A propos du Purgatoire

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
prisca
Censor
Censor
Messages : 184
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar prisca » sam. 05 mai 2018, 8:52

Dans le cadre du Purgatoire il convient bien naturellement de parler de l'Enfer, du Jugement dernier et tous les points qui gravitent autour et qui sont intimement liés à la notion de "purger une peine".


Voilà ce que dit officiellement l'Eglise catholique sur l'enfer, le jugement dernier dans le Catéchisme de l'Eglise Catholique:

1033 Nous ne pouvons pas être unis à Dieu à moins de choisir librement de l'aimer. Mais nous ne pouvons pas aimer Dieu si nous péchons gravement contre Lui, contre notre prochain ou contre nous-même: "Celui qui n'aime pas demeure dans la mort. Quiconque hait son frère est un homicide; or vous savez qu'aucun homicide n'a la vie éternelle demeurant en lui" (1Jn 3,15). Notre Seigneur nous avertit que nous serons séparés de Lui si nous omettons de rencontrer les besoins graves des pauvres et des petits qui sont ses frères (cf. Mt 25,31-46). Mourir en péché mortel sans s'en être repenti et sans accueillir l'amour miséricordieux de Dieu, signifie demeurer séparé de Lui pour toujours par notre propre choix libre. Et c'est cet état d'auto-exclusion définitive de la communion avec Dieu et avec les bienheureux qu'on désigne par le mot "enfer".


Read more at http://www.unpretrevousrepond.com/pages ... cuiszKz.99


Cette affirmation appelle de ma part ces réflexions : je suis d'accord sauf "péché mortel" je ne retrouve pas dans la Bible la notion de "péché mortel" et aussi je rajouterais "péché véniel" car un péché pour moi reste un péché et c'est Dieu qui juge de l'importance de mon péché relativement à ce que je suis, qui je suis.


Car tout dépend qui je suis, un péché considéré comme véniel peut s'avérer être mortel car j'ai compris votre notion de gravité vous Catholiques, vous avez catégorisé les péchés selon leur importance.

Je prends Wikipédia qui m'informe, et je lis que le péché d'ignorance et le péché de faiblesse sont dits véniels.

Comment pouvez vous mesurer l'ignorance et la faiblesse ?

Soi même, de soi même, nous ne le savons pas tout simplement, parce qu'un ignorant s'ignore et un faible s'avoue faible comme fort lorsque cela lui convient, et lui même, ne peut pas mesurer sa faiblesse, le seuil de son ignorance quand bien même il dit "je suis ignorant" et peut être qu'au fond lui se dit "ignorant" et s'il a occulté le fruit de son ignorance parce qu'il y a une phobie liée à elle ?

Comment pouvez vous vous substituer à Dieu pour vous juger vous mêmes et surtout les autres, vous ne pouvez dire qu'untel est ignorant ou faible, il joue peut être le jeu de l'ignorance ou de la faiblesse, les tribunaux sont chargés de gens qui se déculpabilisent en disant d'eux "'qu'ils ne savaient pas" et ou "qu'ils ont été faible" parce que par faiblesse on peut tuer, alors vous jugez la faiblesse ou le crime ? Ou les deux conjointement ? Un faible est disculpé de son meurtre parce que la faiblesse est un péché véniel ?


etc etc et mille discussions sur ce sujet qui a mille façons de l'aborder tant il est riche en développement.


Selon Thomas d'Aquin (question 77 de la Somme théologique), un péché peut être dit véniel à plusieurs titres :
Lorsqu’il a en lui une cause qui diminue le péché ; ainsi, le péché d’ignorance et le péché de faiblesse sont dits véniels ;
À raison de ce qui le suit : par la pénitence toute faute peut devenir vénielle, c’est-à-dire obtenir le pardon ;
À cause de son genre : les paroles oiseuses par exemple. C’est seulement dans ce dernier sens que véniel s’oppose à mortel, alors que l’objection est fondée sur le premier sens.
Le Catéchisme de l'Église catholique le décrit ainsi :
1862. On commet un péché véniel quand on n’observe pas dans une matière légère la mesure prescrite par la loi morale, ou bien quand on désobéit à la loi morale en matière grave, mais sans pleine connaissance ou sans entier consentement3.



Est ce que parce que je m'explique il n'y a plus personne pour parler ?

Mais vous direz, il est bien beau de dire que les péchés mortels et véniels ne supportent pas la catégorisation, mais comment le sais tu prisca lorsque ton péché est grave ou pas ?

Je vous répondrais que j'abstiens de tous les péchés car qui peut le plus peut le moins.

Mais vous me direz, et quand tu as été faible au point de crier sur le plombier qui a mis ta tuyauterie à l'envers ?

Je vous répondrais, j'ai crié sur lui parce que j'ai mesuré que son erreur est relative à mon désagrément, et si je ne suis pas virulente, mon époux ne va pas mesurer l'ampleur des dégâts qu'il me cause, et c'est stratégique, j'ai crié fort pour que tout s'arrête avant que j'inonde le quartier, mais après je me repends car je n'ai pas à crier sur les gens, et puis il travaille à l'année pour mon époux il peut perdre son emploi, mais je sais que ce peintre improvisé plombier improvisé électricien est d'un grand secours pour mon époux qui l'appelle pour toutes interventions, donc j'ai mesuré ma réaction, car avec le nouveau plombier, enfin, je peux prendre une douche.

(histoire vraie) :roule:

Histoire vraie et récente, de deux jours.

Mais cela pose des cas de conscience, et lorsqu'il y a des cas de conscience, cela montre la nature de la conscience.

On peut sentir que l'on agit mal, il faut s'en remettre à Dieu et demander pardon dès que l'on a le moindre doute.

ps : je ne vous parle pas de l'électricité dont il s'est occupé aussi. Le nouveau électricien a fait des tranchées dans toute la pièce pour déceler les travaux du peintre improvisé électricien car il a eu peur que le feu s'étende à l'immeuble tant les fils dénudés qu'il a constaté l' a rempli de frayeur.

Donc j'ai bien fait de crier sur mon pseudo plomber électricien, grâce à ma réaction, j'ai évité le drame.

Je pèse le poids de ma faute, et à mon Jugement je saurais si j'ai bien fait ou pas, pas avant.

Il n'y a rien qui ne soit anodin ou véniel, nous ne savons pas quels sont les conditions requises pour accéder au Paradis.

Faut il être pur très pur saint très saint ??

Rien ne nous dit dans la Bible quel est le seuil acceptable ou reprochable, donc tout doit être pesé soupesé et tout doit faire l'objet d'un cas de conscience, d'une introspection.

prisca
Censor
Censor
Messages : 184
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar prisca » sam. 05 mai 2018, 9:26

Je reprends le texte de l'Eglise Catholique :

[......] Mourir en péché mortel sans s'en être repenti et sans accueillir l'amour miséricordieux de Dieu, signifie demeurer séparé de Lui pour toujours par notre propre choix libre. Et c'est cet état d'auto-exclusion définitive de la communion avec Dieu et avec les bienheureux qu'on désigne par le mot "enfer".

Donc mettons de côté la notion de "péché mortel" et disons tout simplement "péché" et pour le reste je suis d'accord.

L'Enfer est la séparation d'avec Dieu et l'Enfer s'inscrit dans un cercle vicieux diabolique, (expression consacrée) duquel nous ne sortons pas, car le Purgatoire pour moi n'est pas après une vie d'être dans une anti chambre entre la mort et l'après mort l'au delà le Paradis, le Purgatoire n'est ni un état ni un lieu où, purifiés par Dieu alors que nous sommes pécheurs sont (l'état et le lieu) considérés comme "une Grâce" tout simplement, parce qu'une personne qui ne mérite pas le Paradis et qui passe par une phase de purification sans effort de sa part = c'est une Grâce divine, or pourquoi celui qui a travaillé toute une vie pour les autres, est rempli d'une odeur de sainteté, est mis au même plan que celui qui, parce qu'il a des péchés à son passif, passe par une phase de purification dont on ne connait aucun détail ceci dit, il est dit "des flammes qui purifient et qui ne brûlent donc pas" et c'est un état de reconstruction de l'âme après la mort.

Non l'âme ne se reconstruit pas parce que l'Arbre de vie qui porte ses oeuvres doit être chargé du fruit et déchargé des oeuvres mauvaises et si ces oeuvres mauvaises ne sont pas rachetées par le pécheur, comment saura t il qu'il est l'auteur de sa reconstruction ?

Comment sa mémoire s'établiera dans le Paradis ? Une rupture une coupure lors de cet état de purification ?

C'est de la "philosophie" pour moi, rien de consistant de consctructif.

Par contre pensez à la notion de séparation éternelle avec Dieu et vous saurez ce qu'elle représente.

Elle est pire que l'Enfer, elle est le Purgatoire d'une certaine façon et pour distinguer de "votre Purgatoire" je le nomme "Purgatorium" car elle existe cette phase de purification bien sûr, mais elle est "sur terre".

Vous allez crier au scandale, et pourtant, à cause des premiers chrétiens en Catholicisme, cette notion a été tout simplement abandonnée sous prétexte que la Résurrection ne se substitue pas à la réincarnation.

Mais la Résurrection n'est pas la réincarnation.

Seuls les vivants réssuscitent et les morts se réincarnent pour faire l'expérience renouvelée de la vie sur terre et subir l'éloignement d'avec Dieu, et ils devront parfaire ou refaire ce qu'avant ils n'ont pas fait, et ils le savent parce que Dieu les accompagne toute leur vie, puisque chacun a Dieu en lui, nous le savons tous, ainsi il ne peut pas régresser il ne peut que se construire.

La réincarnation c'est mourir une nouvelle fois, la Résurrection c'est Vivre.

prisca
Censor
Censor
Messages : 184
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar prisca » sam. 05 mai 2018, 9:33

Vous vous êtes toujours demandé : "qu'y a t il après notre mort" pour certains.

Et bien après notre mort terrestre il y a la mort pour ceux qui l'ont méritée, et la mort c'est "vivre sur terre" et il y a la Vie pour ceux qui l'ont méritée, et la Vie c'est Vivre au Paradis.

Je reviens sur ce que j'ai dit avant : j'ai aidé des âmes. Depuis toujours pour ainsi dire j'aide les âmes à passer le cap de la frayeur de la séparation de l'âme du corps, un moment redouté, l'inconnu, et j'ai entendu les âmes m'appeler à l'aide, surprises que je pouvais les entendre, j'ai rassemblé tous mes efforts pour leur parler avec amour et douceur afin qu'elles se dirigent vers "la Lumière" et j'ai entendu leur soulagement et remerciement lorsqu'elles l'ont atteinte.

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 218
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar saperlipopette » mar. 08 mai 2018, 17:10

Ah mais ce ne sont pas les petits pécheurs qui grincent des dents, mais les grands pécheurs.... alors vous voyez, on part d'un postulat et après tout se bouscule, et le lien est rompu, et tout le reste avec.... :/
J'appellerais alors ces pécheurs les pécheurs "tout court", parce qu'il le sont de manière absolue, ayant rompu de manière absolue le lien avec Dieu. Alors que les "petits" pécheurs, c'est-à-dire les autres, dans tous les degrés divers (de l'assassin au Padre Pio, vu qu'il n'y a que la Ste Vierge d'humain qui ne soit pas pécheur), qui ne sont pas totalement fermés, passent au Purgatoire, sauf s'ils l'ont vécu sur terre.
La nouvelle terre n'est pas le paradis.
Oui, la nouvelle terre, comme le nouveau corps spirituel donc vous parliez, Prisca, sont différents du Paradis ou de l'enfer. Vous dites:
Dans le cadre du Purgatoire il convient bien naturellement de parler de l'Enfer, du Jugement dernier et tous les points qui gravitent autour et qui sont intimement liés à la notion de "purger une peine".
Oui il convient de parler de toute l'eschatologie en général si l'on confond la résurrection de la chair, qui est bien charnelle (mais d'une chair nouvelle) et l'état au Paradis.

Après la mort, notre corps n'est plus animé donc si le moi survit c'est de manière spirituelle, et par définition pour le spirituel il n'est pas question de lieu!
car Paul le dit qu'il ne faut pas s'appuyer "sur la sagesse du langage" pour comprendre les choses, mais sur leur réalité.
Oui car comme il dit plus loin: "Car le monde, avec sa sagesse, n'ayant pas connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication." La c'est l'histoire de la folie de la croix, histoire bien dérisoire aux yeux du monde. Il ne s'agit pas de dédaigner toute conceptualisation de la révélation; parce que ce n'est pas simple à comprendre sans philosophie. Au 1e siècle c'était le platonisme qui s'accordait plus ou moins (mais quand même un peu ) avec la doctrine chrétienne. De toute façon nous sommes aussi des animaux intellectuels. Jésus condamnait l'excès des études des scribes qui oubliaient toute la spiritualité et le tangible de leur religion pour faire des calculs d'astrologues sur quand le Christ viendrait, mais grâce à ces études, certains l'ont bien trouvé (cf Siméon, les mages, etc).


Si vous voulez on peut faire un autre débat sur: faut-il s'en tenir à la Bible? et : qu'entend St Paul par la mauvaise sagesse ?
Absolument pas, Marie est l'Immaculée Conception bien naturellement, la Bible, je me tiens à la Bible.
Où voyez vous en noir sur blanc écrit l'Immaculée Conception? Si cela était écrit, il n'aurait pas fallu attendre 1800 ans pour l'ériger en dogme...
Ad Majorem Dei Gloriam

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 218
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar saperlipopette » mar. 08 mai 2018, 17:12

Seulement des états ? Et après la résurrection de la chair, si les corps ne seront pas dans un lieu, où seront-ils ?
Pas au Paradis. Après la Résurrection de la chair, il me semble qu'ils seront dans un lieu, comme Jésus après la résurrection de sa chair.
Ad Majorem Dei Gloriam

prisca
Censor
Censor
Messages : 184
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar prisca » mar. 08 mai 2018, 19:01

Saperlipopette a écrit
Après la mort, notre corps n'est plus animé donc si le moi survit c'est de manière spirituel, et par définition pour le spirituel il n'est pas question de lieu!
Je réponds :

Pourquoi ?

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 218
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar saperlipopette » jeu. 10 mai 2018, 16:11

Larousse, spirituel, adj:

Qui est de la nature de l'esprit, considéré comme une réalité distincte de la matière : La nature spirituelle de l'âme.
Qui relève du domaine de la pensée, de l'esprit : La parenté spirituelle de deux écrivains.

après bien sûr que le spirituel et le matériel ne sont pas séparé dans l'ordre des choses de manière dualiste. Mais lorsque le spirituel rejoint le matériel, c'est pour l'accomplissement de ce dernier, c'est pour l'homme régénéré qui n'est pas totalement atteignable en cette ère, mais pour la Résurrection de la chair.
Ad Majorem Dei Gloriam

prisca
Censor
Censor
Messages : 184
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar prisca » jeu. 10 mai 2018, 18:07

Oui nous sommes d'accord, ici nous avons un corps corruptible, lorsque nous serons esprits nous aurons un corps incorruptible.

Pour la Résurrection de la chair, j'aimerais comprendre pourquoi vous dites cela.

Catéchèse.
686 L’Esprit Saint est à l’œuvre avec le Père et le Fils du commencement à la consommation du dessein de notre salut. Mais c’est dans les " derniers temps ", inaugurés avec l’Incarnation rédemptrice du Fils, qu’Il est révélé et donné, reconnu et accueilli comme Personne. Alors ce dessein divin, achevé dans le Christ, " Premier-Né " et Tête de la nouvelle création, pourra prendre corps dans l’humanité par l’Esprit répandu : l’Église, la communion des saints, la rémission des péchés, la résurrection de la chair, la vie éternelle.

Pourquoi dites vous que Jésus prendra incarnation dans les derniers temps ?

Vous pensez réellement que lorsque Jésus viendra de nouveau, Jésus prend chair une nouvelle fois ? Et vous pensez donc aussi que l'espèce humaine connaitra une ère de renouveau déployée par la présence du Saint Esprit sur terre ?

Comme les Témoins de Jéhovah ? Ou plutôt les Témoins de Jéhovah pensent tout comme vous, c'est à se demander pourquoi ils ne sont pas Catholiques. :roule:
Dernière édition par prisca le dim. 13 mai 2018, 9:12, édité 1 fois.

Servus
Barbarus
Barbarus

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar Servus » jeu. 10 mai 2018, 18:30

Seulement des états ? Et après la résurrection de la chair, si les corps ne seront pas dans un lieu, où seront-ils ?
Pas au Paradis. Après la Résurrection de la chair, il me semble qu'ils seront dans un lieu, comme Jésus après la résurrection de sa chair.
Pas au Paradis, mais où ça alors ?

prisca
Censor
Censor
Messages : 184
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar prisca » ven. 11 mai 2018, 9:14

Pendant longtemps je me suis posé la question, l’avènement de Jésus arrivera, mais comment l’Avènement de Jésus se déroulera.

Mais pour moi, il était hors de question que Jésus vienne et que le monde continue, parce que toutes les consciences étant bousculées, les athées croient, sans effort de leur part, les croyants croient mais qu’est ce qui les différencie de ceux qui n’ont pas d’effort pour croire, il n’y a plus de libre arbitre, comment serons nous jugés, il ne nous appartient plus de choisir nos voies, elles sont toutes tracées par la Manifestation de Jésus, entre les Nuées, car c’est bien d’entre les Nuées que Jésus apparait, donc c’est bien dans le Ciel que nous verrons Jésus et non pas que Jésus s’incarne à nouveau.

Et où va le monde lui qui doit être honteux de montrer ses plaies, ses blessures, nous l’avons malmené, la pollution, tous ces immeubles béton, tout ce goudron, ces métros souterrains si sordides, si Jésus vient et reste parmi nous entre les Nuées, il faut réagir.
On ne peut pas honorer Dieu et laisser dans la putréfaction nos villes agonisantes de béton et de particules en suspension, les voitures et leur vrombissement, les enfants qui respirent cet air si nocif, nous sommes criminels, non nous ne pouvons pas laisser Jésus nous voir dans ce décor là.

Le béton étouffe la terre que Dieu a créé pour nous, le béton salit tout ce beau paysage que Dieu a fait pour nous, nos zoos ne doivent plus exister c’est honteux de faire souffrir les animaux de Dieu, nos cirques il faut les détruire et libérer les animaux.

Les riches doivent vite faire volte face et changer, trop honteux de montrer des apparats de richesse alors que Jésus les regarde, les usines doivent cesser, les fumées empestent le Ciel et il y a Jésus dans le Ciel, non ce n’est pas possible.

Nous ne pouvons plus laisser faire ces industriels, et puis tant pis, on en mourra pas si on achète pas de la viande pour la manger, parce que les animaux Dieu n’aime pas qu’on les abat à la chaine, qu’on fasse souffrir les veaux et leurs mères, qu’on répande des fleuves de sang qui jaillissent des abatoirs pour juste combler les étals des supermarchés parce que c’est vendeurs lorsqu’il y a beaucoup d’achalandage, même si la viande est jetée, même pas donnée auxpauvres parce qu’ils mettent de la javel dessus, et les fruits et légumes c’est pareil, et les poissons de la mer c’est pareil, il faut remplir les rayons, surtout il faut concurrencer entre toutes les grandes surfaces, même si au bout du compte il y a des tonnes de gaspillage, et honte à nous si des gens meurent de faim, des enfants qui meurent parce qu’ils n’ont même pas un bol de riz, et nous qui jetons tant de marchandise.

Non j’ai honte si Jésus voit tout ça.
Je sais que Jésus voit déjà tout ça, mais là je verrais Jésus en train de regarder tout ça.
Et les bombes nucléaires il faut les cacher, les mettre sous terre avec tout le danger qu’elles représentent, et ces enfants malformés à cause des bombes comment allons nous faire, nous avons tué les gens le cancer c’est nous, on le sait mais on continue, on sait que les particules de dyoxide de carbone tapissent nos bronches, et que le cancer des poumons c’est ça, mais on fait comme si on savait pas, on continue à avoir des voitures qui tuent.

Et il y a les guerres qui tuent des milliers de gens, et nous on regarde la télé en mangeant…

Non ce n’est pas possible que nous puissions changer tout ça parce qu’il faudrait refaire le monde, et refaire le monde, autant que Dieu le fasse disparaitre celui là et tous les gens qui sont dessus, parce que j’ai honte de penser que les enfants vont peut être se marier entre eux de même sexe puisque le choix leur est offert, non j’ai honte, parce que je sais que nous ne sommes pas comme certains animaux qui ne distinguent pas les sexes pourvu qu’ils aient du plaisir, mais ce ne sont pas des humains, et pourtant nos enfants, non je ne veux pas qu’on leur dise, choisis si tu veux un homme pour te marier c’est l’amour c’est pareil, puisque c’est l’amour, avec ce miel dans la voix, même si tu es un homme tu as le choix, on te le donne, non je veux des petits enfants à lui qu’il fera avec une femme, c’est de l’ordre, le reste tout ce que j’entend et je vois c’est du désordre, et j’ai honte honte.

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 218
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar saperlipopette » sam. 12 mai 2018, 21:05

Je suis d'accord avec vous Prisca il faut agir!
Pas au Paradis, mais où ça alors ?
J'avoue que je ne sais pas la réponse, et qu'après tout, ils pourraient être au PAradis, puisque les corps de Jésus et Marie y sont.
Tout ce que j'avais trouvé:
https://www.evry.catholique.fr/La-resur ... -des-morts
https://www.eleves.ens.fr/aumonerie/en_ ... ve006.html
Ad Majorem Dei Gloriam

prisca
Censor
Censor
Messages : 184
Inscription : jeu. 26 avr. 2018, 8:56
Conviction : Chrétienne

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar prisca » dim. 13 mai 2018, 9:10

La Résurrection de chaque homme qui connaît "sa mort terrestre" et qui est jugé favorablement par Dieu, s'effectue au Paradis. bien sûr :roule:

Vous en douteriez ?

Mais alors comment pensez vous ?

Ca coule de source.

Bon je ne le dis pas pour vous Saperlipopette vous êtes tellement sympathique, à vous je le dis gentiment, mais les autres ?


Mais si vous pensez que la Résurrection s'effectue sur terre, la Résurrection de la chair comme vous appelez, dépêchez vous de mettre de l'ordre parce que lorsque vous invitez quelqu'un à déjeuner à la maison, un dimanche midi, par exemple, vous faites le ménage avant n'est ce pas ? Donc commencez à le faire parce qu'actuellement sur terre il y a tellement de désordre, on ne sait plus par où il faut commencer tellement il y' en a partout.

Je ne peux pas mettre d'image, on m'en a empêché, mais j'imagine que vous imaginez le smiley qui s'évertue à nettoyer.

ps : pourquoi suis je interdit d'image ? Je suis tel le journaliste à la télé ?

Vous me direz "mais non prisca puisque Jésus vient tout va être réglé, d'un côté le blé de l'autre l'ivraie".

Mais je vous dirais, si Jésus vient sur terre, nous sommes tous l'ivraie parce que celui qui ne dit mot consent, et celui qui boit dans un contenant plastique consent, et celui qui mange de la viande consent, et celui qui prend sa voiture consent, et celui qui ceci cela consent, la liste est longue.

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 218
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: A propos du Purgatoire

Message non lupar saperlipopette » lun. 21 mai 2018, 21:59

Vous me direz "mais non prisca puisque Jésus vient tout va être réglé, d'un côté le blé de l'autre l'ivraie".

Mais je vous dirais, si Jésus vient sur terre, nous sommes tous l'ivraie parce que celui qui ne dit mot consent, et celui qui boit dans un contenant plastique consent, et celui qui mange de la viande consent, et celui qui prend sa voiture consent, et celui qui ceci cela consent, la liste est longue.
Oui cette terre est imparfaite.
Mais Jésus a déjà taté de cette imperfection. Il a consenti à manger de la viande, à être parfumé, à faire la teuf à Cana, toussa toussa, euh, pas trop pour les voitures et le plastique pour une question de chronologie mais à part ces légers détails il a assumé et sublimé toutes nos pauvretés et nos médiocrités humaines. Il ne faut ps en avoir peur. Dans nos faiblesses grandissent nos plus belles oeuvres. N'ayez pas peur! dit-on. C'est aussi ne pas avoir peur de notre chair.

Quand à la Résurrection de Jésus, qui préfigure la notre, elle eut lieu sur Terre. Que peut-on en tirer? Que sans doute, comme pour lui, les murs ne seront pas un obstacle pour nos corps accomplis (Cénacle), que nous ne mangerions pas, et tout ce qu'on peut tirer de ces quarante jours;
Mais si vous pensez que la Résurrection s'effectue sur terre, la Résurrection de la chair comme vous appelez, dépêchez vous de mettre de l'ordre parce que lorsque vous invitez quelqu'un à déjeuner à la maison, un dimanche midi, par exemple, vous faites le ménage avant n'est ce pas ? Donc commencez à le faire parce qu'actuellement sur terre il y a tellement de désordre, on ne sait plus par où il faut commencer tellement il y' en a partout.
Oui il faut s'engager dès maintenant et préparer la Terre, la protéger, la louer comme Saint François.
Ad Majorem Dei Gloriam


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités