Travailler le dimanche...

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par SergeA » sam. 07 sept. 2019, 10:49

Peut-être qu'il est possible de rendre à César ce qui est à César.
Le jour du Seigneur peut être n'importe quel jour que chacun peut choisir.
Bien entendu, si on pense qu'il faut adorer Dieu par la messe, alors il est plus "pratique" que l'on choisisse ce jour du Seigneur pour être le dimanche.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1544
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par prodigal » sam. 07 sept. 2019, 15:26

Travailler est par essence une activité tournée vers la collectivité. C'est pourquoi il me semble que l'interdiction de travailler un jour par semaine est plus qu'une simple discipline individuelle, comme le serait une sorte de privation tel le jeûne (d'ailleurs c'est le travail qui est pénible, pas le repos!).
J'en déduis que le repos dominical tire son sens de ce qu'il est respecté par la collectivité, le jour choisi n'étant pas le fait du hasard, mais, pour les chrétiens, le jour sacré par excellence. Si aucun chrétien ne travaillait ce jour-là, il serait manifeste que pour les chrétiens ce ne sont pas les choses de ce monde qui sont les plus importantes. Et inversement dans le cas contraire, bien entendu. :)
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2494
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Jean-Mic » sam. 07 sept. 2019, 15:34

Le sabbat était un symbole de repos. La tradition a de fait, fait ripper le jour du sabbat vers le jour du Dimanche
Ce n'est pas la tradition, c'est la Résurrection ! Le Christ est ressuscité le premier jour de la semaine, lendemain du sabbat. Les chrétiens se sont donc distingués des juifs en déplaçant le repos hebdomadaire au jour suivant le sabbat, devenu notre dimanche.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par SergeA » sam. 07 sept. 2019, 15:40

Bonjour.
Votre point de vue est intéressant Prodigal.
Je reconnais ne pas avoir lu tout le fil. Il se peut donc que la réponse à cette question s'y trouve.
Donc, d'où vient cette "interdiction de travailler" un jour par semaine ? Des Évangiles ? Ou du CEC ? C'est juste une question.
Bien que je reconnaisse le bien fondé et les avantages de louer Dieu dans un élan très collectif, je ne conçois pas que la nécessité de louer un Dieu un jour par semaine implique que cela soit fait en groupe. Il me semble qu'une relation intime que l'on peut avoir avec Dieu ne l'implique pas.
Encore une fois, loin de moi une critique de l'église, surement pas, mais mon questionnement provient de ce besoin de vivre ma foi au plus près de l'Esprit, ce que recommande NSJC.


PS: Jean_Mic, vous venez de répondre partiellement à mon questionnement (nos interventions se sont croisées)
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1544
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par prodigal » sam. 07 sept. 2019, 16:29

SergeA a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 15:40
Bonjour.
Votre point de vue est intéressant Prodigal.
Je reconnais ne pas avoir lu tout le fil. Il se peut donc que la réponse à cette question s'y trouve.
Donc, d'où vient cette "interdiction de travailler" un jour par semaine ? Des Évangiles ? Ou du CEC ? C'est juste une question.
Bien que je reconnaisse le bien fondé et les avantages de louer Dieu dans un élan très collectif, je ne conçois pas que la nécessité de louer un Dieu un jour par semaine implique que cela soit fait en groupe. Il me semble qu'une relation intime que l'on peut avoir avec Dieu ne l'implique pas.
Cher SergeA,
je suis bien d'accord avec vous quand vous parlez de la possibilité d'une relation intime avec Dieu dans la solitude. C'est même sans doute ce qu'il y a de plus essentiel dans la spiritualité, car même la prière collective est un moment d'intimité avec Dieu. Mais, vous l'aurez compris, cela n'exclut pas du tout la présence du sacré, ici sous la forme du découpage du temps.
Autrement dit, l'existence d'un temps sacré favorise l'intimité avec Dieu. Or, ce qui est sacré ne peut relever d'une simple décision de l'individu, puisque cela implique la vénération de ce qui le dépasse.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par SergeA » sam. 07 sept. 2019, 16:34

prodigal a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 16:29
SergeA a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 15:40
Bonjour.
Votre point de vue est intéressant Prodigal.
Je reconnais ne pas avoir lu tout le fil. Il se peut donc que la réponse à cette question s'y trouve.
Donc, d'où vient cette "interdiction de travailler" un jour par semaine ? Des Évangiles ? Ou du CEC ? C'est juste une question.
Bien que je reconnaisse le bien fondé et les avantages de louer Dieu dans un élan très collectif, je ne conçois pas que la nécessité de louer un Dieu un jour par semaine implique que cela soit fait en groupe. Il me semble qu'une relation intime que l'on peut avoir avec Dieu ne l'implique pas.
Cher SergeA,
je suis bien d'accord avec vous quand vous parlez de la possibilité d'une relation intime avec Dieu dans la solitude. C'est même sans doute ce qu'il y a de plus essentiel dans la spiritualité, car même la prière collective est un moment d'intimité avec Dieu. Mais, vous l'aurez compris, cela n'exclut pas du tout la présence du sacré, ici sous la forme du découpage du temps.
Autrement dit, l'existence d'un temps sacré favorise l'intimité avec Dieu. Or, ce qui est sacré ne peut relever d'une simple décision de l'individu, puisque cela implique la vénération de ce qui le dépasse.
Merci pour votre réponse Prodigal.
Je comprends tout à fait que le sacré favorise cette relation à Dieu .
Cependant, je trouve que les messes aujourd'hui sont devenues bien fades. Enfin bref ...
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2494
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Jean-Mic » sam. 07 sept. 2019, 16:42

SergeA a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 15:40
Donc, d'où vient cette "interdiction de travailler" un jour par semaine ? Des Évangiles ? Ou du CEC ? C'est juste une question.
De l'Ancien Testament, plus précisément du livre de l'Exode (deuxième livre de la Torah - juive - ou de la Bible - chrétienne - si vous préférez) :
  • Ex 20, 8-11 :
    08 Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.
    09 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ;
    10 mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui est dans ta ville.
    11 Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié.
C'est le quatrième des "Dix commandements", et accessoirement le plus long des dix, celui qui comporte le plus de détails.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par SergeA » sam. 07 sept. 2019, 17:01

Jean-Mic a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 16:42
SergeA a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 15:40
Donc, d'où vient cette "interdiction de travailler" un jour par semaine ? Des Évangiles ? Ou du CEC ? C'est juste une question.
De l'Ancien Testament, plus précisément du livre de l'Exode (deuxième livre de la Torah - juive - ou de la Bible - chrétienne - si vous préférez) :
  • Ex 20, 8-11 :
    08 Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier.
    09 Pendant six jours tu travailleras et tu feras tout ton ouvrage ;
    10 mais le septième jour est le jour du repos, sabbat en l’honneur du Seigneur ton Dieu : tu ne feras aucun ouvrage, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l’immigré qui est dans ta ville.
    11 Car en six jours le Seigneur a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent, mais il s’est reposé le septième jour. C’est pourquoi le Seigneur a béni le jour du sabbat et l’a sanctifié.
C'est le quatrième des "Dix commandements", et accessoirement le plus long des dix, celui qui comporte le plus de détails.
Merci Jean-Mic, de me rafraichir la mémoire, même si "Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat." :D car aussi Jésus Christ est venu pour accomplir la loi, non pas pour l'abolir.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2494
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Jean-Mic » sam. 07 sept. 2019, 17:55

Ne pas travailler le dimanche ... et ne pas obliger les autres à travailler le dimanche !?
L'exercice a ses limites ! :diable:
Confrontons donc, avec un brin d'humour, l'éthique à la pratique : :s
  • les services de sécurité et de santé : là, tout le monde est d'accord, il en faut !
    (mais, marié à une infirmière, je pourrais aussi vous dire tout ce que ça peut avoir de frustrant pour la famille, expérience à l'appui)
    , :(
  • les métiers de l'alimentation (autre que le boulanger) : on peut faire ses courses un autre jour, mais si on s'aperçoit en faisant la cuisine, ou lorsqu'un invité surprise se pointe, ou qu'on décide d'improviser un barbecue, etc., qu'il manque quelque chose, qu'est-ce que c'est tentant de courir le chercher chez le marchand, :siffle:
  • le boulanger : sachant qu'aujourd'hui le pain blanc est devenu pour beaucoup la norme du bien manger, et que le pain blanc rassit plus vite, c'est ennuyeux de servir du pain de la veille avec les bons petits plats du dimanche... :(
  • la pompe à essence : on peut prendre ses précautions la veille (et si on tombe en panne sèche, on est sûr de ne pas se faire surprendre deux fois ! :p ), mais sur les longs trajets, ça se complique...
    ... à moins que la sanctification du dimanche passe aussi par la prohibition des weekends chez les grands parents. :bocal:

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1214
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Altior » sam. 07 sept. 2019, 19:19

Bonjour, Jean-Mic,

En lisant votre message, je me pose la question: pourquoi limiter cette logique à quelques métiers seulement ?
Jean-Mic a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 17:55
  • les services de sécurité et de santé : là, tout le monde est d'accord, il en faut
    (mais, marié à une infirmière, je pourrais aussi vous dire tout ce que ça peut avoir de nocif ou de frustrant pour la famille, expérience à l'appui)
    , :s,
Ici, vous parlez de la santé des gens humains. Mais la même chose on pourrait dire de nos amis à quatre pattes. Si mon chiot fait la diarrhée Dimanche matin, alors ne serait-il pas normal que je puisse trouver le vétérinaire d'à côté ouvert ? Et pourquoi mon chiot aurait droit à l'assistence en danger et non pas mon porc de Guinnée, mes poissons de mon aquarium tropical et la Mantis que mon chouchou vient d'abriter dans un bocal adapté ?
  • les métiers de l'alimentation (autre que le boulanger) : on peut faire ses courses un autre jour, mais si vous vous apercevez en faisant la cuisine, ou parce qu'un invité surprise se pointe, ou que vous décidez d'improviser un barbecue, etc., qu'il vous manque quelque chose, qu'est-ce que c'est tentant de courir le chercher chez le marchand, :siffle:
Vous soulevez ce problème avec les invités qui me font tant de plaisir de sonner à la porte sans s'annoncer. Mais pensez-vous que je puisse les recevoir indignement, mal coiffé et mal habillé ? Raison pour laquelle j'exige que la coiffeuse du coin soit présente les Dimanches pour s'occuper tout de suite de ma carrure. Vu que les invités non invités arrivent Dimanche après-midi plutôt que Dimanche matin, les coiffeuses ont le devoir incontournable d'être présentes aux remparts, éventuellement à tour de role, pour des cas inopinés comme ceux-ci.
  • le boulanger : sachant qu'aujourd'hui le pain blanc est devenu pour beaucoup la norme du bien manger, et que le pain blanc rassit plus vite, c'est ennuyeux de servir du pain de la veille avec les bons petits plats du dimanche... :(
Là, vous mettez en exergue la nécessité du boulanger de Dimanche et je suis bien d'accord. Mais n'oubliez pas, Notre Seigneur a dit qu'on ne se nourrira pas avec le pain seul. Sans doute, il avait en vue la nourriture spirituelle. Parce que je lis, comme la plupart des cathos, tous les Dimanches une question de Summa, ne serait-il normal que les librairies soit ouvertes pour mettre à la disposition des chrétiens, et même des non-chrétiens la vraie nourriture ? Je trouve completement illogique le fait que dans le meilleur temps de lecture de la semaine les librairies soient closes.

En union de protestes,
A.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9235
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par PaxetBonum » lun. 09 sept. 2019, 9:07

SergeA a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 10:49
Le jour du Seigneur peut être n'importe quel jour que chacun peut choisir.
Non le premier commandement de l'Eglise est clair là-dessus :

« Les Dimanches et les autres jours de fête de précepte, les fidèles sont tenus par l’obligation de participer à la Sainte Messe et de s’abstenir des œuvres serviles ».
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Levergero
Censor
Censor
Messages : 60
Inscription : dim. 08 sept. 2019, 15:00
Conviction : Catholique

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Levergero » mer. 11 sept. 2019, 18:15

Ce qui est surtout demandé aux catholiques, c'est d'assister à la messe du dimanche. Toutes les paroisses ont eu l'intelligence d'en proposer une en fin d'après-midi du samedi pour les personnes qui ne peuvent y aller le dimanche.

Beaucoup de gens, du fait de leur profession ont l'obligation de travailler tout ou partie du dimanche. On ne peut leur reprocher leur absence à la messe.

Si tous ceux, les catholiques, qui sont libres le dimanche allaient à la messe, les églises seraient trop petites..On en est très loin....Alors ne fustigeons pas les travailleurs du dimanche.

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2494
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Jean-Mic » jeu. 12 sept. 2019, 10:44

La messe du dimanche ? Nous sommes bien d'accord, c'est une évidence, une invitation immanquable pour tout chrétien.
Et pourtant, ce n'est pas toujours facile de la respecter. Je ne parle des mauvaises excuses, des faux prétextes, mais bien de vie de certains et de certaines.

Mon épouse était infirmière de nuit en hôpital. Une fois par mois environ, elle était de service le weekend, du vendredi soir au lundi matin. Avec des horaires de 19h à 7h, auxquels il faut ajouter le temps de transport... Avec, surtout, la nécessité d'un vrai sommeil pour enchaîner avec une nouvelle nuit de douze heures le soir-même. Avec les horaires des messe en ville, impossible de participer à aucune des messes entre le samedi soir et le dimanche soir.

Pendant toutes ses années, elle a donc été privée de messe dominicale environ une fois par mois. En contrepartie, elle a toujours trouvé un moment pour lire et méditer les textes et les oraisons du dimanche en question, et régulièrement assisté au moins à une messe de semaine, généralement le mardi qui suivait. Cela n'a jamais remplacé la messe dominicale, mais il lui a bien fallu "faire avec" !


Accessoirement, cela montre :
1/ qu'il existe des métiers pour lesquels travailler le dimanche, ou en horaire décalé, est une nécessité pour tous,
2/ que ce n'est pas facile pour la personne qui travaille, ni pour son entourage,
3/ que cela n'a aucune raison d'être étendu à d'autres métiers, ou d'autres catégories de travailleurs !

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4921
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par gerardh » jeu. 12 sept. 2019, 10:48

__

Jean-Mic a écrit :!
Les chrétiens se sont donc distingués des juifs en déplaçant le repos hebdomadaire au jour suivant le sabbat, devenu notre dimanche.
Sur quels fondements ?

___

Jean-Mic
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2494
Inscription : mar. 07 févr. 2012, 20:17

Re: Travailler le dimanche...

Message non lu par Jean-Mic » jeu. 12 sept. 2019, 12:48

gerardh a écrit :
jeu. 12 sept. 2019, 10:48
Sur quels fondements ?
Lisez donc, et citez la totalité du message !
Jean-Mic a écrit :
sam. 07 sept. 2019, 15:34
Ce n'est pas la tradition, c'est la Résurrection ! Le Christ est ressuscité le premier jour de la semaine, lendemain du sabbat. Les chrétiens se sont donc distingués des juifs en déplaçant le repos hebdomadaire au jour suivant le sabbat, devenu notre dimanche.
S'i faut une explication de texte, la voici :
  • Le sabbat, samedi, dernier jour de la semaine juive, est la réponse au commandement fait à Moïse : "tu sanctifieras le septième jour".
    => La semaine juive se déroule donc du dimanche, premier jour, au samedi, dernier jour.
    => Le christ est ressuscité "le premier jour de la semaine", donc un dimanche.
    => Les chrétiens ont donc adopté le dimanche comme jour de sanctification, repos hebdomadaire et sommet de la semaine.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités