Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Avatar de l’utilisateur
Fleur de Lys
Censor
Censor
Messages : 191
Inscription : sam. 20 avr. 2013, 9:59
Conviction : catéchumène
Localisation : France

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par Fleur de Lys » lun. 12 août 2019, 8:49

La prostitution n'est pas vraiment illégale en France. Le proxénétisme, si, et sévèrement punit il me semble. Maintenant cette légalité des prostituées est, me semble-t-il, afin d'éviter de punir des miséreuses sans être pour autant un pays "pour" la prostitution (encore heureux). Est-ce pour cela que les actrices X ne sont pas inquiétées?

Malheureusement la Loi du pays et la Morale chrétienne, sont deux choses différentes et de plus en plus opposées.
A nous de bien suivre la morale de l'Eglise comme un phare dans la tempête. Sinon on va se perdre nous aussi.
(Pour continuer l'exemple des actrices X, de plus en plus de film "normaux" présentent des scènes impudiques et les gens vont les voir quand même. Ce qui les aurait choqué en 1960 ne les choque donc plus... par lente accoutumance?)

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 260
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par Briscard » lun. 12 août 2019, 14:31

Je ne pense pas que Dieu qui a fort à faire s'intéresse au métier de ses fidèles. Il laisse chacun libre de choisir sa voie. Tout le monde sera jugé à la fin des temps peut être selon le métier exercé. Je n'en sais rien ni personne.
Quant à la prostitution ne perdez pas de vue la réaction de Jésus défendant les prostituées ainsi que les femmes adultères et leur accordant sa miséricorde.

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par pierrot2 » lun. 12 août 2019, 14:33

Bonjour Fleur de Lys,
J avais écouté les médias à une époque(pendant le quinquennat Sarkozy, je crois) où il était envisagé de pénaliser le client, au lieu de la prostituée. D oû mon erreur, merci de me tenir informé..
Concernant les films X, vous avez raison de souligner le problème. Car cela doit avoir des conséquences négatives sur la beauté d un engagement à vie. Elles sont devenues rares, les occasions de fêter des noces d un premier mariage..(Récemment, il y a eu dans mon entourage les 10 ans, mais c'était un remariage. C est assez étonnant, en un sens, pour notre société amoureuse des challenges. Curieux en effet que l ambition de rester toute la vie avec le même partenaire soit dépréciée. Phénomène de mode? Les films X sont peut-être en lien..
Fleur de Lys a écrit :
lun. 12 août 2019, 8:49
A nous de bien suivre la morale de l'Eglise comme un phare dans la tempête. Sinon on va se perdre nous aussi
Comme vous dites..

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7147
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par Anne » lun. 12 août 2019, 16:05

Briscard a écrit :
lun. 12 août 2019, 14:31
Quant à la prostitution ne perdez pas de vue la réaction de Jésus défendant les prostituées ainsi que les femmes adultères et leur accordant sa miséricorde.
Je suis d'accord que nous n'avons pas à juger les gens sur le métier qu'ils exercent. Nous n'avons pas à juger qui que ce soit tout court.

Cependant, il ne faudrait pas non plus aller jusqu'à dire que Jésus a cautionné des comportements dans les deux cas que vous citez.

À la femme adultère, il n'a pas dit: "Continue dans cette voie, ça va, y a rien là". Pour ce qui est de la prostituée, il lui pardonne ses nombreux péchés et lui dit d'aller en paix car sa FOI l'a sauvée.

Jésus accorde donc sa miséricorde aux personnes qui manifestent des regrets et qui ont donc conscience que quelque chose ne va pas dans leurs agissements...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9908
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par Cinci » lun. 12 août 2019, 18:01

Briscard :

ne perdez pas de vue la réaction de Jésus défendant les prostituées ainsi que les femmes adultères et leur accordant sa miséricorde
On ne se demande pas dans ce fll, cher ami, si une personne peut être pardonnée, en dépit d'un travail réalisé que la morale réprouverait. On se demande plutôt si certains métiers en eux-mêmes constitueraient une offense permanente faite à Dieu, et si oui lesquels ?

Effeuilleuse dans un bar ?
Éditeur du magazine Playboy et militant pour l'amour libre ?
Rabatteur de jeunes paumés des banlieues pour le compte de l'État islamique ?
Collecteur de prêts non remboursés à 150% d'intérêts pour le compte de la Camorra en Italie ?
Permanent de la ligue marxiste-léniniste ?
Opérateur de casino ?
Dessinateur vedette dans le Charlie Magazine ?
Receleur de pièces de voitures volées ?
Conseil fiscal pour la HSBC et spécialiste des îles Caïmans ?
Musicien de Heavy Metal ("The Number of the Beast") ?

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par pierrot2 » mar. 13 août 2019, 10:37

Anne a écrit :
lun. 12 août 2019, 16:05
Jésus accorde donc sa miséricorde aux personnes qui manifestent des regrets et qui ont donc conscience que quelque chose ne va pas dans leurs agissements...
Nous sommes d'accord Anne, il se passe quelquechose de reconnaissant (envers la vérité), qui rend adulte lorsque cette vérité est assumée. C'est bien pourquoi Christ ne reniant pas son identité divine devant Pilate, puis le grand prêtre, se place hors catégorie.

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par pierrot2 » mar. 13 août 2019, 10:39

Cinci a écrit :
lun. 12 août 2019, 18:01
On ne se demande pas dans ce fll, cher ami, si une personne peut être pardonnée, en dépit d'un travail réalisé que la morale réprouverait. On se demande plutôt si certains métiers en eux-mêmes constitueraient une offense permanente faite à Dieu, et si oui lesquels ?
Oui, c'est bien cela, merci cher Cinci

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par SergeA » lun. 26 août 2019, 7:35

pierrot2 a écrit :
mar. 13 août 2019, 10:39
Cinci a écrit :
lun. 12 août 2019, 18:01
On ne se demande pas dans ce fll, cher ami, si une personne peut être pardonnée, en dépit d'un travail réalisé que la morale réprouverait. On se demande plutôt si certains métiers en eux-mêmes constitueraient une offense permanente faite à Dieu, et si oui lesquels ?
Oui, c'est bien cela, merci cher Cinci
Ce n'est pas le métier qui offense Dieu, mais celui qui l'exerce. Un métier "tout ce qu'il y a d'honnête" peut être exercé dans un péché continuel, et le bourreau peut exercer son métier avec une réelle compassion, un désir de ne pas faire souffrir, etc. Après tout, connaissons nous sa vie, à ce bourreau, a-t-il vraiment choisi de le devenir, bourreau ?
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par pierrot2 » lun. 26 août 2019, 8:17

SergeA a écrit :
lun. 26 août 2019, 7:35
le bourreau peut exercer son métier avec une réelle compassion, un désir de ne pas faire souffrir, etc.
On peut avoir la même compassion, sans exercer le métier, SergeA.
Autrement, pourquoi n'a-t-il pas lapidé la femme adultère, avec compassion?
SergeA a écrit :
lun. 26 août 2019, 7:35
Après tout, connaissons nous sa vie, à ce bourreau, a-t-il vraiment choisi de le devenir, bourreau ?
Je le crains

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par SergeA » lun. 26 août 2019, 11:43

pierrot2 a écrit :
lun. 26 août 2019, 8:17
SergeA a écrit :
lun. 26 août 2019, 7:35
le bourreau peut exercer son métier avec une réelle compassion, un désir de ne pas faire souffrir, etc.
On peut avoir la même compassion, sans exercer le métier, SergeA.
Autrement, pourquoi n'a-t-il pas lapidé la femme adultère, avec compassion?
Lapideur n'est pas un métier ... :D

pierrot2 a écrit :
lun. 26 août 2019, 8:17
SergeA a écrit :
lun. 26 août 2019, 7:35
Après tout, connaissons nous sa vie, à ce bourreau, a-t-il vraiment choisi de le devenir, bourreau ?
Je le crains
Ouep ... ben vous vous avancez, là ... Il me semblerait plus qu'il s'agissait de quelqu'un de désigné. De la même manière que ceux qui ont été désignés pour constituer un peloton d’exécution n'ont pas demandé à l'être.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par pierrot2 » lun. 26 août 2019, 12:40

SergeA a écrit :
lun. 26 août 2019, 11:43
Il me semblerait plus qu'il s'agissait de quelqu'un de désigné.
Et alors?
Appliquer la sentence ou ne pas l appliquer reste bien un choix, il faut revenir aux définitions, n est-ce pas ?

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par SergeA » lun. 26 août 2019, 13:27

pierrot2 a écrit :
lun. 26 août 2019, 12:40
SergeA a écrit :
lun. 26 août 2019, 11:43
Il me semblerait plus qu'il s'agissait de quelqu'un de désigné.
Et alors?
Appliquer la sentence ou ne pas l appliquer reste bien un choix, il faut revenir aux définitions, n est-ce pas ?
LOL ... et puis alors c'est le bourreau qui se retrouve la tête sur le billot.

:siffle:
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

pierrot2
Senator
Senator
Messages : 788
Inscription : dim. 24 août 2014, 14:38

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par pierrot2 » lun. 26 août 2019, 14:38

SergeA a écrit :
lun. 26 août 2019, 13:27
LOL ... et puis alors c'est le bourreau qui se retrouve la tête sur le billot.
Non, pas LOL! Nous avons, s'il est chrétien, un martyr de plus à fêter : le bourreau

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9908
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par Cinci » lun. 26 août 2019, 16:18

Serge A :

Ce n'est pas le métier qui offense Dieu, mais celui qui l'exerce. Un métier "tout ce qu'il y a d'honnête" peut être exercé dans un péché continuel, et le bourreau peut exercer son métier avec une réelle compassion, un désir de ne pas faire souffrir, etc. Après tout, connaissons nous sa vie, à ce bourreau, a-t-il vraiment choisi de le devenir, bourreau ?
Eh bien, dans ce cas ce sera toute activité qui, exercée comme pour en faire un métier, sera pour la personne une occasion de se tenir en permanence dans une sorte de posture offensante pour Dieu. Quels seront ces métiers qui placeraient des personnes dans une telle posture ? Je crois que ça ne change pas grand chose à la question.

Je ne me souviens pas d'avoir fait entrer le métier de bourreau dans cette catégorie.

Écoutez

Si vous croyez qu'il n'existe toujours "que" des métiers honnêtes ou "que" des métiers que des catholiques pourraient exercer sans devoir vivre une contradiction avec leurs propres principes ou ceux de l'Église, mais il faut le dire. Ce serait plus simple.

Deux solutions

A. Tout se vaut. Le bon chrétien peut rester bon chrétien en faisant un métier traditionnellement douteux et une crapule s'encrapuler sans cesse tout en exerçant un métier réputé honnête. Impossible de voir, de trancher, de juger, etc.

B. Tout ne se vaut pas. Certaines activités ou complicités avec certaines activités devraient être soumises à un jugement prudentiel de la part des intéressés au moins.

Moi, il me semble : il ne serait pas inintéressant de savoir, pour le type qui serait catholique et qui pratiquerait la médecine, comment le simple fait de collaborer sur une base plus ou moins régulière avec une clinique d'avortement lui vaudrait une excommunication séance tenante.

SergeA
Senator
Senator
Messages : 920
Inscription : ven. 03 oct. 2014, 15:29
Conviction : Catholique
Localisation : Lyon région

Re: Quel métier pour ne pas déplaire à Dieu?

Message non lu par SergeA » lun. 26 août 2019, 21:16

Cinci a écrit :
lun. 26 août 2019, 16:18
Serge A :

Ce n'est pas le métier qui offense Dieu, mais celui qui l'exerce. Un métier "tout ce qu'il y a d'honnête" peut être exercé dans un péché continuel, et le bourreau peut exercer son métier avec une réelle compassion, un désir de ne pas faire souffrir, etc. Après tout, connaissons nous sa vie, à ce bourreau, a-t-il vraiment choisi de le devenir, bourreau ?
Eh bien, dans ce cas ce sera toute activité qui, exercée comme pour en faire un métier, sera pour la personne une occasion de se tenir en permanence dans une sorte de posture offensante pour Dieu.
Oui sans doute, c'est bien ce que je dis. L'attitude offensante pour Dieu ne tient pas au métier mais à celui qui l'exerce et à sa manière de l'exercer.
Prenons par exemple le cas d'un prêtre pédophile : son "métier" est des plus honorables. Sa façon de l'exercer est des plus discutables.
.........................................................................................................................................................................................

"Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée."

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Cinci, Thurar et 4 invités