Qu'est-ce qu'une foi adulte ?

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Mukassa
Censor
Censor
Messages : 69
Inscription : mer. 26 nov. 2008, 10:43

Qu'est-ce qu'une foi adulte ?

Message non lu par Mukassa » ven. 24 juil. 2009, 14:34

On se rappelle que lors de son homélie de la MISSA PRO LIGENDO ROMANO PONTIFICE, la veille donc de son élection au siège pontifical, le cardinal Ratzinger avait dénoncé ce qu'il avait appelé la dictature du relativisme. Lors de la clôture de l'année paulinienne, le Pape est revenu sur ce thème en expliquant cette fois-ci ce que c'est que d'avoir une foi adulte. Je vous en donne l'extrait pertinent:
Cette même pensée d'un renouveau nécessaire de notre personne humaine est ultérieurement illustrée par Paul dans deux passages de la Lettre aux Ephésiens, sur lesquels nous voulons encore réfléchir brièvement. Dans le quatrième chapitre de la Lettre, l'apôtre nous dit qu'avec le Christ nous devons atteindre l'âge adulte, une foi mûre. Nous ne pouvons plus rester "comme des enfants, nous laissant secouer et mener à la dérive par tous les courants d'idées..." (4, 14). Paul désire que les chrétiens aient une foi "responsable", une "foi adulte". L'expression "foi adulte" est devenue un slogan fréquent ces dernières années. Mais on l'entend souvent au sens de l'attitude de celui qui n'écoute plus l'Eglise et ses pasteurs, mais qui choisit de manière autonome ce qu'il veut croire ou ne pas croire - donc une foi "bricolée". Et on la présente comme le "courage" de s'exprimer contre le magistère de l'Eglise. Mais en réalité, il n'y a pas besoin de courage pour cela, car l'on peut toujours être sûr de l'ovation du public. Il faut plutôt du courage pour adhérer à la foi de l'Eglise, même si celle-ci contredit le "schéma" du monde contemporain. C'est ce non-conformisme de la foi que Paul appelle une "foi adulte". C'est la foi qu'il veut. Il qualifie en revanche d'infantile le fait de courir derrière les modes et les courants de l'époque. Par exemple, il appartient à la foi adulte de s'engager pour l'inviolabilité de la vie humaine dès son premier moment, en s'opposant radicalement au principe de la violence, précisément aussi en défense des créatures humaines les plus faibles. Il appartient à la foi adulte de reconnaître le mariage entre un homme et une femme pour toute la vie comme une disposition du Créateur, à nouveau rétablie par le Christ. La foi adulte ne se laisse pas transporter ici et là par n'importe quel courant. Elle s'oppose aux vents de la mode. Elle sait que ces vents ne sont pas le souffle de l'Esprit Saint; elle sait que l'Esprit de Dieu s'exprime et se manifeste dans la communion avec Jésus Christ. Toutefois, ici aussi Paul ne s'arrête pas à la négation, mais il nous conduit au grand "oui". Il décrit la foi mûre, vraiment adulte de manière positive par l'expression: "agir selon la vérité dans la charité" (cf. Ep 4, 15). La nouvelle façon de penser, qui nous est donnée par la foi, se tourne tout d'abord vers la vérité. Le pouvoir du mal est le mensonge. Le pouvoir de la foi, le pouvoir de Dieu est la vérité. La vérité sur le monde et sur nous-mêmes devient visible lorsque nous tournons notre regard vers Dieu. Et Dieu apparaît à nous dans le visage de Jésus Christ. En regardant le Christ nous reconnaissons une chose supplémentaire: vérité et charité sont inséparables. En Dieu, les deux sont une chose indissoluble: telle est précisément l'essence de Dieu. C'est pourquoi, pour les chrétiens vérité et charité vont de pair. La charité est la preuve de la vérité. Nous devrons toujours à nouveau être mesurés selon ce critère, qui est que la vérité devient charité et la charité nous rend authentiques.
Pour accéder à l'homélie en entier: http://www.vatican.va/holy_father/bened ... no_fr.html

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par muirgheal » jeu. 01 avr. 2010, 15:12

J'ai assisté à une catéchèse où on parlait des difficultés actuelles des églises qui se vident. Il semblerait qu'il n'y ait que 1,5 % des catholiques ayant une foi adulte.

Au début de l'église, il y avait pleins de communautés ayant une foi adulte. Le catéchuménat durait de nombreuses années à l'époque. Lorsque l'empereur Constantin s'est converti et a autorisé le culte catholique, des personnes se sont converties en masse et une formation réelle et solide, un catéchuménat comme auparavant n'était plus possible. On a baptisé en masse. Les personnes sont rentrées dans l'église avec leurs croyances et superstitions, elles n'étaient pas instruites. Cela aurait duré jusqu'au début du XX° siècle. Les églises étaient fort fréquentées, mais les croyants peu instruits et la plupart du temps ne comprenaient rien de ce qui se faisait ou se disait à l'église. Ils allaient à l'église par religiosité, par peur de l'enfer, par convention sociale, mais sans avoir une vraie foi, une foi adulte. Dès qu'ils sortaient de l'église, la plupart oubliaient Dieu et ses commandements.

Maintenant, les choses ont changé et les gens n'ont plus peur de l'enfer, pensent pouvoir vivre sans Dieu ou pour beaucoup de catholiques sans les sacrements. Il ne restera bientôt plus que les personnes ayant une foi adulte dans les églises. Ce qui peut être dramatique pour l'Eglise, si Elle n'arrive pas à convertir les fidèles et faire en sorte qu'ils veulent acquérir cette foi adulte. L'Eglise se retrouve petit à petit au même stade qu'avant l'empereur Constantin : attaques de toute part, de moins en moins de fidèle et de plus en plus de petites communautés.

Mais cette foi adulte ne s'acquiert pas tout seul, il faut pour cela beaucoup de volonté et une rencontre avec Dieu.

Que pensez-vous de ceci ? Quel sera alors l'avenir de l'Eglise ?

Pourquoi Dieu irait à la rencontre de certaines personnes, mais pas de toute personne de bonne volonté ? Il est évident que si on rencontre Dieu, on est poussé à tout faire pour mieux le connaître, et à vivre selon sa volonté. Si l'Eglise ne sera bientôt plus fréquentée que par les personnes ayant cette foi adulte, c'est une catastrophe pour Elle. Peu de personnes n'ayant jamais vécu cette expérience de rencontre peuvent obtenir cette foi. Déjà même avec cette rencontre, c'est très difficile parait-il ...
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4133
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par Kerniou » jeu. 01 avr. 2010, 16:33

Muirghéal,
Ces constatations sont effectivement préoccupantes et notre responsabilité à tous est concernée dans nos témoignages, nos engagements et positionnements dans la société; pas seulement dans l'église.
Nous sommes des témoins - acteurs, aussi et surtout, comme parents, dans l'éducation que nous donnons à nos enfants.
La pratique religieuse s'inscrit dans la vie humaine et sociale et ne peut rester à côté et encore moins en dehors du monde. Il n'est pas facile de faire vivre l'Evangile au quotidien dans la famille, le milieu professionnel et dans l'Eglise. Tout concilier en restant cohérents et fidèles à la Parole qui nous anime requiert, en effet, beaucoup de reflexion personnelle et de maturité.
Etre chrétien suppose une démarche et une recherche personnelles qui nous habitent tout au long de notre vie...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par coeurderoy » jeu. 01 avr. 2010, 16:44

A vrai dire je n'aime guère l'expression "foi adulte" : je ne crois pas à une foi idéale des toutes premières communautés de l'Eglise d'ailleurs, comme s'il fallait revenir à un état parfait (rêvé !) de l'Eglise en telle ou telle époque. Adulte rime pour moi avec sérieux, un peu...prétentieux, sentencieux, cérébral, scolaire...
Peut-être l'esprit d'enfance (qui n'est pas enfantillage) est-il aux antipodes d'une "foi adulte".
Les hommes du VIIème, du XIIème, du XVIII ème ou du XXI ème qui croient au Christ Rédempteur et à l'Eglise ont la FOI : point barre !!!
J'ai toujours été consolé de voir Jésus insister sur la GRANDE FOI de la femme hémoroïsse qui touche son manteau (une superstitieuse diraient certains...), la GRANDE FOI du Centurion poussé par la tristesse et la crainte de perdre son serviteur (Foi "intéressée" diront les adultes...) la grande foi du Bon Larron (un sale type profiteur et roublard pour les gens bien...), celle de la pécheresse baisant les pieds du Sauveur (une extravagante sans pudeur), etc, etc... Les clercs qui nous BASSINENT de leur FOI ADULTE parce qu'ils font de l'exégèse, lisent l'Hébreu dans le texte, etc, etc...m'irritent au plus haut point dans leur mépris de la foi "naïve" sentimentale (disent-ils), immature, populaire, etc, etc, de ceux qu'ils jugent : que savent-ils de leur coeur et de leur âme ???
Cordialement !

N.B : il est douteux de comparer notre foi (pas éprouvée à l'épreuve du martyre...) à celle de ceux qui nous ont précédé : la foi de saint Augustin, celle de saint Eloi, de saint Anselme, de sainte Jeanne d'Arc, de saint Vincent de Paul, de Noël Pinot ou de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus est la même communion au Dieu d'Amour trinitaire et la foi de ma grand-mère (quasi illettrée) a laissé des souvenirs longtemps après sa mort dans son quartier : "Donnez-moi la foi d'une vieille femme" disait l'illustre Thomas d'Aquin !!!
Dernière modification par coeurderoy le sam. 03 avr. 2010, 10:58, modifié 1 fois.
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

J R
Quæstor
Quæstor
Messages : 382
Inscription : ven. 12 févr. 2010, 22:11

Re: La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par J R » sam. 03 avr. 2010, 10:38

Personnellement, je n'aime pas ce terme de "foi adulte".
Ma belle-mère me dit qu'elle a la foi du charbonnier. Ce qu'elle veut dire, c'est qu'elle ne sait ni le pourquoi, ni le comment, mais elle croit, c'est tout. Est elle moins adulte pour autant ?

Ce que je n'aime surtout pas, c'est cette séparation entre chrétiens. Il y aurait les adultes et les autres. Ce terme n'aurait il pas été inventé pour expliquer des églises vides ?
Il n'y a que trés peu de chrétiens, mais ils sont vrai !! Ce raisonnement est terrible car les autres n'ont donc pas droit au paradis.

L'Eglise est là pour envoyer le maximum d'âmes au paradis. Le diable est là pour les lui ravir et les envoyer en enfer. Nous sommes donc en présence d'un conflit.
Tout les moyens sont bons du moment qu'ils envoient des âmes au paradis. Que la personne connaisse et comprenne tout les textes de l'Eglise ou qu'elle soit illettrée, l'Eglise doit lui trouver un moyen d'acceder au paradis.
C'est comme cela que je vois le programme de l'Eglise.
Si je me rappelle mon catéchisme : la foi : c'est être sûr que tout ce que Dieu dit est vrai.
Il n'y a pas de notion de qualité dans la foi. On peut l'avoir plus ou moins, mais elle n'est pas adulte ou enfantine.
Bon courage à tous.
Ainsi parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni chaud, je te vomirai de ma bouche.
Apocalypse 3.16

Avatar de l’utilisateur
Sofia
Barbarus
Barbarus

Re: La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par Sofia » sam. 03 avr. 2010, 12:53

J R a écrit :Ma belle-mère me dit qu'elle a la foi du charbonnier. Ce qu'elle veut dire, c'est qu'elle ne sait ni le pourquoi, ni le comment, mais elle croit, c'est tout.
Mais... ça ne l'intéresse pas, de savoir le pourquoi et le comment ? De comprendre un peu mieux sa religion ? D'avoir les moyens de l'expliquer à un non-chrétien ?

Avatar de l’utilisateur
muirgheal
Quæstor
Quæstor
Messages : 363
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 14:35

Re: La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par muirgheal » sam. 03 avr. 2010, 13:28

Je n'avais pas l'impression que ceux qui parlaient de celà méprisaient la foi "naïve" sentimentale comme vous dites coeurderoy. Peut-être s'agit-il plus d'une explication du pourquoi les églises se vident. De plus, ils ont également dit que eux non plus non n'ont pas la foi adulte, et qu'ils ne l'auraient probablement jamais. Ils aimeraient l'avoir. De fait qui pourrait dire que sa foi pourrait résister à l'épreuve du martyre par exemple.
Il semblerait que lorsqu'on a une foi naturelle, lorsqu'il y a de très grandes épreuves dans la vie et qu'on a l'impression que Dieu n'entend pas les prières, on ne fait plus confiance en Dieu et la foi en Lui diminue de beaucoup, voire disparait. Personnellement, j'en connait plusieurs.

Il me semble que ce qu'ils entendaient par foi adulte, c'était évidemment de croire en Dieu et en la religion catholique, avoir la foi comme beaucoup, mais que cette foi aille au-delà de la fréquentation de la messe. C'est d'avoir envie de suivre le Christ et d'essayer de vivre selon ses commandements et donc d'essayer de changer sa vie en fonction de tout celà. Mais combien y a-t'il de personnes qui vont à la messe, la parole de Dieu rentre par une oreille, ressort par l'autre et lorsqu'ils quittent la messe, ils repartent dans leurs habitudes quotidiennes pas toujours très conformes à l'évangile et aux commandements divins.

Combien y a-t'il de personnes qui croient en Dieu (oui peut-être, pourquoi pas ...), qui ne vont jamais à la messe sauf pour certaines occasions, pour les baptêmes, les mariages ... mais ça s'arrête là. J'ai déjà lu souvent sur ce forum que beaucoup ne veulent pas modifier leur vie pour obéir à Dieu car ça les dérange, ça leur donnent des contraintes dont ils se passeraient bien. Ces personnes sont aussi des chrétiens avec la foi plus ou moins grande. Mais on ne peut pas parler de foi profonde ou adulte dans ce cas là.

On dit aussi souvent que pour avoir la foi il faut lutter pour la faire grandir et pour ne pas la perdre. Il faut y mettre de la volonté et de la rigueur. Si on n'a pas une foi profonde, alors on ne peut pas mettre son intelligence, sa volonté et son coeur à mieux connaître et mieux aimer Dieu et ses commandements.

@JR : personne ne parle de séparation entre les chrétiens. Et Dieu aime tout le monde. Les non-chrétiens de bonnes volonté seront eux-aussi sauvés s'ils se convertissent le jour de leur mort, lorsqu'ils seront face au Christ.
Tu as frappé à la porte de mon cœur !
J'ai entendu ta voix et je t'ai ouvert.
Allume en mon cœur un grand feu de joie.

Avatar de l’utilisateur
coeurderoy
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 5864
Inscription : sam. 31 mai 2008, 19:02
Localisation : Entre Loire et Garonne

Re: La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par coeurderoy » sam. 03 avr. 2010, 16:46

Oui je comprends bien ce que vous voulez dire : beaucoup de gens qui disent aussi avoir la foi...sans jamais mettre les pieds dans une église, en méprisant l'Eglise, en méconnaissant la vertu des sacrements ont en fait un vague déisme, une religion personnelle : peut-on vraiment dire qu'ils ont la foi (adulte ou pas...) je ne le crois pas. Je songeais plutôt à pas mal de vrais croyants (baptisés, pratiquants, nourrissant avec le Christ une relation aimante) qui ont été parfois plus ou moins culpabilisés (voire moqués) par certains clercs ayant de la foi une vision intellectualiste. Par ailleurs j'estime que le monde est bien hypocrite qui attend souvent du pratiquant une impeccabilité exemplaire alors que malgré nos efforts nous sommes les uns et les autres des pécheurs, sauvés (en espérance au moins) mais pécheurs tout-de-même. En général je n'aime pas le moralisme qui vise constamment à nous reprocher une certaine hypocrisie, faiblesse, tartufferie : nous ne sommes pas des gens "bien" qu'on se le dise ....

Bonne fête de Pâques à vous !
"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille"

Saint Bernard de Clairvaux

Avatar de l’utilisateur
Sofijka
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 495
Inscription : dim. 11 mars 2007, 22:02

Re: La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par Sofijka » sam. 03 avr. 2010, 16:55

Sofia a écrit :
J R a écrit :Ma belle-mère me dit qu'elle a la foi du charbonnier. Ce qu'elle veut dire, c'est qu'elle ne sait ni le pourquoi, ni le comment, mais elle croit, c'est tout.
Mais... ça ne l'intéresse pas, de savoir le pourquoi et le comment ? De comprendre un peu mieux sa religion ? D'avoir les moyens de l'expliquer à un non-chrétien ?
Cette femme n'a pas besoin pour elle-même de pourvoir expliquer les choses à quelqu'un.
Mais c'est vrai que quelqu'un qui ne peut expliquer pourquoi il croit, peut devenir l'objet de moqueries, ou décrédibiliser les Catholiques. Cela dit seul un imbécile tirerait une généralité à partir d'une seule personne.
JR a écrit :Il n'y a que trés peu de chrétiens, mais ils sont vrai !! Ce raisonnement est terrible car les autres n'ont donc pas droit au paradis.
Ca, ce n'est pas vrai, il est question de miséricorde dans l'enseignement : ça concerne bien les pécheurs, y compris ceux qu'on n'imaginerait pas aller au Paradis.
Ce sont les Témoins de Jéhovah qui disent que eux seuls iront au Paradis.
JR a écrit :Si je me rappelle mon catéchisme : la foi : c'est être sûr que tout ce que Dieu dit est vrai.
Pas seulement : c'est aussi avoir confiance. Cette confiance se voit dans l'extinction de la peur qu'on peut avoir au fond de soi. Elle se voit aussi dans les choix : il est difficile de faire un choix selon la volonté de Dieu ; mais plus la foi est profonde, plus elle nous donne le courage de le faire.
Et puis c'est aussi l'obéissance : c'est accepter l'idée qu'il faut prier, rechercher les cacrements et participer à la sainte messe, et la mettre en application. (ma difficulté à moi se trouve là :oops: )
J'ai connu trop de gens qui prétendent croire mais qui ne s'adressent jamais à Dieu.
Or si ces personnes veillaient un proche dans le coma et qu'on leur disait que cette personne entend et comprend ce qu'on dit, elles parleraient à leur proche et lui témoigneraient leur amour !

J'ai vu aussi des enfants tout faire, y compris leur communion, mécaniquement. Ils sont comme leurs parents : ces parents n'ont pas conscience de la réalité des choses. Moi je pense qu'ils n'ont pas une foi profonde, ni gratuite : que cette foi ne leur sert qu'à se protéger du jugement divin, un peu comme si "montrer" suffisait à "faire croire que". On voit ces parents discuter pendant le sermon, ou répondre au portable. Ne pas empêcher leurs enfants de discuter.
On dirait qu'ils sont un peu comme à l'école, où d'ailleurs tant que le prof nous voit obéissant, on n'a rien à craindre. Mais j'appellerais ça plutôt une foi superficielle, que immature.
Pour habiter, tipi beaucoup mieux. Toujours propre, chaud en hiver, frais en été, facile à bouger. Homme moderne construit grosse maison, beaucoup d'argent dépensé, comme une grande cage, pas de soleil, jamais sortir. Toujours malade.
:hugh:
Chef Faucon Volant (1852-1931)[/i]

pajaro
Quæstor
Quæstor
Messages : 291
Inscription : dim. 20 sept. 2009, 19:33
Localisation : Dioecesis Massiliensis

Re: La foi adulte dans l'Eglise

Message non lu par pajaro » sam. 03 avr. 2010, 19:11

Coeur de Roy je suis parfaitement d'accord avec vos propos, certains clercs favorisent cette "dénaturation" de la religion catholique, et bon nombre de théologiens ont écartés les miracles à proprement dit pour dire que ce sont des expressions allégoriques. Je pense notamment à mon épouse, qui est d'un milieu très modeste dans la banlieue de Lima, elle ne connait pas toute la Bible par coeur, elle ne peut certainement pas donner toutes les preuves scientifiques du miracle de Guadalupe, mais elle s'en remet à Dieu chaque jour, elle confesse ses pechés, et elle place toute sa confiance en Dieu, certains pourront dire que la religion doit évoluer, mais en voyant la sérenité et l'espérance en Dieu qui animent les simples gens, on ne peut que rester emerveillé devant cela, et je ne remericerai jamais aussi Le Seigneur d'avoir mit sur mon chemin cette personne qui m'a mené jusqu'à Lui.
A quien Dios quiere hacer muy santo, lo hace muy devoto de la Virgen María.
San Luis de Monfort

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités