Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par etienne lorant » sam. 08 nov. 2014, 18:42

Homélie du 30 octobre :

http://fr.radiovaticana.va/news/2014/10 ... re/1109766
« Mais à cette génération, et tant d’autres, on a fait croire que le diable est un mythe, une image, une idée, l’idée du mal. Mais le diable existe et nous devons lutter contre lui. C’est ce que dit Saint Paul, ce n’est pas moi qui le dis ! La Parole de Dieu le dit. Mais pourtant nous n’en sommes pas vraiment convaincus. Et puis Saint Paul nous dit quelles sont ces armatures qui font cette grande armature de Dieu. Et lui dit :’Soyez fermes, donc, soyez fermes, car une armature de Dieu est la vérité ».

« Le diable, a déclaré le Pape, est un menteur, c’est le père des menteurs, le père du mensonge ». Et avec Saint Paul le Pape a rappelé « qu’il faut avoir à côté de la vérité, la cuirasse de la justice ». Et d’ajouter que « l’on ne peut être chrétien sans travailler continuellement à être justes. Ce n’est pas possible ». Une chose qui nous « aiderait tellement », a-t-il ajouté « serait de nous demander si « je crois ou si je ne crois pas ». « Si je crois un peu oui et un peu non. Suis-je un peu mondain et un peu croyant ? ». « Sans la foi on ne peut aller de l’avant, on ne peut défendre le salut de Jésus »

Le Pape a alors précisé que « nous avons besoin de ce bouclier de la foi », parce que « le diable ne nous lance pas des fleurs mais bien des flèches enflammées » pour nous tuer. Le Pape François a donc exhorté son auditoire à prendre « le bouclier du salut et l’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu ». Et il a invité à prier constamment, à veiller « dans la prière et les suppliques » :

“La vie chrétienne est une lutte, une très belle lutte, parce que quand le Seigneur est victorieux dans chaque pas de notre vie, il nous offre la joie et un grand bonheur: cette joie que le Seigneur a vaincu avec nous, avec son don gratuit du salut. Mais oui, tous nous sommes un peu paresseux, dans la lutte, et nous nous laissons entraîner par les passions, par certaines tentations. C’est pourquoi nous sommes pécheurs, tous ! Mais ne vous découragez pas. Courage et force, parce que le Seigneur est avec nous ».
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Christophe67 » sam. 22 nov. 2014, 12:01

Bonjour,


Une belle homélie, simple, directe, comme notre Pape.
J'aime sa façon de simplifier, de ramener aux bases.
Charles Baudelaire disait aussi : "la plus grande ruse du diable est de faire croire qu'il n'existe pas !".

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Etrigan » ven. 05 déc. 2014, 17:16

Après tout, selon Jésus, Satan est le Prince de ce monde, ce qui laisse tout de même songeur sur les perspectives ontologiques et métaphysiques que cela doit susciter chez nous. Oui, il faut prier, être vigilant, et ferme dans la foi.

Mais, par ailleurs, je me demande si de simples laïcs ne peuvent pas - à leur manière - résister au démon par la simple force de leur volonté. Qu'en pensez-vous ? Croyez-vous que sans Jésus on est forcément à la merci du Démon ?
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par etienne lorant » ven. 05 déc. 2014, 18:23

Etrigan a écrit : Croyez-vous que sans Jésus on est forcément à la merci du Démon ?
Sans Jésus ? En fait, Jésus est présent à toutes les âmes, même celles qui comme moi, avaient rejeté la foi et la pratique religieuse. Et puis, il y a les anges gardiens...
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Etrigan
Senator
Senator
Messages : 852
Inscription : jeu. 09 févr. 2006, 13:21
Localisation : Pas loin de Paris, dans une ville protégée par une Sainte et des bois.
Contact :

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Etrigan » ven. 05 déc. 2014, 18:25

Ah oui, vous marquez un point là ! :)
« Le Verbe s’est incarné pour la Rédemption du Péché. Faudra-t-il que le Saint-Esprit s’incarne pour la rédemption de la sottise ? » Léon Bloy

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Cinci » sam. 06 déc. 2014, 0:22

C'est ce que la théologie chrétienne devrait dire : sans volonté divine de sauver l'humanité, d'élever l'homme vers la fin pour laquelle il aurait été crée, d'arracher les hommes de leur ornière, de leur misère, de leur finitude, il est bien évident que le mal triompherait de tous.



Le professeur ajoute :
[+] Texte masqué
«... chez les pécheurs, le règne du Démon est assez pacifique, il n' a pas besoin de s'en occuper, il les a déjà. Je ferais cependant une petite correction : quand ce sont des pécheurs au tempérament de chef, le Démon va les utiliser pour en faire pécher d'autres. C'est ce qu'on appelle des «suppôts de Satan».

Dans les mauvaises sociétés, il y a beaucoup d'insignifiants. Mais quand les chefs s'aperçoivent que quelques uns ont une valeur personnelle, qu'ils sont capables d'être chefs, ils les mettent dans les secrets et ils les font monter un peu plus.

Chez les tièdes

Ceux qui n'ont pas beaucoup de ferveur, la proie est facile. Les démons ne les agacent pas tellement, ils les suivent partout. Les tièdes n'ont pas l'air d'être tentés bien gros, mais les démons attendent leur chance de leur donner un croc-en-jambe. Ils les laissent marcher sur le bord du précipice : c'est du bon monde, ils ne font pas de péché, mais à la première chance ... un petit coup de traître et ils tombent dans le péché.

Chez les fervents

Dans les trois premières demeures de la vie spirituelle, des légions de démons sont là pour bloquer l'âme, l'empêcher d'avancer. Quand ils ne peuvent pas les faire pécher, ils les empêchent d'avancer. Aux deuxièmes Demeures particulièrement, c'est la masse des bonnes personnes qui ne sont pas bien avancées : tout l'enfer est conjuré pour les tenter et les illusionner.

Aux cinquièmes Demeures, sainte Thérèse d'Avila le dit : «Tout l'enfer se ligue pour les séduire; les démons savent la qualité de ces âmes et ils leur en veulent». Quand on passe cette épreuve comme il faut, on est bon pour aller jusqu'au bout ensuite. Cependant, sainte Thérèse dit :«J'ai connu des âmes très élevées qui étaient arrivées à cet état. Or le démon, à force de ruses et de pièges, les a fait tomber». La dernière chance du Démon pour les avoir, c'est aux cinquièmes Demeures.

Sixièmes Demeures, dans le dernier âge, pendant la nuit de l'esprit ou les fiançailles, le Démon est beaucoup moins dangereux, mais il est plus acharné à tracasser. Il ne réussira pas à faire tomber dans le péché mais il va réussir à agacer et à embêter. Il cherche à imiter, non pas les communications divines qu'il ne connait pas, mais il cherche à imiter les grâces charismatiques.

En passant, rappelons-nous la différence entre charisme et «grâce charismatique». Un charisme c'est une capacité habituelle de faire des choses difficiles, telles que prophétiser, enseigner, prêcher, etc. Les «grâces charismatiques» ce sont des faveurs passagères, occasionnelles, comme les apparitions, les visions, les paroles qu'on entend, sentir le brûlé ou un parfum , ou je ne sais quoi encore ... Toutes ces choses-là, c'est ce qu'on appelle en théologie des «grâces charismatiques». Ça, ça peut s'imiter facilement. [le Démon peut imiter une vision, il peut imiter une parole qu'on croit entendre, puis qu'on croira venir du Seigneur. Dieu le laisse faire.]

Les tracasseries

Quant aux tracasseries et aux histoires dont on a peur, n'exagérons pas! le diable est trop fin pour jouer à ce jeu-là. Cependant, parfois il exprime imprudemment sa haine quand il a manqué son coup. [...] ordinairement le Diable est trop fin pour agir ainsi, mais ça peut lui arriver une petite folie de temps en temps.

Quant aux cas de possessions diaboliques, c'est rare. [...] Maintenant, il y a une chose qu'il faut savoir, de nos jours surtout : c'est que si le Diable diminue les cas de possessions personnelles [...] c'est qu'il possède des institutions qui sont réellement possédées du Démon. C'est lui qui en est le maître. Prenez par exemple la pornographie. Essayez d'arrêtez ça! tous les diables sont là-dedans. Essayez d'ôtez ça, vous vous battez contre Satan. La pègre, elle est aussi possédée du Démon, c'est terrible comme c'est fort! ça tient car le diable est là-dedans. Parce que ce n'est pas telle ou telle personne, on se méfie moins; si on tombe dans ses griffes, on est vraiment dans les griffes de Satan.

Mais Satan, comment s'y prend-il?

Il va rendre séduisante une image qui ne serait pas belle. Par exemple, on se demande après la tentation : comment se fait-il qu'on a pu s'intéresser à des choses aussi vilaines? On se dit : je ne sais pourquoi, mais ... Comment çà se fait? Bien, c'est à ce moment-là que Satan vient donner un peu de couleur et de séduction. Il peut provoquer une impression, augmenter une jouissance. Par exemple, si on jouit d'une façon normale de quelque chose, le Diable va arriver et nous faire tellement plaisir, qu'on tombe facilement dans l'excès.

Troubler

Il peut aussi gêner la marche de l'âme par le trouble et par le mensonge. Vous savez bien que le trouble ça fait hésiter. Voyez-vous sa tactique? D'abord troubler, puis une fois qu'on est troublé il peut mentir. Si on n'est pas troublé, on va s'apercevoir qu'il ment, mais si l'on est troublé ... il a beau mentir tant qu'il veut. Le trouble, c'est la tactique de Satan. Pour cela, il s'appuie sur les tendances et sur les désirs, il empêche le contrôle de la raison, il contrefait des grâces extraordinnaires.


Que font les démons?

Interventions fréquentes

La haine des démons est toujours en éveil ... Saint Pierre dit :«Le Diable, comme un lion rugissant, rôde cherchant qui dévorer» (1P 5,8) Alors ça veut dire que s'ils tournent autour de chacun, il y en a beaucoup.

Sans la permission de notre volonté, les démons ne peuvent ni lire nos pensées ni agir sur elles. Ils ne sont pas capables de lire vos pensées secrètes. Si vous les manifestez, eh bien là oui! parce que ça devient du sensible, et dans le sensible ils sont plus forts que nous.

Dans le monde surnaturel, le monde de la grâce sanctifiante et de la sainteté où l'on ne pénètre que par la foi, eh bien! ils n'y peuvent rien directement et ne pénètrent pas les lois de l'expérience surnaturelle, par exemple, les rapports intimes avec Dieu. Les mauvais esprits n'ont jamais eu une grâce d'union avec Dieu. Ils ont eu une grâce de vocation, jamais d'union. Ils étaient appelés mais ils ne se sont pas rendus. Ils n'ont jamais eu une vraie belle grâce de contemplation surnaturelle, où l'on est sous l'influence du Saint Esprit pour entrevoir Dieu, jamais!

Indirectement

Indirectement ils peuvent intervenir dans l'activité de l'homme. Par exemple, par des imprécisions, des images sensibles, des imaginations présentées à l'intelligence et à la volonté ... On pourra s'y laisser prendre. Souvent, c'est ce qui arrive et on se laisse prendre.

Par les phénomènes sensibles, par exemple, les petits soupirs, ils peuvent arriver à connaître les pensées, les désirs, les vouloirs. Par ces indices et par leur pénétration, leurs intuitions, ils peuvent deviner l'orientation habituelle d'une âme.

Les phénomènes sensibles

Par exemple : qu'est-ce que ça veut dire qu'une fois par mois, toujours le samedi matin vers les neuf heures du matin, un petit groupe s'en va à l'église? qu'est-ce que c'est que cette affaire-là? alors ils viennent écouter ... Ils peuvent deviner aussi l'efficacité des grâces reçues : qu'est-ce qui se passe donc depuis telle retraite? telle personne est tellement changée, qu'est-ce qui lui est arrivé là? Ça l'a travaillé, la retraite! Ils peuvent voir des choses comme ça.

Ils peuvent même deviner, et ça c'est plus mystérieux encore, la puissance présente ou future d'une âme : ça va faire un saint, ça va faire une sainte! Voulez-vous un exemple? Il y en a un très beau dans la vie de sainte Rose de Lima. Elle est venue au monde à Lima, au Pérou. Elle était tellement belle qu'on disait n'avoir jamais vu un bébé aussi beau! on l'a appelé la petite Rose; c'est l'origine de son nom.

Or, avant même qu'elle soit baptisée, les démons sont venu faire du tapage dans la maison pour essayer de la détruire, de la faire mourir; toutes sortes d'attaques, toutes sortes de choses. Alors on peut dire : comment ont-ils pu savoir? Elle n'était même pas une enfant de Dieu encore! Elle avait la vocation chrétienne mais elle n'était même pas baptisée. Comment pouvaient-ils savoir qu'elle serait une sainte? Selon moi, (ce n'est pas marqué dans l'Évangile, mais c'est bon de vous le dire en passant), quand elle est venue au monde, même si elle n'était pas encore baptisée, il y avait beaucoup de bons anges autour d'elle.

Vous le savez, mes chers amis, on a peur des démons ... Il y en a qui voudrait qu'il n'y en ait pas, mais il y en a en masse, plein l'air. Cependant, il y a autant de bons anges qu'il y a de mauvais esprits. Les bons anges sont très nombreux. J'imagine qu'il est arrivé beaucoup d'anges autour de ce petit berceau de Rose de Lima. Les mauvais esprits ont dû se dire : mais qu'est-ce qui se passe? qu'est-ce que ça veut dire tous ces anges qui sont là autour? Il y a quelque chose là, on va le détruire. En tout cas, ils n'ont pas réussi; elle a été baptisée et est devenue la grande sainte qu'on connaît, la première sainte des Amériques.»
:)

Une belle histoire. On aurait envie d'y croire, non? Le professeur c'était un père rédemptoriste (aujourd'hui disparut) qui aura donné pendant longtemps des formations de vie intérieure et en lien avec le sanctuaire situé près de Québec, la basilique sainte-Anne-de-Beaupré. Le document d'où je tire l'extrait provient du sanctuaire. Un grand bonhomme, un certain charisme, une bouille sympathique ...

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Cinci » sam. 06 déc. 2014, 22:26

J'aimerais juste rajouter ...

Un petit flash

C'est un petit détail qui ne m'avait pas tellement frappé jusqu'ici. Dans le document dont je tire l'extrait ci-dessus, il sera souligné à un endroit comment même les anges ne peuvent pas avoir accès à nos pensées les plus secrètes. A l'inverse, le Christ a accès à ce qu'il y a dans l'homme, tel qu'il est dit dans le Nouveau Testament.

Quand on se demandera à propos de la divinité de Jésus : «Oui, mais est-ce que l'Évangile dit que ...» En fait, le NT dit que Jésus est capable d'une performance qui est réservée à Dieu seul normalement : avoir accès à ce qu'il y a dans le coeur de l'homme qui se trouverait en face de soi, de tout homme, puis y avoir accès à volonté, pour connaître ainsi ce qui est caché (même aux anges du ciel) et sans pour cela que quelqu'un ait eu à le faire connaître, à le révéler d'abord = Dieu. C'est comme dans l'épisode au puît de Jacob avec la Samaritaine. «Va chercher ton mari ... Non, je n'ai pas de mari ... Là, tu dis vrai parce que ...»

Le mot dans l'Évangile est tellement succint, court, bref, lapidaire, maigre ... sans emphase, dépouillé ... je serai toujours passé dessus sans trop m'étonner, sans rien remarquer de trop spécial à ce sujet. Là, pour un peu, je me surprendrais presque à ne pas y avoir pensé plus tôt (sourire). Le détail qui a l'air si banal dans l'Évangile en premier reste un de ces détails qui ne sera jamais dit (à ma connaissance) au sujet des qualités de n'importe grand prophète de l'Ancien Testament. On ne verra jamais la mention, dans la Bible, à l'effet que Moïse par exemple aurait pu savoir sans être instruit par personne ce qu'il y a dans le coeur de l'homme.

Ici c'est un petit partage ... excusez-le ...

:)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Cinci » dim. 07 déc. 2014, 4:56

https://www.youtube.com/watch?v=Yv45jA0CySY

Connexion avec le commentaire du pape François sur le même thème, en septembre dernier, lors de la fête des archanges Michel, Gabriel, Raphaël.

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Christophe67 » mar. 09 déc. 2014, 17:47

bonjour,
Ils ont eu une grâce de vocation, jamais d'union.

J'adore cette phrase, je trouve qu'elle synthétise tellement bien tant de longues explications (je ne fais pas référence à ce fil en disant cela ;) ).




Cordialement.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Cinci » mar. 09 déc. 2014, 19:58

Oui, et puis il y a parfois des images savoureuses là-dedans, parlant toujours de ce document que je dépouille ici.

(je vais en retranscrire un autre petit bout et je reviendrai le placer ici)

:)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Le Pape dénonce avec force le diable à l'oeuvre

Message non lu par Cinci » mar. 09 déc. 2014, 21:52

voir :

L'ascèse en général

[Supprimé pour droits d'auteur; indiquez vos sources]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités