Page 1 sur 1

Quel régime matrimonial selon l'Eglise ?

Publié : jeu. 18 oct. 2018, 22:18
par Julien62
Bonjour à tous,

je vais me marier l'année prochaine et je me demande quel est le régime matrimonial indiqué par l'Eglise ?

Re: Quel régime matrimonial selon l'Eglise ?

Publié : mar. 23 oct. 2018, 18:08
par Jean-Mic
Ce n'est pas à l'Église de répondre à cette question. Voyez plutôt votre notaire.

Pour l'Église, les conditions du mariage sont au nombre de quatre :
1/ le libre consentement,
2/ l'accueil et le soin des enfants,
3/ la fidélité,
4/ l'indissolubilité
Vous voyez qu'il n'est pas question de régime matrimonial là-dedans ;)

La réponse dépend d'une part de ce que du patrimoine de chacun des époux, d'autre part de la situation de chacun.
Si l'un des deux est travailleur indépendant et qu'il a investi ce qu'il avait dans une entreprise ou une exploitation, le régime de la séparation de biens est un moyen de protéger le conjoint et les enfants en cas de coup dur. En revanche, si les deux sont salariés, et qu'ils ne possédent ni château, ni yacht, ni d'actions cotées au CAC40, etc., le régime de la communauté de biens (ou ce qui revient presque au même) l'absence de contrat de mariage est sans doute une solution simple et adéquate. Si ce n'est pas une première union, et que l'un des deux époux a eu des enfants d'un premier mariage (par séparation ou par veuvage), il est peut-être prudent de faire un contrat "sur mesure" pour préserver les enfants en question.

Allez donc voir votre notaire ; normalement, c'est une consultation gratuite.
Écoutez-le bien, posez toutes vos questions, ... et rentrés à la maison, prenez le temps d'en parler tous les deux, avant de faire votre choix et de retourner, ou non, chez le notaire pour faire établir le contrat.

Il est probable que le notaire vous explique en long, en large et en travers que le contrat de mariage est là pour ... préparer et organiser la séparation ... par décès ou par divorce (comme, d'une certaine manière, tout contrat -y compris un contrat de travail- a pour principale raison d'être de prévoir les conditions de sa rupture). C'est normal qu'il aborde le sujet sous cet angle, c'est son métier. C'est pourquoi je vous conseille de bien l'écouter, de poser toutes vos questions, mais de ne rien décider tant que vous êtes dans l'étude du notaire. C'est une décision que vous prendrez chez vous (ou au resto, si ça vous chante), mais ensemble et rien que vous deux !

Les questions à vous poser, ce sont 1/ dans notre cas, (à nous, rien qu'à nous !), 2/ qu'est-ce qui protège le mieux mon conjoint en cas - de coup dur (santé, profession), - de décès (rien ne presse, mais ça peut arrivera bien un jour), - de mésentente (eh oui, il faut aussi l'aborder) ? 3/ qu'est qui protège le mieux nos enfants ?

Meilleurs vœux pour votre chemin de préparation au mariage
Fraternellement
Jean-Mic

Re: Quel régime matrimonial selon l'Eglise ?

Publié : mer. 24 oct. 2018, 11:18
par Kerniou
Ravie de vous lire, jean-Mic: clair précis et bon conseiller, comme toujours ...
Que devenez-vous ?

Re: Quel régime matrimonial selon l'Eglise ?

Publié : mer. 24 oct. 2018, 15:57
par Jean-Mic
Bonjour Kerniou, :ciao:
Vous êtes hors sujet. :(
On en parle ailleurs que sur ce fil ... ;) :coeur: