Adoration du Saint Sacrement : méditation de versets

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Avatar de l’utilisateur
Lutin Grognon
Censor
Censor
Messages : 115
Inscription : dim. 02 avr. 2006, 19:35
Localisation : France

Adoration du Saint Sacrement : méditation de versets

Message non lu par Lutin Grognon » sam. 10 juin 2006, 10:38

Bonjour à vous,

Je vais à Paris dans une semaine et pourrai y pratiquer l'Adoration du Saint Sacrement ; je n'y ai cependant pas été réellement initié et la méditation de versets de la Bible me sera essentielle, j'en suis sûr. Quels versets conseillez-vous comme support à l'Adoration du Saint Sacrement ?

Le Comité Pontifical du Grand Jubilé de l'An 2000 a publié le livre Pèlerins en prière dans lequel il est proposé « un choix de textes évangéliques qui invitent : 1) à intérioriser les paroles de Jésus sur le mystère du Pain de vie éternelle ; 2) à prendre conscience que nous aussi, comme les pèlerins d'Emmaüs, nous avons besoin de temps pour découvrir et accueillir la présence du Christ dans l'Eucharistie. » J'en recopie ci-dessous le contenu.

[font=Times new roman][align=center]ECOUTE MEDITATIVE

1.[/align][align=justify]
Saint Jean ([i]Jn[/i] 6, 27–35) a écrit :Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l'homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte. » Ils lui dirent alors : « Que faut-il faire pour travailler aux oeuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L'oeuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé. » Ils lui dirent alors : « Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle oeuvre vas-tu faire ? Au désert, nos pères ont mangé la manne ; comme dit l'Écriture : Il leur a donné à manger le pain venu du ciel. » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : ce n'est pas Moïse qui vous a donné le pain venu du ciel ; c'est mon Père qui vous donne le vrai pain venu du ciel. Le pain de Dieu, c'est celui qui descend du ciel et qui donne la vie au monde. »

Ils lui dirent alors : « Seigneur, donne-nous de ce pain-là, toujours. » Jésus leur répondit : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif.
Après un temps de silence, on peut prendre un chant approprié, suivi d'une prière personnelle. Puis on proclame un deuxième passage de l'Evangile :
Ecoutons la parole du Seigneur : saint Jean ([i]Jn[/i] 6, 53–58) a écrit :Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m'a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même aussi celui qui me mangera vivra par moi. Tel est le pain qui descend du ciel : il n'est pas comme celui que vos pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »
[/size][/align][align=center]2.[/align][align=justify]
Ecoutons la parole du Seigneur : saint Luc ([i]Lc[/i] 24, 13–35) a écrit :Le même jour, deux disciples faisaient route vers un village appelé Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem, et ils parlaient ensemble de tout ce qui s'était passé.

Or, tandis qu'ils parlaient et discutaient, Jésus lui-même s'approcha, et il marchait avec eux. Mais leurs yeux étaient aveuglés, et ils ne le reconnaissaient pas. Jésus leur dit : « De quoi causiez-vous donc, tout en marchant ? » Alors, ils s'arrêtèrent, tout tristes. L'un des deux, nommé Cléophas, répondit : « Tu es bien le seul de tous ceux qui étaient à Jérusalem à ignorer les événements de ces jours-ci. » Il leur dit : « Quels événements ? » Ils lui répondirent : « Ce qui est arrivé à Jésus de Nazareth : cet homme était un prophète puissant par ses actes et ses paroles devant Dieu et devant tout le peuple. Les chefs des prêtres et nos dirigeants l'ont livré, ils l'ont fait condamner à mort et ils l'ont crucifié. Et nous qui espérions qu'il serait le libérateur d'Israël ! Avec tout cela, voici déjà le troisième jour qui passe depuis que c'est arrivé. A vrai dire, nous avons été bouleversés par quelques femmes de notre groupe. Elles sont allées au tombeau de très bonne heure, et elles n'ont pas trouvé son corps ; elles sont même venues nous dire qu'elles avaient eu une apparition : des anges, qui disaient qu'il est vivant. Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau, et ils ont trouvé les choses comme les femmes l'avaient dit ; mais lui, ils ne l'ont pas vu. »

Il leur dit alors : « Vous n'avez donc pas compris ! Comme votre coeur est lent à croire tout ce qu'ont dit les prophètes ! Ne fallait-il pas que le Messie souffrît tout cela pour entrer dans sa gloire ? » Et, en partant de Moïse et de tous les Prophètes, il leur expliqua, dans toute l'Écriture, ce qui le concernait.

Quand ils approchèrent du village où ils se rendaient, Jésus fit semblant d'aller plus loin. Mais ils s'efforcèrent de le retenir : « Reste avec nous : le soir approche et déjà le jour baisse. » Il entra donc pour rester avec eux. Quand il fut à table avec eux, il prit le pain, dit la bénédiction, le rompit et le leur donna. Alors leurs yeux s'ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards. Alors ils se dirent l'un à l'autre : « Notre coeur n'était-il pas brûlant en nous, tandis qu'il nous parlait sur la route, et qu'il nous faisait comprendre les Écritures ? »

A l'instant même, ils se levèrent et retournèrent à Jérusalem. Ils y trouvèrent réunis les onze Apôtres et leurs compagnons, qui leur dirent : « C'est vrai ! le Seigneur est ressuscité : il est apparu à Simon-Pierre. » A leur tour, ils racontaient ce qui s'était passé sur la route, et comment ils l'avaient reconnu quand il avait rompu le pain.
Le texte peut être divisé en deux parties, séparées par un temps de silence.[/size][/align][/font]

Je vous remercie d'avance de vos propositions. :loveletter:
Lutin Grognon

Avatar de l’utilisateur
laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lu par laiglejo » sam. 10 juin 2006, 14:54

Voici un site de méditations bibliques qui m'a l'air bien :
http://www.rosairebiblique.org/rubrique ... rubrique=8

Exemple :

MYSTERES JOYEUX
1er mystère : l’Annonciation
Contemplation de l’incarnation divine et la vie cachée du Christ 6.1.1 Premier

L’Ange Gabriel annonce à Marie que l’Esprit Saint viendra sur elle et que l’Etre saint qui naîtra d’elle sera appelé Fils de Dieu . Marie accepte avec foi et humilité.

Les fruits de ce Mystère : accepter joyeusement la volonté de Dieu ; pratiquer humilité

Notre Père qui est aux cieux...

1. ‘Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth, à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, ... ; et le nom de la vierge était Marie.’ (Luc 1,26,27) Je vous salue Marie...

2. Il entra et lui dit : « Réjouis-toi, comblée de grâce , le Seigneur est avec toi » (Luc 1,28)

3. ‘Et l’ange lui dit : « Sois sans crainte , Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu »’ (Luc 1,30)

4. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus (Luc 1,31)

5. ‘« Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur lui donnera le trône de David, son père’ ; (Luc 1,32)

6. ‘Il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n’aura pas de fin. »’ (Luc 1,33)

7. L’ange lui répondit : « l’Esprit-Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu’ (Luc 1,35)

8. ‘Et voici qu’Elisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu’on appelait la stérile ; (Luc 1,36)

9. ‘Car rien n’est impossible à Dieu »’ (Luc 1,37)

10. Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole ! » et l’ange la quitta (Luc 1,38)

Gloire au Père...
- Marie nous appelle à nous ouvrir chaque jour davantage à Jésus pour qu’Il agisse à travers nous. Méditons le Mystère de l’Incarnation du Fils de Dieu. Acceptons que Jésus vive en nous -


2ème mystère : la Visitation
Marie visite Elisabeth qui va devenir la mère de St. Jean-Baptiste. Elle rend service à Elisabeth pendant trois mois

Les fruits de ce mystère : servir et aimer son prochain : charité envers son prochain

1. ‘En ces jours là, Marie partit et se rendit en hâte vers la région montagneuse dans une ville de Juda . Elle entra chez Zacharie et salua Elisabeth’ (Luc 1,39-40)

2. ‘Il advint, dès qu’Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Elisabeth fut remplie de l’Esprit-Saint’ (Luc 1,41)

3. ‘Alors, elle poussa un grand cri et dit : « Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein ! »’ (Luc 1,42)

4. ‘ « Oui, bienheureuse, celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur ! »’ (Luc 1,45)

5. ‘Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, et mon esprit tressaille de joie en Dieu mon Sauveur, parce qu’il a jeté les yeux sur l’abaissement de sa servante »’ (Luc 1,46- 48)

6. ‘ « Oui, désormais toutes les générations me diront bienheureuse, car le tout-puissant a fait pour moi de grandes choses ‘ (Luc 1,48-49)

7. ‘ « Saint est son nom, et sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. »’ (Luc 1,49-50)

8. ‘ « Il a déployé la force de son bras, il a dispersé les hommes au cœur superbe. Il a renversé les potentats de leur trône et a élevé les humbles. »’ (Luc 1,51,52)

9. ‘ « Il a comblé de biens les affamés et renvoyé les riches les mains vides. »’ (Luc 1,53)

10. ‘ « Il est venu en aide à Israël, son serviteur, se souvenant de sa miséricorde, » (Luc 1,54)

- Marie nous invite à une plus grande attention, celle de vivre avec son Amour dans notre cœur et en particulier le zèle de servir son prochain, de rendre service gratuitement. Sans amour, nous ne pouvons transmettre aux autres notre foi. Pour cela, commençons à vivre chaque instant avec son amour dans notre cœur. Méditons de quelle façon nous rendons service à nos frères au quotidien ! -


Troisième Mystère : la Nativité

ésus Christ, Fils de Dieu, naît dans une étable. Sa Mère le dépose dans la crèche. Les bergers puis les mages le visitent.

Les fruits de ce mystère : le détachement des biens de ce monde , être joyeux dans la pauvreté évangélique (= dans le détachement des richesses ; c’est avant tout un état d’esprit)

1. ‘Or il advint, comme ils étaient là, , que les jours furent accomplis où elle devait enfanter’ (Luc 2,6)

2. ‘Et elle enfanta son fils premier né, l’enveloppa de langes’ (Luc 2,7)

3. ‘Elle le coucha dans une crèche parce qu’il manquait de place dans la salle ’ (Luc 2,7)

4. ‘Il y avait dans la même région des bergers...’ ‘L’ange du Seigneur se tint près d’eux et la gloire du Seigneur les enveloppa dans sa clarté ;’ (Luc 2,8,9)

5. ‘ « Soyez sans crainte car voici que je vous annonce une grande joie qui sera celle de tout le peuple : ’ (Luc 2,10)

6. ‘ « Aujourd’hui, vous est né un Sauveur qui est le Christ Seigneur, dans la ville de David »’ (Luc 2,11)

7. ‘ « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes objets de sa complaisance ! »’ (Luc 2,14)

8. ‘voici que des mages venus d’Orient’... ‘ virent l’enfant avec Marie, sa mère’ (Mt 2,1) (Mt 2,11)

9. ‘Et, se prosternant , ils lui rendirent hommage ; puis... ils lui offrirent en présents de l’or, de l’encens et de la myrrhe’ (Mt 2,11)

10. ‘Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son cœur’ (Luc 2,19)

- Marie nous invite à prier en ce temps particulier pour que nous arrivions à faire l’expérience de la joie par la prière en rencontrant Jésus naissant. Prenons un moment de silence au réveil. Laissons-nous guider par Marie là où elle souhaite nous amener. Prier, c’est faire confiance comme un enfant vis à vis de sa mère. Quelle place laissons-nous à Jésus dans notre vie quotidienne pour qu’il puisse ‘naître’ en nous ? -


Quatrième Mystère : la Présentation de Jésus au Temple
Quarante jours après la naissance de Jésus, Marie et Joseph vont au Temple de Jérusalem, présenter l’Enfant-Jésus à son Père du Ciel

Les fruits de ce mystère : l’obéissance ; la pureté du corps, du cœur et de l’esprit

1. ‘Et lorsque furent accomplis les jours pour leur purification, selon la Loi de Moïse , ils emmenèrent (Jésus) à Jérusalem pour le présenter au Seigneur’ (Luc 2,22)

2. ‘Et voici qu’il y avait à Jérusalem un homme du nom de Syméon. Cet homme était juste et pieux ;’ (Luc 2,25)

3. ‘Et il avait été divinement averti par l’Esprit-Saint qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Christ du Seigneur’ (Luc 2,26)

4. ‘Il vint donc au Temple, poussé par l’Esprit-Saint, et quand les parents apportèrent le petit enfant Jésus, ...il le reçut dans ses bras, bénit Dieu et dit ‘ (Luc 2,27,28)

5. ‘ « Maintenant, Souverain Maître, tu peux, selon ta parole, laisser ton serviteur s’en aller en paix » ’ (Luc 2,29)

6. ‘ « car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples, ...’ (Lc 2,31)

7. ‘ lumière pour éclairer les nations et gloire de ton peuple d’Israël. »’ (Luc 1,32)

8. ‘et Syméon les bénit et dit à Marie, sa mère : « Vois ! cet enfant doit amener la chute et le relèvement d’un grand nombre en Israël ; Il doit être un signe en butte à la contradiction »’ (Luc 2,34)

9. ‘ « - et toi-même, une épée te transpercera l’âme ! -, afin que se révèlent les pensées intimes de bien des cœurs »’ (Luc 2,35)

10. ‘...ils retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville. Cependant l’enfant grandissait et se fortifiait et se remplissait de sagesse. Et la grâce de Dieu était sur lui’ (Luc 2,39-40)

- Ici Marie souhaite nous montrer l’exemple du respect des règles et commandements de Dieu. Répétons au cours de la journée : « Marie, je te confie mon cœur, je te fais confiance » Ainsi nous commencerons à nous laisser modeler à l’image de sa pureté de corps et d’âme. Que faisons-nous pour nous purifier ? « Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu » (Mt 5,8)


Cinquième Mystère : le Recouvrement de Jésus au Temple
Marie et Joseph recherchent pendant trois jours l’Enfant-Jésus qu’ils ont perdu et le retrouvent au Temple

Les fruits de ce mystère : la recherche de Jésus ; paix dans la famille réunie autour de Jésus ; silence ; sagesse

1. ‘Lorsque Jésus eut 12 ans ’, ‘(ils) se rendaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque’ (Luc 2,42) (Luc 2,41)

2. ‘Une fois les jours écoulés, alors qu’ils s’en retournaient, l’enfant Jésus resta à Jérusalem à l’insu de ses parents’ (Luc 2,43)

3. ‘Ne l’ayant pas trouvé, ils revinrent, toujours à sa recherche, à Jérusalem’ (Luc 2,45)

4. ‘Et il advint au bout de trois jours , qu’ils le trouvèrent dans le Temple , assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant ;’ (Luc 2,46)

5. ‘et tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. A sa vue, ils furent saisis d’émotion et sa mère lui dit : ’ (Luc 1,47)

6. ‘ « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois ! ton père et moi, nous te cherchons, angoissés. »’ (Luc 2,48)

7. ‘Il leur dit : « Pourquoi donc me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père ? »’ (Luc 2,49)

8. ‘Mais, eux, ne comprirent pas la parole qu’il venait de dire’ (Luc 2,50)

9. ‘Il descendit alors avec eux et revint à Nazareth ; et il leur était soumis. Et sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son cœur ’ (Luc 2,51)

10. ‘Jésus croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu et devant les hommes’ (Luc 2,52)

- Pensons aux familles séparées ! Prenons le temps de nous rapprocher de Jésus régulièrement, de le visiter à l’église comme nous passons voir un ami. Réunissons-nous en famille, avec des proches et méditons les Ecritures. Prions pour la Paix et les familles. Marie s’occupera de nos problèmes. Plaçons au centre de la maison une Bible ! - Que faisons-nous pour retrouver Jésus dans la journée ? -

Vous avez ensuite :

- 5 mystères lumineux
- 5 mystères douloureux
- 5 mystères glorieux

(1 dizaine : une méditation - 1 dizaine : une médtation.....)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités