet :
- tu ne demandes rien ?
- Père - il me suffit de te regarder.

Que se passe-t-il si je vois le sang couler des yeux de cette personne ? Peut-on occulter ce "réel" là ? Dire... passons là-dessus...

Le fait de parler un langue inconnue ne fait-il pas partie des indices que le monde des démons n'est pas loin ? :diable:

Vous voyez, on commence facilement à introduire le trouble en ces questionnements.

Mauvais présage ?

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 668
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Les visions de Thérèse Neumann

Message non lupar Libremax » dim. 24 sept. 2017, 22:36

La façon dont vous vous interrogez, Libremax, pourrait être ressentie comme un indice de trouble. N'est-ce pas troublant ?

Il me revient en mémoire ce moine qui allait voir un saint en même temps que d'autres frères Au bout de plusieurs rencontres, le saint dit au frère qui restait muet :
- tu ne demandes rien ?
- Père - il me suffit de te regarder.

Que se passe-t-il si je vois le sang couler des yeux de cette personne ? Peut-on occulter ce "réel" là ? Dire... passons là-dessus...

Le fait de parler un langue inconnue ne fait-il pas partie des indices que le monde des démons n'est pas loin ? :diable:

Vous voyez, on commence facilement à introduire le trouble en ces questionnements.

Mauvais présage ?
Ma foi, le phénomène des langues inconnues était semble-t-il fréquent dans les communautés de l'Eglise primitive, et ce n'était pas désigné comme démoniaque, au contraire, et cela arrive encore aujourd'hui paraît-il.
Si les récits tournant autour de Therese Neumann contredisait l'Evangile ou l'Eglise, alors j'y verrai facilement l'oeuvre du démon. Mais on en est très loin.

Mon questionnement est plutôt sur la surnaturalité du phénomène.


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités