Developpement personnel et foi

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Philon
Censor
Censor
Messages : 118
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Developpement personnel et foi

Message non lupar Philon » lun. 07 déc. 2015, 11:38

Bonjour,

ce sujet part de l'expérience douloureuse de mon impuissance à "séduire", convaincre, "me faire" des amis.
Et aussi de l'expérience de l'inutilité, pour y remédier, des techniques psychologiques (psychothérapie, psychanalyse) et du "développement personnel".
Ce qui m'aide est de prier !!!!

Très tôt je me suis sentie en marge parce que trop sérieuse, trop grave, pas assez jolie.
Trop plongée dans des lectures philosophiques.
Je n'ai guère d'amis car je vis assez recluse : c'est ce qui convient à mon tempérament.
J'aurais pu être bibliothécaire ou gardienne de phare !
Je prie, je m'occupe du foyer et de ma famille, je participe à la vie de ma paroisse.
Le peu d'amis que j'ai est difficile à garder.
Dernière édition par Philon le mar. 15 déc. 2015, 17:27, édité 1 fois.

Philon
Censor
Censor
Messages : 118
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Philon » lun. 07 déc. 2015, 14:39

Je précise que je poste ce sujet non pour recevoir les conseils "psys" d'usage ("apprenez à "vous aimer" toute seule", "la solution comme la cause du problème sont en vous", etc, etc)
mais parce que je soulève la question du rapport entre foi et "idéologie psy".
Dernière édition par Philon le mar. 15 déc. 2015, 17:25, édité 1 fois.

Philon
Censor
Censor
Messages : 118
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Philon » lun. 07 déc. 2015, 16:34

Oups..... :sonne:
Ma tante aussi en faisait partie, il y avait ce côté évangélisateur avec une joie de vivre qui me semblait exagéré chez elle, "obligatoire".
Dernière édition par Philon le mar. 15 déc. 2015, 17:25, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2974
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Héraclius » mar. 08 déc. 2015, 1:45

Bonjour,


Vous dépeignez-là un tableau avec peu de concessions du Renouveau Charismatique. Je connais mal le sujet, étant moi-même assez peu attiré par cette forme de spiritualité. Cependant, je ne crois pas qu'il faille trop généraliser, même si la tendance que vous dénoncez existe sans doute.


Pour faire simple, je crois que vos interrogations (celles que vous listez dans votre premier message) peuvent être balayés d'un revers de main. Les "gens introvertis qui s'enferment dans leur tour avec des bouquins" sont rarement ignorants ; si vous êtes de ceux-là, et si vous êtes chrétienne, et si vous vous interrogez sur votre foi, vous ne pouvez ignorer que le Christ a une affection particulière pour les "pauvres de coeur", les marginaux, les pécheurs qui se savent pécheurs, les miséreux. Donc non, Dieu ne vous veut pas extérieurement rayonnante ; la lumière que le Seigneur nous invite à acceuillir et à refléter est intérieure.

Sinon, le Messie aurait été le souverain terrestre et glorieux que les juifs attendaient, et non le Roi dont le Royaume n'est pas de ce Monde, le nouveau-né dans l'étable, l'humble charpentier, le désépéré cloué au plus humiliant des suplices.



Pour ce qui est du sujet du développement personnel, je crois qu'il faut prêter attention aux multiples faces du problème. Il est évident que le DP est né dans le contexte du monde post-moderne sécularisé, essayant de re-donner un sens à notre monde, sens parfaitement corrélé avec celui de la société capitaliste : l'idéal de la réussite (sociale). Ce sens n'est évidemment pas celui que le Christ nous désigne ; c'est même l'inverse. L'idéal chrétien est celui du pauvre, pas du riche. Le Saint est tout entier dans la contemplation de l'Autre, il ne se regarde pas. Le Christ lui-même a vécu la pauvreté suprême (sous la forme de la souffrance infinie de la Croix) qui prend sens parce qu'elle est acte d'Amour suprêmement désinterressé, uniquement tourné vers l'être aimé (c'est à dire vous et moi).

Cependant, je ne rejeterais pas tout en bloc. En temps qu'instrument, il peut constituer un outil utile pour aider son prochain. J'ai vu ma mère, qui fait ce travail, aider concrètement des gens ayant de graves problèmes en leur permettant de reprendre confiance en eux alors qu'il étaient au fond du trou. Donc sans idéologie derrière, on peut s'en servir comme d'un outil. La psychologie, le DP, etc... ne sont pas dangereux en tant qu'outils : c'est l'idéologie qu'ils propagent, c'est à dire celle de notre temps, qui l'est.


Je crois que ce texte, tiré des Fioretti, peut peut-être constituer une réponse à votre interrogation :

Spoiler!
Saint François venant une fois de Pérouse à Sainte-Marie des Anges, avec frère Léon par un temps d'hiver, alors que le très grand froid le tourmentait fortement, il appela frère Léon qui allait un peu en avant et lui parla ainsi: "Ô frère Léon, même s'il advenait que les frères mineurs donnent en tous pays un grand exemple de sainteté et de bonne édification, néanmoins écris et note avec diligence que là n'est point la joie parfaite". Et allant plus loin, saint François l'appela une seconde fois: "Ô frère Léon, même s'il advînt que le frére mineur rende la vue aux aveugles, qu'il redresse les perclus, qu'il chasse les démons, qu'il rende l'ouïe aux sourds, la marche aux boiteux, la parole aux muets et (ce qui est chose plus grande), qu'il ressuscite les morts de quatre jours, écris qu'en cela n'est point la joie parfaite". Et marchant un peu, saint François s'écria d'une voix forte: "Ô frère Léon, que le frère mineur sût toutes les langues et toutes les sciences, et toutes les écritures, qu'il sût prophétiser et révéler non seulement les choses futures, mais aussi les secrets des consciences et des âmes, écris qu'en cela n'est point la joie parfaite". Allant un peu plus loin, saint François appela encore fortement: "Ô frère Léon, petite brebis de Dieu, que le frère mineur parlât avec le langage d'un Ange et sût le cours des étoiles et les vertus des herbes, que lui fût révélé tous les trésors de la terre et qu'il connût les natures des oiseaux et des poissons, et de tous les animaux et des hommes et des arbres et des pierres, et des racines et des eaux, écris qu'en cela n'est point la joie parfaite". Et allant encore un bout de chemin, saint François appela d'une voix forte: "Ô frère Léon, que le frère mineur sût si bien prêcher qu'il convertît tous les infidèles à la foi du Christ, écris que là n'est point la joie parfaite".

Cette façon de parler durant bien l'espace de deux milles, frère Léon, avec grande admiration, l'interrogea, et dit: "Père, je te prie de la part de Dieu de me dire où est la joie parfaite". Et saint François lui répondit: "Quand nous arriverons à Sainte-Marie des Anges, ainsi trempés par la pluie et glacés par le froid et couverts de boue et affamés, et que nous frapperons à la porte du couvent et que le portier viendra en colère et dira: "Qui êtes-vous?" et nous dirons: "Nous sommes deux de vos frères", et celui-ci dira: "Vous ne dîtes pas vrai; vous êtes au contraire deux ribauds qui allez trompant le monde et volant les aumônes des pauvres, allez-vous en"; et quand il ne nous ouvrira pas et nous fera rester dehors dans la neige et dans l'eau, avec le froid et avec la faim, jusqu'à la nuit; alors, quand nous soutiendrons patiemment, sans trouble et sans murmurer contre lui, tant d'injures et tant de cruauté et tant de rebuffades et quand nous penserons humblement et charitablement que ce portier nous connaît véritablement et que Dieu le fait parler contre nous, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite. Et quand nous persévérerons en frappant, et qu'il sortira dehors, en colère, et comme des fripons importuns nous chassera avec des injures et des soufflets, disant: "Allez-vous-en d'ici, très méprisables petits voleurs, allez à l'hôpital; car ici vous ne mangerez, ni ne logerez", quand nous soutiendrons cela avec patience et avec allégresse et avec beaucoup d'amour, ô frère Léon, écris que là est la joie parfaite. Et quand, nous, contraints par la faim et le froid et la nuit, nous frapperons et appellerons et prierons pour l'amour de Dieu, avec de grands pleurs, qu'il nous ouvre pourtant, et nous fasse entrer, et quand lui, plus irrité, dira: "Ceux-ci sont des fripons importuns; je les paierai bien comme ils en sont dignes", et quand il sortira dehors avec un bâton noueux et nous saisira par le capuchon, et nous jettera à terre, et nous enfoncera dans la neige et nous battra avec tous les noeuds de ce bâton; quand nous supporterons tout cela avec patience et avec allégresse, en pensant aux peines du Christ béni, lesquelles nous devons supporter pour son amour: ô frère Léon, écris qu'en cela est la joie parfaite.

Cependant, écoute la conclusion, frère Léon. Au-dessus de toutes les grâces et dons de l'Esprit-Saint, que le Christ accorde à ses amis, il y a celui de se vaincre soi-même et, volontiers, pour l'amour du Christ, de supporter les peines, les injures, les opprobres, les incommodités; parce que de tous les autres dons de Dieu nous ne pouvons nous glorifier, puis qu'ils ne sont pas les nôtres, mais ceux de Dieu; d'où l'Apôtre dit: "Qu'as-tu que tu ne l'aies reçu de Dieu? Et si tu l'as eu de lui, pourquoi t'en glorifies-tu comme si tu l'eusses de toi?" Mais dans la croix de la tribulation et de l'affliction, nous pouvons nous glorifier, parce que cela est à nous. C'est pourquoi l'Apôtre dit: "Je ne veux point me glorifier sinon dans la croix de notre Seigneur Jésus-Christ"".

A qui soit toujours honneur et gloire dans les siècles des siècles. Amen.


Dieu vous garde en Son étreinte d'Amour, et qu'Il nous accorde à tous deux la Joie parfaite, :)



Héraclius -
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1612
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar axou » mar. 08 déc. 2015, 14:22

si vous êtes de ceux-là, et si vous êtes chrétienne, et si vous vous interrogez sur votre foi, vous ne pouvez ignorer que le Christ a une affection particulière pour les "pauvres de coeur", les marginaux, les pécheurs qui se savent pécheurs, les miséreux. Donc non, Dieu ne veux pas extérieurement rayonnante ; la lumière que le Seigneur nous invite à acceuillir et à refléter est intérieure.
Sinon, le Messie aurait été le souverain terrestre et glorieux que les juifs attendaient, et non le Roi dont le Royaume n'est pas de ce Monde, le nouveau-né dans l'étable, l'humble charpentier, le désépéré cloué au plus humiliant des suplices.
Bonjour Philon,
bien sur Héraclius a raison, ce qui plait à Dieu, "c'est un esprit brisé". Dieu ne peut nous rencontrer dans la superbe et la gloriole mais il a au contraire besoin de notre pauvreté, de notre faille pour nous donner Sa lumière. Les gens d'apparence brillante aux yeux des hommes ne peuvent s'ouvrir à Dieu que par la pauvreté de coeur, si ils gardent ce "brillant" en face du Seigneur, leur foi demeure superficielle...
Votre foi est profonde cher Philon, ensuite votre nature discrète doit offrir aux autres une belle présence respectueuse de l'espace d'autrui, un espace d'accueil simple et chaleureux très précieux, comme vous l'avez d'ailleurs fait pour votre ami à l'époque ou il avait besoin de vous, avec la grande générosité qui je pense, est la votre.
Il existe des roses et des violettes et toutes sortes de fleurs. Vous êtes une violette délicate et secrète et le Seigneur vous aime infiniment ainsi.
Pour ce qui est du sujet du développement personnel, je crois qu'il faut prêter attention aux multiples faces du problème. Il est évident que le DP est né dans le contexte du monde post-moderne sécularisé, essayant de re-donner un sens à notre monde, sens parfaitement corrélé avec celui de la société capitaliste : l'idéal de la réussite (...)
Cependant, je ne rejeterais pas tout en bloc. En temps qu'instrument, il peut constituer un outil utile pour aider son prochain. J'ai vu ma mère, qui fait ce travail, aider concrètement des gens ayant de graves problèmes en leur permettant de reprendre confiance en eux alors qu'il étaient au fond du trou. Donc sans idéologie derrière, on peut s'en servir comme d'un outil. La psychologie, le DP, etc... ne sont pas dangereux en tant qu'outils : c'est l'idéologie qu'ils propagent, c'est à dire celle de notre temps, qui l'est.
Tout à fait, je suis moi même très investie dans le domaine du développement personnel (et du travail sur soi). Il offre des outils très beaux pour grandir dans la connaissance de soi et des autres, il aide à mieux se comprendre et comprendre les autres, à communiquer et rentrer en relation de manière plus juste et plus fructueuse. C'est ainsi que j'en fais l'expérience. Cela m'aide dans va vie spirituelle car la connaissance de soi et la connaissance de Dieu sont liées. Ensuite chacun choisit ce dont il a besoin et l'essentiel demeure la prière et l'abandon à Dieu. Il faut prendre garde en effet à cette idéologie de la réussite qui peut nous faire croire que si nous souffrons, c'est que "nous avons encore quelque chose à régler" alors que l'essentiel est que le Seigneur nous attend au coeur de cette souffrance là pour nous sauver et sauver le monde.
il y a une articulation délicate entre ouverture à la grâce de Dieu et travail sur soi, entre abandon au Seigneur et travail sur soi. Ce n'est pas si simple, moi j'ai du mal parfois à faire la part des choses, à donner la priorité au Seigneur !
ce sujet part de l'expérience douloureuse de mon impuissance à "séduire", convaincre, "me faire" des amis.
Et aussi de l'expérience de l'inutilité, pour y remédier, des techniques psychologiques (psychothérapie, psychanalyse) et du "développement personnel".
Ce qui m'aide est de prier !!!!
(...)
Mon ancien ami semble penser désormais que finalement j'ai "ce que je mérite", je suis subitement trop "triste" à son gout et il me laisse complètement tomber alors que c'est le parrain d'une de mes enfants.
Comment, chers frères et soeurs, lui pardonner ?
(...)
Ma confiance en la vie est ébranlée.
Très vite elle a manifesté qu'elle ne désirait pas me fréquenter, que je n'en valais pas la chandelle. Elle semble avoir "absorbé" mon ami dans sa vie, avec ses nombreux amis, ses fans, etc. Il a adopté ses idées à elle, sa vie, il a changé à 180° et me déprécie alors qu'autrefois il me témoignait une grande estime.
Il y a plusieurs choses dans ce que vous nous partagez. Vous n'écrivez pas dans "soutien dans l'épreuve", vous nous avez bien précisé que vous ne vouliez pas de conseils, néammoins vous nous posez une question. Je vais tenter d'y répondre en respectant votre besoin de délicatesse, pardonnez moi si j'en dis trop.

Il y a d'abord cet ami qui vous fait défaut, qui vous laisse tomber, un grand ami j'imagine si il est parrain de votre enfant. je pense que vous vous sentez trahie et que c'est très douloureux et que vous devez lui en vouloir...
Je crois que c'est très important que vous vous exprimiez si ce n'est pas déja fait (de visu seule avec lui ou par écrit) : que vous lui disiez votre peine : d'abord votre grande amitié pour lui, l'importance de ce lien fort pour vous, la raison pour laquelle vous l'avez choisi comme parrain. Puis le fait qu'il ne donne plus signe de vie et ce que vous en êtes très triste et déçue ...
Il est bon que vous vous exprimiez ainsi en vérité sans rien attendre de lui : vous faîtes votre part, ensuite sa part à lui lui appartient. Cela lui prendra peut-être du temps pour réaliser vraiment ce qui se passe en lui. Une fois que vous aurez exprimé ce qui et imprimé sur votre coeur, le chemin du pardon sera ouvert et c'est le Seigneur qui pardonne en nous avec le temps, il suffit de le Lui demander et faire confiance que cela se fera.

Il y a la compagne de cette amie qui n'a pas d'atomes crochus avec vous et qui embarque son homme dans sa sphère à elle. Cela lui appartient aussi, si elle ne peut avoir des amis que si ils lui ressemblent, cela n'est vraiment pas faire preuve d'ouverture mais elle en est là, c'est sa pauvreté à elle, dont elle n'a pas conscience malgré sa puissance (ou à cause de sa puissance). Elle est peut-être très exclusive, votre ami est peut-être influençable, béat devant elle, pardonnez moi mais il est peut-être un peu faible... Il en est là.
En amitié, cela arrive qu'on ne s'entende pas avec le conjoint d'une amie mais on peut se voir seuls dans ce cas, on n'est pas obligé de se voir avec les conjoints.


Il y a le fait que le départ de votre ami et ses jugements sur vous, votre prétendue tristesse, vous ont atteint dans votre estime de vous au point que vous vous demandez si ce que vous êtes, c'est bien ! votre "confiance dans la vie" et en vous même en sont ébranlés. Voici qui n'est pas juste, voici qui n'est pas dans la volonté de Dieu ! Dieu vous aime comme vous êtes ! Et vous avez construit un foyer heureux si j'ai bien compris.

Ce qui se passe ici est certainement très douloureux. Tous les deux vous blessent et viennent sans doute réveiller une douleur plus ancienne. Je crois que le Seigneur vous invite à Lui ouvrir votre coeur blessé tel qu'il est, avec tout ce ressenti de trahison, de rancoeurs, de colère, de tristesse et je crois qu'Il a quelque chose à vous dire et qu'Il veut vous consoler.

Bien à vous chère Philon,

Axou

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Mac » mar. 08 déc. 2015, 17:40

Bonjour Philon, :)

Je vous propose quelques versets de l'évangile que vous pouvez méditer ce sera mieux qu'un long discours :

Matthieu Chapitre 2
10A la vue de l'étoile, ils eurent une très grande joie.

23Son maître lui dit : " Bien, serviteur bon et fidèle, en peu tu as été fidèle, je te préposerai à beaucoup; entre dans la joie de ton maître. "

Matthieu Chapitre 28
8Elles sortirent vite du sépulcre avec crainte et grande joie, et elles coururent porter la nouvelle à ses disciples.

Luc Chapitre 15
7Ainsi, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance.

10Ainsi, je vous le dis, il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent. "

Luc Chapitre 24
41Comme ils ne croyaient pas encore à cause de leur joie et qu'ils étaient dans l'étonnement, il leur dit : " Avez-vous ici quelque chose à manger? "

52Et eux, après l'avoir adoré, retournèrent à Jérusalem avec grande joie.

Jean Chapitre 8
56Abraham votre père, a tressailli de joie de ce qu'il devait voir mon jour; il l'a vu, et il s'est réjoui."

Jean Chapitre 15
11Je vous ai dit ces choses, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Jean Chapitre 16
20En vérité, en vérité, je vous le dis, vous pleurerez et vous vous lamenterez, tandis que le monde se réjouira; vous serez affligés, mais votre affliction se changera en joie.

Fraternellement. :coeur:

Philon
Censor
Censor
Messages : 118
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Philon » jeu. 10 déc. 2015, 14:29

Merci de vos réponses...
maintenant les versets que vous citez m'ont fait penser au livre de Job : :zut: j'aurais dû penser à cela, bien sur. Job est très malheureux, il n'est pas en train de sourire, il évoque le caractère "incommunicable" de sa souffrance. Les amis veulent l'aider mais ils commettent une erreur : ils croient que Job est puni d'un péché. Ils se basent sur "ce qui saute aux yeux" et ne savent pas pourquoi Job est frappé par le malheur. Pauvre Job, le monde entier l'abandonne.
Mais il garde foi en Dieu et cette foi ne va pas dans ce cas précis s'extérioriser en explosions de joie. Il "sait" que son défenseur est vivant.
Je pourrais me dire "mon défenseur est vivant". Le monde me lâche, me croit peut-être impie, me juge en regardant au malheur,(cancer, problèmes familiaux, isolement, doutes, gamines difficiles...) à la tristesse, au manque de "rayonnement" (ça, je ne brûle pas en ce moment du feu de Dieu ni de l'ardeur de convertir les autres, c'est le moins qu'on puisse dire)
mais en pensant à Job je sais que Dieu est vivant.

Je vois aussi ces communauté avec "mon" oeil : je cultive un certain esprit critique avec des groupes, des partis, des idéologies qui font miroiter amour, amitiés, vie meilleure... Il y a de la vérité là-dedans mais aucune n'est absolue. Ca me fait "bizarre" quand je vois des proches se mettre à "adhérer" de manière absolue, je me demande si l'enthousiasme n'est pas prématuré.
Les personnes que j'ai connues qui ont adhéré au charismatisme m'ont paru soudain, à partir d'une vie blessée ou d'un manque de repère, vivre cet engagement comme THE solution (et aussi une amie des TJ), être à la recherche d'un "maître" à qui se dévouer.
Bon, libre à elles...mais ma curiosité m'amenait à aller voir et je voyais qu'on était souvent dans le tout ou rien : soit tu participes complètement, sans critiques, ("t'obéis au chef"), sans réserve, soit tu sors.
Et j'ai malgré mon propre manque de repères et de personnalité, malgré ma "quête" d'amitié, d'appartenance, un côté "cartésien" : je doute, je pèse le pour le contre, je butte sur des défauts du système. Et je suis facilement blessable.
Il y a un côté "prosélyte" et un côté "exclusion" qui m'effraie dans ces groupes.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Mac » jeu. 10 déc. 2015, 20:55

Bonjour Philon :)
Je vois aussi ces communauté avec "mon" oeil : je cultive un certain esprit critique
Il faut toujours garder un esprit critique, mais la critique doit être constructive.

Le Pape a déclaré que le renouveau charismatique est une chance pour l'Eglise.
Romains Chapitre 15
9tandis que les Gentils glorifient Dieu à cause de sa miséricorde, selon qu'il est écrit : " C'est pourquoi je te louerai parmi les nations, et je chanterai à la gloire de ton nom. "
Vous êtes job un peu comme tous les chrétiens au fond, mais vous êtes surtout la lumière du monde :
Matthieu 5
14Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; 15et on n'allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. 16Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
Avez-vous pensé à intégrer ce groupe du renouveau charismatique qui d'après ce que vous dites a dépassé l'état de triste qui rend malade pour vivre dans la joie du ressuscité?

Bien Fraternellement. :coeur:

Philon
Censor
Censor
Messages : 118
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Philon » ven. 11 déc. 2015, 12:42

J'y avais été, oui et je n'ai pas vu l'amour du Christ dans les mots, le comportement des quelques personnes qui étaient en contact plus proche avec nous.
Mais de la culpabilisation, des choses injustes. Ca ne m'a pas convaincue.
Deux de mes proches sont/étaient dépressifs chroniques(ma belle-mère), ça m'a heurtée cette injonction dans ces groupes (ceux que je connais)à la joie obligatoire et cette façon qu'ils ont eu de mettre les "pestiférés" (les "tristes" )à l'écart...et de se prendre pour une élite lumineuse qui a le "bon" profil.Ca m'a fait de la peine par rapport aux souffrances de mes proches aussi.
Ce positionnement qu'ils ont m'a parfois fait douter. Je me suis sentie "rejetée".

On peut servir Dieu en étant retiré, il y a des ermites.
On peut s'approcher de Dieu par d'autres chemin que le renouveau charismatique.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Mac » ven. 11 déc. 2015, 18:54

Bonjour Philon :)
J'y avais été, oui et je n'ai pas vu l'amour du Christ dans les mots, le comportement des quelques personnes qui étaient en contact plus proche avec nous.
Mais de la culpabilisation, des choses injustes. Ca ne m'a pas convaincue.
Deux de mes proches sont/étaient dépressifs chroniques(ma belle-mère), ça m'a heurtée cette injonction dans ces groupes (ceux que je connais)à la joie obligatoire et cette façon qu'ils ont eu de mettre les "pestiférés" (les "tristes" )à l'écart...et de se prendre pour une élite lumineuse qui a le "bon" profil.Ca m'a fait de la peine par rapport aux souffrances de mes proches aussi.
Ce positionnement qu'ils ont m'a parfois fait douter. Je me suis sentie "rejetée".
Il y a des petites querelles enfantines parfois au sein du renouveau charismatique comme partout. Je me souviens par exemple d'un désaccord sur le choix des chansons.

Je vous propose deux versets des béatitudes :

"Heureux les affligés car ils seront consolés".

"Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi. 12Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous."

Fraternellement. :coeur:

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7144
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Cinci » ven. 11 déc. 2015, 20:12

Bonjour,
Philon :
Il a rencontré quelqu'un qui est adepte du "développement personnel"
... et le «développement personnel» n'a pas grand chose à voir avec le Renouveau charismatique.

Les comportement que vous décrivez dans vos messages ont tout à voir, en revanche, avec la philosophie du New Age, un mouvement dénoncé par le Renouveau charismatique d'ailleurs.

J'ai le sentiment que vous tirez sur la mauvaise cible.

Exemple :

  • Marylin Ferguson est née aux États-Unis en 1938. Elle rédigea en 1973 The Brain Revolution mais est plus connue pour l'ouvrage qui devint un Best-Seller mondial et le manifeste du Nouvel Age The Aquarian Conspiracy paru en 1980. L'auteur veut y démontrer à partir des développements récents de la science et de la société l'émergence d'un nouveau paradigme culturel dont l'extension serait planétaire, annonciateur d'une ère nouvelle, dans laquelle l'Humanité parviendrait à réaliser une part importante de son potentiel physique, psychique et spirituel. M. Ferguson est membre de l'Association de psychologie humaniste et de l'Association de psychologie transpersonnelle; elle est membre de l'Institut de science noétique. Elle édite et publie à Los Angeles le «Brain/Mind Bulletin» consacré à l'étude des phénomènes de conscience ainsi que le «Leading Edge Bulletin».

    Source : Père Jean-Marie Verlinde cité dans Henri Lemay, Délivrés et transférés. École de guérison chrétienne, mars 2011
[/size]

encore :
Le livre d'Urantia : publié en 1955, il s'inscrivit dans la perspective des «Nouveaux évangiles» dont il est l'exemplaire le plus volumineux 2097 pages, prétendument dictées par un bon nombre d'esprits et d'anges célestes, à un certains nombres de personnages. Il se présente comme la première grande révélation de la venue du Christ. Comme bien d'autres ouvrages de channelling, le livre d'Urantia souligne que Dieu peut être appelé «Père», au sens où nous portons tous en nous-mêmes une partie de l'Esprit divin, qui conduit notre évolution vers un état appelé «Paradis» dans lequel nous serons pleinement confondu avec le Père. La parcelle divine qui habite en nous est appelé Thougt Adjuster, littéralement «régulateur de pensée». Selon le livre d'Urantia, les régulateurs sont de Dieu et dans la mesure où nous pouvons le discerner ils sont Dieu. La chute n'est rien d'autre que l'oubli de notre origine divine. Jésus n'est pas venu mourir pour nos péchés, mais pour aider l'humanité à se souvenir. Jésus n'est d'ailleurs pas le Fils éternel mais le concept numéro 1 du Père et du Fils dans le Paradis. La Fraternité qui se constitue autour de cet ouvrage ne se définit pas comme une nouvelle religion, mais comme un «groupe social ayant un objectif religieux».

Source : Massimo Introvigne, idem

C'est le New Age qui mêle joyeusement la religiosité avec une sorte de pensée issue des mouvements de «croissance personnelle», de développement humain via la psychologie ou toutes sortes de techniques promettant des délivrances, l'élévation du niveau de conscience.

Ce sont ces groupes qui, en règle générale, vont déprécier l'Église catholique, dénoncer la foi traditionnelle, jusqu'à déconsidérer très souvent aussi ses adeptes réguliers. Ces groupes ont toujours tendance à considérer que les gens sont absolument responsables de ce qui leur arrive : malheur, maladie, stagnation sociale, insuccès divers, pauvreté, etc. Les pauvres sont coupables d'être pauvres. Les pauvres sont des êtres inférieurs, des âmes de moindre qualité, des individus qui se nourrissent de mauvaises énergies, de négativité. «Évitons les malheureux!»

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9680
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Fée Violine » ven. 11 déc. 2015, 21:13

le «développement personnel» n'a pas grand chose à voir avec le Renouveau charismatique.
Les comportement que vous décrivez dans vos messages ont tout à voir, en revanche, avec la philosophie du New Age, un mouvement dénoncé par le Renouveau charismatique d'ailleurs.
J'ai le sentiment que vous tirez sur la mauvaise cible.
C'est aussi mon impression.
Mais Philon est peut-être tombée sur une communauté qui mélange les deux (un peu de Renouveau + un peu de psy).
Ou plus simplement, une communauté composée d'êtres humains pleins d'imperfections.

J'ai rencontré un jour une dame très sympathique, membre d'une communauté du Renouveau (certainement pas celle que connaît Philon, car ils ne font pas de développement personnel) et qui disait : "Ce qui m'a attirée dans cette communauté, c'est qu'ici on a le droit de faire la tête, on n'est pas obligé d'avoir l'air épanoui". Autrement dit, elle avait déjà remarqué cette tendance dans les communautés; mais il ne faut pas généraliser !

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Mac » sam. 12 déc. 2015, 1:13

Bonjour, :)
Mais Philon est peut-être tombée sur une communauté qui mélange les deux (un peu de Renouveau + un peu de psy).
Vous avez sans doute raison car personnellement, je ne connais pas de groupe de renouveau qui fait du développement personnel. On loue Dieu c'est merveilleux :) et on ne le constriste pas selon qu'il est demandé :

"Frères, en vue du jour de votre délivrance, vous avez reçu en vous la marque du Saint Esprit de Dieu: ne le contristez pas. Faites disparaître de votre vie tout ce qui est amertume..."
http://www.prionseneglise.fr/Les-textes ... s-4-30-5-2

Fraternellement. :coeur:

Philon
Censor
Censor
Messages : 118
Inscription : jeu. 05 juin 2008, 22:01
Localisation : Vers mon port d'attache

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Philon » sam. 12 déc. 2015, 15:15

Mac, il s'agit de plus grave que des disputes sur le choix des chansons.

Ce qui me trouble est qu'au début ça se passait bien, je participais, on était accueilli.
J'ai retrouvé une pratique religieuse régulière et petit à petit accepté d'animer un petit groupe 1 fois le mois, c'était dans le sens de mes convictions.
Bon et parallèlement il y a eu cette psy recommandée par la femme de cet ami, ça n'a pas aidé.
Ma petite caboche de Bretonne entêtée pense bêtement que c'est chrétien d'aider à adoucir les peines des malheureux sans juger (leurs causes ont souvent une autre origine que ce qu'on croyait)
et que la créature humaine est faillible : faire miroiter l'illusion d'une vie parfaitement maitrisable par notre volonté (le "devoir de bonheur" cher à l'Occident post-moderne) est quelque peu mensonger. Et jeter la pierre aux malheureux,rester entre personnes "éveillées" (telle semble l'attitude de cette femme) me semble plus "new age" que chrétien.
Dernière édition par Philon le mar. 15 déc. 2015, 17:29, édité 1 fois.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7144
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Developpement personnel et foi

Message non lupar Cinci » sam. 12 déc. 2015, 18:13

Bonjour,

Il est très possible qu'une influence de la philosophie ou de la mentalité des penseurs du Nouvel Âge puisse contaminer ces personnes (?) Je ne sais pas comment fonctionne ce groupe d'ailleurs.

Est-ce seulement un groupe d'amis qui peut se réunir au domicile privé d'untel? sans supervision?

Les groupes sérieux du Renouveau charismatique ont quand même des comptes à rendre à l'extérieur du cercle des animateurs responsables. Habituellement il y a au moins un prêtre catholique qui est présent lors des rencontres, le groupe doit obtenir préalablement l'accord de l'évêque du diocèse pour pouvoir opérer, les rencontres ont lieu dans des lieux dédiés qui sont également reconnus (églises, «maison de prières» gérés par une communauté religieuse ayant elle-même pignon sur rue, Institut religieux, centre de formation, etc.) Il s'agit d'une activité d'Église ... si on fait abstraction de l'initiative privée de monsieur ou madame "X" ayant décidé de s'improviser guide spirituel(le) ... ; qui est un genre d'initiative assez redoutable. Faut être prudent.

Un exemple :

Un samedi par mois, je participe à une journée complète de ressourcement. La réunion. qui est entièrement gérée et organisée par des responsables et bénévoles du Renouveau charismatique, portera sur un thème précis. L'activité se déroule au sous-sol de la cathédrale du diocèse, chaque fois en présence de prêtre(s) et souvent même d'évêque(s). Le Saint-Sacrement est exposé, avec temps de prières, adoration, confession et tout. Il n'y a rien qui soit secret.

[...]

Ce n'est pas monsieur "x" qui décide de s'improviser «chef de meute», et pour ensuite faire le tri «Qui aura la permission d'entrer ici? qui aura ce privilège de pouvoir nous fréquenter?»


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités