Medjugorje

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne

Croyez-vous en l'authenticité des apparitions attribuées à la Sainte Vierge à Medjugorge ?

Oui
12
27%
Non
13
30%
Ne se prononce pas
19
43%
 
Nombre total de votes : 44

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 315
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Message non lu par el Padrecito » mar. 13 févr. 2007, 18:03

Pour être franc, je ne m'en souviens pas, peut-être ne l'avaient-ils pas, mais alors?

Est-ce qu'un livre ayant l'imprimatur est forcément véridique, infalsifiable, et un livre ne l'ayant pas faux, menteur, etc... ?
Je ne pense pas.

Et en ce qui me concerne, plutôt que tout écrit, ce qui me fait croire, c'est le vécu. Demandez à tous ceux qui y sont allés, ils vous le diront. Même certains évêques, pas de France évidemment, ont reconnu que sans Medjugorje leurs séminaires seraient sûrement vides, tellement les conversions et vocations sont nombreuses là-bas.

Ensuite, en dehors du message, si il y a, comme chaque lieu de ce genre, les apparitions ne sont pas des vérités de Foi, donc libres à chacun d'y croire tant que l'Eglise ne s'est pas prononcée contre.
in Christo Rege.

Quentin.

Avatar de l’utilisateur
CATHO
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : jeu. 18 janv. 2007, 23:33
Localisation : SPAIN

Message non lu par CATHO » mar. 13 févr. 2007, 23:32

el Padrecito a écrit :Lumen Gentium 25 dit qu'on doit être attaché à l'enseignement de l'Eglise et de ses évêques sur la Foi et les moeurs.

Pourriez-vous me citer des exemples, où les voyants ont désobéi à l'Eglise en matière de foi ou de moeurs?

La Constitution dit encore, que les évêques ne doivent recevoir auncune révélation publique comme appartenant au dépôt de la Foi. Tout à fait d'accord, mais ici il ne s'agit pas de cela.
Auriez-vous la gentillesse de mettre Lumen Gentium – 25 – en français car je l’ai en Espagnol ça m’évite de traduire et cette semaine hélas je n’ai pas trop de temps

Entre temps n’oublions pas la lettre de l’Évêque Peric du 15 juin 2006


Par conséquent Je rappelle sérieusement à ceux qui s'allèguent "voyants", ainsi qu’à ces personnes qui appuient les "messages", de démontrer une obéissance ecclésiastique et de cesser avec ces manifestations publiques et messages dans cette paroisse.

De cette façon ils montreront leur adhésion nécessaire à l'Église, après ne pas avoir placé des "apparitions" privées et des sentences privées au-dessus de la position officielle de l'Église. Notre foi est un sujet sérieux et d'une responsabilité. L'Église est aussi une institution sérieuse et responsable!

Surtout la phrase que je signale en rouge
El hombre más alto es aquel que esta arrodillado

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 315
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Message non lu par el Padrecito » mer. 14 févr. 2007, 0:24

Voici donc la Constitution Lumen Gentium numéro 25 en français:

n° 25
(4) Parmi les charges principales des évêques, la prédication de l'Evangile est la première(39). Les évêques sont, en effet, les hérauts de la foi, qui amènent au Christ de nouveaux disciples ; et les docteurs authentiques, c'est-à-dire pourvus de l'autorité du Christ, qui prêchent, au peuple à eux confié, la foi qui doit régler leur pensée et leur conduite, faisant rayonner cette foi sous la lumière de l'Esprit-Saint, dégageant du trésor de la Révélation le neuf et l'ancien (cf. Mt 13,52), faisant fructifier la foi, attentifs à écarter toutes les erreurs qui menacent leur troupeau( cf. 2Tm 4,1-4). Les évêques qui enseignent en communion avec le Pontife romain ont droit, de la part de tous, au respect qui convient à des témoins de la vérité divine et catholique ; les fidèles doivent s'attacher à la pensée que leur évêque exprime, au nom du Christ, en matière de foi et de moeurs, et ils doivent lui donner l'assentiment religieux de leur esprit. Cet assentiment religieux de la volonté et de l'intelligence est dû, à un titre singulier, au magistère authentique du Souverain Pontife, même lorsque celui-ci ne parle pas ex cathedra, ce qui implique la reconnaissance respectueuse de son suprême magistère, et d'adhésion sincère à ses affirmations, en conformité à ce qu'il manifeste de sa pensée et de sa volonté et que l'on peut déduire en particulier du caractère des documents, ou de l'insistance à proposer une certaine doctrine, ou de la manière même de s'exprimer.
(5) Quoique les évêques, pris un à un, ne jouissent pas de la prérogative de l'infaillibilité, cependant, lorsque, même dispersés à travers le monde, mais gardant entre eux et avec le successeur de Pierre le lien de la communion, ils s'accordent pour enseigner authentiquement qu'une doctrine concernant la foi et les moeurs s'impose de manière absolue, alors, c'est la doctrine du Christ qu'infailliblement ils expriment(40). La chose est encore plus manifeste quand, dans le Concile oecuménique qui les rassemble, ils font, pour l'ensemble de l'Eglise, en matière de foi et de moeurs, acte de docteurs et de juges, aux définitions desquels il faut adhérer dans l'obéissance et la foi(41).
(6) Cette infaillibilité, dont le divin Rédempteur a voulu pourvoir son Eglise pour définir la doctrine concernant la foi et les moeurs, s'étend aussi loin que le dépôt lui-même de la Révélation divine à conserver saintement et à exposer fidèlement. De cette infaillibilité, le Pontife romain, chef du collège des évêques, jouit du fait même de sa charge quand, en tant que pasteur et docteur suprême de tous les fidèles, et chargé de confirmer ses frères dans la foi (cf. Lc 22,32), il proclame, par un acte définitif, un point de doctrine touchant la foi et les moeurs(42). C'est pourquoi les définitions qu'il prononce sont dites, à juste titre, irréformables par elles-mêmes et non en vertu du consentement de l'Eglise, étant prononcées sous l'assistance du Saint-Esprit à lui promise en la personne de saint Pierre, n'ayant pas besoin, par conséquent, d'une approbation d'autrui, de même qu'elles ne peuvent comporter d'appel à un autre tribunal. En effet, le Pontife romain ne prononce pas une sentence en tant que personne privée, mais il expose et défend la doctrine de la foi catholique(43), en tant qu'il est, à l'égard de l'Eglise universelle, le maître suprême en qui réside, à titre singulier, le charisme d'infaillibilité qui est celui de l'Eglise elle-même. L'infaillibilité promise à l'Eglise réside aussi dans le corps des évêques quand il exerce son magistère suprême en union avec le successeur de Pierre. A ces définitions, l'assentiment de l'Eglise ne peut jamais faire défaut, étant donné l'action du même Esprit Saint qui conserve et fait progresser le troupeau entier du Christ dans l'unité de la foi(44).
(7) Lorsque le Pontife romain, ou le corps des évêques avec lui, portent une définition, ils le font conformément à la Révélation elle-même à laquelle tous doivent se tenir et se conformer, Révélation qui est transmise intégralement, sous forme écrite ou par tradition, par la succession légitime des évêques, et, avant tout, par le soin du Pontife romain lui-même ; à la lumière de l'Esprit de vérité cette Révélation est scrupuleusement conservée dans l'Eglise et fidèlement présentée(45). Pontife romain et les évêques s'appliquent avec zèle à scruter consciencieusement et à énoncer correctement cette Révélation, dans la conscience de leur devoir et de la gravité de la chose, en ayant recours aux moyens convenables (46); ils ne reçoivent, comme appartenant au dépôt divin de la foi, aucune nouvelle révélation publique(47).

(9) Notes:
(10) (39) Cf. Conc. Trid. Decre. de reform. sess. 5, c.2, n. 9 et sess. 24, can. 4 ; Conc. Oec. Decr. pp; 645 et 739.
(11) (40) Cf. Conc. Vat. I Const. dogm. Dei Filius:; Denz. 1712 (DS 3011). cf. nota adiecta ad schema I de Eccl. (desumpta ex. S rob. Bellarmin) Mansi 51, 579 c ; necnon Schema reformatum Const. II de Ecclesia Christi, cum commentario Kleutgen: Mansi 53, 313 Pie IX, epist. Tuas libenter: Denz. 1683 (DS 2879).
(12) (41) Cf. Cod. Iur. Can. CIS 1322-1323.
(13) (42) Cf. Conc. Vat. I Const. dogm. Pastor Aeternus: Denz 1839 (DS 3074)
(14) (43) Cf. explicatio Gasser in Conc. Vat. I: Mansi 1214 A.
(15) (44) Gasser, ib. Mansi 1214 A.
(16) (45) " " " Mansi 1215 CD 1216-1217 A.
(17) (46) " " " Mansi 1213.
(18) (47) Conc. Vat. I Consti. dogm. Pastor aeternus 4, Denz. 1836 (DS 3070)
"

En ce qui concerne les phrases citées, j'obéis à l'Eglise: je ne fais pas de pub pour Medjugorje, je ne distribue pas les messages en faisant du prosélytisme ou autre, non, je dis juste mon avis personnel sur le sujet quand on me le demande, mais jamais en public. Dans ce fil, la question était "Croyez-vous en l'authenticité des apparitions attribuées à la Sainte Vierge à Medjugorje ?", j'ai dit oui, tout simplement parce que j'y crois, et que j'ai déjà vu des fruits de cet arbre, ensuite j'ai un peu explicité et c'est tout. Si un jour l'Eglise reconnaît ces apparitions et ce lieu, j'en serai très heureux, sinon, j'obéirais à notre Sainte Mère. En attendant sa décision, dans ma dévotion privée, je continue de prier Notre-Dame de la Paix, et je rends grâce au Seigneur pour tout ce qui s'y passe.

Pour conclure, tant que l'Eglise ne se sera pas prononcée, et que je ne trouverai rien de contraire à l'Enseignement du Magistère dans les "messages" délivrés là-bas, je ne vois pas pourquoi je cesserai de "croire" aux apparitions et miracles qui s'y produisent.
in Christo Rege.

Quentin.

Avatar de l’utilisateur
CATHO
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : jeu. 18 janv. 2007, 23:33
Localisation : SPAIN

Message non lu par CATHO » mer. 14 févr. 2007, 1:06

Je ne crois pas que notre charmante Très Sainte Vierge Marie APPARAÎTRAIT POUR PROMOUVOIR LA DÉSOBÉISSANCE

L'une des plus importantes des révélations approuvées est celle du Coeur Sacré de Sainte Margarita Marie. En une occasion, Jésus lui demanda de faire quelque chose, mais son Supérieur(Évêque) n’était pas d’accord. Quand Jésus lui apparut une autre fois elle lui demande sur ce fait, et il lui répond "… .non seulement je désire que tu fasses ce que ton Supérieur(Évêque) t'ordonne, mais tu ne fais rien de ce que je t'ordonne sans son consentement. J'aime l'obéissance, et sans elle personne ne peut me plaire" (Autobiographie de Sainte Margarita Marie No.47)


Padrecito je vous réponds demain car il est tard
El hombre más alto es aquel que esta arrodillado

Avatar de l’utilisateur
Exultate_domini
Censor
Censor
Messages : 53
Inscription : mar. 06 févr. 2007, 15:38
Localisation : Belgique

Message non lu par Exultate_domini » mer. 14 févr. 2007, 10:02

Bonjour El Padrecito :)


Je suis de votre avis, tant que il est permis d'y croire, que l'Eglise ne se prononce pas contre rien n'interdit d'espérer que Marie vient à Medjugorje, et je comprends si vous y avez vu des fruits spirituels, des guérisons, comment rester insensible à cela ?

Ce qui m'épater surtout ce sont les confessions en grand nombre, or satan a horreur de cela : alors si cela continue ? vous savez je crois que je rebute contre l'aiguillon comme St Paul car au fond de moi j'espère bien que la Ste Vierge est venue et quand je regarde son image, j'en ressens toujours une paix !

Cordialement,
De fleurs et d'émeraudes dans les fraîches matinées cueillies nous ferons les guirlandes en ton amour fleuries, et avec un de mes cheveux entrelacées. (St Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 315
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Message non lu par el Padrecito » mer. 14 févr. 2007, 13:19

CATHO a écrit :Je ne crois pas que notre charmante Très Sainte Vierge Marie APPARAÎTRAIT POUR PROMOUVOIR LA DÉSOBÉISSANCE

Encore une fois Catho, pouvez-vous me dire en quoi elle promouvrait la désobéissance?

De plus, on ne doit obéissance aux évêques que tant que ceux-ci obéissent à l'Eglise; je ne dis pas que Mgr Peric n'est pas en communion avec l'Eglise, mais Marie et le Seigneur ont des vues et projets que nous ignorons.

Sur ce, j'attends votre réponse au post précédent.
in Christo Rege.

Quentin.

In illo tempore
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : jeu. 30 mars 2006, 21:36

Message non lu par In illo tempore » mer. 14 févr. 2007, 18:42

el Padrecito a écrit :Est-ce qu'un livre ayant l'imprimatur est forcément véridique, infalsifiable, et un livre ne l'ayant pas faux, menteur, etc... ?
Je ne pense pas.
Vous avez certainement une capacité de jugement très importante, pour ma part je préfère me fier à celui de l'Eglise et je préfèrerai toujours un ouvrage qui a l'imprimatur à celui qui ne l'a pas. C'est d'abord pour son auteur l'humilité de se soumettre au jugement de l'Eglise et ensuite pour son lecteur une garantie d'orthodoxie.
L'imprimatur n'est jamais donné à la légère. Le Code de droit canon est suffisamment clair :
canon 827 (1983) a écrit :3 Il est recommandé de soumettre au jugement de l'Ordinaire du lieu les livres qui traitent des matières dont il s'agit au Par.2 même s'ils ne sont pas utilisés comme textes d'enseignement, ainsi que les écrits où il se trouve quelque chose qui intéresse particulièrement la religion ou l'honnêteté des moeurs.
On pourra ergoter sur la recommandation ou sur l'obligation.
Il est de tout manière fort léger de la part d'un laïc et encore plus d'un clerc de ne pas soumettre son ouvrage à l'imprimatur.
Exultate_domini a écrit :je comprends si vous y avez vu des fruits spirituels, des guérisons, comment rester insensible à cela ?
L'erreur consiste à s'arrêter sur les fruits de ces événements. Ce n'est que le troisième critère que regarde l'Eglise pour juger d'apparitions.

Avatar de l’utilisateur
Exultate_domini
Censor
Censor
Messages : 53
Inscription : mar. 06 févr. 2007, 15:38
Localisation : Belgique

Message non lu par Exultate_domini » mer. 14 févr. 2007, 18:48

Bonjour El Padrecito !

je pensais sincèrement que le critère "fruits spirituels" c'était un motif important dans la reconnaissance des apparitions.

Voulez vous me dire quels sont donc les deux premiers critères ?

Merci d'avance,

Bien cordialement,
De fleurs et d'émeraudes dans les fraîches matinées cueillies nous ferons les guirlandes en ton amour fleuries, et avec un de mes cheveux entrelacées. (St Jean de la Croix)

In illo tempore
Censor
Censor
Messages : 73
Inscription : jeu. 30 mars 2006, 21:36

Message non lu par In illo tempore » jeu. 15 févr. 2007, 16:47

Les deux premiers critères indiqués dans les normes sont :

1. Le message est-il conforme à la Révélation ?
2. Le voyant est-il crédible ?

Avatar de l’utilisateur
Exultate_domini
Censor
Censor
Messages : 53
Inscription : mar. 06 févr. 2007, 15:38
Localisation : Belgique

Message non lu par Exultate_domini » jeu. 15 févr. 2007, 18:13

Merci pour cette réponse ! :)

Je ne sais si le message est conforme à la Révélation n'étant pas assez documentée.

Et d'après ce que j'ai lu : les voyants ne donnent pas un exemple de vie, alors il ne reste qu'à attendre.
De fleurs et d'émeraudes dans les fraîches matinées cueillies nous ferons les guirlandes en ton amour fleuries, et avec un de mes cheveux entrelacées. (St Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Francesco
Censor
Censor
Messages : 127
Inscription : ven. 07 sept. 2007, 3:14
Contact :

Re: Medjugorge

Message non lu par Francesco » mar. 18 sept. 2007, 2:12

Bonjour,je suis nouveau et je vais relancer ce débat fort intéressant par une question fort simple.Car,personnelement,qu'une apparition soit reconnue dépend de l'éveque du lieu et ,il me semble,nous devrions nous en tenir la.Que Garabandal ne soit pas reconnu ne me dérange pas meme si j'ai aimé ce que j'ai lu.Toutefois,je préfere m'en tenir a la décision de l'église car,tous les saints(es) ont obéis et le Christ lui meme l'a fait.Est ce un fruit de Medjugorje que la semance de divison qu'elle seme.....Donc Voici ma question(meme si j'ai glissé une autre question ds le débat):Pourquoi la plupart des pro Medjugorje attachent ils tant d'importance a cette apparition.....Merci.Fraternellement.Francesco :saint:

Avatar de l’utilisateur
el Padrecito
Quæstor
Quæstor
Messages : 315
Inscription : ven. 24 nov. 2006, 0:06
Localisation : Paris

Re: Medjugorge

Message non lu par el Padrecito » mar. 18 sept. 2007, 7:11

Bonjour Francesco,
Est ce un fruit de Medjugorje que la semance de divison qu'elle seme...
Même Jésus de son temps n'a pas amené l'unanimité. Cela ne prouve pas que Medjugorje soit "exact", cependant d'autres éléments jouent en sa faveur, d'autres en sa défaveur.
Pourquoi la plupart des pro Medjugorje attachent ils tant d'importance a cette apparition...
Cela est peut-être dû au fait qu'aujourd'hui, on cherche du surnaturel, or Medjugorje, comme tout lieu d'apparitions, peut avoir un peu de cela.
Pour ma part, je suis pour, mais je n'y attache pas une importance capitale.


Je t'invite à te présenter dans la section appropriée.
in Christo Rege.

Quentin.

Avatar de l’utilisateur
Francesco
Censor
Censor
Messages : 127
Inscription : ven. 07 sept. 2007, 3:14
Contact :

Re: Medjugorge

Message non lu par Francesco » mer. 19 sept. 2007, 15:41

Cela est peut-être dû au fait qu'aujourd'hui, on cherche du surnaturel, or Medjugorje, comme tout lieu d'apparitions, peut avoir un peu de cela.
Pour ma part, je suis pour, mais je n'y attache pas une importance capitale.
De ne pas y attacher une importance capitale est une bonne position que tous les pros Medjugorje devraient avoir car,les révélations telles quelles soient ne rajoutent rien a notre foi et ne doivent surtout pas nous divisez.L'unité catholique et la charité entre nous devrait primer sur toutes les apparitions...Francesco(oui,je vais de ce pas me présenter)

DavidB
Persona
Persona
Messages : 1917
Inscription : dim. 16 sept. 2007, 21:44

Re: Medjugorge

Message non lu par DavidB » mar. 04 déc. 2007, 20:11

Francesco a écrit :De ne pas y attacher une importance capitale est une bonne position que tous les pros Medjugorje devraient avoir car,les révélations telles quelles soient ne rajoutent rien a notre foi et ne doivent surtout pas nous divisez.
Bonjour Francesco

La paix du christ soit sur vous,

Pour ma part, Madjugorje reste assez élémentaire : Priez, jeûnez, faites le bien, convertissez-vous...

Que Medjugorje, avec son message des plus élémentaires qui soit sème la division devrait nous être une honte, ne le disons pas trop fort, de grâce.

Pour ce qui est des révélations privées, elles n'ajoutent certainement rien. Mais si nous devions avoir une difficulté avec une interprétation ou une lecture de notre Foi, notre crédo ou des Écritures, pourquoi Dieu ne pourrait-il pas de temps en temps nous envoyer une indication pour nous soutenir ou nous secourir?

De ce que je sache, il y a des révélations privés qui ont été de grands secours, ne serait-ce que celles à Jeanne D'arc au quinzième. Si ces révélations nous divisent, c'est qu'une partie du groupe comprend mal la révélation, justement. Sinon nous serions unanimes quant à la teneur de l'apparition.

Non?


David
Dernière modification par DavidB le jeu. 06 déc. 2007, 3:08, modifié 1 fois.
Comme un petit enfant, moi aussi, je veux me laisser prendre dans les bras de Dieu, mon Père en Jésus-Christ, me laisser asseoir sur ses épaules, et voir enfin, devant moi, au loin, s'élargir mes horizons.

Avatar de l’utilisateur
VexillumRegis
Senator
Senator
Messages : 986
Inscription : ven. 21 mai 2004, 22:32
Localisation : Provence

Re: Medjugorge

Message non lu par VexillumRegis » mar. 04 déc. 2007, 23:46

DavidB a écrit :Il y a des révélations privés qui ont été de grands secours, ne serait-ce que celles à Jeanne D'arc au treizième siècle.
Quinzième.

:oui:

- VR -

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité