Réciter le chapelet "pour les nuls"

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1016
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Question aux tradis concernant le chapelet

Message non lupar Altior » dim. 06 août 2017, 22:46

Je me pose la question si les autres tradis annoncent les mystères lumineux. On fait comment dans vos paroisses, vous faites comment chez vous à la maison ?

Et puis, si vous avez connaissance d'une forme, si possible canonique, pour annoncer les mystères en latin, je serais preneur. Merci!

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 317
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique de rite romain
Contact :

Re: Question aux tradis concernant le chapelet

Message non lupar Cendrine » lun. 07 août 2017, 23:04

Bonsoir Altior,

Je n'aime pas me décrire comme catholique traditionaliste, car je considère que tout catholique est censé l'être s'il n'a pas perdu de vue l'entière doctrine de son Église, aussi à quoi bon le mentionner (comme si nous faisions partie d'une espèce de catholiques à part ?)... mais je me permets quand même de répondre à votre message.

Je ne dis pas les mystères lumineux. Non pas par je ne sais quel principe de défiance vis à vis d'un enseignement papal, mais après quelques mois d'hésitation, j'ai fini par arrêter de dire cette série car j'ai lu un texte de présentation du rosaire dans L'imitation de la Très Sainte Vierge, par le Père Alexandre de Rouville (1772). Ce texte est si limpide, si beau et simple, que j'ai décidé de suivre l'ancienne manière qui accorde une attention particulière à l'aspect trinitaire du Rosaire :

- 3 chapelets
- 3 phases principales de l'existence de Jésus (naissance, mort, résurrection)
- 3 vérités primordiales de la Révélation (Incarnation, Rédemption, Vie éternelle)

et également 3 x 5 mystères x 10 Ave rappellent le nombre des 150 psaumes de l'office divin.

Concernant la formulation en latin, j'ai trouvé ceci dans l'Abrégé du Catéchisme de l'Église Catholique :

ROSARIUM

MYSTERIA GAUDIOSA
(in feria secunda et sabbato)

Annuntiátio.
Visitátio.
Natívitas.
Præsentátio.
Invéntio in Templo.

MYSTERIA LUMINOSA
(in feria quinta)

Baptísma apud Iordánem.
Autorevelátio apud Cananénse matrimónium.
Regni Dei proclamátio coniúncta cum invitaménto ad conversiónem.
Transfigurátio.
Eucharistíæ Institútio.

MYSTERIA DOLOROSA
(in feria tertia et feria sexta)

Agonía in Hortu.
Flagellátio.
Coronátio Spinis.
Baiulátio Crucis.
Crucifíxio et Mors.

MYSTERIA GLORIOSA
(in feria quarta et Dominica)

Resurréctio.
Ascénsio.
Descénsus Spíritus Sancti.
Assúmptio.
Coronátio in Cælo.

Oratio ad finem Rosarii dicenda

V. Ora pro nobis, sancta Dei génetrix.
R. Ut digni efficiámur promis siónibus Christi.

Orémus.
Deus, cuius Unigénitus per vitam, mortem et resurrectiónem suam nobis salútis ætérnæ præmia comparávit, concéde, quæsumus : ut hæc mystéria sacratíssimo beátæ Maríæ Vírginis Rosário recoléntes, et imitémur quod cóntinent, et quod promíttunt assequámur. Per eúmdem Christum Dóminum nostrum. Amen.

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1532
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Question aux tradis concernant le chapelet

Message non lupar Christophe67 » mar. 08 août 2017, 8:57

Bonjour,

Voici qui devrait répondre à vos attentes. Priez le Rosaire .

Bien que toutes les prières du Rosaire soient présentes en français et en latin dans le compendium du CEC (Appendice : prières communes), je vous mets ce texte car c'est l'un des seuls qui contient, en latin, la prière demandée par la Ste Vierge à Fatima entre les dizaines.


Pour les mystères en latin je n'ai rien trouvé, ni dans mes archives, ni sur le site de la porte latine, c'est dire si cette pratique reste marginale.


Par contre pour les intéressés, en latin et en audio (Credo, Pater Noster, Ave Maria, Gloria) : Le Chapelet.

Et pour finir, pour ceux qui ne connaissent pas, un chapelet plus rapide (10 minutes) et plus simple donné par Jésus à Ste Faustine auquel est lié de grandes grâces : Le chapelet de la Miséricorde Divine.


Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1016
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: La couronne angélique ou le chapelet de Saint Michel

Message non lupar Altior » ven. 29 sept. 2017, 8:33

Grand Prince de la milice céleste, établi par la Providence divine le protecteur spécial de la France, souvenez-vous que vous l'avez faite grande entre toutes les nations, que vous l'avez établie la sentinelle de la Foi et le soldat de Dieu dans le monde.
Obtenez-lui un prompt et sincère retour à l'antique Foi, source de sa force et de sa grandeur.
Eclairez les incrédules, rassurez les timides, fortifiez les faibles, encouragez les bons, secourez-nous tous et rendez-nous meilleurs et plus chrétiens.
Ainsi soit-il.

Sancte Michaele Archangele, defende nos in proelio !

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7792
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Dire son chapelet

Message non lupar Cinci » lun. 20 nov. 2017, 6:50

Aimez Marie de toute l'ardeur, de toutes les forces de votre âme. Ayant à votre disposition un moyen aussi facile pour devenir rapidement un grand saint, pourriez-vous le négliger? Il suffit de rester attaché à Marie par une prière continuelle, par un désir incessant de recevoir en vous, par elle, la vie de Jésus.

Le christianisme complet, c'est une union personnelle avec Notre Seigneur, mais on y arrive pas sans une dévotion illimitée envers la Très Sainte Vierge. Il faut être persuadé que Marie occupe une place unique au coeur du christianisme, un rôle immense dans le développement de cette vie selon le Christ.

Quand la Très Sainte Vierge a fait comprendre à une âme comment elle doit lui rester unie par une prière continuelle, cette âme possède le gage le plus certain de sa futur sainteté.


Ô Mère, je reviens confiant à vous, parce que je vous sais toujours là; je n'ai qu'à lever les yeux, un élan de coeur, et vous me prenez dans vos bras. Soyez ma force, mon refuge, mon asile, la réparatrice de tous mes défauts, mon chemin pour aller au Coeur de Jésus!

(recueil de pensées du frère Châtillon)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7792
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Dire son chapelet

Message non lupar Cinci » mer. 29 nov. 2017, 19:28

Conseil :

La prière consiste à être en présence de Dieu, les mains ouvertes et le coeur ouvert. Il y a bien des choses dans ma vie auxquelles je me cramponne et que je resserre comme dans un poing fermé : mes possessions, bien sûr, mais aussi mes choses immatérielles, mon travail, ma situation, mes amis, mes idées, mes principes, mon image. Si j'ouvrais le poing, elles resteraient tout de même. Rien ne tomberait, et pourtant j'aurais les mains ouvertes. Et c'est cela, la prière.

Au bout d'un moment, si j'accepte de rester longtemps les mains ouvertes, le Seigneur viendra. Il jettera un coup d'oeil et regardera mes mains pour voir ce que j'ai. Il risque d'être surpris - que de choses! Puis il me regardera et demandera : "Me permets-tu d'enlever ce petit morceau-là?"
Je répondrai :
"Bien sûr que tu peux l'enlever! C'est pour cela que je suis ici les mains ouvertes."
Peut-être que le Seigneur me regardera de nouveau et me demandera :
"Me permets-tu de mettre autre chose dans tes mains?"
Je répondrai :
"Bien sûr!"
Voilà le coeur de la prière. Le Seigneur peut enlever quelque chose, et il peut mettre quelque chose. Nul autre ne peut le faire, mais lui le peut. Il est le Seigneur.

La prière n'est pas tellement une recherche. La recherche suppose une sorte d'impatience, une activité. Il me faut faire quelque chose. La prière est une attente. L'attente met l'accent sur l'autre, celui qui vient. Je ne peux qu'attendre cette personne. Attendre, c'est exprimer mon impuissance, mon insuffisance, et c'est mon attitude devant Dieu. Je ne peux pas forcer Dieu à venir. Tout ce que je peux faire est d'attendre et d'être présent. Prier veut dire que je lâche prise. C'est Dieu qui contrôle. Il viendra quand il jugera le moment venu. La prière c'est le courage d'écouter, de renoncer à mon autodétermination.

On exprime beaucoup simplement en attendant. Imaginons que nous soyons quatre à avoir décidé de nous retrouver à neuf heures pour une sortie. Neuf heures arrivent et nous ne sommes que trois à apparaître. Nous attendons le quatrième : quinze minutes ... trente minutes ... une heure entière. Notre attente dit que ce quatrième compte beaucoup pour nous. Nous ne pouvons nous passer de lui. Ainsi, de même, simplement en attendant Dieu, j'admets son importance dans ma vie.

Quand j'accepte d'attendre, je deviens différent. La prière rend attentif, contemplatif. Au lieu de se livrer à des manipulations, l'homme de prière est réceptif dans ce monde. Il ne saisit pas, il caresse. Il ne mord pas, il touche. Il n'interroge pas, mais il admire, et il adore. Saint Jean de la Croix définissait ainsi son idéal dans la vie : "Vivre dans une attente aimante et attentive." C'est l'attitude juste d'un homme envers Dieu.

Bonhoeffer écrit dans une méditation : "Si vous refusez d'être seul avec vous-même, vous rejettez l'appel du Christ." Il faut être seul pour supporter l'attente. Il faut attendre - non essayer de s'enfuir - mais attendre de tout son être.

Pierre Van Breemen, Comme du pain rompu, p. 39

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7792
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Dire son chapelet

Message non lupar Cinci » mer. 29 nov. 2017, 21:23

Encore :

Le coeur de la prière est la prise de conscience de l'amour de Dieu pour moi et ma réponse dans l'abandon total à son amour. Cette action personnelle et réciproque entre Dieu et l'homme, c'est l'adoration. C'est l'acte suprême de l'homme. Quand une personne est devenue toute adoration, elle a atteint cet accomplissement parfait que nous appelons le ciel. On ne peut, par conséquent, jamais utiliser l'adoration comme un moyen en vue d'une fin. Elle est par sa nature même désintéressée. Elle n'est pas efficace et n'accomplit rien. C'est pourquoi elle est si difficile.

Nos vies sont expressément prévues pour une fin et destinées à produire des résultats. Même nos moments de détente doivent servir à quelque chose! La prière est la seule, la grande exception. C'est le point fixe, l'axe autour duquel tournent toutes les autres activités. Quand cet axe manque, notre vie n'a plus de signification. Mais l'axe lui-même ne sert à rien d'utile, au sens strict du terme. Tant que je cherche à atteindre "quelque chose" dans ma prière, je suis sûr d'être déçu. C'est une des difficultés majeures de la prière.

Bien des sermons ont essayé de nous convaincre de l'utilité de la prière :

- Dieu entend nos prières de demande
- La prière donne une sagesse et un discernement qu'on ne trouve pas ailleurs
- La prière donne une paix profonde que le monde ne peut donner ni ôter
- La prière est une source de force qui nous tire de toutes les difficultés de la vie

Tous ces motifs sont valides, mais ils n'en touchent pas la profondeur ultime. Ils sont accessoires au "pourquoi" de la prière. On ne peut mesurer la prière en terme d'utilité. On ne peut la comprendre qu'en terme d'abandon total, sans chercher à en tirer quelque chose.

P. Van Breemen, p.40

Avatar de l’utilisateur
Xenia
Ædilis
Ædilis
Messages : 36
Inscription : mer. 31 août 2011, 23:05
Conviction : catholique
Localisation : Allemagne

CD Chapelet

Message non lupar Xenia » mer. 31 janv. 2018, 1:06

J'ai des CDs avec les 3 chapelets de Fatima, avec des beau chants, de l'Abbé Wothké.
Ils sont en Allemand. Peut-être il les a aussi en Français. Ça me plait beaucoup, car j'ai des difficultés mentales à prier le chapelet.

DeusPrimus
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : mar. 23 janv. 2018, 21:49
Conviction : catholique

Re: Dire son chapelet

Message non lupar DeusPrimus » ven. 02 févr. 2018, 15:25

Bonjour !

Pour info :
Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto...

Bonne Prière !

Vive Dieu !

DeusPrimus
"Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu car Dieu est Amour" Saint Jean

QUIS UT DEUS ?


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités