Devenir ermite

« Dieu nous a sauvés, et il nous a donné une vocation sainte » (2Tm 1.9)
Règles du forum
Forum d'aide pour le discernement des vocations sacerdotales et religieuses
Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Devenir ermite

Message non lupar olive » mar. 16 déc. 2008, 1:14

Bonjour,

Je me demandais quel est le cheminement pour devenir ermite ? Est-ce le même cursus que pour les moines et religieux ?

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar coeurderoy » sam. 10 janv. 2009, 11:40

Bonjour Olive,
Il me semble, d'après plusieurs témoignages que j'ai lus, que l'appel à la vie érémitique ne s'adresse qu'à des âmes déjà formées au rude combat spirituel. La vie monastique, cénobitique, la direction spirituelle et l'exercice du discernement sont - je crois - les préalables essentiels à ce type de vocation.
Je songe au frère Charles de Foucauld ou au parcours d'ermites anciens ou contemporains. L'attrait de la solitude répond-t-il à une vocation qui s'avèrera féconde pour la vie de l'Eglise ?
Seule l'Eglise peut nous apporter une réponse, en tout cas se lancer "seul" et sans expérience dans ce type de vie me semble "casse-coup" au plus haut point.

in Christo
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar olive » sam. 10 janv. 2009, 17:40

Bonjour mon frère,

Quelle Joie d'avoir une réponse ! Je désespérais. Merci !
Je me permet un copié/collé que j'avais écrit sur un autre forum ou j'avais posté la même question.. mais pas de réponse satisfaisante... :

Ne vous inquiétez pas pour ça. ( [L]'année dernière déjà je croyais que c'était une tentation du démon et j'ai voulu oublier l'idée.)
[J]e connais bien le danger à travers la lecture des pères du désert et d'autres vie d'ermites souvent orthodoxes. [E]t autres..
[J]'ai vécu des expériences de solitude. [J]e peux me rendre compte de certaines choses. [M]ais le tout est de faire la volonté de Dieu.

Je crois qu'il ne faut pas non plus tomber dans une image trop ardu de l'érémitisme. [M]ême si ça l'est... le seigneur pourvoit.

l y a deux choses.
[L]'anachorète seul dans un "désert". [S]auf appel spécial de Dieu c'est impossible de se lancer dans ce genre de vie, ou alors après une grande expérience de la vie spirituelle.

[M]ais il y a aussi le petit moine, novice, qui vie dans la solitude, dans l'obéissance a son père. [E]n générale cette vie est semi-érémitique. [C]ela est en réalité très peu dangereux. [L]e tout est de rester dans l'obéissance.
[M]ieux vaut être ermite dans l'obéissance que missionnaire dans sa volonté propre.
[P]ardonnez moi mais je voulais rappeler cela car souvent on se fait une image trop dangereuse de l'érémitisme alors que cela peut être absolument sûr, si il est vécu dans le discernement et l'obéissance a son père. l n'y a même pas besoin d'avoir une expérience de la vie spirituelle. [C]omme on peu le constater, cela se passait dans les premiers siècles, et de nos jours, dans les ordres comme les petites sœur de ethléem ou les chartreuses.
Bien sûr c'est une vie semi-érémitique et vécu dans l'obéissance dont je fais référence. Pour l'érémitisme total... il faut être Saint .

Voilà je voulais un peu démystifier cette vocation.

[P]etite [O]live

[S]hema Israël adonai ehad

Voila.. je continue ici ;
J'aurais voulu savoir ce qu'est la démarche pour avoir le statue canonique d'ermite.

Mais ce n'est qu'une curiosité , je n'y pense pas sérieusement pour l'instant.

Ma question est aussi la suivante : peut-on être canoniquement ermite alors que l'on mène une vie semi-érémitique ?

[M]erci !
Dernière édition par Christophe le sam. 10 janv. 2009, 18:29, édité 1 fois.
Raison : Merci de penser aux lecteurs... et aux majuscules, accents, etc.

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar coeurderoy » sam. 17 janv. 2009, 21:07

Bonjour olive,
vous semblez connaître les frères et soeurs de Béthléem (personnellement c'est seulement par un enregistrement de leurs chants liturgiques). Avez-vous déjà mené une expérience de vie monastique, un directeur spirituel vous a-t-il aiguillée en fonction de l'attrait qui vous semble être le vôtre ou ce désir relève-t-il d'une "chimère", d'un rêve que vous entretenez ? Je suis personnellement incapable de vous en dire plus, concernant le statut canonique. La prudence et l'humilité dans l'obéissance veulent qu'on recoive la confirmation de cet appel de l'Eglise. : cherchez et vous trouverez petite soeur...

Tiens, il me revient en mémoire le cas de Jeanne-Marie de Maillé, (sainte ou bienheureuse, je ne sais plus), Tourangelle contemporaine de Jeanne d'Arc (elle rencontra notamment la reine Yolande d'Aragon, belle-mère du roi Charles VII et fidèle soutien de la Pucelle).
Elle était, je crois, tertiaire d'un ordre-mendiant (franciscains sans doute) avant de "faire ses preuves" de femme-ermite. On peut encore visiter la petite chapelle de l'Ermitière du coté de Luynes (Indre-et-Loire) près de laquelle elle vécut.
Cette femme au parcours très inhabituel pour l'époque (où les béguines et recluses vivaient généralement en ville) a vécu dans des temps troublés pour la France et l'Eglise, mais je ne me souviens plus des détails de sa vie ; elle mena une vie solitaire en forêt de Gâtines, se sanctifiant dans la prière et la mortification. Une femme seule, dans des bois isolés, cela choquait la mentalité de l'époque - question de prudence je crois...
Voilà tout ce que je puis vous dire ce soir, mais continuez à vos renseigner !

bien cordialement, en Jésus et marie
Dernière édition par coeurderoy le ven. 06 févr. 2009, 13:17, édité 2 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar olive » sam. 17 janv. 2009, 21:43

Merci beaucoup de votre réponse coeurderoy ,

Je suis tout à fait d'accords avec vous sur les règles de prudence qu'il faut avoir. Surtout dans ce genre de vocation.
En fait pour l'instant je vis l'instant présent, on verra bien.
Comme vous dîtes c'est toujours à l'Église de confirmer une vocation. Et je l'avoue pour l'instant je ne sais rien de ce que le Bon Dieu veut de moi. Mais cette idée ne me quitte pas, peut-être les petites sœurs de Bethléem... peut-être autre chose... Peut-être missionnaire ! Les voies de Dieu ne sont pas les nôtres !

Je vous salue et me recommande à votre prière.
Votre petite sœur Olive

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1653
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar archi » dim. 18 janv. 2009, 14:56

Bonjour.

Il me semble que les moines trappistes sont ermites et non pas cénobites.

Ne pourriez-vous pas aller voir de ce côté-là ?
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar olive » dim. 18 janv. 2009, 16:09

Bonjour Archi,

Je suis une fille. Je pourrais voir les trappistines. Je ne crois pas qu'elle soient ermites, mais je vais me renseigner. Sinon ce sont celles de chartreuse.

Cette vie est semi-érémitique.

Merci pour votre suggestion.

Votre petite sœur Olive

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar coeurderoy » dim. 18 janv. 2009, 16:11

Les Trappistes (cisterciens) issus se la réforme initiée par Robert de Molesmes de la règle bénédictine mènent une vie communautaire et ne sont donc pas des anachorètes....
Fraternellement !
Dernière édition par coeurderoy le ven. 06 févr. 2009, 13:16, édité 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar coeurderoy » dim. 18 janv. 2009, 16:40

A une religieuse qui voulait quitter son couvent pour mener une vie érémitique :

"Vous me direz que c'est suivre l'inspiration de la sagesse que de fuir, comme vous en avez l'intention, le confort, la société de vos semblables, l'agrément d'un lieu habité ; que votre chasteté sera moins exposée aux tentations dans un désert où votre seule compagnie sera le Fiancé à qui vous vous serez donnée. Quant à moi , je ne le pense pas. La solitude, dans l'ombre des forêts, un silence total offrent en effet bien des occasions de faire le mal. Le péché, fait sans témoins, ne trouve pas de censeurs, et, où l'on n'a pas de reproches à craindre le tentateur ne pénètre que plus facilement, l'iniquité se donne plus de licence. Si, dans votre couvent, vous faites une action bonne, personne ne s'y oppose ; mais la règle et la loi de l'obéissance vous rendent bien difficile de faire le mal : vous seriez aussitôt en butte aux réprimandes et aux corrections ; le bien que vous y faites, on le connaît, on s'efforce de l'imiter ; vos mérites y sont en quelque sorte suivis d'une gloire plus certaine, vos imperfections y sont relevées avec plus de promptitude : tous vos actes y résonnent, pour ainsi dire, provoquant l'édification ou le scandale.

Mais j'irai plus loin : votre décision me paraît en effet à tous égards contraire à l'eprit de l'Evangile : vous appartenez au groupe des vierges sages ou à celui des vierges folles ; dans le second cas la vie de communauté vous est indispensable ; dans le premier cas, c'est vous qui êtes nécessaire à votre communauté...
Souvenez-vous que le loup habite le désert ; si vous, pauvre femme isolée, vous y retirez, vous deviendrez aisément sa proie...Et s'il vous enlève, qui sera là pour vous arracher ses dents ? Si vous êtes sainte, restez, sacrifiez-vous au bien de vos sœurs ; si vous êtes pécheresse, n'ajoutez pas à vos péchés cette faute nouvelle, mais faites pénitence au lieu où le ciel vous a placée."

Saint Bernard de Clairvaux, Docteur de l'Église.

Il s'agit ici, olive, d'un avertissement destiné à une religieuse tentée d'abandonner sa vocation première sous couleur de recherche d'une plus grande perfection mais plusieurs remarques relèvent du bon sens je crois.

Fraternellement dans le Christ
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5865
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar coeurderoy » dim. 18 janv. 2009, 17:01

(elle rencontra notamment la reine Yolande d'Aragon, mère du roi Charles VII et fidèle soutien de la Pucelle).
Pardon pour la petite erreur "dynastique" : Yolande d'Aragon (femme remarquable !) était la mère de Marie d'Anjou (épouse de Charles VII) et donc la belle-mère de ce dernier. La maman de ce roi appelé parfois "le bien servi" étant évidemment la fameuse Isabeau de Bavière...
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar olive » lun. 19 janv. 2009, 16:53

Merci coueurderoy,

Vous savez, j'ai combattu cette idée, pensant que c'était une tentation du démon. Et surement ça l'est. J'ai aussi une culture assez vaste du monachisme, et de la vie acétique et mystiqu . Ce qui me permet de pouvoir appréhender certaines choses avec la grâce de Dieu.
Mais j'ai confiance que le Seigneur ne permettra pas que je me perde dans un chemin qui ne serait pas le mien ; étant donné que je ne veux que faire sa volonté. Et aujourd'hui même si je n'y adhère pas à l'idée d'être en solitude, mais je ne la combat plus ... Je laisse les choses se faire.
Mais je rappelle que loin de moi la pensée de mener une vie d'anachorète !
Simplement, parfois je me pose la question récurrente d'une vie semi-érémitique dans l'obéissance ; qui je le rappelle est vécu dans certaines communauté comme les chartreuses, ou les petites sœurs de Bethléem.

Mais merci à vous pour votre message, tout concours à la Divine Providence du bon Dieu !
Votre petite sœur Olive

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4406
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar gerardh » lun. 19 janv. 2009, 17:54

___________

Bonjour Olive,

Il me semble que Jean 17, 14-15 mérite une place dans votre réflexion.


_________

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar olive » mar. 20 janv. 2009, 16:42

Merci Gérard pour votre attention.

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5

Avatar de l’utilisateur
Deo Gratias
Quæstor
Quæstor
Messages : 223
Inscription : ven. 01 sept. 2006, 13:04
Localisation : Normandie

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar Deo Gratias » mar. 10 févr. 2009, 22:39

@ olive.
Je peux vous donner un peu mon témoignage.
Je ne suis pas à proprement parler ermite, mais je vis seul dans un ville.
Pour des raisons de santé, je n'ai pu entrer dans la vie religieuse "normale", je me croyais inutile, puis un jour j'ai lu deux livres : "prier dans les villes" de Mgr Guy Gaucher, et "la poustinia ou le désert au cœur des villes" de C. de hueck-Doherty.

J'ai compris que c'était ma vocation. Bien sûr, j'ai pris conseil auprès de personnes éclairées (prêtres, religieux(ses),et un prêtre responsable diocésain des vocation). elles m'ont toutes confirmées dans cette vocation, d'être un priant au cœur de nos villes, qui sont les déserts d'aujourd'hui.
Je dois dire que l'amour de la solitude et du silence m'habite depuis ma plus tendre enfance.
Je prie pour le monde entier, particulièrement pour les prêtres et les consacré(e)s.
J'ai une règle de vie personnelle, élaborée conjointement avec mon père spirituel, qui est un carme.
Voilà, si vous voulez plus de renseignements, je suis à votre disposition.
CHRISTUS VINCIT!
CHRISTUS REGNAT!
CHRISTUS IMPERAT!

Avatar de l’utilisateur
olive
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 15 déc. 2008, 23:38
Localisation : Amen, Ta Volonté Père .

Re: Devenir ermite ?

Message non lupar olive » mer. 11 févr. 2009, 20:35

Bonjour Deo Gràtias,

Je me suis permise de répondre sur votre messagerie personnelle .

Votre petite soeur .

" Crois à ce que Dieu mumure à ton coeur " Benoît 16
" Tout ce qu'Il vous dira, faites-le " Jean, 2, 5


Revenir vers « Discernement de vocations »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités