La prière, quand et comment

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Ismaëlle
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : mar. 20 oct. 2015, 22:24
Conviction : Catholique.
Localisation : Bourgogne

Re: Bailler pendant la prière.

Message non lupar Ismaëlle » sam. 31 oct. 2015, 14:56

C'est peut-être parce que prier vous détend? Dans ce cas, c'est bon signe !

En espérant que ce soit un bon signe :paix!
C'est perturbant ^^
" Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. " Matthieu 28 : 20

idéale dévotion
Ædilis
Ædilis
Messages : 39
Inscription : jeu. 28 août 2014, 23:45

Comment prier ?

Message non lupar idéale dévotion » dim. 03 janv. 2016, 21:54

Bonjour , je prie très souvent avec un chapelet , seulement avant de commencer j'ai souvent beaucoup d'intentions de prières en tête et celles auxquelles je ne pense pas . Donc je ne formule pas les intentions avant de commencer et parce que je les aient dans le coeur . Ma question est : Est ce qu'une prière est plus facilement entendue si elle est dite avant la prière à voix haute ou est ce que si celle ci reste dans le coeur elle est exaucée de la meme manière ?

J'attend vos avis . Merci


[Bonjour Idéale dévotion, votre message a été fusionné avec ce fil qui traite votre question, mais n'hésitez pas à poser d'autres questions sur ce sujet. La Modération]

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4599
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Comment prier ?

Message non lupar gerardh » dim. 03 janv. 2016, 22:42

_______

Bonjour,

Une intention de prière ne doit pas forcément s'exprimer à voix haute, mais elle doit au moins être pensée et si possible formulée dans sa tête.


________

idéale dévotion
Ædilis
Ædilis
Messages : 39
Inscription : jeu. 28 août 2014, 23:45

Re: Comment prier Dieu, comment Le remercier

Message non lupar idéale dévotion » lun. 04 janv. 2016, 22:29

je prie en boucle j'espère que je suis entendue . Merci

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Comment prier Dieu, comment Le remercier

Message non lupar Mac » lun. 04 janv. 2016, 22:42

je prie en boucle j'espère que je suis entendue . Merci
Bonjour idéale dévotion :)

Ce verset peut vous aidez :
12Car le Seigneur a les yeux sur les justes, et ses oreilles sont attentives à leurs prières ; mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal. "
Demandez pardon pour vos propres péchés en premier lieu.
Et sanctifiez-vous par les sacrements de l'Eglise.

Fraternellement. :coeur:

idéale dévotion
Ædilis
Ædilis
Messages : 39
Inscription : jeu. 28 août 2014, 23:45

Re: Comment prier Dieu, comment Le remercier

Message non lupar idéale dévotion » lun. 04 janv. 2016, 23:29

Merci

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Comment prier Dieu, comment Le remercier

Message non lupar Mac » lun. 04 janv. 2016, 23:42

:)
Merci
Ce verset peut vous aider également :
23Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ! 24Celui qui vous a appelés est fidèle, et c'est lui qui le fera.
Fraternellement. :coeur:

Avatar de l’utilisateur
nowel
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 05 janv. 2016, 15:55
Conviction : catholique

Re: Comment prier Dieu, comment Le remercier

Message non lupar nowel » mar. 05 janv. 2016, 16:02

En lui parlant comme l'on parle à un père.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8001
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La prière : quand et comment

Message non lupar Cinci » dim. 10 janv. 2016, 17:43

Vu récemment :
  • «,,, la persévérance ne consiste pas à ignorer nos défaillances ni même les périodes d'infidélité, bien qu'elle ait tendance à leur résister. La persévérance consiste essentiellement à reprendre inlassablement la route quoi qu'il arrive, après tout orage ou toute période de nonchalance. C'est la patience de l'araignée qui recommence sa toile chaque fois qu'elle la voit détruite.

    C'est une ténacité secrète, intime et souple, aux antipodes de l'entêtement, de la raideur ou de l'enthousiasme. C'est une vertu foncièrement humble, et réciproquement l'humilité est foncièrement persévérante, elle ne se décourage jamais. C'est toujours l'orgueil qui se décourage, et lui seul.

    Mais que faire si l'on se sent orgueilleux? Reconnaître qu'il y a deux hommes en nous, et libérer par la prière l'enfant de Dieu qui est humble. Dès qu'un orgueilleux commence à prier avec droiture, et surtout qu'il demande l'humilité, il a déjà cessé d'être orgueilleux. Qu'Il persévère dans ses efforts, et la partie sera infailliblement gagnée. Mais que, justement, le retour plus ou moins fréquent de ses accès d'orgueil ne le décourage pas : cette ténacité dans l'espérance sera le plus puissant et le plus efficace de ses actes d'humilité.

    Ce que nous venons de dire de l'orgueil peut se dire, à plus forte raison, de tous les obstacles moins graves, de toutes les passions et de toutes les trahisons qui nous détournent inlassablement de la prière. Les Pères nous disent volontier : si tu n'a pas le don de la maîtrise de soi , sache que le Seigneur veut te sauver par la prière. Ils ajoutent : si le temps de prière se prolonge et en vient à envahir toute ta vie, tu n'y penseras plus et tu n'auras plus le temps pour le mal. Et ils répètent qu'il ne faut pas chercher à vaincre ses passions par ses propres forces, mais recourir sans cesse à la prière. »

    Source : Jean Lafrance, La prière du coeur, p.56

Ce genre de conseil émanant du Père Jean Lafrance, ça vaut de l'or. Et cette remarque : «C'est toujours l'orgueil qui se décourage»

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 307
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Quand et comment priez-vous ?

Message non lupar jerome » lun. 11 janv. 2016, 21:07

Bonsoir :ciao:

Une question toute simple : quand et comment priez-vous ? Comme je vous l'ai indiqué dans mon post de présentation, ma foi est (re)naissante et ma façon de prier est un peu..... désordonnée.

Je fais des micro-prières : en me levant et en me couchant. Un signe de croix et/ou un "Je vous salue Marie" et un "Notre Père".

J'ai aussi une marotte : j'ai la chance de pouvoir aller travailler à pied. 10 minutes de marche. Et je récite des "Je vous salue Marie" tout le long du chemin.

Ma préférée : l'oraison silencieuse. Avant de retrouver la foi, j'ai pratiqué des techniques de méditation bouddhiste et fait des retraites. Sous différente forme (Zen et Vipassana)... Avant de réaliser que c'était le Seigneur qui parlait à mon coeur :coeur: C'est cette façon de faire qui me permet de me sentir en présence du Seigneur, coeur à coeur :coeur:

J'au aussi pour projet d'expérimenter la Lectio Divina : un Prêtre de mon Diocèce propose une initiation :)

Finalement, assez peu de prières d'intercession si l'on excepte les JVSM et les NP : je ne suis pas confortable avec ça... Sans expliquer pourquoi. Pensez-vous que je doive persister ? Ou est-ce normal, à chacun sa "cup of tea" en matière de prière ? Et vous, comment priez-vous ?

A vous lire :fleur:

[Message fusionné. Bonne lecture! La Modération]
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: La prière : quand et comment

Message non lupar pierresuzanne » lun. 11 janv. 2016, 21:31

Une façon simple de prier : prenez la lecture du jour proposée par la liturgie de l'Eglise.
Lisez la lecture, le Psaume et l’Évangile lentement, en vous demandant quel enseignement en tirer pour vous.

Dieu parle au travers de sa parole. ... Si vous avez l'impression qu'un seul verset vous parle particulièrement, restez avec lui. Réfléchissez -y, tirez en toute la saveur, restez à goûter intérieurement la joie, la paix ou la force qu'il vous procure... Dieu vous enseignera.

Bon chemin avec le Christ.

Pierre-Elie.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8001
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La prière : quand et comment

Message non lupar Cinci » lun. 11 janv. 2016, 22:53

jerome,
Et vous, comment priez-vous ?
Je fais la même chose que vous!

Quand J'ai à marcher une moyenne distance : je meuble le temps creux. J'en profite pour réciter intérieurement des prières à la Sainte Vierge. Dans le métro, je peux prier pour la personne en face, demander une protection pour l'autre; j'en profite pour remercier Dieu pour ses dons, ses oeuvres, etc.
Finalement, assez peu de prières d'intercession si l'on excepte les JVSM et les NP : je ne suis pas confortable avec ça... Sans expliquer pourquoi.
Quand j'ai commencé d'aller à l'église, avec effort, alors que le corps s'y refusait, avec des négociations ; je trouvais très pénible aussi la partie des prières d'intercession ... si j'avais pu opérer une coupe ... Mais c'était avant d'avoir compris comment l'intercession était plutôt le coeur de la messe. Pas un détail négligeable, pas un «à côté» pour faire bien ou pour bien paraître.

Depuis que j'ai compris comment la messe représentait une chance inouïe qui m'était offerte, une chance de pouvoir ainsi exprimer ma reconnaissance envers Dieu, de même qu'une chance incroyable de pouvoir participer de la dynamique de don qui est celle de Dieu : je ne trouve plus l'intercession ennuyante. Pire! J'y ai trouvé du goût. J'y vois une lumière, une grâce et même quand cette lumière accuserait encore mon incompétence dans le domaine. J'y reconnais une bonté m'incitant à devenir plus vivant ... pour mon bien, celui des autres ...

:)

Avatar de l’utilisateur
jerome
Quæstor
Quæstor
Messages : 307
Inscription : sam. 09 janv. 2016, 17:05
Conviction : Catholique

Re: La prière : quand et comment

Message non lupar jerome » dim. 17 janv. 2016, 13:56

Depuis quelques jours, je comprends mieux la prière d'intercession, surtout quand elle est produite pour les autres.

Dans l'église où je vais à la messe du Dimanche, il y a une chapelle pour les âmes qui sont au purgatoire. Et cela fait maintenant sens ! L'amour et la charité chrétienne vont bien au delà des vivants et des morts qui nous manquent parce qu'on les connaissait.

La prière d'intercession peut ne pas être une prière égoïste : au contraire, elle peut être produite à l'inttention de nos frères en Christ, et même et surtout, à destination de celles et ceux qui ne le connaissent pas en encore.

Pour ma part, j'aime l'idée, depuis ma condition d'être humain, de pouvoir aider les âmes de nos frères à se purifier pour rencontrer la face de Dieu.

Oui, il y a un peu d'orgueil dans mes propos... Je me dis juste que servir l'Humanité et les pêcheurs, c'est aussi servir le Seigneur. Et j'aime beaucoup l'idée d'être à me même d'accompagner mes congénères humains vers le Seigneur par la prière. :coeur:
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1546
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: La prière : quand et comment

Message non lupar Christophe67 » dim. 17 janv. 2016, 14:46

La prière d'intercession peut ne pas être une prière égoïste : au contraire, elle peut être produite à l'inttention de nos frères en Christ, et même et surtout, à destination de celles et ceux qui ne le connaissent pas en encore.
Bonjour jerome,

Elle est même tout l'inverse.
Il faut comprendre pour cela que les âmes du purgatoire s'il elles peuvent prier pour nous, ne peuvent le faire pour elles-mêmes.
La prière d'intercession est donc un acte charitable, de la part de l'Église militante, envers l'Église souffrante. Par ces prières nous demandons à Dieu de dispenser de sa grâce miséricordieuse, dans ce temps de Justice, plus encore envers ces âmes souffrantes afin qu'ils entrent plus rapidement dans la béatitude de la vision de Dieu. Sans oublier que la Vierge Marie a également un rôle important auprès de ces âmes.
Dans la communion des saints, celles-ci prient pour nous, à leur tour, afin de nous aider dans notre tribulation. Car si elles souffrent, elles ont au moins la certitude d'être sauvées.


Cordialement.
"C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le Christ les faiblesses, les insultes, les contraintes, les persécutions et les situations angoissantes. Car, lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort. 2Co 12:10

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8001
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La prière : quand et comment

Message non lupar Cinci » lun. 18 janv. 2016, 3:44

jerome,
Pour ma part, j'aime l'idée, depuis ma condition d'être humain, de pouvoir aider les âmes de nos frères à se purifier pour rencontrer la face de Dieu.
Bien dit!

C'est l'économie de la grâce. Un cercle vertueux. En priant pour que des frères entrent davantage dans l'amour de Dieu, c'est exactement comme si vous demandiez vous-même à être assisté pour devenir plus conforme à la charité. Puisque les membres de l'Église forment un corps. Que sii le pied va mieux c'est tout le corps qui en bénéficie.


Oui, il y a un peu d'orgueil dans mes propos... Je me dis juste que servir l'Humanité et les pêcheurs, c'est aussi servir le Seigneur. Et j'aime beaucoup l'idée d'être à même d'accompagner mes congénères humains vers le Seigneur par la prière. :coeur:
Par le baptême, chacun est consacré pour former un peuple sacerdotal avec les autres. Le corps du Christ est associé à la prière qui est celle de Jésus.


Document :
«... nous sommes sanctifiés et associés au sacerdoce du Christ. Nos célébrations rendent visible l'invisible par une action à la fois symbolique et rituelle. Toute célébration est l'icône de l'unique liturgie céleste en train de s'accomplir. Ainsi, les baptisés, en tant qu'unis au Christ et formant avec lui un seul corps, sont le peuple sacerdotal de Dieu au coeur du monde pour proclamer ses merveilles, pour lui rendre grâce et le louer au nom de toute l'humanité et porter sa prière, pour consacrer le monde à Dieu en lui offrant toute l'activité humaine. ( Prêtre et pasteur, «Liturgie et existence chrétienne», novembre 2014)
«A ceux qu'il associe intimement à sa vie et sa mission, il accorde aussi une part de sa fonction sacerdotale en vue de l'exercice du culte spirituel, pour que Dieu soit glorifié et les hommes sauvés.

Pour cette raison, les laïcs, du fait qu'ils sont consacrés au Christ et ont reçu l'onction de l'Esprit Saint, sont, d'une façon admirable, appelés et équipés pour que les fruits de l'Esprit soient produits en eux de façon toujours plus abondante. En effet, toutes leurs activités, leurs prières et leurs entreprises apostoliques, leur vie conjugale et familiale, leur travail quotidien, leur détente intellectuelle et corporelle, si tout cela est accompli dans l'Esprit, et même les peines de la vie, si elles sont supportées avec patience, deviennent des offrandes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ (1 P 2,5), qui, dans la célébration de l'Eucharistie, sont offertes en toute piété au Père ensemble avec l'offrande du corps du Seigneur. Ainsi les laïcs aussi, agissant partout saintement en adorateurs, consacrent à Dieu le monde lui-même.» ( Lumen Gentium, numéro 34)
En priant pour autrui, vous ferez votre "boulot" de baptisé. Vous acceptez librement de prendre une part du service sacerdotal. C'est la dynamique normale dans l'Église. On reçoit gratuitement, on donne gratuitement.

;)


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités