La prière, quand et comment

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar Anne » jeu. 03 déc. 2009, 5:35

Je ne crois pas que vous ayiez à vous sentir malheureuse de ne pouvoir "tenir longtemps": c'est au contraire parfaitement normal pour la majorité des gens!

Il est possible qu'avec une "pratique" régulière, ce temps puisse s'allonger. Mais il ne faut vraiment pas culpabiliser: sentez-vous plutôt heureuse du temps que vous parvenez à partager avec Dieu!

Il y a d'ailleurs des gens qui n'y parviennent pas du tout, vous savez....
:(
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar muirgheal » jeu. 03 déc. 2009, 12:14

Merci pour cette précision. Ca m'apporte du soulagement. C'est en effet un peu culpabilisant de ne pouvoir se donner entièrement à la prière que si peu de temps et si peu souvent :(
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar Invité » lun. 14 déc. 2009, 19:21

Pour me recueillir complètement dans la prière, je ne peux le faire que lorsque certaines conditions sont réunies. Et là, je dis des "Notre Père", des "Je vous salue Marie" et je me plonge dans une sorte de méditation, j'ouvre mon coeur en toute humilité vis-à-vis de Dieu. Malheureusement, j'ai du mal à m'y tenir longtemps, à rester dans cette attitude de prière, d'ouverture de coeur et d'esprit, et de méditation.
Pour la méditation, une bonne méthode - mais ce n'est là qu'une méthode parmi d'autres - est celle que nous enseigne notamment la tradition monastique et qu'on appelle la lectio divina. Il s'agit d'une lecture méditée de la Bible, par exemple de l'Evangile du jour (on trouve les lectures du jour soit dans un missel, soit encore dans un mensuel du type Prions en Eglise ou Magnificat). En gros et pour faire bref, la lectio divina se compose de 5 étapes : 1°) Invocation à l'Esprit Saint pour nous mettre en présence de Dieu et lui demander de nous accompagner dans notre prière, de nous faire découvrir ce qu'il veut nous dire à travers sa Parole. 2°) Lecture attentive de l'Evangile ou d'un autre texte de la Bible. 3°) Méditation du texte lu : que dit le texte ? Que m'enseigne-t-il sur Dieu, sur Jésus ? Que me dit-il à moi, dans ma vie ? Comment le texte me parle-t-il ? 4°) Prière pour remercier Dieu ou pour lui demander quelque chose ou simplement pour lui confier quelque chose que l'on ressent après avoir lu le texte. 5°) Une cinquième étape peut consister en une contemplation silencieuse. Le tout peut durer de une demi-heure à une heure (au début, cela peut aussi être moins).

Cette méthode possède un avantage : elle permet, en restant accroché au texte, de réduire la part de distraction.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar Invité » lun. 14 déc. 2009, 23:29

Pour vous donner du courage je n'hésite pas à vous copier un passage des" Récits d'un pèlerin russe"

.....Pendant une semaine, je m'exerçai dans la solitude de mon jardin à l'étude de la prière intérieure, en suivant exactement les conseils du starets. Au début tout semblait aller bien. Puis, je ressentis une grande lourdeur, de la paresse, de l'ennui, un sommeil insurmontable et les pensées s'abattirent sur moi comme les nuages. J'allai chez le starets plein de chagrin et lui exposait mon état. Il me reçut avec bonté et me dit:
- Frère bien aimé, c'est la lutte que mène contre toi le monde obscur, car il n'est rien qu'il ne redoute tant que la prière du coeur. Il essaye de te gêner et de te donner le dégoût pour la prière. Mais l'ennemi n'agit que selon la volonté et la permission de Dieu, dans la mesure où cela nous est nécessaire. Il faut sans doute que ton humilité soit encore mise à l'épreuve....................................
Tu sais que la raison de tout homme est dans sa poitrine... A cette raison enlève donc toute pensée et donne lui le " Seigneur Jésus Christ, ayez pitié de nous" Efforce-toi de remplacer par cette invocation intérieure toute autre pensée et à la longue cela t'ouvrira sûrement le seuil de ton coeur..................
Voici un rosaire avec lequel tu pourras faire au début trois mille oraisons par jours. Debout, assis, couché ou en marchant, dis sans cesse, Seigneur Jésus Christ, ayez pitié de moi! Doucement et sans hâte. Et récite exactement trois mille oraisons par jour sans en ajouter ou retrancher aucune. C'est ainsi que tu parviendras à l'activité perpétuelle du coeur.
Je reçu avec joie ces paroles du starets et m'en retournai chez moi. Je me mis à faire exactement et fidèlement ce qu'il m'avait enseigné. Pendant deux jours, j'y eux quelque difficulté, puis cela devint si facile que lorsque je disais la prière, je sentais comme un besoin de la reprendre et elle coulait avec facilité et légèreté sans rien de la contrainte du début.
Je racontai cela au starets, qui m'ordonna de réciter six mille oraisons par jour et me dit:
Sois sans trouble et efforce-toi seulement de t'en tenir au nombre d'oraisons qui t'es prescrit: Dieu te fera miséricorde.
Pendant toute une semaine, je demeurai dans ma cabane solitaire à réciter chaque jour mes six mille oraisons sans me soucier de rien autre et sans avoir à lutter contre les pensées; j'essayais seulement d'observer exactement le commandement du starets. Qu'arriva-t-il? Je m"habituais si bien à la prière que, si je m'arrêtais un cours instant, je sentais un vide comme si j'avais perdu quelque chose; dès que je reprenais ma prière, j'étais de nouveau léger et heureux. Si je rencontrai quelqu'un, je n'avais plus envie de parler, je désirais seulement être dans la solitude et réciter la prière; tellement je m'y trouvais habitué au bout d'une semaine.
Le starets qui ne m'avait pas vu depuis dix jours vint lui même prendre de mes nouvelles. Je lui expliquai ce qui m'arrivai. Après m'avoir écouté, il me dit:
-Te voila habitué à la prière. Vois-tu, il faut maintenant garder l'habitude et la fortifier: ne perd pas de temps et, avec l'aide de Dieu, prends la résolution de réciter douze mille oraisons par jour; demeure dans la solitude , couche-toi un peu plus tard et viens me voir deux fois par mois.
Je me conformai aux ordres du starets et le premier jour, c'est à peine si je parvins à réciter douze mille oraisons que j'achevai tard dans la soirée. Le lendemain je le fis plus facilement et avec plaisir. Je ressentis d'abord de la fatigue, une sorte de durcissement de la langue et une raideur dans les mâchoires, mais sans rien de désagréablement, ensuite j'ai eu légèrement mal au palais, puis au pouce de la main gauche qui égrenait le rosaire, tandis que mon bras s'échauffait jusqu'au coude, ce qui produisit une sensation délicieuse. Et cela ne faisait que m'inciter à réciter encore mieux la prière. Ainsi pendant cinq jours j'exécutai fidèlement les douze mille oraisons et en même temps que l'habitude, je reçus l'agrément et le goût de la prière.
Un matin de bonne heure, je fus comme réveillé par la prière. Je commençais à dire mes oraisons du matin, mais ma langue s'y embarrassait et je n'avais d'autre désir que de réciter la prière de Jésus. Dès que je m'y fus mis je devins tout heureux, mes lèvres remuaient sans effort. Je passai toute la journée dans la joie. J'étais comme retranché de tout et me sentais d'un autre monde. Je terminais sans difficulté mes douze mille oraisons avant la fin du jour. J'aurais beaucoup voulu continuer, mais je n'osais dépasser le chiffre indiqué par le starets. Les jours suivants, je continuai d'invoquer le nom de Jésus Christ avec facilité et sans jamais me lasser.
J'allais voir le starets et lui racontai tout cela en détail. Lorsque j'eus fini, il me dit:
-Dieu t'a donné le désir de prier et la possibilité de le faire sans peine. C'est là un effet naturel produit par l'exercice et l'application constante, de même une machine dont on lance peu à peu le volant continue ensuite de tourner d'elle-même, mais pour qu'elle reste en mouvement, il faut la graisser et lui donner parfois un nouvel élan. Tu vois maintenant de quelles facultés merveilleuses le Dieu ami des hommes a doué notre nature sensible elle-même; et tu as connu les sensations extraordinaires qui peuvent naître même dans l'âme pécheresse dans la nature impure que n'illumine pas encore la grâce. Mais quel degré de perfection, de joie et de ravissement n'atteint pas l'homme lorsque le Seigneur le veut bien lui révéler la prière spirituelle spontanée et purifier son âme de ses passions. C'est un état inexprimable et la révélation de ce mystère est un avant goût de la douceur céleste. C'est le don que reçoivent ceux qui cherchent le Seigneur dans la simplicité d'un coeur débordant d'amour!
Désormais je te permets de récité autant d'oraisons que tu le veux, essaie de consacrer tout le temps de la veille à la prière et invoque le nom de Jésus sans plus compter, t'en remettant humblement à la volonté de Dieu, et espérant en son secours; il ne t'abandonnera pas et dirigera ta route.
Obéissant à cette règle, je passais tout l'été à réciter sans cesse la prière de Jésus et je fus tout à fait tranquille. Durant mon sommeil, je rêvais parfois que je récitais la prière. Et, pendant la journée, lorsque qu'il m'arrivais de rencontrer des gens, ils me semblaient aussi aimables que s'ils avaient été de ma famille. Mais je ne restais pas avec eux. Les pensées s'étaient apaisées et je ne vivais qu'avec la prière; je commençais à incliner mon esprit à l'écouter et parfois mon coeur ressentait de lui-même comme une chaleur et une grande joie. Lorsqu'il m'arrivait d'entrer dans une église, le long service de la solitude me paraissait court et ne me lassait plus comme auparavant. La cabane solitaire me semblait un palais splendide et je ne savais comment remercier Dieu de m'avoir envoyé, à moi pauvre pécheur, un starets à l'enseignement si bienfaisant.

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar Théophane » mer. 16 déc. 2009, 14:01

Cher Muirgheal,

Si je peux vous donner un conseil très simple, c'est d'avoir une certaine régularité. Par exemple, vous pouvez choisir de consacrer chaque jour dix minutes le matin et dix minutes le soir pour prier, ou encore réciter quotidiennement une dizaine de chapelet, ou aller à la Messe un jour dans la semaine en plus du dimanche... Demandez à Dieu la grâce de la foi, cherchez à rencontrer le Christ dans la prière, la lecture de l'Evangile, et la méditation de Sa vie, et vous finirez par Le trouver et surtout L'aimer.

Quant à savoir s'il est bon de prier dans la rue ou en faisant les cours, bien sûr que oui ! Il est évidemment important de consacrer chaque jour des instants à la prière, mais on peut très bien être en présence de Dieu tout au long de la journée. D'ailleurs, c'est dans les actes les plus simples de la vie ordinaire que Dieu nous attend et nous donne l'occasion de Le rencontrer.
Permettez-moi de vous donner un autre conseil : cherchez la présence de Dieu et le dialogue avec Dieu au milieu de vos occupations ordinaires. Ce n'est pas grave si vous n'êtes pas à 100 % en train de prier ; de toute façon, dans la prière on est très souvent distrait et on ne prie jamais parfaitement. L'important c'est de vouloir aimer Dieu, tout simplement.

Je vais vous donner un tuyau pour bien prier et avoir la foi : demandez à la Sainte Vierge de vous aider. Avec Elle, ça marche à tous les coups. ;)
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar muirgheal » mar. 22 déc. 2009, 13:15

Un grand merci à Touriste pour son explication de la lectio divina, pour ce récit du pélerin russe et un grand merci à Théophane pour tous ces très bon conseils :)
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar Invité » mar. 22 déc. 2009, 13:30

De temps en temps je relis mon agenda devant le Seigneur
le texte de Sophonie 3, 17
Il aura en toi sa joie et son allégresse, il te renouvellera par son amour, il dansera pour toi avec des cris de joie comme aux jours de fête.
Je crois que la prière à certains moments est dêtre heureuxque Dieu puisse trouver sa joie en nous et rester là à le regarder danser pour nous et à certains moments comme en fulgurence il nous enlace pour que nous puissions danser avec lui

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar Théophane » ven. 25 déc. 2009, 16:55

De temps en temps je relis mon agenda devant le Seigneur
Je crois que lorsqu'on a de la difficulté à prier, c'est une bonne chose de penser à notre vie, à nos moments de joie, à nos difficultés, à nos rencontres..., et de contempler tout cela en présence du Seigneur.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

Avatar de l’utilisateur
eolienne
Ædilis
Ædilis
Messages : 45
Inscription : mer. 26 janv. 2011, 16:56
Localisation : Paris

Comment prier

Message non lupar eolienne » ven. 28 janv. 2011, 11:15

Bonjour à tous :)

J'ai une question qui peut paraître étrange, mais elle me tracasse très souvent.
Ma langue maternelle est l'espagnol, langue dans laquelle j'ai appris à prier. J'habite en France depuis très longtemps et ma spiritualité a grandi ici.
Mais je n'arrive pas à prier en français, alors je reste cantonnée aux prières apprises pendant mon enfance.

Tout ça fait que lorsque je prie, je commence par un Notre Père et deux prières à la Vierge Marie, après, pour faire durer, au lieu de répéter, je "parle" à Notre Seigneur, comme si je parlais à un Père, si je suis seule je Lui parle à haute voix, je Lui dis mon amour, mes regrets, mes craintes, je Lui demande encore un peu de patience car je sens qu'Il a du beaucoup patienter pour que je revienne vers Lui, je Lui demande de l'aide si je vais mal, ou je Le remercie si je suis heureuse, je tente de partager le plus possible d'instants avec Lui.
Avec Marie, c'est pareil, je parle avec Elle comme avec une mère, et parfois je parle à mon Ange Gardien, pour qu'il intercède pour moi, ou pour qu'il m'aide à surmonter quelque chose, pour le remercier aussi parce qu'il est là et que c'est un cadeau.

Je considère mes prières comme des moments de grande intimité avec Dieu, je souris souvent tellement ces moments me sont précieux, mais je ne sais pas si c'est considéré comme prière, je sais, c'est une question bête, mais je "parle" à Dieu, et je dis les prières apprises.
Je sais que je suis écoutée, mais comme j'aimerais m'améliorer, je me demande si c'est la bonne manière de prier notre Seigneur.

Je vous remercie d'avance pour vos conseils.

Je sais, je sais que c'est une question étrange, mais j'ai confiance en vous pour me guider.

Marie

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Comment prier?

Message non lupar lmx » ven. 28 janv. 2011, 12:15

Bonjour

Je ne sais pas si vous avez déjà lu le commentaire du Notre Père qu'il y a dans le catéchisme. C'est une prière riche de sens, bien la comprendre peut augmenter la qualité de votre prière.
Vous pouvez aussi essayer de bien fixer votre esprit sur chaque parole. Se concentrer pendant qu'on pris est parfois difficile.
Ce qui est important c'est que chaque parole vous vienne du coeur mais je crois que vous le savez déjà.

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P9X.HTM

Je sais, je sais que c'est une question étrange, mais j'ai confiance en vous pour me guider.
Non ce n'est pas étrange du tout. En fait la prière est (a été) une véritable "science", c'est la face pratique de la théologie.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8759
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Comment prier?

Message non lupar PaxetBonum » ven. 28 janv. 2011, 16:25

Je laisse le Saint Padre Pio vous répondre :

"Vivre en présence de Dieu… toujours !
Puis, faire de ta prière une conversation avec Dieu : il deviendra quelqu'Un de vivant pour toi… toujours !"
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
eolienne
Ædilis
Ædilis
Messages : 45
Inscription : mer. 26 janv. 2011, 16:56
Localisation : Paris

Re: Comment prier?

Message non lupar eolienne » sam. 29 janv. 2011, 17:04

Je vous remercie sincèrement.

Il m'est arrivé si mes dialogues avec Dieu ou la Vierge étaient des prières, car pour la nouvelle croyante que je suis, prier était "réciter" des mots appris par coeur.
Ce n'est que très tard que j'ai commencé à chercher le sens de ces mots.
La prière est un dialogue.

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Comment prier?

Message non lupar lmx » sam. 29 janv. 2011, 17:38

St François de Sales donne aussi quelques bons conseils :

Le second moyen de se mettre en cette sacrée présence, c’est de penser que non seulement Dieu est au lieu où vous êtes, mais qu’il est très particulièrement en votre coeur et au fond de votre esprit, lequel il vivifie et anime de sa divine présence, étant là comme le coeur de votre coeur et l’esprit de votre esprit; car, comme l’âme étant répandue par tout le corps se trouve présente en toutes les parties de celui ci, et réside néanmoins au coeur d’une spéciale résidence, de même Dieu étant très présent à toutes choses, assiste toutefois d’une spéciale façon à notre esprit: et pour cela David appelait Dieu, «Dieu de son coeur », et saint Paul disait que « nous vivons, nous nous mouvons et sommes en Dieu ». En la considération donc de cette vérité, vous exciterez une grande révérence en votre coeur à l’endroit de Dieu, qui lui est si intimement présent. Intro à la vie dévote II,ch2

Bip1
Barbarus
Barbarus

Re: Comment prier?

Message non lupar Bip1 » lun. 31 janv. 2011, 12:48

Chère Eolienne ,

Ne changez rien !
On a longtemps prié Jésus en latin , lui qui ne parlait que l'araméen . Jésus est , comme son Père , un surdoué !
Ils ont par contre des difficultés avec le double discours et la langue de bois . :rire:

Amicalement :ciao:

Jemima
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : dim. 07 août 2011, 2:27

Comment prier

Message non lupar Jemima » sam. 13 août 2011, 2:43

Komisch : Merci! J'ai bien hâte de discuter avec toi.

Merci beaucoup pour vos réponses, je tâcherai d'en prendre note.
Sinon, voilà, je sais que le Seigneur est toujours avec moi, car chaque fois que je sors de chez moi, je fais la croix, et je pris. Puis avant de me coucher (enfin, j'ai commencé il y a quelques jours), je remercie le Seigneur de me permettre de voir un jour nouveau, puis comme j'avais des examens, j'ai également prié pour qu'il me donne la force de les réussir. J'ai une autre question, faites-vous la croix lorsque vous commencez/finissez de prier ? Car je fais la croix à chaque instant. Avant de sortir, avant mes examens, je pris également le Seigneur par ''notre père qui est aux cieux'' lorsque j'ai peur de quelque chose.


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit