Le parler en langues

« J'enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36.26)
Règles du forum
Forum d'échanges et de partage sur la spiritualité chrétienne
Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2207
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Prier en langues.

Message non lupar Jean-Mic » mar. 05 juin 2012, 18:59

"des langues nouvelles", c'est la traduction de la TOB,
"un langage nouveau", celle de l'AELF.
Effectivement, on peut comprendre les deux sens ; c'est pourquoi je parlais d'ambiguïté pour la nature des langues en question ...

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Prier en langues.

Message non lupar Géraldine » mar. 05 juin 2012, 19:50

Oui Etienne, moi je l' ai lu....
Ne dit-on pas:
"METS EN NOUS SEIGNEUR, UN COEUR NOUVEAU.
DONNE NOUS SEIGNEUR, UN ESPRIT NOUVEAU"
Une langue nouvelle, et, comme Griffon en a si bien parlé, je crois
que mon " intellect" de l'âme ne saisit pas encore très bien.
N'étant jamais été dans un groupe Charismatique...
Et n' étant là que pour lire vos divers témoignages......


In Xto
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Prier en langues.

Message non lupar Géraldine » mar. 03 juil. 2012, 2:05

Griffon, je ne me pose plus la question, j' ai la réponse.....la spécificité est que tous comme.cent et finissent en même temps, d' une façon très douce, comme le murmure du Rosaire.
Cela me fait penser à une flamme qui s' élève lentement pour diminuer peu à peu....ni langues bruyantes et encore moins des Alleluia à' américaine!
Une grande modestie, rien que le fait que ça me fait penser aux premiers chrétiens....

En Christ.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Prier en langues.

Message non lupar Anaisunivers » lun. 09 juil. 2012, 20:40

Bonsoir à tous,
De ce que j'ai pu comprendre de conversations avec des charismatiques, la personne est un médiateur de Dieu : le Saint-Esprit loue Dieu par la bouche du fidèle. Ce charisme m'apparaît être un abandon total en Dieu.

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Prier en langues.

Message non lupar cath1250 » mer. 11 juil. 2012, 7:01

Bonjour à tous. Je pense l'avoir déjà écrit sur un autre "fil", mais soit. Il s'agit d'un témoignage par rapport à ce fameux "parler en langues". J'ai fréquenté tout un temps des églises protestantes de type évangélique et pentecotiste. Le parler en langues, pour moi, c'était quelque chose de pas sérieux du tout, une sorte de mascarade (c'était ce que JE pensais, je ne veux pas discréditer la chose). PUis la "hasard' m' a ramené vers l'église catholique et j'ai eu l'occasion de participer au cours d'une retraite à des enseignements sur "l'Esprit Saint". Puis vient un temps de prière, et là , quelqu'un commence à "chanter en langues". Mon Cerveau se dit alors : et çà y est, çà recommence comme chez les autres (+rires intérieurs). hum.... sauf que... de manière imperceptible aux yeux de l'extérieur, mon bras gauche à commencer à trembler, à l'intérieur, au niveau du plexus solaire, j'ai senti comme un tout petit point qui chauffait, puis ce point, c'était comme un ballon (mes mots sont limités), il a gonflé, gonflé, .... est devenu plus grand que moi. En "gonflant", j'ai "senti" comme des "crasses" que j'avais en moi et qui sont sorties (comme des mauvaises herbes qu'on arracherait). j'avais l'impression d'être dans un cocon protecteur, fort, mais doux, pacifiant. le lendemain, à la messe, à la communion, pas de parler en langues mais quand j'ai pris l'hostie, à nouveau cette sensation. Je sais depuis que Jésus est là, qu'il nous garde, nous protège. Depuis cette retraite, je n'ai plus cette sensation, sauf parfois lors de la messe au moment où l'on s'échange la Paix du Christ.

Alors donc pour conclure, mon avis sur le parler en langues, c'est que dans biens des cas c'est peut être une comédie. Mais il arrive que l'Esprit souffle quand même. le problème chez certains charismatiques, c'est qu'ils oublient que l'Esprit souffle où il veut et quand il veut.....
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Prier en langues.

Message non lupar Géraldine » dim. 29 juil. 2012, 19:40

P7250009.jpeg
Bonsoir.Poussée par la curiosité,j'ai vu une messe charismatique, dans la Basilique de Koekelberg à Bruxelles, dans le cadre d'une session de plusieurs jours...
Je me demande comment.ils font car avec la Communauté de l' Emnanuel, tout est structuré.....il y a des ateliers divers sur des sujets comme le pardon, le partage et surtout: la prière d'intercession où sans aucun prosélytisme, on écoute votre parcours et chacun y va avec son récit de vie.....
Ensuite, on prend votre douleur en charge et comme.il faut écouter le Père Daniel-Ange, véritable pourfendeur de la Vie, défendant la Nature que Dieu a faite, mettant l'accent sur le devenir chrétien des enfants etc...etc....un passionné, un long " discours" applaudi, entrecoupé de chants scandés....bref, c' est vrai que moi, habituée au recueillement genre monastère!.....on est un peu déroutée!
Je ne saurais dire les détails d' une journée entière avec la messe à seize heures mais j' avoue avoir vu des gens heureux, manifestant une liesse rythmique( est comme ça à chaque messe?) et j' avoue penser un peu au Pentecôtistes avec le témoignage d' une Africaine( la Basilique était très bicolore: c' est la Capitale.)
Au fur et à mesure des Alleluia et des chants, je me sentais comme une supporter, voyant défiler des drapeaux jaunes, blancs, orange......Vive Jésus!




La seule chose qui m' a plu, c' est quand la musique était douce.....
Et ce qui m' a impressionnée, c' est cette demande à l' Esprit-Saint, à genoux ou debout, la même attitude que devant le Saint Sacrement.....et ces glossolalies à peine audibles, comme une flamme qui s' élève et aucun participant ne commençait avant l'autre, comme si un signal invisible avait indiqué quand commencer et quand finir.....cette invocation de plus en plus forte au Saint Esprit est impressionnante, comme je disais tantôt.
Mais.c' est le seul moment( avec la Communion) où je me suis investie, fermant les yeux.
Sans porter de jugement, je me sens plus à l' aise dans une messe " classique" et surtout sans ces chants qui finissaient par me claquer la seule oreille qui me reste!
Donc,oui pour l' écoute de prière et intercession et l' Amour de la Ste Trinité, du Saint Esprit.
Non pour le rythme incessant et reprises scandées: je ne sais pas me recueillir en chantant sans arrêt.un.texte devant nos yeux, avec orchestre derrière l' autel.
Voilà pour mon impression personnelle...ceci dit: tout le monde est de bonne humeur, c' est la fête!
Remarquez: des Catholiques souriants, j' en vois souvent et ça fait plaisir.
Que ce soit en retraite dans ce silence(!) que j' aime tant ou messe Traditionnelle.....
Ma réaction est normale face à ce type de manifestation, naturellement.
Si certains se sentent à l' aise en criant leur joie!
Encore une fois, je ne juge pas.Je relate juste mon ressenti face au Renouveau Charismatique mais il n' est pas fait pour moi qui ai plus une âme contenplative.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Prier en langues.

Message non lupar Géraldine » lun. 30 juil. 2012, 19:16

Quand je repense au parler en langues, je me rends compte à quel point mon âme est pauvre....étant donné que présentement, j' ai une extrême difficulté à me concentrer à cause d' une fatigue parfois intense.....dûe à un passage dur et personnel.....ce n' est pas étonnant.
Mais toute manifestation confondue, j' attends vraiment dans mon âme et dans la vie la Paix du Seigneur et le gémissements de l' Esprit, Lequel peut se manifester par pensées imposées....

Je crois qu' être née chrétienne et Catholique est une grâce.
Je crois que la vocation est une grâce.
Je crois qu' il faut dire pardon à Dieu pour tout ce qu' on Lui refuse et merci pour tout ce qu' Il nous a donné....

En Christ.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

alicia
Barbarus
Barbarus

Re: Le parler en langues

Message non lupar alicia » mer. 08 juin 2016, 15:58

Bonjour à tous,

Je suis catholique pratiquante et je participe régulièrement à l'adoration.

Je ne connaissais pas le parler en langue. Un soir pendant l'adoration, j'ai commencé à parler en langues sans que j'aie la maîtrise sur ce que je disais ou sur le débit de paroles. J'en ai été la première surprise. Depuis cela se reproduit assez régulièrement. Je n'en fait pas étalage, cela se fait discrètement et parfois je parle en langues un moment et juste après sortent des paroles en français tout à fait compréhensibles qui me semblent être la traduction. En général ce sont des louanges adressées à Dieu, des prières. Pourquoi en langues, je ne puis le dire, mais je ne maitrise rien dans ces moments-là et je peux vous assurer que j'ai les pieds sur terre.

Kénan
Barbarus
Barbarus

Re: Le parler en langues

Message non lupar Kénan » sam. 18 juin 2016, 17:00

Je parle plusieurs langues que j'ai apprises naturellement ou à l'école selon la langue. Sous l'effet d'une émotion ou d'un souvenir, il m'arrive de laisser échapper des mots inintelligibles qui me permettent d'évacuer une tension intérieure. Qui ne s'est pas amuser à inventer des langages ? Je serais content si fortuitement ils appartenaient à une langue mais je sais parfaitement qu'ils ne sont rien d'autre qu'un réflexe nerveux éventuellement formé à partir d'éléments linguistiques venus des langues que je pratique. Ils me ramènent quelque fois à l'interrogation primaire sur l'origine du langage mais bien entendu, je sais que l'étude scientifique du phénomène passe par des études approfondies qui ne s'appuient que sur des témoignages surs ou des preuves, comparaison entre langues, observation de la morphologie des organes de la voix etc... et non sur un jeu quelque peu puéril. Je suis d'obédience catholique et me soumets avec plus ou moins de réticence intellectuelle aux dogmes. J'ajoute que je nourris un profond respect pour les autres religions du moment qu'elles sont régies par le principe essentiel du bien et qu'elles sont sincères. Je lis régulièrement la Bible (quelque fois le Coran)
et je connais les passages qui évoquent, plus qu'ils ne traitent, ce que l'on nomme la glossolalie ou plus simplement le parler en langues. Dès que l'on entre dans le domaine de la foi, on sait d'emblée que la logique et l'empirisme ne sont d'aucun secours (ou de piètre secours) et que l'on a de choix qu'entre l'adhésion ou le rejet. C'est ce que l'on appelle, je crois, le "saut de la foi". Il est décisif en ce qui concerne la foi et l'athéisme qui pour moi ne sont que les deux faces de la même décision. (l'athéisme est aussi une foi, une croyance et une confiance dans la négation). Alors, s'agissant du parler en langue, je reste très réservé et même plus que réservé. Mon cartésianisme (ou Kantisme) invétéré en sont peut-être la cause.

rje64
Ædilis
Ædilis
Messages : 21
Inscription : mer. 27 avr. 2011, 17:24

Re: Le parler en langues

Message non lupar rje64 » lun. 20 juin 2016, 17:59

Le parler en langue que j'ai vu dans les milieux pentecôtistes et charismatiques me semble éloigné de ceci:

1Co 14:15- Que faire donc ? Je prierai avec l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence.
1Co 14:32- Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ;
2Tm 1:7- Car ce n'est pas un esprit de crainte que Dieu nous a donné, mais un Esprit de force, d'amour et de maîtrise de soi.

Ce que j'ai vu ne savent pas ce qu'ils disent, n'ont aucune maîtrise de leurs propos et leur intelligence ne me semble pas 'active' lorsqu'il prie en langue.

Nicolas01
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : sam. 02 avr. 2016, 2:07
Conviction : Chrétien Biblique
Localisation : Ain (01)
Contact :

Re: Le parler en langues

Message non lupar Nicolas01 » mar. 28 juin 2016, 23:12

La meilleur réponse sur ce sujet est l'étude de Fernand Legrand.
Ce sont pas des langues célestes mais des langues inconnus étrangères terrestres ... pour les juif A cette époque.
Ça fait partie des nombreux délires des hommes... culture du spectacle à l'Africaine ou à l'Américaine. Voir cette vidéo pour comprendre mes propos...
https://www.youtube.com/watch?v=a54iqEr1flQ

Les apôtres ont été rendus capables de s’exprimer dans d’autres langues afin de pouvoir annoncer la vérité aux gens dans leurs propres langues.

Le parler en langue selon Corinthiens (Fernand Legrand)
https://www.youtube.com/watch?v=ruC5FuMEMsw

(Esaïe 28.11/12 : "C'est par des langues étrangères que je parlerai à ce peuple".
Jésus lui dit: Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu, et qui ont cru! << Jean 20:29 >>

Femme, ta foi est grande ; qu'il te soit fait comme tu veux.
Et à l'heure même, sa fille fut guérie.

Matthieu 15 : 28

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4366
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le parler en langues

Message non lupar gerardh » mer. 29 juin 2016, 10:19

_______

Bonjour,

Employer les langues : pourquoi pas ? Mais il faut alors un interprète (1 Cor 14)

Attention aux personnes qui chercheraient en cela à se mettre en avant.

Dans mon milieu chrétien on ne parle pas en langues. Si quelqu'un le faisait on l'écouterait mais on en serait très étonné. Il faudrait ensuite que quelqu'un interprète, mais je doute qu'on puisse le faire. On demanderait alors à cette personne de s'abstenir à l'avenir.


_________

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2248
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Prier en langues.

Message non lupar poche » ven. 08 juil. 2016, 11:38

Je me pose la question:pourquoi ces langues sont-elles inconnues si langues il y a.....?
Araméen?Hébreu ancien?
Est-ce la spécificité du Renouveau?
Et à quoi cela sert-il?
J'avais parlé de glossolalie à un prêtre du Renouveau, il avait l'air gêné et m'a juste dit" c' est le parlelr.en langues".Je n'ai pas insisté, il avait l'air gêné......


In.Xto.
J'ai vu un prédicateur protestant à la télévision prier en langues. Je reconnus la langue qu'il parlait. Il disait: "Gloire à Satan." en arabe.

Dangel
Barbarus
Barbarus

Re: Le parler en langues

Message non lupar Dangel » jeu. 18 août 2016, 0:56

Le parler en langues ou Glossolalie est un don merveilleux du Saint-Esprit.

Pour bien comprendre; le parler en langue n'est PAS une technique, ou une façon de faire...

On peut "penser, murmurer, parler, chanter et crier en langue"

Cela vous êst il déjà arriver d'être en extase devant la grandeur et la beauté de Dieu ?! Et vous avez envie de le Lui dire de tout votre cœur, mais les mots que vous Lui dites vous paraissent si "pauvre" et si "petit"...
Êt bien c'est la qu'intervient le parler en langues

Autre exemple: Imaginer que vous aimeriez me raconter un rêve avec pleins de détails qui va prendre 30-40 minutes et que vous pourriez me l'expliquer avec un seul son...

Cest ce que fait le Saint-Esprit quand Il parle au travers de nous, Il intercède pour les personnes qui en ont besoin. Car Il est le Seigneur, Il sait tout, connaît tout. Alors que nous, nous ne sa ont Quen parti, nous ne connaissons qu'en partie...

C'est effectivement un lâcher prise, surtout face à notre esprit cartésien, bien occidental que nous avons hérité des Grecs.

Caromar
Barbarus
Barbarus

Re: Le parler en langues

Message non lupar Caromar » sam. 18 févr. 2017, 23:36

Bonjour à tous!

J'ai la grâce de pouvoir prier, parler et louer en langue dans une assemblée d'enfants de Dieu depuis plus de 20 ans. Dieu nous permet à travers le parler en langue de lui appartenir complètement en étant dans la présence du Saint Esprit, ce n'est plus notre raisonnement humain si limite qui dirige nos prières, nos louanges mais l'esprit de Dieu en nous. Qu'est-ce que vont faire tous ceux qui iront auprès du Père dans la nouvelle Jérusalem? Louer Dieu et aussi en langue! Pourquoi vous limiter? Dieu nous appelle à le faire! Lisez votre Bible chaque jour, demandez à Dieu dans des prières simples avec votre langue humaine sa présence, il vous montrera son chemin! Il est l'apha et l'oméga, il vous attend depuis le ventre de votre mère et même avant! Le chemin est devant vous, approchez vous de lui comme un enfant vers son père à sa façon, par le Saint Esprit! La peur vient de Satan...

Caromar


Revenir vers « Spiritualité »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités