Confession : culpabilité et repentir

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » lun. 13 févr. 2017, 19:08

C est vrai oui,tomber ca aide a rester humble.
On se rend compte qu avec nos propres.forces on ne peut rien.

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » lun. 13 févr. 2017, 19:10

D'après moi, le repentir consiste à répondre "non" à la question qu'on se pose: Si c'était à refaire, Est-ce que j'agirais de la même façon ?
Si je ne croyais pas.en Dieu je le referais.
Mais je crois en Lui,et puisque je L aime,je veux ne pas faire ce qui Lui deplait.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar Mac » mar. 14 févr. 2017, 17:56

Et en plus, avoir une faiblesse est une bonne chose pour nous garder dans l'humilité
Si, se reconnaitre faible est une bonne chose puisque signe d'humilité mais pas le péché lui-même puisque jésus a souffert la passion pour le rémission du péché. Autrement le péché mortel selon Jean 5-17 mène à la mort, donc si on n'est pas mort au bout de vingt ans on peut supposer que ce n'est pas un péché mortel ;)

fraternellement. :coeur:

nad
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1124
Inscription : ven. 24 sept. 2010, 23:09

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar nad » mar. 14 févr. 2017, 22:16

Bonjour Carmela
Ben oui.mais il affreux ce pecher la.....
Pecher mortel.
......samedi.
attention la culpabilité et la honte ne sont pas bonnes, c'est le jeu de l'autre de nous faire sentir ce qui est noir en nous, donc vade retro .....

et si au lieu de regarder la laideur de votre péché, vous regardiez l'amour dont Dieu vous inonde pour vous relever ? Vous regarderiez de ce fait toute la force et toute la lumière qu'Il met en vous pour vous aider à dépasser ce qui vous apparait comme difficile à surmonter....

Avez-vous un chapelet ou une petite prière ou un refrain qui colle à votre âme ? alors quand vous êtes confrontée à la tentation au lieu de baisser les bras et de tomber, prier et soyez dans l'assurance que C'est le Seigneur qui empêchera votre chute, pas vous avec vos petits bras et votre petit coeur musclés mais Dieu et avec le secours de Marie si vous le lui demandez....

Vous avez une citation de St Jean de la Croix il semble qe vous êtes assez proche de la spiritualité du carmel alors pensez à Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus :
1. Moi si j’avais commis tous les crimes possibles,
Je garderais toujours la même confiance,
Car je sais bien que cette multitude d’offenses
N’est qu’une goutte d’eau dans un brasier ardent.

2. Oui, j’ai besoin d’un cœur, tout brûlant de tendresse
Qui reste mon appui, et sans aucun retour,
Qui aime tout en moi, et même ma faiblesse,
Et ne me quitte pas, ni la nuit ni le jour.

3. Non, je n’ai pu trouver, nulle autre créature
Qui m’aimât à ce point, et sans jamais mourir,
Car il me faut un Dieu qui prenne ma nature,
Qui devienne mon frère, et qui puisse souffrir.

4. Je ne sais que trop bien que toutes nos justices
N’ont devant ton regard, pas la moindre valeur,
Et pour donner du prix à tous mes sacrifices
Oui, je veux les jeter jusqu’en ton divin cœur.

5. Non, tu n’as pas trouvé créature sans tâche,
Au milieu des éclairs, tu nous donnas ta loi,
Et dans ton cœur sacré, Ô Jésus je me cache
Non, je ne tremble pas, car ma vertu c’est Toi.
Ce n'est pas votre péché qui compte c'est l'Amour de Notre Seigneur !!!!

Accueillez la contrition et demandez là en la recevant comme une pluie d'amour qui vous pénètre au plus profond et ne craingnez plus, un jour vous ne retomberez plus dans ce péché .....

Que Marie veille sur vous
udp
nad
"Reste avec nous, car le soir vient et déjà le jour baisse". Et Il resta avec eux. Luc 24, 29
« La parole de Dieu est première dans la mission, non seulement elle est antérieure au sacrement, mais il nous faut croire qu'elle est antérieure à l'annonce proprement dite faite par le disciple qui lui-même est d'ordre sacramentel. » p Christian de Chergé

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » mer. 15 févr. 2017, 2:27

Comme j ai honte c est vrai.
Je me suis confesser samedi.d habitude je me releve avec le sourire,mais la non.j ai toujour aussi honte et je suis toujour autant decourager.
Une priere que j aime?j aime beaucoup anima christi,comme ca la.de tete sans reflechir.
Mais je crois que j aime mon pecher et c est pour ca que j ai du mal a resister.quand ca m arrive parfois je prie mais ca sert a rien parce que j ai pas.envie de trop resister.ds le fond,meme si je ne veux pas offenser jesus.
C est bien sur par ce que l on aime que l on ai tenter c est evident.
J en parlerais a mon accompagnateur,j en ai marre.

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » mer. 15 févr. 2017, 2:30

St therese est ma.sainte patronne! :)
Oui je.suis proche du carmel.je porte le scapulaire.brun et je vais souvent prier dans un couvent de frere carme... :)

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar axou » mer. 15 févr. 2017, 16:17

Comme j ai honte c est vrai.
Je me suis confesser samedi.d habitude je me releve avec le sourire,mais la non.j ai toujour aussi honte et je suis toujour autant decourager.
Une priere que j aime?j aime beaucoup anima christi,comme ca la.de tete sans reflechir.
Mais je crois que j aime mon pecher et c est pour ca que j ai du mal a resister.quand ca m arrive parfois je prie mais ca sert a rien parce que j ai pas.envie de trop resister.ds le fond,meme si je ne veux pas offenser jesus.
C est bien sur par ce que l on aime que l on ai tenter c est evident.
J en parlerais a mon accompagnateur,j en ai marre.
Bonjour Carmela,

s'il y a perpétuel recommencement et découragement, c'est peut-être qu'il faut chercher à se faire aider aussi dans un autre lieu que celui de la confession. Prenons l'exemple d'une personne qui se met régulièrement dans de grandes colères et qui se confesse sans cesse de ses colères.
Et bien il est bon pour cette personne d'aller voir un psy afin de visiter et guérir la blessure profonde qui provoque d'éternelles colères défensives, ce qui n'empêche pas la confession mais qui permet de sortir du cercle vicieux et de faire la vérité en soi.

Ensuite, si on sort de la confession avec de la honte et du découragement, c'est que quelque chose ne va pas, que quelque chose est déplacé. Quelque chose est à remettre à sa juste place.
Si vous parlez "d'aimer votre péché", on peut penser qu'il s'agit d'ordre sexuel. Si c'est le cas, il faut tenir compte qu'on est une femme qui se confie à un homme bien que prêtre, et que cela peut être extrêmement humiliant en tant que femme de confier certaines choses à un homme.

Si lorsque vous vous confiez en confession, la nature d'homme l'emporte sur la nature de prêtre dans votre regard sur lui, vous pouvez passer complètement à côté des bienfaits de la confession et dans ce cas, je ne pense pas que ce soit une bonne chose d'y retourner pour parler de ce sujet là. Vous avez confié cela au Seigneur, vous avez reçu le sacrement de réconciliation, c'est fait, vous faîtes confiance en la grâce de ce sacrement, et que "cela" recommence ou pas, le mieux est de lâcher prise et de ne pas y accorder trop d'importance.
Et le cas échéant, le mieux est d'aller plutôt se confier à une religieuse.

"Le sabbat est fait pour l"homme et non l'homme pour le sabbat".

Bien à vous,

Axou

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » mer. 15 févr. 2017, 21:01

Comme j ai honte c est vrai.
Je me suis confesser samedi.d habitude je me releve avec le sourire,mais la non.j ai toujour aussi honte et je suis toujour autant decourager.
Une priere que j aime?j aime beaucoup anima christi,comme ca la.de tete sans reflechir.
Mais je crois que j aime mon pecher et c est pour ca que j ai du mal a resister.quand ca m arrive parfois je prie mais ca sert a rien parce que j ai pas.envie de trop resister.ds le fond,meme si je ne veux pas offenser jesus.
C est bien sur par ce que l on aime que l on ai tenter c est evident.
J en parlerais a mon accompagnateur,j en ai marre.
Bonjour Carmela,

s'il y a perpétuel recommencement et découragement, c'est peut-être qu'il faut chercher à se faire aider aussi dans un autre lieu que celui de la confession. Prenons l'exemple d'une personne qui se met régulièrement dans de grandes colères et qui se confesse sans cesse de ses colères.
Et bien il est bon pour cette personne d'aller voir un psy afin de visiter et guérir la blessure profonde qui provoque d'éternelles colères défensives, ce qui n'empêche pas la confession mais qui permet de sortir du cercle vicieux et de faire la vérité en soi.

Ensuite, si on sort de la confession avec de la honte et du découragement, c'est que quelque chose ne va pas, que quelque chose est déplacé. Quelque chose est à remettre à sa juste place.
Si vous parlez "d'aimer votre péché", on peut penser qu'il s'agit d'ordre sexuel. Si c'est le cas, il faut tenir compte qu'on est une femme qui se confie à un homme bien que prêtre, et que cela peut être extrêmement humiliant en tant que femme de confier certaines choses à un homme.

Si lorsque vous vous confiez en confession, la nature d'homme l'emporte sur la nature de prêtre dans votre regard sur lui, vous pouvez passer complètement à côté des bienfaits de la confession et dans ce cas, je ne pense pas que ce soit une bonne chose d'y retourner pour parler de ce sujet là. Vous avez confié cela au Seigneur, vous avez reçu le sacrement de réconciliation, c'est fait, vous faîtes confiance en la grâce de ce sacrement, et que "cela" recommence ou pas, le mieux est de lâcher prise et de ne pas y accorder trop d'importance.
Et le cas échéant, le mieux est d'aller plutôt se confier à une religieuse.

"Le sabbat est fait pour l"homme et non l'homme pour le sabbat".

Bien à vous,

Axou

Axou,


Oui il y a perpetuellement rechute mais pour autant je n irais pas chez le psy.
Je n ai pas envie d aller voir un psy qui va remuer la merde et me mettre a mal.
Les psys n ont jamais rien compris a ma facon de fonctionner .acun ne ma jamais aider.un ma rendu malade.
Je n irais pas.je crois en jesus.


Coment ca si on sort de la confession avec honte et decourager,c est qu il y a quelque chose qui va pas?je comprend pas.

Oui c est d ordre physique.pour ma.part je ne trouve pas ca humiliant de dire ces choses a un pretre.
Tout homme qu il est,dans la confession il est la in personna Christi.
C est a jesus que je parle dans la confession.

Je ne me demande pas quel genre de regard j ai sur mon accompagnateur et confesseur.
Mais je lui fais confiance et avec lui j aborde tout les sujets.
Si je suis mal a l aise sur une chose ,je lui dit....et c est lui qui me met a l aise.
Je lui en reparlerai parce que c est mon accompagnateur et il n est pas bon d aller voir d autres personne quand on a un accompagnateur.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar axou » mer. 15 févr. 2017, 21:30


Oui il y a perpetuellement rechute mais pour autant je n irais pas chez le psy.
Je n ai pas envie d aller voir un psy qui va remuer la merde et me mettre a mal.
Les psys n ont jamais rien compris a ma facon de fonctionner .acun ne ma jamais aider.un ma rendu malade.
Je n irais pas.je crois en jesus.
La lumière du Christ peut se manifester dans le cadre d'une thérapie, c'est même une expérience fantastique. Mais c'est vous qui savez ce dont vous avez besoin. Et puis vous êtes restée marquée par une expérience négative...
Coment ca si on sort de la confession avec honte et decourager,c est qu il y a quelque chose qui va pas?je comprend pas.
Oui, la honte et le découragement sont le signe que la rencontre en confession n'a pas joué son rôle de libération, de réconciliation avec Dieu ET AVEC SOI- MEME. Si on en sort avec la haine de soi décuplée, c'est que quelque chose ne va pas, n'est pas ajusté et c'est à discuter dans l'accompagnement spirituel.
Oui c est d ordre physique.pour ma.part je ne trouve pas ca humiliant de dire ces choses a un pretre.
Tout homme qu il est,dans la confession il est la in personna Christi.
C est a jesus que je parle dans la confession.
Tant mieux si la question ne se pose pas pour vous ainsi, je me réjouis pour vous que vous soyez si à l'aise et en confiance avec ce prêtre.
Donc c'est avec lui qui vous connaît bien qu'il faut creuser cette question de la culpabilité.

Bien à vous,

Axou

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » mer. 15 févr. 2017, 21:40

Je me disais que la honte et le decouragement apres la confession ca pouvais venir aussi de mes fragilites psychiques.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar axou » mer. 15 févr. 2017, 22:45

Je me disais que la honte et le decouragement apres la confession ca pouvais venir aussi de mes fragilites psychiques.
j'ai tendance à croire, mais je peux me tromper, que le Seigneur nous donne sa grâce de libération et de réconciliation pendant la confession à travers nos fragilités psychiques, même si elles sont pathologiques. Que le joie promise est accessible, même temporairement.

Axou

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » mer. 15 févr. 2017, 22:58

Je ne comprend pas.

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar carmela » mer. 15 févr. 2017, 23:01

Alors pourquoi je me sens decouragee?
Pourquoi j ai du mal a y croire?
Pourquoi?
Pourquoi cette fois je ne me releve pas?
Le confesseur (pas habituel) a.ete tres gentil.il pa.dit de ne pas me troubler et de rester en paix.
Alors pourquoi cette fois ci je reagis comme ca?
Ca ne m.ai jamais arriver avant.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar axou » jeu. 16 févr. 2017, 20:46

Je ne sais pas. Pourquoi ne pas retourner en parler à ce confesseur ?

Bien à vous,

Axou

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7125
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Confession : culpabilité et repentir

Message non lupar Cinci » jeu. 16 févr. 2017, 21:27

gérardh,
Je pense que pour mon assistance, un million d'euros serait légitime (et légal) :)
A ce prix là, il ne faudra pas vous demander conseil trop souvent.
:exclamation:


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités