A propos du Purgatoire

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

A propos du Purgatoire

Message non lupar christiane » lun. 06 déc. 2010, 7:30

Un jour, le plus tard possible j'espère, je me retrouverai face à cette Lumière. Et mon oeuvre d'affinement et de purification commencera.Mais ce "nettoyage" peut commencer dès maintenant.

Sans doute, au purgatoire il n'y a pas les mêmes besoins, mais sûrement ce que j'ai appris sur terre, toutes les aptitudes que j'ai développées et tous les efforts que j'aurai faits me serviront. Cela sera transfiguré bien sûr.

Je rencontrerai, j'espère, tous ceux que j'aime et qui sont venus à mon secours dans les moments difficiles.

PORTEZ-VOUS BIEN !

Christiane

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Le purgatoire.

Message non lupar Griffon » mar. 07 déc. 2010, 10:29

Bonjour Christiane.

Puis-je vous répondre sans me montrer " condescendant " ?
Je crois que c'est important.

Vous le savez, bien sur, le purgatoire n'est pas un but.
On a l'habitude de penser en terme de temps, mais cela n'a pas de sens. Nous serons alors sortis du temps.

Nous sommes invités à revêtir dès ici bas l'homme nouveau, le Christ Lui-même.
A nous habituer à vivre véritablement en enfant de Dieu, pas seulement en nous sentant aimé, mais en puisant par la foi dans les richesses de son trésor, sachant que tout ce que nous demandons, il ne tarde pas à y répondre.

Vivons donc en enfant de Dieu, déjà sauvés.

Amicalement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Le purgatoire.

Message non lupar Griffon » mar. 07 déc. 2010, 14:17

Encore moi, Christiane.

Vous allez rire,... je reviens de la messe.
Et là, tout à coup, je me suis rappelé le flash qui m'avait traversé l'esprit, hier, en lisant votre message (sans pouvoir y donner suite à ce moment).

Je vais essayer de m'expliquer avec des mots.
C'est comme si quelqu'un avait un " oncle d'amérique " très riche. Voilà que la personne se dit qu'elle ne va pas abuser de sa relation et ennuyer ce cher homme maintenant, et elle continue à vivre, plus ou moins dans la misère.
( ça, c'est nous, l'ensemble des chrétiens qui vivons en ignorant les trésors de notre Dieu )

le ciel oncle meurt brusquement, et on annonce à la personne que l'héritage est pour elle, que désormais, il suffit de puiser...!
Mais voilà, se dit cette personne. de quoi cela aurait l'air ?
Je me suis passé de cet argent, je peux bien continuer pendant quelques temps,... pour honorer ce cher oncle.
( ça, c'est comme d'attendre le purgatoire...)

Puisez des aujourd'hui, Christiane, aux trésors que le Pere met à votre disposition, et que le Fils vous a acquis par sa Croix.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Re: Le purgatoire.

Message non lupar christiane » mar. 07 déc. 2010, 16:56

Je vais faire très attention à revêtir "l'homme nouveau".

Merci beaucoup pour vos messages.

Sachez que j'en tiens le plus grand compte.

PORTEZ-VOUS BIEN !

Christiane

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Le Purgatoire

Message non lupar christiane » sam. 26 févr. 2011, 8:44

Je crois que le Purgatoire n'est pas un état à redouter : en effet, je saurai qu'après ma purification je verrai Dieu. Je serai juste triste d'être un temps éloignée de Dieu.

Et vous, comment voyez vous le purgatoire ?

Christiane

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1326
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Le Purgatoire

Message non lupar mike.adoo » sam. 26 févr. 2011, 10:47

Bonjour Christiane

En tant qu'homme , je n'arrive pas à imaginer le purgatoire bien que je ne remette en aucun cas sa réalité en cause .

En tant qu'enseignant , l'échec d'une année scolaire se solde par un renvoi et un échec partiel , par un redoublement . (une deuxième chance )
Si on remplace " année scolaire " par " vie " , " renvoi " devient " enfer " et " redoublement " ? :siffle:

Bonne journée et merci pour ces instants de réflexion . :ciao:

papillon
Barbarus
Barbarus

Re: Le Purgatoire

Message non lupar papillon » sam. 26 févr. 2011, 16:53

Et vous, comment voyez vous le purgatoire ?
Honnêtement, Christiane, je n'en ai aucune idée et tout aussi honnêtement c'est le dernier de mes soucis... ;)
Cette façon toute humaine de représenter et d'imager les choses m'a toujours fait sourire.
Le temps qu'on perd ici-bas à essayer de savoir et de se représenter "comment" ça se passera après notre mort est à mon sens un repli sur soi bien inutile et serait mieux utilisé à simplement aimer et s'abandonner à Dieu en toute confiance sans se prendre la tête avec des choses qui nous dépassent.
Lâcher prise, c'est aussi ça.
Se projeter constamment dans le temps est un travers d'adultes et relève de l'insécurité.
Sans compter qu'anticiper l'avenir et vouloir se protéger de choses dont on n'a aucune idée peut devenir à son tour une grande source d'anxiété et de détresse. Un cercle vicieux.

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Le Purgatoire

Message non lupar lmx » sam. 26 févr. 2011, 17:50

comme papillon, je pense aussi que l'important c'est de laisser Dieu nous transformer intérieurement pour notre plus grande joie plutôt que de spéculer sur des choses qui peuvent parfois être source d'anxiété.

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Le Purgatoire

Message non lupar Griffon » dim. 27 févr. 2011, 9:54

Le purgatoire... une immense déception !

Déception pour notre Sauveur, qui est venu nous sauver et de qui nous aurons méprisé des grâces.
Déception pour nous de voir notre Jésus déçu.

Ah si nous pouvions réfléchir dès aujourd'hui et laisser entre Dieu dans notre vie au point d'épouser dès ici bas l'Epoux de notre âme !

Le chemin est connu, qu'attendons-nous ?

1) "Priez sans cesse" nous dit St Paul.
L'oraison qui nous permet d'exposer notre âme à la grâce sanctifiante du soleil divin.
Pour obtenir ce beau hâle de l'âme qui nous fera juger digne des promesses du Christ.

2) "Marcher humblement en présence du Seigneur" nous dit le psaume
La pratique des sacrements et la recherche de la volonté de Dieu dans nos vies

3) "L'abandon et la reconnaissance" nous dit Ste Thérèse
Les 2 attitudes nécessaires et suffisantes pour grimper "en haut de la montagne de l'amour".

Est-ce la mer à boire ? NON
Et de plus, lorsque nous nous mettons en chemin, on découvre Jésus à nos côtés qui porte la plus grande partie de notre charge.

Visons la sainteté, pour entendre Jésus nous dire : "Serviteur fidèle, entre dans la joie de ton Maître".

En communion avec vous,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Re: Le Purgatoire

Message non lupar christiane » dim. 27 févr. 2011, 10:21

Merci beaucoup, Griffon, vous présentez tellement bien les choses !

Il ne me reste plus qu'à suivre vos quatre points pour me sentir encore plus près du Seigneur.

Christiane

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Le Purgatoire

Message non lupar Griffon » dim. 27 févr. 2011, 13:19

Chère Christiane,

Vous verrez combien c'est facile.
Jesus lui-même vous prend par la main de façon de plus en plus évidente.
Vous traverserez quelques épreuves qui tremperont votre foi et votre persévérance.
C'est là qu'un accompagnement peut vous soutenir.

Mais, déjà, le Seigneur a posé sur vous sa main et son Esprit repose sur vous.
La soif que vous ressentez vient de Dieu.

Bon vent !

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Re: Le Purgatoire

Message non lupar Théo d'Or » ven. 07 oct. 2011, 13:26

Je crois que le Purgatoire n'est pas un état à redouter : en effet, je saurai qu'après ma purification je verrai Dieu. Je serai juste triste d'être un temps éloignée de Dieu.

Et vous, comment voyez vous le purgatoire ?

Christiane
Je m'y sens déjà, au purgatoire. La vie terrestre est un purgatoire. Je me sens en permanence en état de purgation et je me rends compte un peu plus chaque jour de mes handicaps. Je crois penser normalement et avec stupéfaction à chaque fois, je conscientise que je pense de travers et ce, dans tous les domaines de ma vie! C'est parfois affolant. J'ai régulièrement l'impression de perdre mes références. Je suis trop ouverte et mon ouverture me ferme pleins de portes car un cerveau humain ne peut pas tout envisager. Mes grands élans se retrouvent prisonniers dans des points de détails, qui deviennent des référents par défaut. Aussi vains soient-ils, je m'y accroche, pas parce qu'ils sont justes, mais parce que j'ai peur de perdre la raison.

En tous cas, une chose est sûre, dans mon cas, il faut obligatoirement un Dieu pour me sortir du pétrin. Parce que, par moi-même...

Bon, pour ne pas paraître trop martienne, je vais vous livrer une info à mon sujet: la science médicale estime que je souffre de troubles obsessionnels compulsifs sévères (je suis soignée pour ça). Peut-être que ça vous permettra de comprendre certaines de mes interventions. Ce n'est pas tant les compulsions (qui sont bêtes et handicapantes) que les obsessions qui me posent problème: tout mon système de pensée est frelaté. Et je pense souvent au fait que l'obsession est le premier stade de la possession diabolique... D'ailleurs, je le ressens comme tel. Je suis vraiment attaquée spirituellement à travers mon système de pensée caduque. J'ai pleins de résistances liées à ce cancer de l'esprit. D'ailleurs, quand je lâche quelque chose trop rapidement, j'ai pleins de somatisations redoutables...

Vous voyez pourquoi je me sens constamment au purgatoire...

Cordialement,

Théo d'Or
Dernière édition par Théo d'Or le ven. 07 oct. 2011, 21:04, édité 2 fois.
En recherche...

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8650
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Le Purgatoire

Message non lupar PaxetBonum » ven. 07 oct. 2011, 14:12

Je crois que le Purgatoire n'est pas un état à redouter : en effet, je saurai qu'après ma purification je verrai Dieu. Je serai juste triste d'être un temps éloignée de Dieu.

Et vous, comment voyez vous le purgatoire ?

Christiane
Il faut redouter le purgatoire, car c'est la preuve de notre infidélité au Seigneur
Ne pas le redouter se serait comme dire : 'j'ai fait de la peine a ma bien-aimée, cela n'est pas grave car après on va se réconcilier…'

Cet autre épisode fut raconté par Padre Pio à l’abbé Anastasio. «Un soir, pendant que je priais, seul au sanctuaire, j’entendis un bruissement; je vis ensuite un jeune moine affairé autour du maître-autel, époussetant les candélabres et rangeant les porte-bouquets. J’étais convaincu que c’était le moine Leone. Comme c’était l’heure de dîner, je m’approchai de la balustrade et lui dis: «Le moine Leone va-t-il dîner? Ce n’est plus l’heure d’épousseter et de ranger l’autel.» Une voix, qui n’était pas celle du moine Leone, me répondit: «Je ne suis pas le moine Leone.» Qui donc es-tu? lui demandai-je. Il me répondit: «Je suis votre confrère; j’ai fait mon noviciat ici. Par obéissance, je dois tenir le maître-autel propre et y mettre de l’ordre pendant un an. En de nombreuses occasions, malheureusement, j’ai manqué de respect envers Jésus, au Saint Sacrement, en passant devant l’autel sans m’incliner. Par suite de ce manquement, je suis encore en purgatoire. Dieu, dans sa bonté infinie, m’envoie chez vous parce que vous êtes en mesure d’établir jusqu’à quand je devrai souffrir dans ces flammes d’amour. Je me recommande à vous ...» Pensant me montrer généreux envers cette âme souffrante, je lui dis: «Tu resteras jusqu’à demain matin, à l’heure de la messe conventuelle.» Mais l’âme s’écria: «Cruel!», puis disparut. Je ne pourrai jamais oublier ce cri, qui m’atteignit au cœur. En effet, au lieu d’obtenir aussitôt à cette âme le Paradis, je l’ai condamnée à une autre nuit de purgatoire
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Le Purgatoire

Message non lupar Griffon » ven. 07 oct. 2011, 14:29

Merci PaxetBonum,
pour votre culture, et... votre petite histoire bien parlante. :oui:

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: Le Purgatoire

Message non lupar lmx » ven. 07 oct. 2011, 21:01

bonjour Theodor

En tous cas, une chose est sûre, dans mon cas, il faut obligatoirement un Dieu pour me sortir du pétrin. Parce que, par moi-même...
avez vous déjà essayé de prier ? Cela permet justement de s'extérioriser vers Dieu, vers l'Infini, et de briser le cercle infernal de sa propre individualité qu'on ne peut briser seul et dans lequel on peut légitimement se sentir prisonnier.
La "nature" est circulaire, elle ne peut pas se transcender elle même, elle ne peut pas sortir d'elle même.
Penser pouvoir sortir seul de soi-même comme dans les pseudos spiritualités modernes est une illusion de l'égo qui le conduit à s'accroitre et à s'instituer illusoirement comme une instance transcendante de dépassement de la nature, donc à prendre la place de Dieu. Mais au final c'est toujours retomber chaque fois plus bas et s'enfermer toujours plus.

Mais quand on prend conscience de cela et quand on reconnait qu'on a besoin de Dieu pour se sortir du "pétrin", n'est-ce pas le signe que vous ne pensez pas complètement de travers ?

Je suis vraiment attaquée spirituellement à travers mon système de pensée caduque.
quel est ce système de pensée ?


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités