La préparation au baptême d'un adulte

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: La préparation au baptême d'un adulte

Message non lupar ChristChrist » lun. 08 févr. 2016, 17:19

Libremax,

J'ai parlé d'un enfant et non pas d'un bébé.

Et le bapteme peut être donné par un non chrétien. Donc il n'y a pas vraiment de règles juste une intention.
Certainement cher Christchrist,
mais voyez, ce qui arrivait là était un cas d'extrême urgence, que l'Eglise reconnaît parce que dans ces moments là, les hommes n'ont plus d'autres moyens. La règle n'est qu'une norme, qui doit pouvoir être adaptée à tous, mais dans la vérité et la justice, et bien sûr, la miséricorde.
Mais cela ne nie pas la règle dans l'absolu.
Dieu sait que nous souffrons tous d'une manière ou d'une autre. Que ce soit le riche qui croit oublier son mal être dans la richesse ou bien le pauvre qui est seul et oublié de tous.
Le bapteme devrait être donné sans conditions et surtout sans conditions de durée à minima.
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9

ChristChrist
Censor
Censor
Messages : 108
Inscription : jeu. 29 oct. 2015, 15:39
Conviction : Chrétienne sans chichi/blingbling/blabla

Re: La préparation au baptême d'un adulte

Message non lupar ChristChrist » lun. 08 févr. 2016, 17:31

Ambrioglio,

J'ai très tôt évoqué le problème de la durée dans mon cas personnel, car j'ai écrit que j'ai demandé très tôt à me voir réduire la durée du catecumenat à un an. Cela m'a été refusé et le prêtre a refusé de me parler car il avait plus à faire avec les 2emes années pour reprendre son expression.
Deux paroisses ont refusé de me baptiser car je faisais pas partie de leur ville. Mon parrain a pu attester de mon parcours car il a rencontré l'une des responsables du cathechese. Je ne regrette pas mon départ de ces paroisses. Car "cette communauté de ville" dont on me disait que je pouvais solliciter en cas de coups durs, ces frères et sœurs qui m'ouvriront leur porte en cas de besoin se sont révélés être les pires ennemis. Ils ont parlé dans mon dos. Écrit à la justice pour dire que je donnais des bonbons à mon fils durant la messe. Pas des paquets de bonbons. Juste quelques bonbons. Ils ont été raconter des choses que je leur ai confié et ils m'ont meme jeté hors de l'église une fois. Ils m'ont demandé de sortir avec mon enfant. Sans compter la paroisse a qui j'avais confié que je faisais des retraites spirituels durant des weekend et qui ont osé appeler les responsables dans mon dos pour leur dire que je devais arrêter car je m'éloigne de mon bapteme. C'était pire qu'une secte. J'ai pris mon courage et je suis partie. Ma paroisse parisienne m'a dit qu'ils ont l'habitude de prendre les gens que d'autres ne veulent plus et qu’ils se fichent d'avoir des appels de mon ancienne paroisse. Ils se barreront pour moi. Et c'est le cas depuis un an. Un an de combat.

Je sais que vous n'êtes pas d'accord sur la notion de transgression. On peut appeler ça de l'objection si vous le souhaitez. Ma paroisse m'apprend à être libre grâce au Christ. Et à ne pas faire les choses parce qu'elles doivent être faite. Pour exemple, je refuse de m'agenouiller devant la célébration de l'eucharistie. J'en ai parlé à mon accompagnatrice qui m'a dit qu'elle ne le fait pas elle meme. Et que l'une des sœurs à meme dit que c'était bien dommage que les croyants baissent la tête au moment où le prêtre lève l'hostie. Je leur ai dit que je préfère lever les yeux sur l'hostie. Et la paroisse m'a dit que c'était honorable de la part. Que je devais juste incliner la tête avec le prêter mais c'est tout. Chez les orthodoxes, il n'y a pas cette inclination car ils célèbrent le christ réscucité.
Je pense que dans la liberté que nous donne Dieu, il nous donne le droit de choisir et d'objecter.

Merci pour votre soutien. Oui j'ai beaucoup de foi. Dieu m'a appelé à lui. Mais j'avoue que j'aurais aimé un parcours plus simple.

Amen

[Le Christ prend la majuscule. La Modération]
Je t'ai saisi d'une région lointaine et je t'ai dit : "Tu es mon serviteur que j'ai choisi avant tout autre". Ne crains rien car je suis avec toi, n'aies pas peur car je suis ton dieu. Je t'ai donné la force, et puis je t'ai aidé, et je t'ai soutenu de ma main victorieuse. Ceux qui crient après toi s'en iront déçus, confus ; tes adversaires seront réduits à rien et périront. Tu chercheras les opposants et tu ne les trouveras plus. Car moi, Yahvé, je suis ton Dieu.

Esaïe 41-9


Revenir vers « Les sacramentaux »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités