M.Valtorta, A.C.Emmerich, M.d'Agréda

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

M.Valtorta, A.C.Emmerich, M.d'Agréda

Message non lu par Laurent L. » jeu. 12 juil. 2012, 14:27

Bonjour,
Emmanuel Lyasse a écrit : Je ne sais quels sont ces livres, mais ils m'ont l'air fort peu sérieux. Rien de tel dans les évangiles.
Ce n'est pas parce que ce sont des révélations privées qu'elles sont nécessairement "fort peu sérieuses".

En revanche, il ne faut pas leur accorder une importance démesurée, en faire un 4e Evangile.
Catéchisme de l'Eglise catholique a écrit :67 Au fil des siècles il y a eu des révélations dites " privées ", dont certaines ont été reconnues par l’autorité de l’Église. Elles n’appartiennent cependant pas au dépôt de la foi. Leur rôle n’est pas d’ " améliorer " ou de " compléter " la Révélation définitive du Christ, mais d’aider à en vivre plus pleinement à une certaine époque de l’histoire. Guidé par le Magistère de l’Église, le sens des fidèles sait discerner et accueillir ce qui dans ces révélations constitue un appel authentique du Christ ou de ses saints à l’Église.
Parmi ces livres, on peut notamment citer la Mistica Ciudad de Dios de la vénérable Marie d'Agreda.

Bien à vous,
Laurent.

Emmanuel Lyasse
Quæstor
Quæstor
Messages : 243
Inscription : lun. 05 sept. 2011, 10:05

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Emmanuel Lyasse » jeu. 12 juil. 2012, 21:39

Cher Laurent,

Je crois que nous sommes d'accord, d'après votre citation du récent catéchisme romain.

Il y a des révélations privées, qui sont utiles. Celles-là sont reconnues par l'Église (par exemple: celles de Lourdes, Fatima, Paray). Elles ont en commun de ne rien ajouter à la Révélation (qui est close à la mort du dernier apôtre) mais de la rappeler, et parfois de la placer dans le contexte du temps où elles ont lieu.

Il y a aussi de pseudo messages divins, de la Vierge ou de saints, qui, hélas, circulent, sans aucune reconnaissance de l'Église. Ceux-là, pour satisfaire leurs adeptes, améliorent souvent la Révélation. Quand la Vierge commence à raconter sa vie terrestre à ceux qui trouvent que les évangiles sont un peu courts sur ce point, ça n'est pas bon signe.

Cordialement,
Emmanuel

Avatar de l’utilisateur
Laurent L.
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1618
Inscription : lun. 25 mai 2009, 13:18

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Laurent L. » jeu. 12 juil. 2012, 23:34

Bonsoir Emmanuel,
Emmanuel Lyasse a écrit : Quand la Vierge commence à raconter sa vie terrestre à ceux qui trouvent que les évangiles sont un peu courts sur ce point, ça n'est pas bon signe.
Il faut être prudent.

A titre personnel, je ne suis pas particulièrement attiré par cette littérature. Néanmoins, bien des catholiques ont nourri et nourrissent leur piété avec ceci. Dom Guéranger, par exemple, était particulièrement friand de l'oeuvre de Marie d'Agreda. Bossuet l'avait au contraire rejetée avec dédain.

Par ailleurs, Marie d'Agreda et Anne-Catherine Emmerich sont respectivement vénérable et bienheureuse, ce qui limite les risques d'égarements suite à la lecture de leurs œuvres, vous en conviendrez. (Ce n'est certes pas une canonisation du livre, mais l'Eglise ne peut pas élever une femme à la gloire des autels tout en considérant que ses visions sont sataniques...)

(De fait, les Evangiles sont très laconiques sur la vie de Marie, et les Pères ont développé des méditations considérables sur les rares - mais riches - versets la concernant, que le simple fidèle n'imagine pas en lisant lesdits versets.
"Ils n'ont pas de vin", "Femme, voici ton fils"...)

Il ne s'agit pas là d'une amélioration de la Révélation, close à la mort du dernier apôtre. Ces révélations privées sont juste destinées à nourrir la piété de certains, et ne sont pas nécessaires au salut. La Mistica ciudad de Dios, par exemple, n'est pas le Coran ou le Livre de Mormon ou un évangile apocryphe gnostique.

Et ça ne me paraît pas invraisemblable que le Seigneur daigne faire connaître à certains de ses saints des scènes insignifiantes de Sa Vie, non contenues dans l'Evangile (une table construite par Joseph et Jésus, etc.)

Voilà pour la petite nuance, histoire de clarifier mon propos. ;)

Bien amicalement,
Laurent.

PS. Voici les deux livres mentionnés ci-dessus (que je lirai peut-être un jour) :
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/saint ... /index.htm.
http://livres-mystiques.com/partieTEXTE ... table.html.

Emmanuel Lyasse
Quæstor
Quæstor
Messages : 243
Inscription : lun. 05 sept. 2011, 10:05

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Emmanuel Lyasse » ven. 13 juil. 2012, 16:25

Si j'ai bien compris, Anne Catherine Emmerich n'a rien écrit elle-même. Les récits de ses visions, écrits par d'autres, sont donc suspects.
Je ne sais rien de Maria d'Agreda.

Mais il est certain que ce n'est pas pour ces élucubrations qu'elles ont été jugées vénérable et bienheureuse.

Il n'y a évidemment rien de satanique à dire que Marie se levait tous les jours à six heures pour prier. Ce n'est qu'absurde, pour une raison simple: à cette époque, on n'avait pas d'horloge atomique, ni même mécanique, et on ne comptait pas les heures de la même façon, mais en fonction du soleil, donc différemment selon les saisons. Une telle affirmation n'a donc aucun sens.

Il n'y avait pas non plus en ce temps là d'Europe allemande. Je signale au passage que six heures réelles, en cette saison, ça huit heures légales. Ce qui est beaucoup plus confortable.

Il me semble malsain de s'appuyer sur ce genre de choses pour prétendre imposer aux fidèles des choses qui ne sont certes pas demandées par l'Église.

Ce qui compte, ce n'est pas l'heure à laquelle on se lève, c'est ce qu'on fait de sa journée.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13345
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par etienne lorant » ven. 13 juil. 2012, 18:57

Pour ma part, j'ai beaucoup lu Anne-Catherine Emmerich - mais je n'ai commencé à lire ses visions qu'après que l’Église l'ait déclaré Bienheureuse.

J'ai souri à la pensée d'avoir besoin d'une horloge atomique pour me réveiller à 6hOO afin de prier... en réalité, je me réveille et je me mets à prier. Et la prière me fait lever, et comme je fais cela depuis plus de vingt ans, je n'ai plus besoin de réveil, je sais l'heure à quelques minutes près...

La maison de la Vierge Marie à Ephèse, qu'elle occupait sous la protection de saint Jean, a été retrouvée grâce aux descriptions très précises contenues dans les visions d' A.C. Emmerich - et pour moi, c'est mieux qu'un imprimatur !

Image

D'autant que le Pape Benoit XVI s'y est rendu en 2006, après le Pape Jean-Paul II en 1979


http://www.generation-benoitxvi.com/A-E ... -pour.html
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Géraldine » sam. 04 août 2012, 15:43

Vous parliez de Maria d' Agreda, Etienne, lui, d' Anne Catherine Emmerich.
Et qui pense quoi de Maria Valtorta?
Merci.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Valtortiste91 » dim. 12 août 2012, 20:17

quelques précisions sur les voyantes citées sur cette page :
- La Vénérable Marie d'Agréda (espagnole du 17ème siècle) est la première a avoir reçu les visions d'ampleur sur la vie de Marie et, pour partie, celle de Jésus. Mais elle a transcrit ses visions que longtemps après les avoir reçue. Deux raisons en sont cause :
1 - Elle était écrasée par le poids de ce qui lui arrivait et s'interrogeait beaucoup. Ce n'est qu'au bout de dix ans qu'elle a transcris par écrit ses visions.
2 - Un confesseur occasionnel lui a ordonné de brûler ces écrits. Ce qu'elle a fait. Puis elle a subit - avec succès - un procès de l'Inquisition espagnole dont le nom seul terrorisait.
3 - Ce n'est qu'au bout de 35 ans qu'elle a écrit la cité mystique de Dieu. Historiquement l'oeuvre a subit des dommages dus aux péripéties subies, mais théologiquement, elle est d'une grande valeur puisque plusieurs enseignements ont été reconnus ultérieurement par l'Eglise.
-------------------------------
La Bienheureuse Anne-Catherine Emmerich (allemande du 19ème siècle) est la première à avoir eu la vision complète de la vie de Jésus. Mais elle n'a rien écrit elle-même. Son confident, Clemens Brentano, puis ses successeurs, ont procédé à des interprétations et des modifications qui ont gravement entachées la partie historique. Spirituellement, elle reste cependant recommandable selon le Vatican.
------------------
Maria Valtorta est la seule à avoir écrit directement et immédiatement ses visions de la vie de Jésus. Son oeuvre a été mise un temps à l'Index, avant qu'il ne soit supprimé. Mais la publication de son oeuvre a été encouragée par deux Papes, plusieurs théologiens de renoms et sa lecture recommandée par Padre Pio ou Mère Teresa notamment. Autant de soutiens qui exclut une oeuvre oiseuse ou nocive pour la foi.
Historiquement elle est d'une précision et d'une culture stupéfiantes : plusieurs ouvrages récents le démontre.
Théologiquement l'oeuvre a étonné même les membres de Saint-Office au point qu'ils croyaient tenir là une preuve de mystification.
--------------------
Les visions de ces mystiques ont été étudiées par Mgr Laurentin dans une étude comparative publiée en 2011 aux Pre'sses de la Renaissance.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Géraldine » dim. 12 août 2012, 22:54

Merci pour elle!J'ai lu des passages qui m' ont- tout de même- laissée sans voix......
Je pensais que personne ne reconnaissait cette. femme qui a souffert des annees alitée
et dont la précision est stupéfiante.
On ne saurait inventer des détails pareils...
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Valtortiste91 » lun. 13 août 2012, 18:13

Géraldine a écrit :Merci pour elle! J'ai lu des passages qui m' ont- tout de même- laissée sans voix...... Je pensais que personne ne reconnaissait cette. femme qui a souffert des annees alitée et dont la précision est stupéfiante. On ne saurait inventer des détails pareils...
Effectivement. Les détails historiques, archéologiques, géographiques, botaniques, zoologiques, astronomiques .... peuvent être vérifiés aujourd'hui grâce aux possibilités d'Internet : ce qui était exclu il y a 60 ans dans une Italie en guerre. De plus, nombre de ses affirmations n'ont été validées scientifiquement qu'après la publication de l'oeuvre. Une étude de Jean-François Lavère (l'énigme Valtorta) vient d'en démontrer la pertinence. Hors Maria Valtorta a quitté ses études à 18 ans et on ne trouve dans sa vie, aucun fait qui pourrait justifier cette culture totalement anormale..
Sur le plan théologique, on sait que des Papes, cardinaux et théologiens ont été lecteurs et adeptes de son oeuvre. Mais il suffit de confronter les propos de Jésus dans Maria Valtorta, aux termes du Catéchisme de l'Eglise catholique, écrit 50 ans après, pour être stupéfait de sa pertinence.
Maria Valtorta, comme beaucoup d'autres mystiques (et notamment Marie d'Agréda et Anne-Catherine Emmeriche) était une âme victime, ayant effectivement beaucoup souffert. Ceux qui s'intéressent à la mystique savent ce que cela veut dire puisque c'est une adhésion volontaire à la Passion du Christ.
Quand Jésus parle, dans Maria Valtorta, du don de l'oeuvre, il précise qu'il ne s'agit pas d'une oeuvre canonique (un 5ème évangile par exemple) mais d'une oeuvre inspirée. Il en justifie d'ailleurs la pertinence pour notre époque.
Il mentionne le lien de cette oeuvre avec sa promesse au temps de sa Passion, d'envoyer, dans la suite des temps, l'Esprit-Saint pour "rappeler" l’Évangile. Car ce sont bien des scènes de l’Évangile dont il s'agit.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Géraldine » lun. 13 août 2012, 21:51

Tombe.jpeg
Maria Valtorta (excusez mon ignorance) a-t-elle été béatifiée?
Parce qu' enfin, c' est la SEULE a avoir écrit sous dictée Divine.
Elle va jusqu' à décrire l' odeur,les tissus des vêtements, elle VIVAIT presqu'à l' époque du Christ.
Moi, qui suis la petite Voie Thérésienne(Institut Séculier), je peux vous dire que la Petite
Thérèse vivait certes dans l' Amour du Christ mais ne vivait pas de cette même dimension.....
Je me demande pourquoi on ne parle pas autant de Valtorta.Y a-t-il eu des miracles?
Merci.

En Christ.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Valtortiste91
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : lun. 27 avr. 2009, 18:59
Conviction : Catholique romain
Localisation : Essonne (France)
Contact :

Re: Les habitudes de vie

Message non lu par Valtortiste91 » mar. 14 août 2012, 8:35

Géraldine a écrit :
Tombe.jpeg
Maria Valtorta (excusez mon ignorance) a-t-elle été béatifiée? Parce qu' enfin, c' est la SEULE a avoir écrit sous dictée Divine. Elle va jusqu' à décrire l' odeur,les tissus des vêtements, elle VIVAIT presqu'à l' époque du Christ. Moi, qui suis la petite Voie Thérésienne(Institut Séculier), je peux vous dire que la Petite
Thérèse vivait certes dans l' Amour du Christ mais ne vivait pas de cette même dimension..... Je me demande pourquoi on ne parle pas autant de Valtorta.Y a-t-il eu des miracles? Merci. En Christ.
Pour avoir étudié le sujet, notamment sous la conduite de Mgr Laurentin, je suis convaincu que Marie d'Agréda, Anne-Catherine Emmerich et Maria Valtorta (et d'autres) ont toutes reçues des visions et des commentaires du Ciel pour notre époque. Leur différence tient à ce qu'en ont fait les hommes : en croyant bien agir, ils ont contrarié les intérêts de Dieu. Ce ne sont pas les visions qui sont en cause, mais la narration qui nous en est parvenue.
Toutes ont beaucoup souffert. Toutes ont eu une vie sainte, mais là encore la reconnaissance de leur sainteté a été en butte à l'hostilité :
- La cause en béatification de Marie d'Agréda a été rapidement introduite et soutenue par des papes successifs, mais le vent de l'hostilité a empêcher qu'elle aille plus loin que la reconnaissance de l'héroïcité de ses vertus. Elle souleva une polémique qui enflamma l'Europe du 17ème siècle et se poursuivit jusqu'au début du 18ème. Le paradoxe est tel que juridiquement on pourrait lire son oeuvre en Belgique ou en Espagne, mais pas en France ou en Italie !
- La béatification d'A.C. Emmerich a attendu 180 ans avant d'être reconnue. Entre temps son oeuvre, comme ses stigmates ont entretenues la polémique. Elle a été béatifiée en 2004 non en raison de son oeuvre, mais de ses vertus. Le Vatican a précisé que son oeuvre ne pouvait lui être attribuée, mais a Clemens Brentano. En effet, certains passages faisaient encore polémique.
- La cause de Maria Valtorta a été introduite en 2002 et n'a pas aboutie "du moins pour l'instant" précise l'archevêque de Toscane. Mais lors du cinquantenaire de sa mort, en 2011, la cérémonie était présidée par un archevêque, ancien nonce apostolique, très officiellement à la Santissima Annunziata de Florence, siège des Servites de Marie. Elle y est enterrée comme le montre votre photo. Les choses avancent donc petitement.
Vous soulignez un point important : Maria Valtorta a reçu non seulement des visions, mais aussi des "dictées", notamment des commentaires sur la grande lettre de Paul aux Romains. Mgr Laurentin, dans un ouvrage à paraître en octobre chez Salvator, dit de cet ouvrage qu'il est "d'une bouleversante profondeur exégétique".

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2117
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Valtorta, Emmerich, d'Agréda

Message non lu par Géraldine » mar. 14 août 2012, 10:06

Vergine_addolorata_G.jpg
Merci pour tous ces dêtails: je me.souviens de Mgr Laurentin, frère de Ménie Grégoire, il s' est beucoup.investi dans Medjugorje, encore un sujet à débattre.....
C' est malheureux que l' on doive attendre autant d' années pour reconnaître- enfin!- les vertus et l' authenticité de cette Sainte car, pour moi, il y a mille saints et saintes non reconnus et je connais des gens ici et ailleurs qui vivent littéralement leur Purgatoire sur terre.
Regardez le courage et la détermination de notre ancien Pape.....
Bog jest Miłosci.
Dieu est Amour.
Je lui adresse depuis hier une supplication pour un cas qui pourrait être grave.
Que le Seigneur entende ses enfants.


En Christ.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Bernard Gui
Ex Civitate
Ex Civitate
Messages : 90
Inscription : dim. 29 mars 2015, 23:12

Re: Valtorta, Emmerich, d'Agréda

Message non lu par Bernard Gui » mer. 15 avr. 2015, 11:20

Bonjour,

Dans un de ses livres, le père Wladimir Guettée* dit d'Anne C. Emmerich et Maria D'Agreda : "elles se contredisent en effet même sur les plus petits faits et les plus petites circonstances de la vie de Jésus-Christ et de la famille à laquelle il appartenait"

J'avoue toutefois ne pas avoir lu ces deux auteures en cause.

?

* Souvenirs d’un prêtre romain devenu prêtre orthodoxe, Paris-Bruxelles, 1889, p. 270.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2370
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Valtorta, Emmerich, d'Agréda

Message non lu par poche » ven. 17 avr. 2015, 8:25

Un aspect de la vie de Maria d'Agreda était sa fantastique bilocation. Elle s'était extasiée et avait lévité dans les airs. Quand elle est revenue à elle, elle a indiqué qu'elle a été transportée au loin, dans une terre étrangère, où elle a rencontré un peuple étrange. Elle a dit qu'elle a enseigné le catéchisme de la foi catholique à ces gens. C'était pour cela qu'elle a été jugée par l'Inquisition.
Vers la fin de ce procès, certains missionnaires du nouveau monde sont arrivés avec une histoire étonnante. À une station missionnaire dans la partie la plus éloignée du Mexique, quelques Indiens de plus loin sont venus demander à un prêtre de venir et de baptiser les gens et de les amener la foi catholique. Quand ils ont été en mesure d'obtenir un prêtre, il est allé dans la direction indiquée par l'Indien. Quand ils sont arrivés au village, le prêtre et son guide ont été accueillis par une procession de personnes portant la croix. Les gens ont demandé à être baptisés et admis dans l'Eglise catholique. Quand le prêtre les interrogea sur les vérités de la foi, il fut stupéfait de constater qu'ils étaient bien informés sur ce que l'Eglise a enseigné. Ils ont dit qu'une femme habillée en bleu (l'habit religieux de Maria de Agreda était bleu) les avait survolés et leur avait enseigné les vérités de la vraie religion.
Aujourd'hui, les gens de cette communauté indienne, dans ce qui est aujourd'hui une partie du Texas, sont encore majoritairement catholiques.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13345
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Valtorta, Emmerich, d'Agréda

Message non lu par etienne lorant » ven. 17 avr. 2015, 16:59

En découvrant tout ce que j'ai pu trouver au sujet des innombrables apparitions de la Vierge Marie reconnues par Mgr Laurentin - et aussi tous les débats que suscitent ces reconnaissances (par exemple sur le forum "Docteur Angélique"...) j'ai préféré faire "un pas de côté" : je prie mon chapelet chaque jour et l'invocation à Marie me renvoie toujours au Christ. Sur ce point, je confirme que le fait de prier "Je vous salue Marie" régulièrement renvoie toujours l'âme à se tourner vers Jésus. Il en est très bien ainsi : santé, sobriété!
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités