Que m'est-il arrivé ?

« Quant à vous, menez une vie digne de l’Évangile du Christ. » (Ph 1.27)
Règles du forum
Forum d'échange entre chrétiens sur la façon de vivre l'Évangile au quotidien, dans chacun des domaines de l'existence
Aurélien39
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 11 nov. 2018, 20:17
Conviction : Catholique

Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Aurélien39 » dim. 11 nov. 2018, 23:34

Bonjour à tous,

Je viens de m'inscrire il y a peu sur ce forum. Je voudrais raconter ce qui m'arrive et vous demander vos avis à ce sujet.

Je n'ai jamais été très croyant: je ne suis que baptisé, jamais allé au catéchisme, et je me suis toujours moqué des religieux comme autant de "malades mentaux psychotiques" , car croyant en quelque chose que personne n'a jamais vu ......

Lorsque j'ai rencontré ma compagne en 2010, polonaise d'origine, j'ai très rapidement découvert qu'elle était catholique plus ou moins pratiquante (au moins par tradition). Elle sait prier en polonais et ne va jamais à la messe ne France. Elle faisait son "signe de croix" en entrant et en sortant des églises. J'ai été troublé par cela au début, et je me suis moqué d'elle, ce qui a généré quelques "accrochages"... esprit très cartésien oblige. :incertain:

En 2013, j'ai lourdement fauté et perdu mon travail: ma vie a changé, ce qui a fait souffrir ma compagne qui en a subi quelques conséquences. J'ai aussitôt repris des études. Nous avons déménagé pour son opportunité professionnelle. Et je me suis évidement retrouvé isolé: pas d'amis, pas de relations de voisinage, pas de loisirs avec d'autres personnes, pas de sortie, et notre couple allait mal. J'avais déjà un passé de personne fragile mentalement (tendances anxio-depressives), j'allais vraiment mal: avec très peu d'argent et isolé socialement, j'échouais dans mes études et arrêtais en 2016. Mes journées étaient dorénavant rythmées par le ménage/les courses/et les nécessités du quotidien.

Mon mal-être m'a poussé à me poser des questions soudainement: moi le pragmatique, me demandais "pourquoi sommes nous nés et à quel dessein, pourquoi l'Homme est-il si singulier avec ses capacités d'abstraction et de langage articulé, pourquoi sommes nous les seuls à avoir conscience de notre naissance et notre mort future, etc....." L'état psychique en berne, la solitude, la contemplation d'un monde qui va de plus en plus mal et qui n'a plus de sens, m'ont fait une fois au retour d'une balade, entrer dans l'église de ma ville, spontanément.
C'est à ce moment que "tout a commencé".

J'y ai immédiatement trouvé une forme d'apaisement. Ce grand édifice vide, calme, solennel d'où proviennent les racines de notre civilisation, et où des millions de gens se retrouvent de part le monde, m'aidait. J'allais m'y asseoir, regardant autour de moi, parlant à voie basse en demandant à qui voudrait m'écouter "pourquoi le monde est si troublé, quand cela va t-il s'arrêter, qu'avons-nous fait nous les Occidentaux pour mériter pareil châtiment d'une 3ème guerre mondiale qui menace", etc. je versais quelques larmes parfois aussi. Mais ça me faisait du bien.

Alors je me suis mis aussi, au moins par respect, à "faire mon signe de croix", comme ma compagne que j'avais vue faire, en entrant et sortant de l'église. Puis j'y suis retourné plusieurs fois.....

En septembre nous sommes allés en Pologne: tout le monde y est catholique pratiquant, le catholicisme omniprésent, et les messes pluri-quotidiennes. Par respect et tradition, je saluais les nombreuses soeurs rencontrées dans les rues de la ville, puis nous allâmes à une messe. Ma compagne savait prier en polonais, moi je l'imitais sans rien dire, toujours par respect pour elle, son pays, et ses traditions très ancrées là-bas. J'ai alors ressenti une forte émotion, je retenais mes larmes... je ne sais pas ce qui m'arrivait.....Ce fut la phase 2. Ma compagne a bien vu que quelque chose avait changé chez moi à ce sujet, que j'étais plus sensible et plus "intéressé" que jamais par la religion: je me justifiais en disant que l'Europe était en danger à cause de la déchristianisation de nos pays et de nos moeurs en général, et qu'il fallait que la France devienne comme la Pologne en ayant quelque chose de fédérateur hors du consumérisme, etc.

Et puis de retour en France, j'y suis retourné, à mon église. Je ne sais toujours pas si je crois en Dieu ou pas, mais ça me fait vraiment, vraiment du bien. Je me sens bien et ce matin à l'occasion de la commémoration de l'armistice de 1918, je suis pour la première fois allé à la messe dans une église en France. J'ai vraiment apprécié, et même si je ne connais rien aux prières, j'imitais les gens et récitais les chants religieux en lisant les feuilles qui nous avaient été données. J'ai donné quelques € à la quête et même mangé ma première ostie.

J'espère que je ne me trompe pas, je me sens perdu finalement. J'ai accepté l'invitation d'un curé de la paroisse à aller le rencontrer demain après-midi. S'il me demande si je crois en Dieu, que vais-je lui dire ? Mon Père (si c'est comme ça qu'on dit, je ne sais pas.... Mais ça me fait tellement du bien l'église, je m'y sens bien, et je ressens une telle émotion, que j'y vais" . Va t-il me prendre pour un fou ? Suis-je dans une mauvaise passade qui me fait me tromper de chemin ou suis-je réellement sensible à la religion ?

J'espère ne pas m'être tourné en ridicule à travers ce long récit. Je vous remercie de m'apporter vos conseils, avis et autres critiques......
Dernière édition par Aurélien39 le mar. 13 nov. 2018, 13:34, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Censor
Censor
Messages : 92
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Sam D. » lun. 12 nov. 2018, 9:52

Bonjour Aurélien,

Nul ici ne trouvera en principe votre récit ridicule, rassurez-vous, il est même parfaitement classique.

Dieu frappe à votre porte, comme il a déjà souvent frappé à celle de gens qui avaient largement moins "le profil" d'un chrétien que vous ; vous bénéficiez d'une grâce, réjouissez-vous-en !

Comme conseil principal, je vous dirais de ne pas avoir peur et de continuer à établir un pont, une liaison avec Dieu, c'est le but premier de toute prière, point n'étant besoin de formules établies pour ce faire, vous aurez tout le temps de les découvrir et de vous en enrichir par la suite. Présentez-vous simplement devant Lui, ne Lui cachez rien de votre situation, demandez-Lui de mettre de bonnes choses dans votre vie et remerciez-L'en...

Formellement, vous n'êtes pas en droit de communier, mais il vous reste deux ressources, l'adoration (s'il y en a une d'organisée près de chez vous) et la communion spirituelle, hier même je me suis mis de côté un lien que je partage avec joie http://site-catholique.fr/index.php?pos ... pirituelle

En Christ,
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Aurélien39
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 11 nov. 2018, 20:17
Conviction : Catholique

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Aurélien39 » lun. 12 nov. 2018, 10:51

Merci Sam. Déjà je rencontre un curé ce jour, je verrai bien ce qu'il me dit de tout cela ! je suis très perturbé en ce moment..... Je sais bien que sans l'état dans lequel je me trouve (dans ma vie et émotionnellement) , tout ceci ne serait pas arrivé. Raisons de mon questionnement....
C'est compliqué à admettre pour qqn d'aussi cartésien que moi.

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Censor
Censor
Messages : 92
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Sam D. » lun. 12 nov. 2018, 11:50

De rien Aurélien.

Que votre état ait favorisé tout ceci, c'est possible ; que cela en soit la cause principale voire exclusive, rien n'est moins sûr ; en tant que croyant je suis volontiers enclin à penser que toutes les prières (dont celles de votre compagne - que dit-elle?) continuellement adressées au Ciel pour le triomphe du cœur de Jésus ne sont pas nécessairement étrangères aux situations telles que la vôtre.

"Mais priez mes enfants - mon Fils se laisse toucher", nous a exhorté la Bienheureuse Vierge Marie lors de l'apparition de Pontmain : je vous invite d'ailleurs à vous renseigner sur cet événement si vous voulez constater que la raison et la science n'ont pas toujours le dernier mot.

Je conçois bien tout ce que des certitudes qui s'effritent peuvent avoir de déstabilisant et vous souhaite un entretien fructueux et éclairant cet après-midi.
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Aurélien39
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 11 nov. 2018, 20:17
Conviction : Catholique

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Aurélien39 » lun. 12 nov. 2018, 14:49

Je crois que les prières que ma femme fait (quand elle prie et c'est rare me semble t-il), sont adressées à son arrière grand-mère décédée il y a 10 ans , et qui l'a apprise à prier justement et qui lui manque beaucoup. Je ne pense pas qu'elle prie pour moi.

J'ai à la fois hâte et je redoute cet entretien cette après midi : je me demande si ce n'est pas trop précipité, si je ne vais pas me faire endoctriner (c'est mon coté cartésien là).

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2105
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Trinité » mar. 13 nov. 2018, 0:25

Bonsoir Aurélien,

Il est pas indiscret de vous demander comment s'est passé votre entretien hier après midi?

Moi aussi j'ai un côté cartésien! ;)
Je pensais à votre cas. Il n'est pas du tout curieux que l'on se pose des questions sur l'existence, dans les périodes de malheurs.
Vous savez, la foi en Dieu c'est quelque chose de l'ordre du ressenti...ce n'est jamais une explication rationnelle! ;)
Difficile pour quelqu'un de pragmatique et cartésien! ;)

Aurélien39
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 11 nov. 2018, 20:17
Conviction : Catholique

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Aurélien39 » mar. 13 nov. 2018, 13:16

Il n'y a pas d'indiscrétion "Trinité", bien au contraire .
Oui comme vous dites : j'ai fait des études de biologie (donc pour le créationnisme, on repassera...), et je suis ancien policier (donc pour le "si tu prends une claque sur la jour G donne ta joue D", on repassera aussi..). C'est pour tout cela, et mon caractère impulsif, idéaliste et impatient, que je suis très étonné, extrêmement étonné même d'avoir été touché par Grâce divine .
MAIS! Parce qu'il y a un "mais", j'en viens donc à mon entretien avec le prêtre hier soir.

Reçu une heure durant, j'ai vu quelqu'un d'exceptionnel : exceptionnel de part sa personnalité fort bienveillante mais aussi parce que cet ancien économiste (!!) , jeune, n'est absolument pas sectaire. On a tout autant parlé de moi et des circonstances qui m'ont amené à le rencontrer, que de sciences, de politiques et des autres religions. J'ai été ravi de voir que je pouvais parler à un homme d'Eglise très ouvert, parfaitement conscient de la menace que fait peser l'islam sur l'Europe et les catholiques, qui sait être critique et clairvoyant , et pour qui aucune question n'était tabou. Ce serait trop long à tout résumer, mais j'ai hâte d'en savoir encore plus.

Il m'a aussi expliqué le lien faisable et possible entre la religion et la science, les questionnements sur les origines de l'univers (l'ante-Big Bang notamment) , l'origine de l'Homme, pourquoi la Croix, etc etc. C'est un puits de savoir cet homme: je le revois lundi prochain à la même heure pour continuer de discuter de tout cela.

Je concède à une chose cependant: curieux, je suis allé hier soir à une messe de St Josaphat à 18h30 . Elle se déroulait dans une petite "pièce" annexe dans l'Eglise (pardonnez moi l'absence de terme pour ce lieu) en présence de 4 prêtres . Il y avait quelques fidèles seulement, tous très pratiquants et connaissant bien les prières, les "phrases" (..) à dire suite au prêche du prêtre etc. Je n'y ai pas ressenti le même sentiment, la même émotion que pendant une messe dominicale ou de commémoration de 1918 où il y a bien plus de monde. La ferveur du nombre, la voix commune, donne plus de "corps" à la messe. Ce "petit comité" m'a même un peu donné une impression d'ambiance de secte. si je puis dire.

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Censor
Censor
Messages : 92
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Sam D. » mar. 13 nov. 2018, 15:00

Aurélien, à la bonne heure ! :clap:

Très content pour vous que vous soyez tombé sur un prêtre avec lequel le courant passe.

Pour ce qui est du ressenti lors des messes, c'est parfois ainsi : après une eucharistie parfaitement "réussie" au sens où l'on en a retiré de belles émotions, on voudrait tellement que la suivante soit à la même hauteur, ce qui ne se produit pas nécessairement, pour toute une série de raisons qu'il ne nous appartient pas nécessairement d'influencer, à supposer d'abord qu'on les aie identifiées.

Ne vous inquiétez de rien et prenez par exemple cet extrait de la Prière au Sacré-Cœur d'après Claire Ferchaud https://www.etoilenotredame.org/actuali ... 1896-1972-
Je Vous aime pour ceux qui Vous abandonnent seul dans la Sainte Eucharistie,
Je Vous aime pour les âmes ingrates qui osent profaner votre Sacrement d'Amour par leurs insultes et leurs sacrilèges.
Par votre présence à cette messe, vous avez posé un acte d'amour pour Jésus, vous avez en quelque sorte répondu à son rendez-vous, c'est cela qu'il prend d'abord en compte, et qui peut (qui doit !) constituer une source indirecte de joie pour vous.
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Aurélien39
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 11 nov. 2018, 20:17
Conviction : Catholique

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Aurélien39 » mar. 13 nov. 2018, 15:23

Je viens d'aller voir sur wikipedia ce qu'était "l'eucharistie". Je crois que c'est cela qui est marquant pour moi pendant une messe dominicale, ce que je "préfère" si je puis dire (je me sens ridicule à ne pas avoir les bons termes...). .

Mais alors quelle différence entre une messe dominicale dans l'église en elle-même et cette petite messe dans un "morceau annexe " de l'église célébrée au nom d'un Saint ?


Voyez vous, j'ai déjà constaté ceci (alors que je ne suis allé que 3 fois dans ma vie à une messe) :
-Pendant la messe dominicale ou la célébration de l'armistice qui se passaient dans l'église en elle-même, "la force du nombre", son caractère très solennel, les voix simultanées de tous les fidèles m'ont noué la gorge à plusieurs reprises: je ne pouvais plus lire, comme si j'allais me mettre ........... à pleurer ! :oops: Je dois être un peu trop sensible. Mais à la petite messe d'hier soir, c'était tout le contraire, je n'ai rien ressenti de positif et même plutôt une certaine "inquiétude". Cela changera peut être.

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Censor
Censor
Messages : 92
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Sam D. » mar. 13 nov. 2018, 16:13

Encore une fois, ne vous inquiétez de rien (comme débutant il est compréhensible que vous vous sentiez moyennement à l'aise en petit comité, où votre ignorance est plus susceptible d'apparaître), "profitez" de tout ce qui vous fait du bien et vous fortifie, notamment l'exemple d'autrui et le soutien de la "masse".

Emerveillez-vous, pleurez sans honte, acceptez ces grâces et remerciez-en le Seigneur.

Ce qui semble ne pas faire sens aujourd'hui le fera sans doute plus tard moyennant davantage d'instruction et d'intelligence de la foi ; chaque chose en son temps.

Je conclus provisoirement par une citation de Grégoire de Nysse sur les commencements :

"Celui qui court vers Toi devient toujours plus grand et plus haut que lui-même, augmentant toujours par l'accroissement des grâces (...); mais comme ce qui est recherché ne comporte pas en soi de limite, le terme de ce qui est trouvé devient pour ceux qui montent le point de départ de la découverte de biens plus élevés. Et celui qui monte ne s'arrête jamais d'aller de commencement en commencement par des commencements qui n'ont jamais de fin». ;)
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2105
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Trinité » mar. 13 nov. 2018, 22:19

Bonsoir Aurélien,

Comme dit Sam d :

Très content pour vous que vous soyez tombé sur un prêtre avec lequel le courant passe.

Je cautionne en l'occurrence ce qu'il dit.

Vous savez, vous n'en êtes pas encore au stade ou vous pouvez apprécié une relation avec Dieu dans le cadre d'une messe je dirai un peu intime, avec une poignée de pratiquant, dans un contexte qui vous est étranger et qui vous déstabilise!
Bien des questions vont se poser à vous!
Je pense que vous trouverez sur ce forum des interlocuteurs compétents pour y répondre.

Aurélien39
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 11 nov. 2018, 20:17
Conviction : Catholique

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Aurélien39 » mer. 14 nov. 2018, 12:44

Merci Trinité. En effet, mais c'était par curiosité aussi, cette "petite messe". Bon pour lemoment, j'irai aux dominicales. ;)

Bassmeg
Quæstor
Quæstor
Messages : 343
Inscription : mer. 12 sept. 2018, 22:53
Conviction : Catholique new wave

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Bassmeg » mer. 14 nov. 2018, 23:27

Bonjour Aurélien,

Votre récit est original, certes, mais pas tant que ça et surtout, il n'est nullement ridicule. Vous êtes en train de vous rapprocher de Dieu. Ce n'est ni ridicule, ni banal. Réjouissez-vous, beaucoup de croyants aimeraient être à votre place.

J' aimerais moi aussi vivre ce que vous vivez. Profitez-en, c'est une chose rare.

Aurélien39
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : dim. 11 nov. 2018, 20:17
Conviction : Catholique

Re: Que m'est-il arrivé ?

Message non lupar Aurélien39 » jeu. 15 nov. 2018, 13:08

Merci de votre soutien et de votre réconfort. J'aimerais beaucoup rattraper toutes ces années perdues et connaitre le déroulement des messes, l'Histoire du catholicisme, etc etc. Au départ ce fut surtout l'envie de connaitre ce qui a donné naissance à notre civilisation, notre Histoire, nos traditions, puis les choses ont ..."évolué".
En tous cas je ne me force en rien .


Revenir vers « Vie chrétienne »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit