Méditons avec Christiane

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
caroline
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : lun. 05 janv. 2009, 23:27

Re: Méditation, contemplation et adoration

Message non lu par caroline » jeu. 08 janv. 2009, 20:11

Matthieu Ricard dit que la méditation modifie la qualité de chaque instant de la vie, et que c'est une technique qui aide à cultiver des états pacifiés de l'être, à développer l'altruisme et l'attention, et à se familiariser avec une meilleure compréhension de la réalité.

Personnellement, je suis plutôt contemplative que méditative. Je fais le silence autour de moi, je lis ou j'écoute de belles paroles, et je contemple. Je contemple le Seigneur à travers ces belles paroles. Je ne parle pas, je ne bouge pas, je regarde juste. Et beaucoup d'amour passe en moi. J'ADORE le Seigneur !

Et vous, êtes vous plutôt méditatif ou contemplatif ?
Bonjour Christiane,
Veuillez m'excuser si je me permets de vous écrire sans avoir votre avis et sans que vous ne me connaissiez. Je suis nouvellement inscrite sur ce site que je visite d'ailleurs fréquemment. C'est que j'ai été touchée par certains de vos messages et je prie Dieu qu'il affermisse d'avantage votre foi en lui. Quant à moi j'aimerais bien avoir des moments de méditations et d'adoration de mon Dieu mais je n'arrive pas à me concentrer, Que faire pour y arriver?
Fraternellement,
caroline

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Un texte à méditer

Message non lu par christiane » sam. 10 janv. 2009, 6:48

"TOUT CE QUI N'EST PAS DONNE EST PERDU".

Toutes les richesses de la Terre que nous gardons égoïstement pour nous, toute l'intelligence que nous ne mettons pas au service des autres, tout l'Amour que nous ne partageons pas sont des richesses perdues.

Seul l'amour transforme et transfigure nos existences, seul l'Amour fait de nous des "foyers de Lumière" et des "Semeurs d'Espérance".

Tous nous a vons à essayer de transmettre au monde beaucoup de tendresse, de lumière, toutes ces différentes facelles de la grande réalité qui nous habite. Avec l'Espérance, on sème les miracles de sa vie !"

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1465
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Re: Le doux nom de Jésus

Message non lu par zélie » lun. 12 janv. 2009, 14:18

[+] Texte masqué
Sur cette prière du coeur, Elle vient des premiers pères de l'Eglise. Dans le livre: Récits d'un pélerin russe, elle nous est présentée. Le pélerin russe est préoccupé par cette recommandation du Seigneur: Priez sans cesse. Il cherche quelqu'un pour lui expliquer ce que cela veut dire et comment faire. Il arrive chez un starets qui lui dit:
"La prière de Jésus intérieure et constante est l'invocation continuelle et ininterrompue du nom de Jésus par les lèvres, le coeur et l'intelligence dans le sentiment de sa présence, en tout lieu, en tout temps, même pendant le sommeil. Elle s'exprime par ces mots:" Seigneur Jésus Christ ayez piitié de moi............
Saint Siméon le théologien enseigne: Demeure assis dans le silence et dans la solitude, incline la tête, ferme les yeux, respire plus doucement, regarde par l'imagination à l'intérieur de ton coeur, rassemble ton intelligence c'est à dire ta pensée, de ta tête dans ton coeur. Dis sur la respiration: "Seigneur Jésus Christ, ayez pitié de moi" à voix basse ou simplement en esprit. Efforces-toi de chasser toutes pensées, sois patient et répète souvent cet exercice............
Le pélerin commence l'exercice:"Au début tout semblait aller bien. Puis je ressentis une grande lourdeur, de la paresse, de l'ennui, un sommeil insurmontable et les pensées s'abattirent sur moi comme les nuages. Il va voir le starets qui lui dit que c'est le monde obscur qui empèche cette prière mais il dit de remplacer toute pensée par cette invocation
"A la raison enlève toute pensée(tu le peux si tu veux ) et donne-lui le " Seigneur Jésus Christ, ayez pitié de moi"..............Voici un rosaire avec lequel tu pourras faire au début trois mille oraisons par jour.
Le pélerin accomplit la parole du starets:" Pendant deux jours j'y eus quelques difficultés puis elle coulait avec facilité et légèreté sans rien de la contrainte du début." Je racontait cela au starets, qui m'ordonna de réciter six mille oraisons par jour: Dieu te fera miséricorde. Le pélerin le fit pendant une semaine Qu'arriva-t-il? Je m'habituai si bien à la prière que, si je m'arrêtais, je sentais un vide comme si j'avais perdu quelque chose. Le starets vient le voir et le pélerin le lui raconte. Le starets lui dit:Te voila habitué à la prière. Vois-tu, il faut maintenant garder cette habitude, ne perds pas de temps et, avec l'aide de Dieu, prends la résolution de réciter douze mille oraisons par jour.
Le pélerin le fait, un peu difficilement au début Au bout de cinq jours c'est la prière qui s'imposa à son esprit pour sa plus grande joie. Il le raconta au starets qui lui dit: Maintenant Dieu t'a donné le désir de prier et de le faire sans peine
........Quel degré de perfection,de joie et de ravissement n'atteint pas l'homme lorsque le Seigneur veut bien lui révéler la prière spirituelle spontanée et purifier son âme des passions.
Le peleriin note toutes les transformations que cette prière a opéré en lui et dans sa façon de rencontrer les gens
" Voila comment je vais maintenant, disant sans cesse la prière de Jésus qui m'est plus chère et plus douce que tout au monde. Parfois, je fais plus de soixante-dix verstres en un jour et je ne sens pas que je vais; je sens seulement que je dis la prière. Quand un froid violent me saisit, je récite la prière avec plus d'attention et bientôt je suis tout réchauffé. Si la faim devient trop forte, j'invoque plus souvent le nom de Jésus Christ et je ne me rappelle plus d'avoir eu faim. Si je me sens malade et que mon dos ou mes jambes me fassent mal, je me concentre dans la prière et je ne sens plus la douleur. Lorsque quelqu'un m'offense, je ne pense qu'à la bienfaisante prière de Jésus, ausstôt, colère et peine disparaissent, et j'oublie tout. Je suis devenu un peu bizarre. Je n'ai souci de rien, rien ne m'occupe, rien de ce qui est extérieur ne me retient, je voudrais être toujours dans la solitude; par habitude, je n'ai qu'un seul besoin: réciter sans cesse la prière, et quand je le fais, je deviens gai. Dieu sait ce qui se fait en moi................
je comprends clairement maintenant ce que signifie la parole de l'Apôtre que j'entendis jadis: Priez sans cesse.

Récit d'un pélerin russe points sagesse Seuil P.17 Premier récit Tout le livre est rempli d'enseignements délicieusement dits.
Merci Fil bleu. Ca donne envie de continuer la lecture!

Une autre pensée me vient: une religieuse disait qu'en période d'aridité, quand la prière ne vient décidément plus, il faut appeler Jésus par les noms les plus doux, et l'envie de prier revient...

Avatar de l’utilisateur
Théophane
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2000
Inscription : sam. 22 janv. 2005, 14:18
Conviction : Catholique
Localisation : France

Re: Le doux nom de Jésus

Message non lu par Théophane » lun. 12 janv. 2009, 14:50

J'aime beaucoup moi aussi cette dévotion. Appeler le Sauveur par Son Nom, cela permet d'établir une relation très étroite avec Jésus. C'est un très bon moyen pour établir une vie intime avec Lui.
« Être contemplatifs au milieu du monde, en quoi cela consiste-t-il, pour nous ? La réponse tient en quelques mots : c’est voir Dieu en toute chose, avec la lumière de la foi, sous l’élan de l’amour, et avec la ferme espérance de le contempler face à face au Ciel. »
Bienheureux Álvaro del Portillo (1914-1994)

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Une image juste de Dieu

Message non lu par christiane » mar. 13 janv. 2009, 6:04

J'ai, j'en suis sûre, une image juste de Dieu. Pour cela, je regarde le Christ ; n'a-t-il pas dit : "Qui m'a vu a vu le Père ?"

Je contemple Jésus dans les Évangiles, je vois comment il prie et agit, je l'écoute parler. Alors, voilà pourquoi j'ai une idée juste de Dieu.

Dieu se laisse approcher, il se révèle en son Fils Jésus , il est l'Esprit mais il reste quand même pour moi un profond mystère.

PORTEZ-VOUS BIEN !!
Christiane

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4836
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Une image juste de Dieu

Message non lu par gerardh » mar. 13 janv. 2009, 13:44

_______

Tout à fait Christiane :

Jean 1, 18 : personne ne vit jamais Dieu : le Fils unique qui est dans le sein du Père, l'a fait connaître.

Hébreux 1, 3 : [le Fils] est le resplendissement de la gloire [de Dieu] et l'empreinte de sa substance.


_________

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4836
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Une image juste de Dieu

Message non lu par gerardh » mar. 13 janv. 2009, 13:49

_______

Christiane :

Jésus est aussi l'image du Dieu invisible (Colossiens 1, 15).


_______

fil bleu
Censor
Censor
Messages : 91
Inscription : mer. 10 déc. 2008, 1:11

Re: Une image juste de Dieu

Message non lu par fil bleu » mar. 13 janv. 2009, 22:55

Je ferai une petite nuance pour élargir ce que vous dites
C'est en regardant Jésus Christ:
Qui me voit: celui qui voit toute mon humanité juive, toute mon âme juive et ma foi juive
celui qui voit tout ce que j'ai fait avec la parole
celui qui voit ma prière
celui qui voit le don de ma vie
voit le Père, créateur, qui choisit Israël pour vivre de l'alliance, qui par lui manifeste sa tendresse à tous les peuples
qui appelle tous les humains à être ses fils.

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

Apprendre à recevoir.

Message non lu par christiane » jeu. 15 janv. 2009, 7:25

Je sais donner mais je ne sais pas recevoir car je n'aime pas l'idée de me sentir en dette envers quelqu'un. En fait, je ne veux rien devoir à personne.

Or, il y a plus d'amour à recevoir qu'à donner, car en recevant, je permets à l'autre d'être celui qui donne.

Alors, désormais, j'accueille le cadeau avec la simplicité de mon coeur et je remercie de tout mon être pour cette offrande.

PORTEZ-VOUS BIEN !!
Christiane

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

L'espérance

Message non lu par christiane » dim. 18 janv. 2009, 8:06

J'ai beaucoup d'espérance car je me nourris aussi par des actes de foi.

Par exemple, au cours de la journée je dis :
"Seigneur, je crois que tu vas tirer du bien de tout ceci" et aussi "je ne sais pas comment tu vas vaincre cette situation, mais je sais que tu vas le faire".

En ce moment, Jean-Yves a une angine mais il va travailler quand même et sa voiture a été détruite dans un carambolage. Mais je ne perds pas espoir. Je sais qu'il ressortira un bien de tous ces ennuis.
PORTEZ-VOUS BIEN !!
Christiane

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

L'acédie : un poison

Message non lu par christiane » lun. 19 janv. 2009, 1:07

"L'acédie est la racine de la désespérance, elle est une tristesse spirituelle, une sorte d'apathie à l'égard des biens spirituels, la "tristesse de ce monde " (2 Co7,10) dont saint Paul dit qu'elle conduit à la mort.

Elle a deux sources : la première est un manque de vision de la dignité de notre vocation et la seconde est la volonté de se débarrasser de Dieu".
P. PASCAL IDE.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: L'acédie : un poison

Message non lu par coeurderoy » lun. 19 janv. 2009, 11:55

Certes, on sait qu'elle était (est ?) très fréquente dans les monastères (démon de midi) : existe-t-il, à votre avis des moyens fiables de la distinguer de phases dépressives (pathologiques) qui frappent aussi de nombreux religieux et religieuses ?
Merci !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

christiane
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1043
Inscription : sam. 13 déc. 2008, 18:43

J'intègre de plus en plus mon passé

Message non lu par christiane » mer. 21 janv. 2009, 7:25

Je dis OUI désormais à tout ce que j'ai vécu sans aucune exception, parce que cela est et que je ne peux plus y revenir. PAR CONTRE, J'EN TIRE LES LECONS pour vivre mieux le présent.

J'ai tant à faire, à recevoir et à donner !

Et je sais que la plénitude du Ciel est devant moi, elle m'attend. Aussi, je m'efforce de vivre comme une disciple du Christ en essayant de faire le bon, le beau et le vrai.

PORTEZ-VOUS BIEN !!
Christiane

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: J'intègre de plus en plus mon passé.

Message non lu par coeurderoy » mer. 21 janv. 2009, 11:05

Merci beaucoup Christiane : c'est à peu près ce que je disais ce matin à mon épouse...même si je me surprends souvent en flagrant délit de regrets, refus de vraiment "digérer" telle ou telle épreuve il me semble pourtant que le temps joue en notre faveur, la grâce aidant. :)

Ce passé, avec ces nombreuses grâces si peu reconnues parfois a été aussi ce "présent" - aux deux sens du mot - que Dieu nous donne chaque jour : essayons donc de rendre grâce pour "Le vierge, le vivace et le bel aujourd'hui" en attentant l'éternel présent de la béatitude céleste.
Cordialement
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4836
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: J'intègre de plus en plus mon passé.

Message non lu par gerardh » mer. 21 janv. 2009, 19:29

______

Bonjour

Philippiens 3, 14 : oubliant les choses qui sont derrière et tendant avec effort vers celles qui sont devant, je cours droit au but pour le prix de l’appel céleste de Dieu dans le christ Jésus.

Est-ce bien cela ?


__________

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités