Confession : culpabilité et repentir

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
carmela
Barbarus
Barbarus

Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » jeu. 09 févr. 2017, 21:09

Bonjour,

Je me demande quelle est la différence entre culpabilité et repentir? La culpabilité est-ce un peu la honte de savoir qu'on a mal agi? Le repentir est-ce plutôt la peine d'avoir offenser Dieu ? Est-ce que c'est ce qu'on appelle la contrition imparfaite?

Et si on n'a qu une vague culpabilité du péché commis, on n'est pas pardonné?
:?:

Altior
Senator
Senator
Messages : 779
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Confession:culpabilite et repentir.

Message non lupar Altior » ven. 10 févr. 2017, 6:49

Bonjour,


Je me demande qu elle est la difference entre culpabilite et repentir?
La culpabiliter,est ce un peu la honte de savoir qu on a mal agit?
Le repentir ,c est plutot la peine d avoir offenser Dieu ?est ce que c est ce qu on appele la contrition imparfaite?

Et si on a qu une vague culpabilite du pecher commis,on est pas pardonner?
:?:
À mon avis, la culpabilité est un sentiment «horizontal»: on se sent coupable d'abord vers l'autrui. Le repentir est un sentiment «vertical»: on se sent coupable d'abord vers Dieu.

La contrition imparfaite est une contrition faite par crainte des conséquences négatives du péché. On craint l'enfer ou le purgatoire. On craint la justice immanente. On craint des représailles. La contrition imparfaite apparaît par une «vis-a-tergo»: une force qui repousse.

La contrition parfaite est une contrition faite par amour de Dieu. On regrette de l'offenser. On regrette de l'avoir fouetté. On regrette de l'avoir craché, crucifié, de se moquer de Lui. Elle apparaît par une «vis a fronta»: une force qui attire.

On est pardonné si on reconnaît que la chose qu'on a fait (ou on a dit, ou on a pensé, ou on a omis à faire) est un péché et si on a pris la décision de ne jamais répéter.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4366
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Confession:culpabilite et repentir.

Message non lupar gerardh » ven. 10 févr. 2017, 8:32

_________

Bonjour,

La culpabilité est un fait. Le repentir est un sentiment, une prise de conscience.


________

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession:culpabilite et repentir.

Message non lupar carmela » ven. 10 févr. 2017, 11:37

Merci.

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » ven. 10 févr. 2017, 15:53

Mais le sentiment de culpabiliter c est un peu une forme de contrition,non?
La culpabilitet c est un sentiment de honte ?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8440
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar PaxetBonum » ven. 10 févr. 2017, 17:00

Mais le sentiment de culpabiliter c est un peu une forme de contrition,non?
La culpabilitet c est un sentiment de honte ?
La culpabilité c'est le fait d'être coupable.
Tout pécheur est coupable face à Dieu.

La contrition nécessite d'avoir pris conscience de cette culpabilité et de le regretter soit pour soi-même car on risque l'enfer (contrition imparfaite) soit par amour de Dieu car on regrette de s'être opposé à son amour de l'avoir offensé (contrition parfaite).
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7125
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar Cinci » ven. 10 févr. 2017, 17:47

Bonjour carmela,

La culpabilité, c'est le fait d'être coupable comme gérardh le suggère. Une personne sera coupable ou innocente. Il n'y a pas à prendre en compte les états intérieurs jusqu'ici : sentiments, émotions, pensées. Parce que des innocents se sentent coupables, des coupables se pensent dans leur bon droit.

Il y a le fait d'être coupable

- Je suis coupable d'avoir volé une pomme. Oui, en le sens que c'est moi le responsable de mon geste.



Repentir :

Le repentir introduit la notion du ferme propos de s'amender, ne plus recommencer à mal agir, cesser de s'enivrer, arrêter de se mettre en colère pour des choses insignifiantes, en finir avec la médisance que j'alimenterais à l'égard des riches, des chômeurs, des politiciens, des fonctionnaires ...

La confession faite à l'église traite avec le repentir.


La contrition :

La contrition c'est le fait de regretter d'avoir commis les péchés.

Mon Dieu, j'ai un extrême regret de vous avoir offensé
parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable,
et que le péché vous déplaît [...]

Acte de contrition





Pour les observations :

La qualité du regret en elle-même peut être plus ou moins bonne. Ainsi, en éprouvant une peine de mal répondre à l'amour de Dieu par le fait que je n'aimerais pas encore Dieu suffisamment, mais c'est la contrition idéale. Parce que c'est bien Dieu pour lui-même qui occupera le centre de mes considérations, qui sera au coeur de mon affection.

C'est beaucoup moins bon de se désoler d'avoir pu pécher, parce que ma bonne estime de moi-même aurait pu en souffrir, parce que mon ambition d'être parfait serait contrarié, parce que je vais être "pris" encore pour aller me confesser (Ah zut!) , parce que je perd la face, etc.

Il s'agit d'être tourné vers Dieu avec un coeur pur.

Le regret de l'offense qui est encore trop imprégné d'orgueil, de narcissisme, d'ambition purement personnelle : c'est pas mal moins bon. Je me trouverais encore incliné dans une sorte de regard pour moi-même principalement (ou presque) C'est moi que je considère en premier, je laisse des miettes pour Dieu.

Le pardon :

La confession à l'église permet au pécheur de recevoir le pardon de Dieu et peu importe la qualité de ses regrets. Seulement, on réalise qu'il y a encore du boulot à abattre quand la contrition sera assez médiocre. Il va nécessiter d'autres suppliques, de la prière, de la pénitence. Il faudra des grâces supplémentaires pour pouvoir se sanctifier davantage. Nous sommes en chemin. Le travail commence ...

Le confessionnal n'est pas une lessiveuse qui pourrait me rendre "blanc immaculé" d'une façon instantanée ou magique. Le pardon y est réellement délivré cependant. Et ce pardon de Dieu a des effets réels sur mon coeur, mon corps, mon psychisme. Il n'en fera pas instantanément une "sainte Catherine de Sienne" ou un "François d'Assise" de moi-même par contre. Ça, ce serait trop merveilleux. Une seule petite séance et hop! Pas vraiment ...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7125
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar Cinci » sam. 11 févr. 2017, 3:38

Paxetbonum :
La culpabilité c'est le fait d'être coupable.
Désolé, cher Pax, je n'avais pas vu votre propre message lorsque j'ai édité le mien dans la foulée. Au moins, ici tout le monde dira là même chose. Et je me dois de constater.

;)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8440
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar PaxetBonum » sam. 11 févr. 2017, 9:10


Désolé, cher Pax, je n'avais pas vu votre propre message lorsque j'ai édité le mien dans la foulée. Au moins, ici tout le monde dira là même chose. Et je me dois de constater.

;)
Je vous envoie mes honoraires pour le copyright© ;)
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7125
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar Cinci » sam. 11 févr. 2017, 14:48

Pour être juste, il faudrait que je reverse la somme à gérardh dans ce cas-là.

:)

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » sam. 11 févr. 2017, 17:55

Merci tout le monde pour les explications!!

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4366
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar gerardh » sam. 11 févr. 2017, 22:01

_______

Bonjour,

Je pense que pour mon assistance, un million d'euros serait légitime (et légal) :)


________

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9679
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar Fée Violine » dim. 12 févr. 2017, 0:54

En fait, Carmela s'interrogeait sur le sentiment de culpabilité, et non sur la culpabilité elle-même.
Comme le disait Cinci, on peut se sentir coupable sans l'être.
Mais on peut aussi se sentir coupable en étant coupable. La différence avec le repentir, c'est que dans le sentiment de culpabilité je me tourne vers moi-même, je me regarde moi-même. Dans le repentir, je me tourne vers Dieu, et il vaut mieux être jugé par Dieu que par soi-même ! Lui, il nous aide à nous en sortir.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7125
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar Cinci » dim. 12 févr. 2017, 1:33

Bonne remarque!

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » dim. 12 févr. 2017, 7:16

En fait, Carmela s'interrogeait sur le sentiment de culpabilité, et non sur la culpabilité elle-même.
Comme le disait Cinci, on peut se sentir coupable sans l'être.
Mais on peut aussi se sentir coupable en étant coupable. La différence avec le repentir, c'est que dans le sentiment de culpabilité je me tourne vers moi-même, je me regarde moi-même. Dans le repentir, je me tourne vers Dieu, et il vaut mieux être jugé par Dieu que par soi-même ! Lui, il nous aide à nous en sortir.
Oui...
Je me demandais si la culpabiliter pouvais etre une forme de repentir.


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités