La prière, quand et comment

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1163
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Comment prier pour remercier Dieu ?

Message non lupar Yves54 » ven. 20 févr. 2009, 15:29

La prière peut être codifié mais ce n'est pas nécessaire. Moi pour remercier Dieu, je me met en silence et je luis dis tout simplement merci.

In Xto

Yves
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Comment prier pour remercier Dieu ?

Message non lupar Invité » ven. 20 févr. 2009, 22:38

La louange c'est de dire à Dieu tout le bien qu'il fait dans nos vies
Parfois je prends un Psaume comme le 111 et 112 Ils marchent ensemble

cedric-ferdinand
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : mar. 11 août 2009, 15:46

Comment prier

Message non lupar cedric-ferdinand » mar. 11 août 2009, 22:26

Bonsoir,
Quelles sont les conditions préalables à saisir avant une prière ?
Merci d'avance!

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8193
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Comment prier DIEU ?

Message non lupar Raistlin » mer. 12 août 2009, 9:45

Bonjour,

La prière est un dialogue. Pour entrer dans ce dialogue, je pense qu'il est bon de se vider un peu la tête du reste avant, histoire d'être plus disponible et plus "à l'écoute".

Ce que je veux dire, c'est que passer directement du footing matinal, des 12 heures de boulot ou de l'engueulade avec sa femme à la prière, ça peut être difficile. Je vous conseille alors de prendre 5-10 minutes de préparation où vous vous préparez à cette rencontre avec le Seigneur.

Maintenant, il est aussi possible de prier pendant une activité ou un situation particulière. Sous forme d'oraisons jaculatoires, genre "Seigneur, j'ai confiance en toi", etc.

Bien à vous,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
monachorum
Quæstor
Quæstor
Messages : 259
Inscription : mer. 28 sept. 2005, 14:25
Contact :

Re: Comment prier DIEU ?

Message non lupar monachorum » mer. 12 août 2009, 21:43

La prière c'est savoir se reconnaitre humble devant le Seigneur. Savoir se taire pour laisser entrer la parole de vérité. Savoir écouter ce que Dieu dit. La prière c'est parfois aussi le silence... faire silence devant Dieu, le contempler et l'aimer.

Avatar de l’utilisateur
Hypnos
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : lun. 03 août 2009, 15:24

Re: Comment prier DIEU ?

Message non lupar Hypnos » mer. 12 août 2009, 21:54

Ez. 3:1 - Il me dit: Fils de l'homme, mange ce que tu trouves, mange ce rouleau, et va, parle à la maison d'Israël!

Ecc. 5:2 - Ne te presse pas d'ouvrir la bouche, et que ton coeur ne se hâte pas d'exprimer une parole devant Dieu; car Dieu est au ciel, et toi sur la terre: que tes paroles soient donc peu nombreuses.
« Il n'y a point de juste, non pas même un seul. »

Cf. Rom 3.10

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Comment prier au quotidien

Message non lupar muirgheal » mar. 03 nov. 2009, 16:32

Je souhaitais vous poser une petite question. Je me "bats" pour trouver la foi. La raison me dit que c'est dans la religion catholique que je pourrais trouver mon bonheur, mais un jour j'en suis persuadée, l'autre jour je me dis que ce sont des sottises. (sans vouloir vous offenser). Je retourne à l'église et en général ça se passe très bien, parfois des petites pensées furtives me passent par la tête, me disant que ce sont des superstitions d'un autre age. Mais j'ai décidé de me battre pour la foi.

J'ai décidé de prier tous les jours, un peu au matin, un peu au soir, en m'y consacrant totalement. Parfois je me promène dans la rue en priant dans ma tête. Mais les seules vraies prières que je connais sont le notre-père et le je vous salue Marie. Parfois je me demande si c'est une bonne idée de prier en marchant, en faisant ses courses ... On est présent dans sa prière, mais pas à 100% bien sur.

Auriez-vous des conseils à intégrer dans sa vie quotidienne ? Comment prier, à quels moments, comment approfondir sa connaissance et sa foi ?

Questions sans doute posées par plusieurs, mais malgré une recherche, je n'ai pas trouvé d'anciens messages à ce sujet.

D'avance merci :)
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13032
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar etienne lorant » mar. 03 nov. 2009, 19:52

Ne cherchez pas trop "comment prier", mais commencez à prier. Je ne vous donne pas ce conseil de ma propre autorité, ni de ma propre expérience, mais c'est ce que j'ai puisé moi-même dans les ouvrages de Jean Lafrance :

"Qui donc, un jour visité par la grâce de la prière, n'a pressenti que sa vie serait transformée s'il recevait le don de l'oraison incessante : un peu comme l'air du grand large dilate nos poumons et nous donne une capacité d'infini ? Mais revenus à la vie quotidienne, nous nous résignons à respirer un air pollué et à ramper au ras du sol, alors que nous avions des " ailes de géant " (Baudelaire) pour voler dans l'espace et entrevoir l'infini. Rares sont ceux qui ont fait une expérience plus fine, délicate, imperceptible (plus subtile, dit saint Ignace) en percevant que l'humble récitation du chapelet nous introduit progressivement dans l'oraison du ciel qui habite notre coeur. Sous la conduite de l'Esprit Saint, nous explorons le fond de nous-mêmes, l'homme intérieur, le lieu de la présence de Dieu en nous. Seule l'expérience de la prière peut nous révéler ce niveau de notre être qui échappe à notre conscience ordinaire et constitue notre propre mystère. Dès qu'un homme a creusé cette profondeur en égrenant son rosaire, ne voit-il pas jaillir la grâce de l'oraison, et sa vie n'est-elle pas en passe d'être régénérée ?"

Image
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4695
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar gerardh » mer. 04 nov. 2009, 0:14

________

Mearlgeal demande :
Parfois je me demande si c'est une bonne idée de prier en marchant, en faisant ses courses ...
C'est une bonne idée. dans 1 Thessaloniciens 5 il nous est dit "priez sans cesse". La forme de votre prière peut être libre, sans phrases apprises par coeur qui pourraient s'avérer mécaniques.


_________

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar Anne » mer. 04 nov. 2009, 2:02

La prière que vous qualifiez de "mécanique" peut avoir sa place.

Elle est d'ailleurs une première étape de la prière perpétuelle. Prenons pour exemple la "Prière de Jésus".

Mgr Jean de Saint-Denis nous en dit ceci:
Une personne ayant accepté, récemment, sur le conseil de son père spirituel, de pratiquer une demi-heure par jour - malgré ses occupations nombreuses - la Prière de Jésus, me confia qu'en dépit de la distraction et du vagabondage de la pensée, la pratique " mécanique " de la prière, en pénétrant son âme, lui avait apporté la tranquillité ; les inquiétudes et les excès de nervosité s'étaient pacifiés, la pression tyrannique de son psychisme malade perdant sa force. Sans avoir acquis la paix profonde, elle avait constaté, du moins, qu'elle n'était plus en désarroi, et qu'un point stable s'était formé dans son âme. Cette expérience peut être réalisée par chacun. Il convient seulement de s'ancrer dans cette pratique régulièrement et sans interruption. L'étape " mécanique ", bien entendu, n'opère pas la transformation de l'homme intérieur, car elle reste extérieure à la conscience. Son caractère secondaire n'est pourtant pas dépourvu de qualités : la bonne volonté de prier ou valeur morale, et l'influence puissante et objective des paroles sacrées et des Noms divins ou valeur divine.
Ne méprisons pas pour autant la prière mécanique, acceptons les chapelets ; même si cette première étape se présente faussement, pour certains, comme définitive, elle n'est pas inutile ni infructueuse. Je fus témoin de la Prière de Jésus, récitée régulièrement à mi-voix dans la pénombre, pendant une heure environ. Je ne crois pas que les orants qui la pratiquaient avaient dépassé la première étape, car ils la prononçaient du bout des lèvres et si rapidement qu'il était impossible qu'ils saisissent par la pensée les mots sacrés... et voici : cette heure de prière dégageait une force pacifique non seulement sur les assistants, mais sur le lieu même, effaçant les fantômes psychiques et les ombres troublantes, exhalant la tranquillité de l'aurore invisible, mais discrètement palpable pour l'âme
.

Voir Prière de Jésus, Prière du Coeur
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

papillon
Barbarus
Barbarus

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar papillon » mer. 04 nov. 2009, 7:43

Je me "bats" pour trouver la foi. La raison me dit que c'est dans la religion catholique que je pourrais trouver mon bonheur, mais un jour j'en suis persuadée, l'autre jour je me dis que ce sont des sottises.
La raison peut nous dire bien des choses, mais que vous dit votre coeur?
Vous arrive-t-il de 'sentir' l'amour de Dieu en vous? Il est fort probable que oui, puisque vous cherchez votre foi. Paraît-il que lorsque qu'on cherche si ardemment sa foi, c'est qu'à quelque part, on l'a déjà trouvée. Peut-être serait-il bon de vous détendre, de ne pas vous battre constamment mais de faire confiance, de vous laisser pénétrer en douceur par cet amour.

Il y a quelques mois, j'ai écrit sur ce forum une requête semblable à la vôtre. Je n'arrivais pas à prier. La communication a toujours été un problème dans ma vie de solitaire, en fait.
Quelqu'un m'a répondu être allée voir un prêtre pour le même problème et voilà ce qu'il lui a dit: "Ce que vous ressentez, la présence de notre seigneur est une grâce. C'est l'amour que vous témoigne le Christ. A vous, comme vous êtes aujourd'hui. Il n'y a que l'homme pour attendre quelque chose. Lui, n'attend rien. Il vous aime, c'est tout. Alors profitez de ces moments de grâce, en silence, et un jour les mots viendront...peut-être!"
Moi je pourrais ajouter qu'ils viendront...sûrement.

Une parole de Gandhi: "Il vaut mieux mettre son coeur dans la prière sans trouver de paroles que trouver des mots sans y mettre son coeur."

Ce que j'ai fait, c'est d'essayer d'aimer, à chaque instant de ma vie, les gens que je côtoie, ceux avec qui je travaille, ceux que je rencontre au hasard de la vie, en voyant en chacun d'eux la manifestation de l'amour du Christ et l'opportunité de L'aimer en retour. L'amour nous fait du bien et nous porte vers Dieu. Et d'adresser à Dieu des prières très courtes, spontanées, selon les circonstances de la journée, ce que j'appelle mes petits courriels du coeur. Ce peut être par exemple "Que Ta volonté soit faite, ce sera comme Tu voudras" ou "Guide-moi, je Te suivrai" "J'ai confiance en Toi, Seigneur et je T'aime".
Un soir, devant mon ordi, je cherchais dans mes papiers une prière à écrire sur ce forum pour quelqu'un qui n'allait pas bien, mais je ne trouvais rien qui me satisfasse et fatiguée, je me suis arrêtée et là, je me suis mise à prier pour cette personne, spontanément et très simplement. Il faut laisser parler son coeur.

Pour ce qui est des prières apprises, 'mécaniques', comme le chapelet, je ne peux en nier la valeur, mais présentement, pour moi, ce n'est pas ça, pas encore, ça ne m'inspire rien, peut-être que ça viendra.
Si vous pouvez vous confier à un prêtre en qui vous avez confiance, ça vous aidera sûrement.

Si dans vos tentatives de prière vous ne savez que dire, offrez-vous, simplement, sans dire un mot. C'est aussi une prière.

Je me tiens là en prière

Je me tiens là en prière.
Comme un arbre de gestes
je me tiens debout
entre terre et ciel,
entre soir et matin,
entre ce qui naît et qui meurt.
Je me tiens là sans voix
dressé vers le ciel,
ivre du désir de voir venir
mon Seigneur.

Je me tiens là en prière
comme une femme
porte un enfant.
Je me tiens assis
enlaçant ce centre de moi
groupé autour du coeur de mon coeur.
Mon coeur tel une grotte,
je me tiens là sans voix
tourné vers l'intime de mon intimité
ivre du désir de sentir
mon Seigneur.

Je me tiens là en prière,
comme Jésus prosterné au dernier soir.
Je tiens à genoux entre hier et demain
entre son départ et sa venue.
Entre son silence et son feu.
Je me tiens sans voix
avec mon corps pour saluer l'Epoux,
ivre du désir de voir surgir
mon Seigneur.

Je me tiens là en prière.
Comme le disciple recevant le pain.
Je me tiens les mains ouvertes
entre travail et repas, entre peine et repos.
Entre fardeau et cadeau,
je me tiens sans voix joignant mes mains
ivre du désir qu'elles soient prises
dans les mains de mon Seigneur

Seigneur, je ne sais que dire.
Alors, voici mon corps.

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar muirgheal » mer. 04 nov. 2009, 21:19

Je vous remercie pour vos conseils.

Pour ce qui est de commencer à prier, j'ai commencé depuis ma plus tendre enfance. Même si je me suis éloignée de la religion catholique, je n'ai jamais perdu ma foi en Dieu. Par contre j'ai plutôt tendance à prier quand je me sens bien, détendue et que je peux me donner toute entière à la prière. Autant dire que ce n'est pas très souvent. d'où ma question.

Je pense qu'il m'arrive de sentir l'amour de Dieu. Mais j'ai aussi appris qu'il faut se méfier des ressentis. Lorsque je suivais une autre voie pour trouver Dieu, j'ai également eu cette impression de sentir l'amour de Dieu pour moi. Et pourtant, je n'étais pas partie dans une bonne direction. La foi en Dieu, je l'ai. La foi en la religion, je ne l'ai pas encore. Je prie pour l'avoir et ne plus m'égarer dans des voies douteuses ou pour ne plus me retrouver seule avec ma foi. Car à ces moments là on peut parfois vite se détourner de Dieu.

Pour prier, je dis quelques Je vous salue Marie, quelques Notre Père et puis je dis des phrases plutôt personnelles, dans ma tête. Je suis rassurée de savoir que les prières "mécaniques" sont une bonne idée, même si on ne doit pas se contenter de ce genre de prière.
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Brice
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : jeu. 26 mars 2009, 0:25

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar Brice » mar. 01 déc. 2009, 13:48

j'aimerais faire deux commentaire pour t'aider sur ton chemin.
C'est juste mon sentiment personnel.
La prière c'est d'abord pour être en lien avec le Seigneur. Ce n'est pas seulement pour demander des choses, ou louer le seigneur. C'est être avec le Christ, avec le corp du Christ que son l'église et l'ensemble des chrétiens. le simple fait donc de vouloir, c'est déjà d'être dans l'esprit saint.
Ne pas négliger l'action de la communauté des saints. En te mettant en dedans de ton coeur, tu apportes ta "force" à l'esprit saint qui beigne tout ceux qui souffrent, qui sont dans la joie,...
Tu apportes ta contribution à la force de l'esprit saint contre les forces du mal.
Moi personnellement, j'ai par moment m'appuyer pour "démarrer" dans ma prière sur une prière structurée ce qui me met dans de bonne conditions. Ensuite, je penses aux autres, aux miens, à moi. Je dialogue avec le seigneur, pas forcément pour demander quelque chose, mais aussi pour remercier, pour partager.
Je crois profondément en la force de l'esprit saint, par conséquent il m'arrive de me mettre en prière de manière de manière "inerte". C'est à dire sans but particulier, mais je pense à douceur de l'amour du seigneur pour moi (sans égoïsme) et je mets cette force d'amour à la disposition du "monde". Je le tiens de ma grande tante (Soeur Paul du sauveur) qui me disait: Met ton amour à la disposition de ceux qui en ont besoin, même si tu ne sais pas où et qui ils sont, mais ils le recevrons.
Par ailleurs, au quotidien je pars du principe que prier c'est faire quelque chose pour être en lien avec le seigneur, donc même lorsque que je travaille je l'offre au seigneur. Ce que je veux dire, c'est que je n'offre pas le contenu de mon travail ce qui n'est pas l'objet, ni je ne travaille pas pour Dieu. J'offre l'intention de faire mon travail au mieu dans l'esprit du Seigneur. Alors, mon travail raisonne de l'esprit d'amour, de volonté du seigneur.
Enfin, et j'en terminerais prie pour rendre grâce et pour les autres quand tu es heureux et prie pour toi quand tu souffres.
Pas forcément pour demander d'aller mieux, mais pour dire "je sais seigneur que je ne suis pas seul, je sais que tu es là en ce moment dans l'épreuve, je sais que tu m'apportes ton amour, ta force".
Un homme de foi ma raconté cette petite histoire: "un homme marche sur la plage et parle au seigneur en disant: quand je vais bien seigneur j'ai confiance en toi, j'ai foi en toi, bref je vois nos pas dans le sable. Quand je souffre seigneur, j'ai du mal à avoir foi en toi, j'ai le sentiment que tu m'abandonnes, je ne vois plus que mes pas sur le sable. A ce moment le seigneur lui parle et lui dit: quand tu souffres, ce ne sont pas tes pas que tu vois sur le sable mais les miens, je ne t'abandonne pas, je te porte sur mes épaules"

Je vais prier pour toi.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13032
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar etienne lorant » mar. 01 déc. 2009, 14:56

Je souhaitais vous poser une petite question. Je me "bats" pour trouver la foi. La raison me dit que c'est dans la religion catholique que je pourrais trouver mon bonheur, mais un jour j'en suis persuadée, l'autre jour je me dis que ce sont des sottises. (sans vouloir vous offenser). Je retourne à l'église et en général ça se passe très bien, parfois des petites pensées furtives me passent par la tête, me disant que ce sont des superstitions d'un autre age. Mais j'ai décidé de me battre pour la foi.

J'ai décidé de prier tous les jours, un peu au matin, un peu au soir, en m'y consacrant totalement. Parfois je me promène dans la rue en priant dans ma tête. Mais les seules vraies prières que je connais sont le notre-père et le je vous salue Marie. Parfois je me demande si c'est une bonne idée de prier en marchant, en faisant ses courses ... On est présent dans sa prière, mais pas à 100% bien sur.

Auriez-vous des conseils à intégrer dans sa vie quotidienne ? Comment prier, à quels moments, comment approfondir sa connaissance et sa foi ?

Questions sans doute posées par plusieurs, mais malgré une recherche, je n'ai pas trouvé d'anciens messages à ce sujet.

D'avance merci :)
Je n'avais pas lu jusqu'à ce jour votre premier message. Vous êtes sur la bonne voie. La foi est sans doute "une superstition d'un autre âge".... mais elle a ceci qu'elle a survécu à toutes les autres superstitions !

Le conseil que je vous donne est le même que je donne à tous: priez, n'hésitez pas, priez. Seule en rue, dans une salle de cinéma, à l'entracte, devant un feu d'artifice, dans une file d'attente, dans la salle d'attente d'un dentiste... quel bonheur d'être vivant ! Priez comme vous voulez, dites au Seigneur ce que vous ressentez, car Il n'est pas très exigeant: "Seigneur, pourquoi m'avez vous fait ainsi ?" "Seigneur, pourquoi ne parlez-vous pas comme à Don Camillo ?" Etc. Du moment que vous êtes sincère, le Seigneur vous écoute ...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: Comment prier au quotidien

Message non lupar muirgheal » mer. 02 déc. 2009, 20:16

Je vous remercie Brice pour tous vos conseils et pour vos prières :) et merci également à vous Etienne.

J'ai pris l'habitude de "discuter" avec Dieu dans ma tête. Et cela déjà avant mon retour à la religion catholique. De lui parler de mes joies, de mes peines, ou demander d'aider telle personne, d'accorder la guérison a telle autre personne, de le remercier pour de bonnes choses qui me sont arrivées ou arrivées à des connaissances. Mais je fais celà comme si je discutais avec un ami, ou des simples pensées qui ressortent, tournées vers Dieu mais sans vraiment de prières. Mais je me demandais si cette attitude est "bonne". Peut-être y a-t'il un manque d'humilité à agir de cette sorte. Peut-être est-ce une attitude orgueilleuse de "converser" avec Dieu comme s'il était une sorte d'ami. Cette attitude n'est peut-être pas suffisemment respectueuse.

En vous lisant, pour finir, cette attitude est sans doute une bonne attitude. Ca me rassure quelque part.

Pour me recueillir complètement dans la prière, je ne peux le faire que lorsque certaines conditions sont réunies. Et là, je dis des "Notre Père", des "Je vous salue Marie" et je me plonge dans une sorte de méditation, j'ouvre mon coeur en toute humilité vis-à-vis de Dieu. Malheureusement, j'ai du mal à m'y tenir longtemps, à rester dans cette attitude de prière, d'ouverture de coeur et d'esprit, et de méditation.
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit